Le NPA

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 17 déc. 2011, 16:33:11

ECHOS DE CAMPAGNE : PHILIPPE POUTOU À GRENOBLE
Hebdo Tout est à nous ! 128 (15/12/11)

Nous étions près de 130 au meeting du NPA avec Philippe Poutou, ce lundi 5 décembre, à Grenoble : des militantEs de Solidaires, des Alternatifs, des collègues de nos différents lieux de travail mais aussi de nombreuses et nombreux jeunes alors que notre intervention dans ce secteur n’a redémarré que depuis peu. La soirée a été marquée par un triple éclairage. Celui des militantEs jeunes : un camarade du campus a présenté l’urgence de la mobilisation et de l’organisation dans la jeunesse. Une militante, salariée à Pôle emploi, a apporté une analyse sur la souffrance au travail. Un camarade postier a complété cette analyse avec l’exemple de la lutte efficace menée dans le centre de tri d’Échirolles. Enfin, l’ex-députée européenne LCR, Roseline Vachetta, et un camarade grec, témoignant des luttes massives dans son pays, ont donné un éclairage européen avant l’intervention de Philippe et un échange vivant entre les intervenantEs et la salle.

Un vrai encouragement, notre parti garde une audience réelle et les réponses à la crise que nous porterons avec Philippe dans cette campagne sont attendues. Des espoirs que nous ne devons pas décevoir.

Correspondante

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 18 déc. 2011, 14:37:54

« IL N’Y A PAS DE SAUVEUR ». INTERVIEW DE PHILIPPE POUTOU À CHARLIE HEBDO vendredi 16 décembre 2011

Annulation de la dette, interdiction des licenciements, sortie du nucléaire: des solutions radicales, mais pas d’homme providentiel. Malgré l’urgence de la crise, le NPA peine à se faire entendre auprès d’une rue qui a la g..... de bois des retraites. L’ouvrier de chez Ford, candidat à la présidentielle, analyse le climat de résignation qui pèse sur la France, mais ne désespère pas de remotiver ses troupes pour la lutte finale. Rencontre.

CHARLIE HEBDO: Les conflits internes au NPA sont devenus plus visibles que vos propositions. Comment s’est faite la transition avec Besancenot ?

Philippe Poutou: On s’est mis en difficulté tout seuls. On a eu un temps très court après l’annonce du retrait de Besancenot. On n’a pas pris un ouvrier pour le côté Zola, mais parce qu’il y a une victoire sociale chez nous, dans le combat des Ford : on a empêché la fermeture d’une usine. Symboliquement, ça veut dire qu’on peut se battre et ne pas perdre. Et l’idée pour ne pas faire exploser le NPA, c’était de choisir quelqu’un qui ne fasse pas partie de la direction. Au final, c’est moi qui avais le plus de points, même s’il y a encore une bataille politique interne, si certains refusent de faire la campagne. Le regard extérieur est caricatural, mais c’est vrai qu’on est tous fragilisés par ce qui se passe.

(...)

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 20 déc. 2011, 00:32:06


Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 21 déc. 2011, 00:17:02


Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 22 déc. 2011, 01:13:49

DÉCLARATION D'OLIVIER BESANCENOT. PARRAINAGES : L'OUKASE DU PS. mercredi 21 décembre 2011

Martine Aubry devrait mettre son courrier aux élus socialistes en poste restante.
Dans un envoi adressé aux membres de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains le 15 décembre, la direction du PS "insiste sur l'importance qu'aucun parrainage socialiste ne manque à François Hollande".
Martine Aubry dit avoir donner une consigne claire.
Ce qui est clair c'est que la direction cherche à édicter un oukase pour priver d'élection présidentielle les candidats de gauche proposés par des partis qui ne vivent pas des institutions. Le NPA en fait partie. Notre courant agit au quotidien contre la droite au pouvoir dans de nombreux combats sociaux, politiques et démocratiques.
Martine Aubry devrait répondre à cette question : est-il légitime ou non que notre courant politique puisse proposer ses idées défendue tout le long de l'année et également lors de l'élection présidentielle ?
Si la réponse est oui pourquoi utiliser le système antidémocratique des parrainages pour faire pression sur les élus ?
On ne règle pas les désaccords politiques à gauche administrativement. Lors des primaires Aubry aimait à répéter : c'est vous les électeurs qui devez décider! En effet, c'est à eux de la faire et pas à la direction de tel oun tel parti .
Martine Aubry devrait lever cet oukase revoir sa copie ou mettre ce courrier en poste restante. On se chargera de le faire suivre...rue de Solférino.
Le 21 décembre 2011.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 23 déc. 2011, 20:07:57

Une itw assez pêchue d'Olivier : [BBvideo 425,350]http://www.dailymotion.com/video/xn7czr ... u-npa_news[/BBvideo]

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 24 déc. 2011, 23:11:08

Besancenot : " Aubry fait obstacle au NPA " Caroline Vigoureux jeudi 22 décembre

Dans une lettre, Martine Aubry demande à ce qu'"aucun parrainage d'élu socialiste et républicain ne manque à notre candidat", François Hollande. Autrement dit, la patronne du PS incite les élus de sensibilité de gauche à accorder leur signature au seul Parti socialiste. Une initiative qui agace Olivier Besancenot, alors que Philippe Poutou, candidat du NPA pour 2012, peine à obtenir ses 500 parrainages. Il s'en explique au JDD.fr.

(...)

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 25 déc. 2011, 16:28:56

L’impasse souverainiste Hebdo Tout est à nous ! 128 (15/12/11)

Face aux ravages de la mondialisation et de la construction européenne capitalistes, il n’y a rien d’étonnant à ce que les réponses nationalistes et chauvines reprennent du poil de la bête.

Il y a chez les défenseurs du souverainisme – d’extrême droite, des marges de la droite et parfois aussi de la gauche – une bonne part de démagogie.

L’exemple du parti grec fascisant Laos, qui a intégré un gouvernement sous contrôle direct de Merkozy et de la troïka (Union européenne, BCE, FMI), et dont l’objectif central est de sauver l’euro en intensifiant la guerre menée contre les classes populaires, montre les limites de telles proclamations. Mais surtout, les réponses souverainistes n’apportent aucune solution à la crise et, appliquées dans le cadre du système capitaliste, ne pourraient que l’aggraver.

La plus banale de ces propositions, communément défendue par des secteurs patronaux, consisterait à augmenter les droits de douane aux frontières de l’UE et/ou de la France, notamment face aux produits de pays considérés comme pratiquant un « dumping » social et/ou écologique.

C’est la voie qui avait été choisie pendant la grande crise des années 1930. Elle a débouché sur une guerre des tarifs douaniers, préparant et annonçant… la guerre tout court. Les travailleurEs n’ont nul intérêt à un tel combat qui les verrait enrôlés, dans chaque pays, derrière leur propre bourgeoisie nationale. La solution se situe à un autre niveau : elle passe par des mesures mettant en cause les profits, le pouvoir et la propriété des grands groupes capitalistes et financiers (à commencer, ici, par ceux d’origine française) qui sont les principaux acteurs de cette mondialisation antisociale et anti-écologique.

Nous ne sommes pas non plus favorables aux demandes de « relocalisation » des productions, qui provoqueraient des vagues de licenciements dans les pays concernés. Autre chose est l’interdiction des délocalisations : il s’agit d’une application du mot d’ordre général d’interdiction des licenciements, face à des opérations de transfert de la production dont le motif unique est d’augmenter les profits.

Autre chose encore est la réorganisation générale de la production dans des sociétés enfin débarrassées des lois capitalistes : les critères sociaux, écologiques et aussi internationalistes, de coopération entre les peuples entraîneront un mouvement naturel – et pacifique – de relocalisation des activités économiques.

La même chose peut être dite de la sortie de l’euro et de la remise en place de monnaies nationales. Sous des régimes capitalistes, une telle mesure déboucherait sur une suite de « dévaluations compétitives », autre expression de la guerre économique, dont les classes populaires sont toujours les premières victimes.

En revanche, il est évident que tout pays qui s’engagerait dans une rupture anticapitaliste avec les politiques de Merkozy et de la troïka se trouverait obligé de rompre avec la BCE et l’euro – sauf cas très improbable d’un processus simultané dans tous les États centraux de l’UE.

À quoi s’ajoute le fait que l’UE et la zone euro sont des entités différenciées et hiérarchisées, permettant aux États impérialistes les plus forts (en premier lieu l’Allemagne, puis la France) de renforcer leur domination sur les États les plus faibles. Cela explique pourquoi l’ensemble des anticapitalistes grecs défendent aujourd’hui la sortie de l’euro, dans le cadre d’un programme d’urgence, de défense anticapitaliste des travailleurEs et de la population.

Jean-Philippe Divès

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 26 déc. 2011, 18:57:52

Philippe Poutou, la force d’un “animal politique” singulier

A 23h40, le samedi 29 octobre, il s’est passé quelque chose dans l’émission « On n’est pas couché » sur France 2. Un homme, visiblement ahuri, perdu au milieu de ce microcosme politico-artistico-journalistique, est entré de plein pied dans l’arène de la présidentielle. Philippe Poutou, candidat désigné par les militants du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), suite au désistement d’Olivier Besancenot, est apparu telle une souris dans la cage aux lions, une anomalie, une curiosité.

(...)
Thomas Giraudeau, 18 ans, rédacteur en chef de “Caractères”, journal étudiant de Sciences Po Toulouse

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 27 déc. 2011, 19:42:51

Avec une super gaffe de la journaliste aux dernières secondes...

[BBvideo 425,350]http://www.dailymotion.com/video/xn9w1f ... tures_news[/BBvideo]

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 29 déc. 2011, 00:01:30

Lormont (33) : Philippe Poutou au soutien des grévistes de la Poste Mardi 27 décembre 2011 - Yannick DELNESTE
Le mouvement de grève a commencé le 19 décembre dernier. Le candidat NPA viendra afficher son soutien aux facteurs mercredi.

Les seize facteurs titulaires du bureau de Poste de Lormont dans la banlieue de Bordeaux poursuive leur mouvement de grève initié le 19 décembre dernier.

(...)

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 29 déc. 2011, 21:53:31


Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 31 déc. 2011, 00:57:30


Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 31 déc. 2011, 18:27:22

Philippe Poutou. L'agace g..... de la gauche

Poutou ne serait rien, même son nom ne serait qu’objet de lourdingueries et jeux de mots vaseux. Ouvrier, ouvriériste selon les imbéciles incultes et haineux.. Imaginez un ouvrier, ouvriériste (aie mes oreilles) candidat à une élection pipeautée. Un mec qui y va sachant que le jeu est truqué ça ne devrait intéresser personne. Pourtant.

C’est l’histoire d’un mec sortit d’on ne sait ou, un mec comme toi et moi. Ni plus, ni moins. Qui du jour au lendemain, se voit propulsé sur le devant de la scène par obligation, par devoir… Quelle rage pour ceux qui rayait le carrelage de leurs parents en y pensant.

Un inconnu, qui non content de ne pas être connu ne veut pas être connu et c’est la classe politique toute entière qui se retrouve le cul par terre. Ne parlons pas (ou plus) de la fille gégènetrique de son papa lui-même héritier des ciments Lambert (dans des conditions qui lui on valut lui et ses voisins une explosion), une héritière en thune et en candidature (marque déposée… depuis 1974 !). Visiblement, c’est la corvée familiale que d’aller ramasser un peu de pognon tout les 7… 5 ans d’ampère en watt. Imagine le Sarko qui n’a même pas les papiers d’origine.

Quelle cata que ce Poutou qui demande rien au point que toute la gauche, de la molle sauce Hollandaise à la plus « radicale » sauce aussi Hollandaise mais amaigrie et pacsée avec l’ex rouge PCéiste se gausse au début et puis… s’agace. On peut comprendre que Poutou soit l’agace g..... de la Gôche pleine de son devoir de responsabilité. On peut comprendre que la Gôche de dé-responsabilité et de traitrise se braque et interdise aux petits maires de donner leur signature pour la foutue mascarade des 500. On peut comprendre tout ça, les biens assis aiment leur confort.

Quelle Cata que ce Poutou qui veut même pas faire semblant de. Qui va à la télé se faire démolir la g..... par un philosophe (hi hi, pfff, ouarf) comme le veau à l’abattoir et qui mal assommé sans doute va recevoir un autre coup de merlin de Pascale K abatteuse (à blé) à la radio publique. Encore raté, il continue. Tout le monde le voyait mort. Mort de chez mort, pas un pli, dix de der et capot.

Quelle plaie ce Poutou. Il est toujours là au point d’en agacer certains au NPA qui n’ont pas hésités (la honte n’épargne pas les révolutionnaires) à lui confisquer deux portes parole. Il a dit j’y vais, il y va et je continue sans média traigning, sans faux semblants, sans me déguiser, sans tricher… Surtout sans me salir.

Quelle plaie ce Poutou. Ce mec ne fait aucun effort pour être au niveau des télés, il veut même pas être président, il veut juste parler comme toi et moi. Normal et puis m.... c’est dur à comprendre ça !

Quelle plaie ce Poutou. Avec ces 0,000%, il ne devrait faire peur à personne. Qui peut raisonnablement avoir peur d’un inconnu qui ne veut pas jouer le jeu de la télé, qui parle normal, qui n’a pas de conseillers image et qui continue de bosser 2 jours par semaines dans son usine (la honte), qui ? Qui peut avoir peur d’un mec comme ça ? Impossible d’avoir peur !

Alors c’est quoi ce cirque déployé par un minimus tribunus qui voulait se faire pauvre parmi les pauvres, ouvrier parmi les ouvriers et qui, faut quand même pas charrier avait inventé une secrétaire nationale au « Précariat » pour pas trop se saloper quand même. « Déjà un ouvrier ça pue, alors un précaire je te dis pas ». Citation prêtée avec une parfaite mauvaise foi par un précaire au meilleur des anciens sénateurs qui nous prends pour des glands.

Un ex sénateur qui fait semblant d’oublier qu’il nous a passé à l’essoreuse en 81 et que nos jeunes veulent un avenir pas un futur composé au passé mode 84. Essorés une fois… deux fois c’est de la gourmandise ou du masochisme qu’ils disent.

Une plaie et une cata ce Poutou. Il est ouvrier et il cause comme toi et moi !!!

Avatar du membre
Aska
Messages : 184
Enregistré le : 26 déc. 2009, 00:00:00
Localisation : Guadeloupe
Contact :

Re: Le NPA

Message non lu par Aska » 01 janv. 2012, 18:52:34

Pas ce qu'il y a de plus subtil ce texte, difficile a cerner le but.

Sinon j'ai vu la vidéo, j'ai ensuite visionné d'autres en relation.
Bon le NPA c'est bien dans les idées. C'est plus une fois élus que je me demande bien comment ils changeraient tout ca.
Et le risque d'avoir qqun qui gère mal de bonnes idées, c'est de les décrédibiliser.
En vadrouille.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré