Les classes moyennes

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 13 avr. 2009, 21:19:00

Bonjour,

On entend en ce moment parler beaucoup des classes moyennes, mais sont elles les plus touchées par la crise ? quelles sont en moyenne leur revenus ?

On la définirait très largement comme incluant les individus d'un revenu allant de 1200 € à 3000 € par mois, Cette délimitation généreuse d'une classe moyenne élargie donne un éventail de conditions de vie très différentes.
Selon l'économiste Eric Heyer, de l'Observatoire français de la conjoncture économique (OFCE), pour qui, "en termes de revenus salariaux, 4.000 euros, c'est très largement au dessus de la classe moyenne" même si cette notion est "très compliquée à définir".

Le sociologue Louis Chauvel, auteur d'un ouvrage sur "Les classes moyennes à la dérive", ébauchait une réponse en observant que "entre 1.500 euros et 3.000 euros par mois de salaire, on a un bon tiers de la population française".

Selon l'Insee, le salaire net médian se montait à 1.484 euros par mois dans le secteur privé en 2004. Autrement dit, 50% des salariés gagnaient à cette époque moins de cette somme et 50% davantage. En prenant les 40% de salariés du milieu (au-dessus des 30% les moins payés et en-dessous des 30% les mieux payés), on obtient des salaires nets compris entre 1.200 et 1.840 euros pour des temps complets et "c'est à ce niveau que se situent les classes moyennes", en France", estime l'Observatoire. Seuls 10% des salariés du privé gagnaient en 2004 plus de 2.959 euros net par mois, rappelle l'Insee.

J'ai vu sur l'un des sujets que artragis parlais de vacance sur les pistes, respectivement 26% et 28% des personnes vivant au sein d'un foyer dont le revenu mensuel net est compris entre 1200 et 2000€ ou entre 2000 et 3000€ affirment qu'elles ont décidé de renoncer pour cet été à leur vacance ou de diminuer leur budget. C'est également le cas de 28% des ouvriers et 27% des employés (selon un sondage Ipsos)

Alors les classes moyennes sont ils les plus touchés par cette crise ?

Comme dirait politicien icon_biggrin Qu'en pensez vous ?

A bientôt icon_biggrin

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 18 avr. 2009, 01:06:00

Bonjour Audrey,

Le salaire médian est l'élément le plus important pour représenter le revenus réel des classes moyennes, 1.484 € me parait correspondre à la réalité. Outre la valeur des salaires, et le chômage, l'imposition me parait l'élément le plus important pour juger l'impact de la crise sur la population, celle ci étant variable selon les catégories sociales.

Je pense que les classes moyennes seront touchés plus lourdement par la crise, d'une part parce que que les impôts vont augmenter ces prochains mois, aussi bien la taxe d'habitation, que l'impôt sur le revenus etc... et d'autre part parce que les classes moyennes subissent plus en proportion la crise que les autres catégories, les précaires ne payant que peu ou prou d'impôts, et  les plus riche ne représentant qu'une faible partie de la population imposable. L'imposition ayant un impact direct sur le pouvoir d'achat, ce sont donc les classes moyennes qui subiront le plus les dépenses de l'Etat, qui incombe de cette crise.

A plus tard,

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 19 avr. 2009, 15:26:00

Le problème de la classe moyenne c'est qu'elle est et reste très mal défini.

Mais c'est à mon sens toujours les plus pauvres qui seront les plus touchés. 

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 19 avr. 2009, 18:13:00

La classe "moyenne" commence à celle qui est imposable, dont les revenus sont trop "hauts" pour qu'elle puisse bénéficier de l'aide au logement et des "avantages sociaux" que perçoivent ceux qui ne paient pas l'impôt sur le revenu...
Bien sur ce sont évidemment les plus "pauvres" qui morflent les premiers dans une société où c'est le consommateur qui est le roi, et non pas le plus "riche". Je crois pour ma part que la séparation entre "riches" et "pauvres" n'est pas valable. Parcequ'elle ramène justement au pouvoir du "consommateur", en données friquées et uniquement celles-là.
Je vis parfaitement avec un téléviseur qui a plus de treize ans d'âge et avec les cinq chaînes principales. Je n'ai pas Canal Sat et je me fous d'avoir une parabole et un écran plat de 1,40 m... Mon ordi, pareil. Dix ans, et il fonctionne, juste assez pour ce que je veux en faire; Et, comme je suis tout de même écolo, j'utilise les transports en commun. Et j'ai beaucoup d'amour autour de moi, et ça, c'est ma principale richesse !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 19 avr. 2009, 19:35:00

Bastien Vert a écrit :Le problème de la classe moyenne c'est qu'elle est et reste très mal défini.

Mais c'est à mon sens toujours les plus pauvres qui seront les plus touchés. 
Dans un crise où les prix à la consommation baissent, les plus pauvres ne peuvent pas être touchés.

Par contre, ceux qui trempent de prêt ou de loin dans le bancaire ou l'immobilier sont très touchés.
Image

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 20 avr. 2009, 08:20:00

Tout est relatif, parceque souvent ceux qui n'ont "pas les moyens" croient se les donner en s'enferrant dans des organismes de crédit "revolving" largement au-dessus de leurs moyens justement pour s'offrir des gadgets non-indispensables. Ce sont ces établissements de crédit facile qu'il faudrait davantage contrôler !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 20 avr. 2009, 13:20:00

Ce n'est pas la crise qui signe les prêts mais bien les idiots qui se créent des besoins farfelus.
Image

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 20 avr. 2009, 15:37:00

Nous sommes bien d'accord !

A leur décharge, disons que le matraquage publicitaire ne les aide pas non plus...

Mais n'y a-t-il pas, à la base, une déficience de l'esprit critique et du libre arbitre ?
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 20 avr. 2009, 18:47:00

Posséder pour être. C'est la que nous conduit l'inconscience collective.

La plupart des gens passent la moitié de leur temps à se plaindre et l'autre moitié à vivre comme des nababs.

Combien de gens autour de vous se plaignent mais sont fier d'afficher un véhicule récent, un GPS, les fringues de marque, un beau téléviseur (au moins un), un beau lecteur DVD, si ce n'est un home cinema, un téléphone portable par membre de la famille avec les forfaits qui vont bien, un ordinateur, des consoles de jeux,...

Les gens ne savent plus vivre selon leurs moyens, un ouvrier est un ouvrier et doit vivre comme un ouvrier, pas comme un cadre.
Image

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 22 avr. 2009, 23:51:00

Les plus touchés par la crise ce sont les plus pauvres, comme d'habitude.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 23 avr. 2009, 08:29:00

racaille a écrit :Les plus touchés par la crise ce sont les plus pauvres, comme d'habitude.
Explique moi comment tu arrives à ce genre de propos?
As-tu lu le début de la discussion?
Image

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 25 avr. 2009, 15:23:00

Oui, c'est les plus pauvres. car c'est eux qui perdent en premier leurs emplois. Le chomage global a augmenté fortement mais le chomage des précaires c'est bien pire encore!

Avatar du membre
artragis
Messages : 7652
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 25 avr. 2009, 15:30:00

Bastien Vert a écrit : Oui, c'est les plus pauvres. car c'est eux qui perdent en premier leurs emplois. Le chomage global a augmenté fortement mais le chomage des précaires c'est bien pire encore!
quand on parle d'une augmentation de la pauvreté, c'est pas que les pauvres sont plus pauvres, car alors la proportion de "gain de pauvreté" est inférieur à celle du gain des riches et ça passe inaperçu.
Par conte quand les classes moyennes perdent leur richesse, donc leur compte en banque, donc leur pouvoir d'achat, c'est la globalité qui baisse, les rares qui augmentent sont masqués par la baisse.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 25 avr. 2009, 17:03:00

Bastien Vert a écrit :Oui, c'est les plus pauvres. car c'est eux qui perdent en premier leurs emplois. Le chomage global a augmenté fortement mais le chomage des précaires c'est bien pire encore!
Depuis quand les pauvres ont un emploi?
Depuis quand les pauvres possèdent des bien immobiliers?
Depuis quand les pauvres boursicotent?
...

Les pauvres ne sont absolument pas touchés par cette crise financière principalement boursière et immobilière.
Image

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 25 avr. 2009, 17:34:00

Les pauvres justement pour la plupart c'est des travailleurs pauvres c'est à dire des gens insuffisamment payés par un patronat radin et avare qui s'en met plein les fouilles pour vivre décemment. 

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré