Le NPA

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 11 avr. 2013, 00:08:18

D'où l'urgence à se réapproprier la politique....

L'affaire Cahuzac, après celles de Copé-Takiéddine, Woerth, Bettencourt, Tapie, .... montre une fois de plus l'urgence qu'il y a a ne pas laisser dans les mains de professionnels de la politique la gestion du bien commun et de la chose publique.

Il ne s'agit pas de discréditer non plus toute la classe d'hommes politiques car, il faut bien le dire, ces quelques mauvais exemples n'ont fait que prendre la place qui leur a été laissée vide.
Face à ces scandales, il revient à l'ensemble de la population de prendre en main, elle-même, et à tous les niveaux, les affaires publiques, pour développer des modes d'auto organisation, de contrôle des institutions et des représentants. De tels modèles d'organisation existent, et sont appliqués, en Europe même, sur les bases de fonctionnement réellement démocratiques, et reposent sur l'investissement de chacun.

Le groupe 100 % à Gauche appelle sur Saint-Pierre, dans le cadre des futures élections municipales, à se réunir pour définir les modalités de cette prise en main de la chose publique par la population (réunion le 12 avril, 20 h 30 passage Chabrier). Il appelle également tous ceux qui se retrouvent dans cette nécessité de construire une autre vie politique à se rassembler.

Le Groupe 100% à gauche à Saint-Pierre-des-Corps Suivez-nous aussi sur Twitter @100gaucheSPDC

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 11 avr. 2013, 22:52:46

MORT DES HAUTS-FOURNEAUX DE FLORANGE : MITTAL CRIMINEL, HOLLANDE COMPLICE ! NPA Lorraine Nord 11/04

Jeudi 11 avril, Mittal veut mettre à l'arrêt définitif les deux hauts-fourneaux de Florange. C'est ce qu'il veut faire entériner par le CCE de l'entreprise. Et c'est avec la bénédiction du gouvernement Hollande-Ayrault qu'il veut passer à l'acte. C'est un crime social et économique. L'accord lâchement donné début décembre n'a rien évité, surtout pas le pire : ce sont 629 emplois directs qui sont sacrifiés, des centaines d'emplois d'intérim qui disparaissent, d'innombrables emplois dans la sous-traitance et dans l'activité générale des vallées de la Fensch et de la Moselle qui partent en fumée. Autant de personnes qui viendront rejoindre les rangs des 168 840 chômeur (se)s que compte la Lorraine ! Au plan économique, l'arrêt des hauts-fourneaux c'est la casse de la filière chaude, c'est la casse de la cohérence d'ensemble du site de Florange alors même que les besoins en acier restent très importants. C'est la pérennité de tout le site qui est mise en péril.

Plus que jamais, c'est la nationalisation d'ArcelorMittal-France qu'il faut imposer, sous contrôle des travailleurs. L'ensemble du groupe doit devenir propriété publique sans indemnité ni rachat.

Empêchons Mittal et ceux qui s'aplatissent devant lui de nuire plus longtemps !

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 13 avr. 2013, 01:55:20

Ils s'enlisent dans les affaires... Prenons les nôtres en main ! Olivier Besancenot et Roseline Vachetta Hebdo Tout est à nous ! 189 (03/04/13)

Il nous faut une mobilisation de rue, une révolte sociale, pour arracher une démocratie sociale, autogestionnaire, au service des besoins de toute la population. Il est temps qu’un mouvement des indignés voit le jour au printemps ! 
Les casseroles de gauche succèdent donc aux casseroles de droite. L’affaire Cahuzac met à nouveau en lumière tous les dysfonctionnements du système : la crise politique, qui accompagne partout en Europe la crise économique sans fin, s’invite aussi en France. Les temps de chaos économique sont aussi ceux des bouleversements politiques. Ces derniers percutent les partis, de droite comme de gauche, qui se carbonisent toujours très vite à l’exercice du pouvoir, du fait de l’impopularité des mesures d’austérité qu’ils imposent. Le rythme s’accélère et ne laisse plus aux partis institutionnels d’opposition le temps nécessaire pour se refaire une santé avant de revenir aux affaires, dans le cycle bien huilé de l’alternance électorale.

République des affaires, république financière

L’affaire Cahuzac n’en est donc qu’à ses débuts, et François Hollande s’est ridiculisé en annonçant qu’il ne s’agissait que de la faillite d’un homme et surtout pas d’un système. Chaque jour draine son lot de nouveaux scandales, sans pour autant nous faire oublier les anciens. Du coup, lorsque la droite parle de moralisation en politique, on pourrait rire… si le passif n’était pas si lourd. On attend avec gourmandise le moment où Eric Woerth demandera des comptes et de la transparence au gouvernement socialiste ! Quant à Hollande qui prétendait voir en la finance son adversaire durant la campagne présidentielle, il s’est trouvé un trésorier de campagne qui a lui aussi investi dans les « comptes offshore ». Comme quoi, si la finance n’a pas de visage aux yeux de Hollande, elle a au moins su avoir une oreille auprès de lui !
La réalité des relations étroites entre la classe politique et le monde de la finance rattrape donc la vie politique. La Ve République et « la République exemplaire » sont bel et bien incompatibles. Dans ce système, la Ve République confisque le pouvoir de tous au profit de quelques-uns et même d’un seul (le président qui détient des pouvoirs exorbitants, politiques, diplomatiques, militaires, nucléaires…). Dans ce système, le capital fait la loi, en bonne entente avec les politiciens qui appliquent docilement ses recommandations. Et pour leur retraite, il envoie ses bons serviteurs siéger au sein des conseils d’administration des entreprises du CAC 40. Dans ce système, un ministre socialiste et des anciens du GUD (groupuscule d’extrême droite) dont certains proches de Marine Le Pen, savent à la fois sceller leur amitié autour de l’argent roi et réclamer aux classes laborieuses de se serrer la ceinture, histoire de lutter contre les déficits publics.

Rupture pour une véritable démocratie sociale

Cette Ve République est complètement disqualifiée. Une rupture politique radicale, cette nécessaire révolution démocratique et sociale, ne se résume pas à un changement de numéro ni à l’attente d’un quelconque sauveur suprême…
En 2000, dans la rue, les Argentins clamaient : «  qu’ils s'en aillent tous ! ». Ils ont raison. Mais, que les politiciens dégagent ne règle pas tout. Il ne s’agit pas de remplacer les unEs par les autres, en remaniant un gouvernement, ou en espérant un nouveau président de la République. Il s’agit de refonder un système démocratique, qui institue, constitue de nouvelles règles, de nouvelles lois, qui permettent la démocratie du bas vers le haut, à l’inverse des pratiques actuelles. Tant que la représentation politique restera dans les mains de quelques-unEs, celle-ci restera un métier dans lequel les beaux parleurs se bousculeront toujours pour faire carrière.
Il est temps de déprofessionnaliser la politique : interdiction du cumul des mandats ; interdiction de faire plus de deux ou trois mandats au cours sa vie pour reprendre son travail et laisser la place à d’autres ; fixation du revenu des éluEs à la hauteur du salaire moyen de la population, il n’y a pas de raison que des mandatés gagnent plus que ceux et celles qu’ils représentent ; révocabilité des élus : une proportion d’électeurs doit pouvoir convoquer un nouveau suffrage s’ils pensent que le mandat a été trahi ; désignation d’exécutifs représentant réellement les assemblées élues, etc. Il faut instituer la transparence intégrale sur les comptes publics et imposer quelques mesures phares : annuler la dette afin que les pouvoirs publics ne soient plus otages de la dictature des marchés financiers, lever les secrets bancaires, commerciaux ou industriels, supprimer les paradis fiscaux afin que l’argent volé (1 000 milliards d’euros en Europe  ! ) soit enfin réinvesti au service de tous.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 13 avr. 2013, 22:40:46


Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 14 avr. 2013, 15:48:19

Olivier Besancenot soutient la lutte des postiers de Lyon 08

Je voudrais saluer mes collègues postiers du 8ème arrondissement de Lyon, qui depuis 4 jours maintenant, mènent une grève courageuse contre la restructuration de leur bureau.

Ils réclament le maintien des tournées et le remplacement des départs par des CDI, de meilleures conditions de travail et l’arrêt de la sécabilité, cette saleté qui oblige les facteurs à se partager des tournées gratuitement en plus de celles qu’ils on déjà, et qui permet, bien sur, de supprimer des emplois.

Ces restructurations n’ont qu’un seul objectif, transformer la boite en usine à fric au dépend des postiers et du service public.

La mobilisation des postières et des postiers est déterminante pour stopper les réorganisations et les suppressions d’emploi. Il est possible de faire reculer la direction, si nous réussissons à regrouper les résistances quels que soit les services ou les bureaux.

Pour le NPA, la défense du service publique postal passe par la renationalisation de la poste sous le contrôle des travailleurs et de la population. Nous revendiquons donc, l’embauche de 80 000 postiers et un salaire minimum de 1700€ net.

Dans leur lutte, les postières et les postiers du 8ème ne seront pas seuls car je sais qu’ils pourront compter sur le soutien des camarades du NPA 69.

Salutations révolutionnaires Olivier Besancenot

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 15 avr. 2013, 16:52:29

Image

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 16 avr. 2013, 16:01:27

Partout en Europe, une démocratie plus dégradée que jamais

Une des caractéristiques propres à la démocratie bourgeoise, mais qui s’est exacerbée comme jamais au cours des dernières décennies, c’est l’apparition d’une véritable caste de politiciens bourgeois et de fonctionnaires de la politique.

Non seulement ils parasitent, au sens propre du terme, l’Etat, en vivant à ses crochets, mais alors qu’ils sont grassement rétribués et font leurs petites affaires entre copains, ils n’hésitent pas un seul instant à exiger des classes populaires et du monde du travail des sacrifices au nom « de l’intérêt supérieur de la nation » ou du « bien commun ». Cette caste a été épinglée et commence à susciter un réel rejet de la part de la population, sans pour autant que ce phénomène s’exprime sur des axes de classe. C’est ce que l’on a pu voir notamment en Grèce et dans l’Etat espagnol, mais aussi au Portugal et en Italie.

On sait bien que les droits des exploité-e-s se sont toujours limités, en démocratie bourgeoise, à décider périodiquement, tous les cinq ou sept ans, de qui serait au pouvoir pour le plus grand profit du patronat.

Mais dernièrement cette situation a tourné à l’absurde dans ce que l’on pourrait appeler les régimes de démocratie dégradée. L’alternance au pouvoir des partis traditionnels, de gauche comme de droite, n’implique quasiment aucune variation quant aux plans d’ajustement et d’austérité qui sont appliqués.

Là encore, l’exemple de l’Europe du Sud est explicite. Les partis politiques se sont vidés de tout contenu militant et le lien avec « le citoyen » passe désormais quasi exclusivement par le biais de l’appareil médiatique bourgeois, qui n’a jamais été aussi hypertrophié et monopoliste.

Parallèlement, pour pallier tout risque de colère ou de mécontentement, ces démocraties dégradées ont renforcé tout un arsenal de mesures de contrôle, aussi bien idéologiques (par la mise en place systématique de campagnes sécuritaire ou de désignation d’un ennemi intérieur, qu’il soit l’immigré, le Rom ou le musulman), mais aussi à travers des instruments policiers et de surveillance extrêmement complexifiés, et ce alors que les inégalités sociales n’ont jamais été aussi importantes depuis la crise des années 1930 et l’après-guerre.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 17 avr. 2013, 13:45:35

Image

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 18 avr. 2013, 12:19:58

Image

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 20 avr. 2013, 17:46:56


Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 21 avr. 2013, 19:35:54

Olivier Besancenot à Lyon pour soutenir des facteurs en grève depuis 15 jours 17/04

Mardi 16 avril, Olivier Besancenot, porte-voix du NPA et facteur, a rejoint la manifestation d'une centaine de ses collègues de Lyon, en grève depuis 15 jours à l'appel des syndicats CGT et Sud. Les postiers contestent la réorganisation de la distribution du courrier dans le 8e arrondissement. 

Une réorganisation qui doit intervenir à partir du mois de juin. Les postiers redoutent une dégradation de leurs conditions de travail. 
"Je suis venu pour soutenir les postiers du 8e en grève et (...) prévenir la direction de la Poste qu'ils ne sont pas seuls", a déclaré ce matin Olivier Besancenot, entouré d'une centaine de facteurs rassemblés devant un bureau de Poste du huitième arrondissement de Lyon.

Entamé quinze jours plus tôt par des facteurs du 8e arrondissement, le mouvement a été renforcé aujourd'hui par certains de leurs collègues d'autres arrondissements lyonnais. D'après la CGT, 70% des facteurs du 8e arrondissement sont en grève, alors que selon la direction, 67% des postiers du secteur travaillent.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 23 avr. 2013, 01:34:36

Nantes : Alternative Libertaire et NPA unis contre les licenciements NPA 44 14/04

Plus de 70 personnes étaient réunies à Nantes pour participer au meeting contre les licenciements organisé par les militantEs du NPA et d'Alternative Libertaire de Loire-Atlantique autour du thème «Contre les licenciements, comment riposter, comment s'organiser, quelles alternatives ?»
Depuis longtemps la gauche, l’extrême gauche nantaise n'avaient plus proposées une telle initiative. Le meeting a donc attiré un public plutôt politisé, organisé ou non, mais également de nombreux jeunes. Les interventions de la tribune réalisées respectivement par Philippe Poutou pour le NPA, Julien Gonthier et Jean Yves Lesage pour AL, ont fait place a un débat rythmé d'une heure et demie.
La salle a majoritairement pointé le besoin de faire converger les luttes, de redonner confiance à notre camps social, pour imposer des reculs au patronat mais également la nécessaire rupture avec le système capitalisme. A l'issu du meeting plusieurs contacts ont été pris.
Mais au-delà de cette initiative , nous pouvons tirer un bilan encourageant du travail mené avec l'AL, qui nous a permis à la fois de mutualiser nos forces sur le terrain, et d'élaborer collectivement sur ce qui nous rassemble.
Pour nos deux organisations ce meeting ne solde donc pas la fin d'une séquence mais l'amorce d'un travail commun, visant à organiser plus efficacement notre camps social, dans une perspective anticapitaliste. C'est dans cet objectif, que nous avons annoncé dans le cadre du meeting, la tenue d'une réunion vendredi 19 avril, ouverte à toutes celles et ceux qui veulent poursuivre les débats et participer à des actions concrètes
Nous avons proposer également la perspective d'un cortège anticapitaliste pour le 1er mai.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 24 avr. 2013, 01:06:13

Mobilisons-nous contre l’homophobie et pour l’égalité des droits !

Alors que la Droite et l’extrême-droite assument ouvertement leur unité nauséabonde sur une base homophobe et tentent de développer un climat de violence en profitant du discrédit du gouvernement social-libéral actuel, il est urgent de leur opposer la mobilisation de toutes celles et tous ceux qui luttent pour l’égalité des droits. Le NPA49 participera donc au rassemblement appelé par l’Association Quazar ce mardi 23 avril à 19h15 devant la Mairie d’Angers.
L’agression homophobe d’établissements LGBT à Lille puis à Bordeaux, démontre concrètement, une fois de plus, comment la parole et les actes homophobes en France se libèrent. Depuis des jours, les responsables UMP mêlent leur voix à celles de l’extrême droite appelant à la violence, légitimant de fait les actes homophobes qui se multiplient partout dans le pays.
Aujourd’hui, la peur gagne les lesbiennes, gays, trans, leurs proches et leurs soutiens devant ce déferlement de violence et de menaces. Nous vivons une régression historique que l’extrême droite et toutes les forces réactionnaires du pays attisent.
Pour s’opposer à la droite et à l’extrême droite, aux homophobes, pour affirmer notre volonté d’imposer l’égalité des droits pour toutes et tous, le NPA49 participera au rassemblement mardi 23 avril à 19h15 devant la Mairie d’Angers et à la manifestation contre l’homophobie du samedi 27 avril.
Nous y défendrons également la PMA pour toutes, l’autodéfense des LGBTI, la facilitation du changement d’état civil pour les personnes trans, mais aussi la nécessaire solidarité de l’ensemble des travailleuses, des travailleurs et de la jeunesse contre tous les préjugés réactionnaires qui les divisent, qu’ils soient homophobes, sexistes ou racistes.

Communiqué de Quazar : ANGERS - Vote du mariage pour tous, mardi 23 avril - 19h15
RASSEMBLEMENT : MARIAGE, ADOPTION, POUR TOUS, UN PREMIER PAS VERS l’ÉGALITÉ !

Mardi, vers 17h, l’Assemblée nationale votera solennellement le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de personnes de même sexe. Un texte qui en appelle d’autres pour une complète Égalité des droits.
Pour célébrer ce vote historique, mardi 23 avril, à 19h15, sur le parvis de la Mairie d’Angers, RASSEMBLEMENT : MARIAGE, ADOPTION, POUR TOUS, UN PREMIER PAS VERS l’ÉGALITÉ !
Munissez-vous de vos clés (maison, voiture, etc.) pour les brandir tous ensemble et les faire tinter à quelques mètres de la salle des mariages. Symboliquement nous affirmerons que dans quelques mois nous pourrons, nous aussi, choisir de nous marier, ou pas.
Dans un climat de haine et d’homophobie ambiantes sans pareil en France, nous sommes plus que jamais déterminé-es à faire triompher l’Égalité des droits. C’est pourquoi nous marquerons cette avancée sociétale en franchissant physiquement et symboliquement cette première étape vers l’Égalité qui en appelle d’autres. Surprise !
Apportez vos drapeaux rainbow, sifflets, etc. Ce rassemblement, ouvert aux lesbiennes, gays, bi, trans, hétéros, célibataires, mariés, à tous les partisans de l’Égalité des droits, se veut festif, militant, et surtout coloré !
Afin de répondre à la demande grandissante d’actions publiques sur Angers, QUAZAR, le Centre LGBT d’Angers, organise une manifestation contre l’homophobie samedi 27 avril.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 24 avr. 2013, 23:14:31

Halte à l'homophobie NPA 35 23/04

La loi dite « mariage pour tous » vient d’être adoptée. Il aura fallu des décennies d’affirmation des homosexuel-le-s, et une mobilisation acharnée ces dernières semaines, pour parvenir à cette étape importante qui est pourtant la moindre des choses. C’est une victoire pour les gays et lesbiennes qui pourront choisir de se marier (ou non), comme pour celles et ceux qui se sont mobilisés pour l’égalité des droits. Et nous ne boudons pas notre plaisir.
Mais cette victoire a un goût amer. La droite et l’extrême droite sont à l’offensive. Nous avons dû supporter les incessantes provocations médiatiques et le spectacle des manifestations des milieux réactionnaires. Et comment oublier la vague d’homophobie de ces derniers jours : des homosexuel-le-s insultés ou agressés physiquement comme à Paris, Lille, Bordeaux, Nice…
Quant au gouvernement, il n’y a pas lieu de le féliciter. Il a beaucoup tergiversé… et reculé, comme sur le droit à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les lesbiennes. Nous n’oublions pas non plus qu’un véritable plan de lutte pour l’égalité n’est pas compatible avec ses mesures d’austérité. Comment combattre réellement les discriminations à l’embauche, quand on accepte le chômage de masse ? Comment prétendre prévenir l’homophobie à l’école ou ailleurs, sans renforcer les services publics ?
La mobilisation doit se poursuivre, pour l’accès à la PMA pour toutes les femmes, la facilitation du changement d’État civil pour les trans comme pour le droit de vote des étrangers, car l’égalité des droits ne se divise pas. Ces mesures, il faudra les imposer au gouvernement. Et face aux diversions homophobes et racistes, c’est l’ensemble du monde du travail et de la jeunesse qui doit s’unir, pour montrer aux réacs que la rue ne leur appartient pas ! Contre ceux qui veulent nous diviser, notre meilleure arme, c’est notre solidarité. C’est dans ce sens que nous appelons à participer massivement aux marches des fiertés, qui se dérouleront partout en France de la fin du mois de mai à début juillet.
A Rennes RDV le Samedi 27 Avril 15H place de la Mairie à l’appel du CGLBT.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 26 avr. 2013, 01:34:35

Une transition énergétique qui n’en a que le nom Commission nationale écologie du NPA

Le programme de campagne de François Hollande prévoyait de lancer une transition énergétique version PS, à savoir sortir du «  tout  » pétrole pour les transports et du «  tout  » nucléaire pour l’électricité, en diversifiant les sources d’énergie.

Pas question pour lui de se sentir lié par le modeste accord PS-EELV, prévoyant de ramener la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75 à 50 % à l’horizon 2025. L’unique fermeture de centrale programmée était Fessenheim et le chantier de l’EPR de Flamanville devait être poursuivi. Dès sa campagne, Hollande privilégiait par ailleurs les incitations fiscales pour la consommation et la production d’énergies renouvelables sur la recherche de la sobriété énergétique.

La France, forte de ses coûts de l’électricité nucléaire artificiellement faibles (car ne tenant pas compte du coût réel du démantèlement des centrales et du traitement des déchets) est d’ores et déjà en retard sur ses voisins européens, surtout l’Allemagne, en matière d’énergie renouvelable.

Les travaux du «  Conseil national du débat sur la transition énergétique  » ont démarré à Paris le 29 novembre. Son comité de pilotage est à la botte du nucléaire, avec la ministre Delphine Batho («  La France a durablement besoin du nucléaire  »), Atomic Anne (Lauvergeon, ex-PDG d’AREVA), Pascal Colombani (ancien administrateur du CEA – le Commissariat à l’énergie atomique –, il s’est depuis défilé), Jean Jouzel (climatologue, directeur de recherche au CEA, associé sous le précédent gouvernement au plan d’adaptation au changement climatique de Kosciusko-Morizet) et Bruno Rebelle (PS, EELV, PS, campagne Royal…) Il supervise sept collèges de seize membres chacun, un comité d’experts et, enfin, un comité de citoyens qui aura un rôle… consultatif.

On comprend que Greenpeace et les Amis de la Terre, qui s’étaient laissés embrigader dans le Grenelle de l’environnement aient refusé de participer à cette nouvelle mascarade.

D’ailleurs, quelle crédibilité accorder aux défenseurs d’un projet d’aéroport international qui est un véritable caprice anti-écologique, et à ceux de l’EPR dont les dépassements budgétaires énormes augurent mal des tarifs de l’électricité qu’il produira  ?

L’autorisation des forages au large de la Guyane et le refus de la France de pénaliser l’importation du pétrole issu des sables bitumineux confirment de plus les ambigüités du gouvernement à propos de l’extraction des gaz de schiste.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré