Le NPA

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 05 mars 2014, 22:18:17

Rompre avec " l'€mondialisme " ce n'est pas idéaliste :?: Autant rompre avec le capitalisme, en principe, c'est définitif :!:

Image

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 06 mars 2014, 21:15:27

C'est une jolie périphrase, nico37.

Ce que je déplore est que ta contestation du capitalisme ne peut entrainer que le refus de la propriété privée et, sincèrement l'histoire a démontré, à la fois un attachement à celle ci, mais aussi ses vertus. Les excès, les dumpings et les attitudes irresponsables se dénoncent et se combattent, mais pratiquer une politique excessive, quelquesoit d'ailleurs cette politique ne peut apporter ni répondre aux attentes de la majorité de la population, je suis persuadé, pourtant que c'est sincèrement ton objectif et pourquoi douterais tu que cela soit également le mien ?

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 06 mars 2014, 21:27:44

De quelle propriété privée parles-tu :?:

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 07 mars 2014, 21:20:22

Je crois que la définition est communément admise, nico37

L'acquisition, la volonté de se construire un patrimoine est une motivation de l'implication des individus et des entreprises, c'est d'ailleurs ce qui permets de produire des richesses utiles. Je ne crois pas que ce soit, sur cette définition que porte le débat, mais plutôt sur les motivations à la production, les perspectives des investissements et d'épanouissement de chacun des acteurs qui y contribuent !

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 08 mars 2014, 15:08:13

La propriété privée en question est celle des moyens de production, pas de ta voiture ou de ton home cinema écran plat...
100% à gauche St Pierre des Corps

La campagne officielle pour les élections municipale a démarré. Dès ce week-end vous pourrez voir notre affiche sur les panneaux électoraux. Vous avez déjà reçu dans vos boîte aux lettres les deux tracts thématiques que nous avons distribué (un sur l'eau, l'autre sur les questions financières).
Dans les jours qui viennent nous allons en distribuer un 3ème sur nos propositions pour une gestion écologique de notre commune. Nous vous joignons un exemplaire en pièce jointe.
Pour poursuivre la campagne nous organisons une réunion le vendredi 14 mars à 20h30, passage Chabrier.

Cette réunion est ouverte à toutes celles et ceux qui le veulent.
Nous commencerons par discuter de la campagne, de ce que nous y défendons puis nous verrons comment organiser la dernière semaine de campagne.
Nous comptons diffuser un 4 pages sur nos propositions dans toutes les boîtes aux lettres et nous nous proposons de nous répartir la tâche avec celles et ceux qui sont prêts à donner un coup de main. Il faut aussi nous organiser pour notre présence dans les bureaux de vote le jour de l'élection.

Salut et fraternité, Les animateurs de la liste 100% à gauche soutenue par le NPA.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 09 mars 2014, 18:38:48

Les listes pour les municipales sont déposées, relançons la campagne financière Hebdo L'Anticapitaliste - 232 (06/03/2014)

2 100 dons et 360 000 euros, un peu plus de rentrées cette semaine que la semaine précédente, mais tout cela n’est pas suffisant...

Certes, cette souscription rapporte plus que les autres alors que la situation d’ensemble n’est pas bonne, mais nous avons vraiment besoin de bien plus, à la fois pour financer nos activités quotidiennes mais aussi pour pouvoir nous présenter aux municipales et aux européennes.
Pour les municipales, les listes sont maintenant toutes déposées. Unitaires ou pas, elles vont nous réclamer un financement qui ne sera remboursé que si la liste obtient plus de 5 %. Et ensuite viendront les européennes, où chacune des listes devra trouver plus de 3 % d’électeurs pour être remboursée.
Alors voilà, l’affaire n’est pas jouée et tout est encore possible... Nous savons que c’est difficile par les temps qui courent de demander de l’argent, mais nous ne sommes pas isolés, et celles et ceux qui nous félicitent de « tenir le coup » doivent savoir que si notre combativité n’a pas de prix, elle nous coûte quand même très cher...

Toutes les initiatives sont les bienvenues

Alors pas d’hésitation : collecte au drapeau, couscous, vente de crêpes, tombola... Nous avons encore trois mois devant nous. Seulement un peu plus de 2 000 donneurs à cette heure, cela nous laisse encore de larges possibilités en étant offensifs, tournés vers l’extérieur.
Bien sûr il y a une priorité, les camarades qui n’ont encore rien donné, mais il est aussi possible de redonner en ayant en tête que le retour sur impôts de 66 % sera pour les impôts 2014. Et surtout, partout, il s’agit de convaincre autour de nous de l’importance pour notre combat politique que le NPA puisse être présent aux élections européennes.
Contre les défenseurs PS et UMP de l’Europe de l’austérité et du chômage, l’Europe capitaliste, contre les nationalistes et les souverainistes de droite et d’extrême droite, il est indispensable de défendre les intérêts des travailleurs, des classes populaires, par delà les frontières. Refusons l’Europe de la concurrence et de la guerre, pour une autre Europe, de la solidarité et de la coopération des peuples.
Il nous reste encore trois mois pour réussir  !

Pour plus d’informations, pour nous aider : http://npa2009.org/souscription

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 10 mars 2014, 20:50:23

Il est indispensable que les salariés, réalistes, sérieux s'organisent s'expriment et fassent entendre leur projet, y compris municipaux.

Parvenir à construire des listes, plurielles, ouvertes, de dépasser les appartenances passées et se mettre à construire, pour le futur une alternative authentique, citoyenne et soucieuse de redonner, de représenter l'ensemble des citoyens alors qu'aujourd'hui, chacun défend sa catégorie et ce, au détriment des sacrifiés qui ne s'expriment ni ne s'engagent jamais.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 10 mars 2014, 21:49:56

Et cela ne se limite pas à donner la tête de liste à des licencié-es comme le fait le NPA.
Manifestation pour les droits des femmes : appel unitaire et tract du NPA pour le 8 mars à Nantes.

Les luttes des femmes ont permis de conquérir des droits et de progresser vers l’égalité entre les femmes et les hommes. Pour autant les droits des femmes sont les premiers remis en cause en période de crise, de politiques d’austérité et de montée des intégrismes politiques et religieux : attaques tout azimut contre les ABCD de l’égalité, recul sur la PMA, essai de revenir sur le droit à l’avortement, etc.

Rassemblement et marche militante, samedi, 8 mars RDV rue Olympe de Gouges (proche du Tribunal de Nantes) à 15H30

La loi sur la famille victime d’un manque de courage politique !

Lundi 13 Février 2014, le gouvernement a revu ses ambitions à la baisse en annonçant le report sine die du projet de loi sur la Famille, qui devait être examiné cette année. Cette annonce est survenue au lendemain d’une énième Manif « anti-choix » farouchement opposée à la PMA et GPA, mesures qui ne figuraient pourtant pas dans le projet de loi. De quoi le gouvernement a-t-il eu peur ? Des accusations de « familiphobie » des manifestant-es ? Des campagnes de désinformation des lobbys conservateurs ? Du contexte d’ « hystérisation » du débat ? Où est le courage politique du gouvernement qui promettait de défendre « toutes les familles » ?

Ce revirement donne l’impression qu’il abandonne un chantier auquel le candidat Hollande avait pourtant promis de s’attaquer. Il ouvre un nouveau boulevard à celles et ceux qui manifestaient contre le mariage pour tous hier et qui, aujourd’hui, s’opposent aux ABCD de l’égalité à grands coups de désinformation. Les forces progressistes qui luttent aujourd’hui pour l’égalité des droits entre tous les enfants, entre les citoyens et citoyennes, entre les différentes formes de familles ne se démobiliseront pas ; elles réclament « une loi, des droits ! » pour tout-es, ainsi pour les trans avec un changement d’état civil libre et gratuit, le libre choix des parcours médicaux, la mise en place d’une réelle sensibilisation contre la transphobie, l’homophobie, la lesbophobie et le sexisme. Ensemble, elles combattent l’obscurantisme et le conservatisme prégnants, ensemble elles ne laisseront pas le gouvernement céder aux thèses alarmistes et rétrogrades des tenant-es d’un modèle familial traditionaliste et archaïque, qui se nourrit des peurs et des rumeurs et méprise tous ceux et celles qui ne s’y conforment pas.

Car l’enjeu de l’égalité, c’est bien de déconstruire dès le plus jeune âge les stéréotypes qui génèrent assignations et discriminations, et dont la conséquence la plus extrême, les violences faites aux femmes, s’exerce au quotidien et fait mourir une femme tous les trois jours !

Rassemblement et marche militante, samedi le 8 mars RDV rue Olympe de Gouges proche du Tribunal à 15H30

Pour le droit à disposer de notre corps ici et ailleurs !

Décembre 2013 : dans le sillage de l’offensive des opposants faisant rejeter par le Parlement européen le rapport Estrela, recommandant la légalisation des droits sexuels et reproductifs, le gouvernement espagnol Rajoy, sous couvert d’une loi organique de « protection de la vie et des droits de la femme enceinte », tente de faire annuler la loi de 2010 autorisant l’avortement. Cette démarche vient s’inscrire dans le mouvement européen réactionnaire et conservateur qui n’a toujours pas accepté le droit des femmes à disposer de leur corps, qui les considèrent comme des sous citoyennes incapables de décider par et pour elles-mêmes.

Le combat des forces démocratiques et associatives espagnoles pour ce droit fondamental est le nôtre. Il doit aboutir à l’inscription du droit à l’avortement dans les droits fondamentaux européens.

On ne fait pas barrage à l’extrême droite en reculant face à elle, mais en restant déterminé à lutter contre toutes les discriminations et à porter un projet de société égalitaire.

C’est la nécessité de ce combat que nous réaffirmons ce 8 mars pour le droit à disposer de notre corps, pour notre autonomie, pour l’égalité des droits !

Signataires : Planning familial 44, durEs à queer, FSU 44, NPA 44, Ensemble 44, Parti de gauche 44, Union syndicale Solidaires 44, Centre LGBT Nantes, Solidarité femmes 44, Ligue des droits de l’Homme Nantes, CIDFF 44, EELV 44, UDB Loire-Atlantique, UDB Jeunes, Espace Simone de Beauvoir.

8 MARS 2014 : TOUTES ET TOUS DANS LA RUE POUR LES DROITS DES FEMMES !

Le 1er février, des dizaines de milliers de femmes espagnoles se sont mobilisées contre le projet de loi interdisant, sauf à de rares exceptions, l’IVG en Espagne ; en France aussi 40 000 personnes sont descendues dans la rue pour défendre le droit à disposer de son corps. Cette manifestation a été une réussite : les femmes sont attachées au droit à l’avortement et continueront à le défendre ! Des mobilisations locales, comme pour le centre IVG de Tenon (Paris) ont permis des réouvertures avec davantage de moyens. Et les luttes continuent !

Les attaques contre les droits des femmes se multiplient

Avec l’approfondissement de la crise la situation des femmes est chaque jour plus difficile. Retours au foyer forcés, sous-emploi, dégradation des conditions de travail et de vie… la crise économique frappe durement les femmes.

Les politiques d’austérité ont des conséquences très concrètes. Les inégalités salariales, la précarisation de l’emploi et le développement du chômage pénalisent toujours plus les femmes. Les attaques contre les services publics, en particulier contre le service public de santé, d’éducation, de petite enfance, sont d’abord des attaques contre les femmes car elles en sont à la fois la main-d’œuvre principale et les principales usagères. La réduction des moyens, voir la fermeture, des centres IVG, des maternités et les urgences médico-légales -qui accueillent les femmes victimes de violences- sont autant d’atteinte à la liberté des femmes à disposer de leurs corps.

L’égalité est toujours un combat

A la suite des mobilisations homophobes de l’année passée, les campagnes caricaturales contre l’introduction dans les écoles d’une éducation à l’égalité favorisent les discriminations et les violences contre les femmes et les LGBTI. L’idéologie d’extrême-droite, reprise par de nombreux partis et mouvements y compris par par opportunisme populiste, n’est pas combattue par le gouvernement. Au contraire, il rassure les réactionnaires !

Le droit à disposer de son corps pour toutes les femmes, qu’elles soient hétéros ou lesbiennes, c’est aussi le droit à la PMA (Procréation Médicalement Assistée). Le retrait de la « loi famille » alors qu’elle ne prévoyait même pas l’ouverture de la PMA à toutes les femmes est inadmissible ! D’abord parce que la « loi famille », avec toutes ses limites, était bel et bien une promesse de campagne du candidat Hollande mais surtout devait comporter de nouvelles mesures utiles notamment aux familles recomposées. Nous ne céderons pas devant les homophobes : la PMA, on l’aura !

Descendre dans la rue pour l’égalité des droits et le droit à disposer de notre corps !

Nous revendiquons :

l’égalité salariale et la généralisation des contrats à durée indéterminée pour toutes et tous
le maintien ou l’ouverture de centres IVG dans tous les hôpitaux
l’accès à l’information, à la contraception, aux moyens de protection, et à l’IVG libres et gratuits, arrêt de la fermeture de lits et de services à l’hôpital
l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, en couple ou non, hétéros ou non
une éducation dès le plus jeune âge pour l’égalité homme-femme et contre l’homophobie, et une éducation à toutes les sexualités dès le collège.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 11 mars 2014, 10:58:47

Lettre ouverte d’Alternative Libertaire Orléans et du Comité d’Orléans-Loiret du Nouveau parti anticapitaliste : Pour un 12 avril de riposte anticapitaliste

Le NPA et Alternative Libertaire se sont rencontrés à Orléans le mercredi 26 février. Nos organisations ont constaté leurs convergences sur l’analyse de la période caractérisée par une forte montée de l’extrême droite, percée qui profite d’une politique du gouvernement PS-EELV entièrement dévouée aux intérêts patronaux et soumise aux désidératas du Medef.

Antifascistes, nous ne pouvons pas tolérer que l’extrême droite s’approprie la rue. Nous ne pouvons pas tolérer les agressions répétées de groupes fascistes et racistes. Nous ne pouvons pas tolérer que Le Pen ose se présenter comme une alternative au « système », elle qui en est le dernier rempart. L’heure est à une riposte à la mesure de la menace.

Anticapitalistes, nous nous opposons frontalement à la politique gouvernementale. Parce qu’il réprime à Notre-Dame-des-Landes pour satisfaire le groupe Vinci, parce qu’il s’attaque aux travailleurs et aux travailleuses avec son pacte de « responsabilité », parce qu’il stigmatise les Rroms et expulse les sans-papiers, parce qu’il recule devant les manifs homophobes, nous devons lui opposer nos revendications et notre volonté de construire un monde débarrassé de l’exploitation et de l’aliénation.

Aujourd’hui, dans le Loiret, les plans de licenciements se multiplient, l’extrême droite redouble d’activité. Nos résistances quotidiennes peuvent trouver une caisse de résonance dans une manifestation nationale importante, rassemblant plusieurs dizaines de milliers de jeunes, de travailleurs et de travailleuses qui rejettent la droite et l’extrême droite et s’opposent à la politique du patronat et du gouvernement.

Voilà pourquoi nous nous engageons dans la préparation d’un 12 avril de riposte anticapitaliste, qui prolonge la grève du 18 mars et prépare un 1er mai massif. Nous proposons pour cela, à l’ensemble des organisations de la gauche politique et syndicale qui s’opposent au gouvernement, aux associations qui militent pour la défense des droits sociaux et démocratiques, de se rencontrer pour agir en commun le mercredi 12 mars, à 18h, à la Pipe de bois.

AL et NPA, Orléans, le lundi 3 mars 2014

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 15 mars 2014, 11:37:16

De Véolia à la régie… (petit historique)

DE VÉOLIA À LA RÉGIE… (PETIT HISTORIQUE)

En 1991, la ville signe un contrat de 20 ans avec la Compagnie Fermière de Service Public qui finalement sera rachetée par la multinationale Véolia. A la fin de la Délégation de Service Public (DSP) de ladistribution de l’eau à Véolia, prévue en décembre 2012, la majorité municipale a fait appel à des cabinets d’étude pour savoir s’il fallait reconduire ce contrat ou passer en régie publique. Le coût de ces études dépassait largement les 100 000 euros. Les conclusions dissuadaient la commune de reprendre la distribution de l’eau en régie car cela aurait renchéri le prix de l’eau de 25_%. Un cabinet d’étude affirmait même que Véolia travaillait à perte à St Pierre. Conjointement avec ARIAL, afin d’exiger la non reconduction de la DSP avec Véolia, nous avons mené une campagne d’informations auprès de la population et mis en place une pétition recueillant 1100 signatures en moins d’un mois. Suite à cela, la majorité municipale dut se résoudre à passer en régie et le prix de l’eau n’a pas augmenté. Mieux : le compteprévisionnel d’exploitation de la régie pour 2014 dégage un excédent de recette de l’ordre de 300 000 € ; cet excédent était de l’ordre de 200 000 € (surtaxe communale et part de Véolia) les années précédentes lors la DSP.

VEOLIA PRIS LA MAIN DANS LE SAC !

Avec la mise en régie municipale en janvier 2013, ce fut la dernière facture d’eau qui a été payée à Véolia. Or le relevé aux compteurs fut effectué fin novembre-début décembre, et Véolia a estimé la consommation entre la date du relevé et la fin décembre. Rien d’anormal si cette consommation n’avait pas été surestimée ! Mais les habitants qui pour cause de déménagement, ont résilié leur contrat au début de l’année 2013 ont eu la surprise de constater que l’index de leur compteur était inférieur à celui facturé par Véolia !
Il y a un an nous écrivions qu’il était difficile de prouver que cette surfacturation avait été systématique, mais que si cette surestimation avait eu lieu sur l’ensemble des abonnés de Saint Pierre, alors Véolia avait touché le pactole.
Un an après, notre présomption de tricherie se révèle fondée, puisque des index des compteurs relevés en décembre 2013 sont inférieurs à ceux relevés un an plutôt.
Décidément il faut retirer à Véolia les relevés des compteurs pour que celui-ci soit effectué par du personnel recruté par la régie de l’eau.

LE PRIX DE L’EAU DOIT BAISSER !

Depuis un an, ce n’est plus Véolia qui fixe le prix de l’eau mais bien le Conseil municipal. La première décision a été de réduire de près de 30% le prix de l’abonnement. Donc, pour 2013, cette réduction (couplée à la tarification par palier) a permis, pour les consommations inférieures à 120 m3, une légère baisse de votre facture.
Ce n’est pas suffisant ! Car cette tarification par palier (0,60 € HT les 40 premiers m3, 1,20 € HT de 40 à 120m3 et 1,32 € HT au delà de 120m3) ne prend pas en compte le nombre de personnes vivant dans le foyer et donc ne bénéficie pas aux familles nombreuses. Le groupe 100% à Gauche est pour une tarification sociale plus marquée. Nous proposons l’application d’une tarification qui tienne compte du quotient familial (comme c’est le cas pour la restauration scolaire) et la gratuité pour les personnes relevant de la CMU.
Les excédents dégagés dans le compte d’exploitation doivent permettre une réduction significative du prix de l’eau.

VÉOLIA DOIT PAYER !

En novembre dernier, le cabinet d’étude qui a géré la fin de contrat avec Véolia, remettait son rapport d’analyse dont il ressort : « la rémunération de l’exploitant est très supérieure à celle prévue dans le Compte d’Exploitation Prévisionnel. Le total des recettes d’exploitation est supérieur de près d’un quart à celui prévu au moment des négociations. ». Enfin la vérité sur ce que nous soupçonnions : Véolia s’est engraissé sur le dos de la population de Saint Pierre-des-Corps. Véolia doit rembourser !
La commune ne doit pas hésiter à faire un audit financier et attaquer Véolia en justice. Le combat contre une multinationale n’est jamais gagné d’avance. Il peut être long et sans garantie de succès mais _il doit être mené. La population doit se mobiliser, encore une fois, pour montrer sa détermination à ne pas laisser piller le bien commun.

POUR UNE RÉGIE TOTALEMENT INDÉPENDANTE DE VÉOLIA !

Enfin, avec la création d’une régie, la municipalité a repris la main sur un bien essentiel à la population : l’eau ! Mais Véolia chassé par la porte revient par la fenêtre, car il devient prestataire pour la régie de deux marchés : la surveillance et le fonctionnement des installations du réseau d’eau potable (pour 345 000 euros) et le relevé des compteurs (pour 90 000 euros). Le groupe 100 % à Gauche a dénoncé ces deux prestations accordées à Véolia car si le passage en régie avait été préparé en amont, ces marchés auraient très bien pu être réalisés par des personnels compétents recrutés par la régie. Le groupe 100 % à Gauche veut mettre fin rapidement à toute prestation avec Véolia.

ET DU CÔTÉ DE L’ASSAINISSEMENT ?

Notre facture d’eau se divise en 3 parties, une part pour la distribution de l’eau gérée maintenant directement par la régie. Toutes les taxes antipollution, préservation de la ressource, transitent sur la facture mais sont reversées intégralement à l’Agence de l’eau. L’assainissement constitue la dernière partie, celui-ci est géré par Tour(s)plus, le prix est de 1,265 euros par m3 et il est le même sur toute l’agglomération. Ce budget largement excédentaire devrait permettre de diminuer le coût reversé à Tour(s)plus et donc de baisser la facture de l’eau. Avec un profond mépris pour la démocratie locale, Tour(s)plus a décidé de reconduire la DSP sur l’assainissement à Véolia sans avertir les élus de Saint Pierre.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 15 mars 2014, 15:03:26

Ce qui est évident est que, dans nombres de communes, les régies doivent être municipales si le coût de traitement, par Véolia est excessif et qu'il refuse de réduire leur marge, sur le dos de la majorité de la population. S'ils s'y refusent le politique ne doit pas tergiverser, hésiter et doit, tout le temps se rappeler qu'il est élu et mandaté par le peuple pour défendre et faire prévaloir ses intérêts. Qu'il y ait une tarification sur l'usage de l'eau est indispensable afin d'inciter les consommateurs à la responsabilité, mais que cet usage serve des intérêts personnels ou catégoriels est inacceptables. Et la reprise en main de ces régies fera réagir ces groupes qui, trouveront les moyens pour investir, améliorer la distribution, la qualité et l'assainissement à des coûts plus sérieux.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 15 mars 2014, 15:09:33

NON ces groupes continueront à corrompre pour faire des marges colossales sur notre dos. Ainsi va le capitalisme :!:

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 16 mars 2014, 09:55:44

Nico37, c'est peut être à cela que sert l'Autorité de l'Etat. Prompt à se monter exigeant envers les citoyens, appelés à accepter des efforts, indispensable au redressement budgétaire, sans lequel ni perspectives, ni investissements et donc ni emplois d'avenir et prospérité collective n'est possible, l'Etat serait inspiré de rappeler, aussi ces entreprises, dont certaines sont la fierté française, à leurs responsabilités, de ne pas se laisser convaincre par des revendications toujours plus importantes qui ne peuvent être assumées, sur un plan budgétaire qu'à la condition qu'il y ait des débouchés, de la confiance et que l'ensemble des acteurs se sentent, à la sortie bénéficiaire de ces efforts qui sont pourtant douloureux pour la majorité.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 16 mars 2014, 10:06:15

http://actu-politique.info/affaires-les ... 12698.html
Le NPA bien présent dans le 37, à Tours et à Saint-Pierre-des-Corps

Dans la continuité de ce que la LCR avait initié en 2008, le NPA a cherché à être présent aux élections municipales sur l’agglomération tourangelle. C’est chose faite avec deux listes en lice.

A Tours, une liste unitaire pour une alternative de gauche, sociale et écologique

C’est au Tour(s) du peuple est une liste soutenue par le PG, ensemble, le NPA et des militants syndicaux et associatifs. Une liste qui s’oppose aux politiques d’austérité du gouvernement et à la politique municipale menée par Jean Germain, maire PS de la ville. Une liste qui est indépendante du PS au 1er eu 2nd tour alors que le PCF a déjà rallié la liste PS dès le premier tour et que la liste d’EELV se donne pour horizon de la rejoindre au second tour.

La liste menée par Claude Bourdin (conseiller municipal sortant qui a rompu avec le maire car il était en désaccord avec sa politique) est la liste pour une véritable alternative de gauche à Tours. Une liste portée par une réelle dynamique collective entre les militants des différents partis et ceux qui, sans étiquette politique, s’y investissent. Un dynamique collective à prolonger après les élections pour faire vivre une gauche de gauche à Tours.

Le programme articule mesures d’urgences sociales, propositions pour une gestion écologique et démocratique de la ville et fait la démonstration que d’autres choix que ceux du maire et de ses grands projets couteux sont indispensables pour améliorer la vie quotidienne de la population.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 16 mars 2014, 14:12:04

Ce qui est évident, par delà les difficultés de Sarkozy c'est que, clairement les listes de droite représentent et défendent les intérêts de ceux qui vivent bien et oublient ou pire encore souhaitent réduire les avantages de ceux qui souffrent déjà beaucoup, en raison de la crise, des craintes liées à l'emploi et à l'avenir des entreprises.

J'ajoute d'ailleurs qu'au travers de telles propositions la droite est inquiétante car l'application de ses mesures fragiliserait les clients des entreprises françaises, comment peux t-on promouvoir, à ce point, des mesures uniquement favorables à ceux qui représentent la minorité et les faire payer par la majorité ? Où est le sens du bien commun ?

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré