Le Grand Paris

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 04 déc. 2010, 09:06:00

L'Assemblée nationale a adopté mardi le projet de loi sur le Grand Paris visant à créer un nouveau réseau de transport automatique en Ile-de-France, suscitant l'unanimité contre lui à gauche mais aussi de fortes critiques à droite

Critiques à gauche comme à droite. Tu crois démontrer quoi au juste ?

Ma répose est dans ta question !  La droite a peut-être émis quelques critiques, mais a voté le projet. La gauche s'y oppose.
Tu vois la nuance ? icon_biggrin

Pour le reste, quand nous avons la chance d'avoir un spécialiste comme Magic Fly, nous ferions mieux de l'écouter que de vuloir émettre nos "sentiments" ne reposant sur rien. 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 56609
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 déc. 2010, 12:13:00

Et l'erreur de ta conclusion se trouve également dans la citation. Dommage.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 déc. 2010, 11:19:00

Heureusement que l'Union Européenne a empêché le Président d'empruner 140 milliards d'euros....Heureusement qu'il y a des critères pour empêcher un irresponsable d'assouvir une ambition et un ego surdimensionné !

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33866
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 27 janv. 2011, 07:31:00

Bonjour,

Un «accord historique» entre l'Etat et la région Ile-de-France prévoyant 32,4 milliards d'euros d'investissements d'ici 2025 dans les transports franciliens a été annoncé ce mercredi par le ministre de la Ville chargé du projet du Grand Paris, Maurice Leroy et le président du conseil régional Jean-Paul Huchon (PS). Présente lors de la signature de l'accord baptisé «Grand Paris Express», Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre des transports, a salué «des améliorations très concrètes» tandis que les Verts critiquent un accord «déconnecté des urgences et préoccupations des franciliens».

Modernisation des lignes de RER et construction du super-métro au programme

Rivaux historiques en termes de transport dans la région francilienne, l'Etat et la région Ile-de-France, ont mis fin, avec cet accord à trois années de débats houleux.

Il porte sur la modernisation du réseau de transport existant, en particulier des RER, à hauteur de 11,9 milliards d'euros. Il prévoit également la réalisation d'un métro automatique en rocade autour de Paris pour une somme avoisinant les 20,5 milliards d'euros. Ce dernier budget prendrait en compte le projet de prolongement de la ligne 14, au Nord vers l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle et au Sud vers l'aéroport d'Orly. De même, il prévoit la réalisation d'une rocade autour de la capitale comprenant deux arcs à l'est, fusionnant ainsi le projet de l'Etat (double boucle autour de Paris) et celui de la région (rocade en proche banlieue «Arc-Express»). L'un de ces arcs permettrait de desservir la proche couronne depuis Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Désaccord persistant sur le plateau de Saclay

Le tracé et les modalités techniques de cet arc seront définis à la suite d'une mission d'étude mandatée par Maurice Leroy avant le 30 mars 2011. En revanche, le contentieux persiste sur l'éventuelle intégration de la desserte du Plateau de Saclay puisque l'Etat et la région «prennent acte de leur désaccord sur les principes de développement et de desserte» du pôle scientifique et technologique. 

Par ailleurs, les deux entités sont toujours partagées quant aux moyens de transport à choisir pour cette rocade : l'Etat demeure attaché à la «réalisation d'un métro automatique opérationnel dès 2020», la région à un «bus à haut niveau de service sur le plateau», «qui pourra évoluer par la suite vers un tramway».

Pour la réalisation des projets, l'Etat et la région «s'engagent à trouver les moyens d'un partage de la maîtrise d'ouvrage» des projets entre la Société du Grand Paris (SGP, chargée par l'Etat de réaliser des métros automatiques) et le Stif (le Syndicat des transports d'Ile-de-France dirigé par Jean-Paul Huchon), «le cadre de ce partage étant élaboré au cours du premier semestre 2011». 
 
La colère des écologistes

Alors que négociations étaient toujours vives mardi entre le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, et une partie de sa majorité hostile à cet accord, les leaders d'Europe Ecologie-Les Vers (EELV) ont vivement critiqué le consensus trouvé avec l'Etat. Par les voix de Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe Ecologie et présidente du groupe EELV au conseil régional, et de Jean-Vincent Placé, vice-président de la région chargé des transports, le mouvement écologiste critique un projet «déconnecté des urgences et préoccupations des franciliens». 

«Au regard des gares prévues, dont plusieurs sont en option, la desserte du territoire prônée par le projet de la région ne sera pas réalisée» précisent-ils dans un communiqué. Craignant «une opération de communication du gouvernement qui ne répondra pas aux besoins urgents des franciliens», les deux leaders verts reprochent au financement du projet un manque de lisibilité : «Nous attendons encore des engagements fermes et précis sur les engagements de l'Etat, condition sine qua non à l'amélioration et au développement des transports.»

Les écologistes, partenaires de la majorité socialiste, ont laissé entendre qu'ils ne voteraient pas cet accord, ce qui ne devrait toutefois pas empêcher sa validation (EELV dispose de 49 sièges sur 209 au conseil régional).

La droite crie victoire

Valérie Pécresse, présidente du groupe UMP au conseil régional d'Ile-de-France et candidate malheureuse à la présidence du conseil régional en 2010, s'est félicitée de l'accord entre l'Etat et la région socialiste, estimant que «le tracé final reprend à 90 % celui initialement proposé par le gouvernement».

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 27 janv. 2011, 09:59:00

Valérie Pécresse, présidente du groupe UMP au conseil régional d'Ile-de-France et candidate malheureuse à la présidence du conseil régional en 2010, s'est félicitée de l'accord entre l'Etat et la région socialiste, estimant que «le tracé final reprend à 90 % celui initialement proposé par le gouvernement».
Ce que j'en pense ? Ça confirme que UMP et PS marchent la main dans la main !

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 25755
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 27 janv. 2011, 10:11:00

FIFE a écrit :Ce que j'en pense ? Ça confirme que UMP et PS marchent la main dans la main !
En quoi c'est un problème si c'est pour le bien commun ?
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 janv. 2011, 13:41:00

Effectivement, des convergences,  au service du bien commun peuvent apparaître, le souci etant qu'n projet aussi couteux au moment même où les tarifs autoroutiers, sncf et autres ne cessent d'augmenter risquent de porter un coût fatal aux franciliens.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 27 janv. 2011, 20:30:00

El Fredo a écrit :
FIFE a écrit :Ce que j'en pense ? Ça confirme que UMP et PS marchent la main dans la main !
En quoi c'est un problème si c'est pour le bien commun ?

Ce bien commun ne me dérange pas dans la mesure ou il ne sera pas payé par les habitants de la province.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 28 janv. 2011, 22:00:00

FIFE a écrit :
Valérie Pécresse, présidente du groupe UMP au conseil régional d'Ile-de-France et candidate malheureuse à la présidence du conseil régional en 2010, s'est félicitée de l'accord entre l'Etat et la région socialiste, estimant que «le tracé final reprend à 90 % celui initialement proposé par le gouvernement».
Ce que j'en pense ? Ça confirme que UMP et PS marchent la main dans la main !

Dis plutôt qu'ils sont capables de s'entendre pour l'intérêt commun des Franciliens
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33866
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 28 mai 2011, 17:42:00

Bonjour,


Le projet de rocades de métros automatiques autour de la capitale a fait un pas décisif jeudi après-midi. Le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP), chargée de sa conception et de sa réalisation, a voté à l'unanimité l'avis motivé qui doit se traduire dans les prochaines semaines par un décret pris en Conseil d'Etat. Le projet aura alors l'existence juridique permettant, théoriquement, de lancer les premières enquêtes publiques au début de l'année prochaine. Les travaux pourraient alors débuter en 2013 pour que les premiers métros roulent en 2018. La SGP n'aura donc que quelques mois pour boucler les études nécessaires.

Le calendrier est d'autant plus serré qu'il ne peut y avoir d'enquête publique en période électorale. Les dossiers qui ne seront pas prêts à temps seront donc traités au plus tôt à l'automne 2012. Les travaux, dont le pilotage sera affiné tous les trois ans, s'étaleront sur une quinzaine d'années. Une période suffisamment longue pour que l'Etat et la région Ile-de-France aient convenu, au moins tacitement, que tous les projets lancés seraient menés à leur terme, quel que soit le résultat des élections durant cette période.

Prolongements de la ligne 14

En fait, le « Schéma d'ensemble du Grand Paris » qui vient d'être adopté fait assez largement consensus. Il comporte, sous maîtrise d'ouvrage de la SGP, le réseau « Grand Paris » qui correspond à la double boucle prévue par la loi du 3 juin dernier. Modifiée pour tenir compte du débat public, elle comporte 57 gares, soit une dizaine de plus que prévu, notamment sur l'itinéraire Orly Versailles-Chantiers pour améliorer la desserte du Plateau de Saclay. Un tunnel supplémentaire est aussi prévu sous La Défense pour éviter une rupture de charge. Le réseau Grand Paris sous maîtrise d'ouvrage SGP inclut aussi les prolongements de la ligne 14 du métro parisien entre la station Olympiades et l'aéroport d'Orly d'une part et entre Carrefour Pleyel et Mairie de Saint-Ouen d'autre part.

Pour sa part, la région, par l'intermédiaire du Syndicat des transports d'Ile de France (STIF) assure la maîtrise d'ouvrage de l'autre composante du Schéma d'ensemble, le « Réseau complémentaire du Grand Paris ». Cette dénomination, qui assure la stabilité juridique du projet global, recouvre le tronçon de la ligne 14 entre Saint-Lazare et Mairie de Saint-Ouen dont les études sont très avancées dans le cadre de la désaturation de la ligne 13.

Un « arc est intérieur »

Ce réseau complémentaire comprend surtout la construction de « l'arc est intérieur », entre Carrefour Pleyel et Noisy-Champs dans un premier temps, des extensions étant envisagées après 2025. Un débat public sera lancé une fois réalisées les études environnementales.

La SGP doit contribuer à hauteur de 2 milliards d'euros à la construction de ce réseau complémentaire et pour 300 millions d'euros au tronçon Mairie de Saint-Ouen-Saint-Lazare de la ligne 14, soit en tout une vingtaine de gares. Ce sera autant à économiser sur son enveloppe fixe de 20,5 milliards d'euros. Ils seront gagnés essentiellement sur le Plateau de Saclay, le tronçon Versailles-Chantiers Nanterre dont l'éventuelle construction ne sera décidée qu'en 2025, tout comme le prolongement du réseau au nord de l'aéroport de Roissy auquel, autre source d'économies, n'accédera pas la ligne 14 du métro. Enfin, le STIF qui doit hériter du matériel roulant commandé par la SGP et devra choisir la ou les entreprises qui exploiteront le futur réseau de plus de 160 kilomètres transportant quelque 2 millions de voyageurs par jour, sera consulté pour tous les choix techniques.

Les Echos.fr



« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 28 mai 2011, 18:00:00

Magicfly a écrit :
Cépajuste a écrit :
Magicfly a écrit :
Cépajuste a écrit :Les PV ne suffiront pas à financer ce Paris pharaonique, il faudra augmenter le prix des transports en commun et les impôts, et emprunter. Dans la situation de surendettement que nous connaissons, il vaudrait mieux renoncer à ce projet démesuré.



Il vaut mieux emprunter pour construire (investir sur l'avenir, ça profitera aux générations futures) qu'emprunter pour payer un surcroît de fonctionnaires!



Les générations futures, il faudrait les lâcher un peu, et leur laisser le choix de ne pas être surendettées dès le berceau pour financer des projets de politiciens mégalos.


Pour cela il faudrait que les gens et surtout les gauchos cessent de réclamer tjrs plus à l'Etat. On subit aujourd'hui les dégats des années gauchos, (embauche d'une pléiades de fonc. inutiles et les 35 H par exemple) voilà pourquoi nous sommes endettés et voilà pourquoi nous auront plus de mal à nous sortir de la crise.
Tiens un nouvel économiste sur le forum!! icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
Je vais te suggérer des lectures économiques car Métro ce n'est pas suffisant

Sur le projet du Grand Pari ou Paris on peut dire qu'il est ambitieux , nécessaire , non finançable en l'état mais qui doit être lancé , comme le dit mps si on ne veut pas voir Paris se désertifier et l'agglomération d'Ile de France se paralyser et constituer un obstacle infranchissable à tous les flux montant ou descendant Nord/Sud en France.

Jamais Sarkozy n'incarnera un tel projet "le Grand Paris" vous n'y voyez pas une incompatibilité vous? icon_biggrin
Quand à la signature en Blanc ...elle ne sera pas éternelle non plus.

Fillon lorgne Paris mais je ne crois pas que ce soit réciproque
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 mai 2011, 19:05:00

Finalement, la question est de savoir s'il faut continuer ces irrigations en toile d'araignée, ce qui ne fera qu'étendre la tache d'huile de Paris.

Ou s'il n'est pas plus intéressant, via éventeullemet une troisième rocade, de créer des pôles de développement en rases campagnes.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 56609
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 28 mai 2011, 19:56:00

Je préfère une troisième rocade et des pôles en rase-campagne.

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 28 mai 2011, 20:10:00

Le problème c'est que le temps que les experts, les politiques , les sociologues etc... réfléchissent sérieusement à cette question ...les franciliens se ont démultipliés de manière non structurée  icon_biggrin

Image
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
FrauElke
Messages : 29
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00
Localisation : Normandie

Message non lu par FrauElke » 02 juin 2011, 15:31:00

L'aménagement de l'accès et des transports en Ile de France est plus que nécessaire comme l'a souligné mps, et la création d'une rocade et le prolongement de la ligne 14 dans le but de desservir les deux aéroports me semble être de bons projets. Cependant c'est celui du Grand Paris qui me fait bien sourire. L'ensemble de ce projet d'envergure, me paraît totalement à "côté de la plaque", face aux préoccuations des français, face au chômage, à la crise de nos entreprise et à la crise majeure sociale. Selon le gouvernement, ce projet a pour but la création de presque 1 million d'emploi sur 15-25 ans gràce à un réseau permettant la connexion de grands pôles économiques. Certes, mais ne va-t-on pas dans le sens d'une centralisation, d'une métropole forte, au détriment des autres régions ? Quand est-il de la création d'emploi dans les provinces ? Si on reprend le but du projet : " libérer les potentiels de la région capitale pour répondre aux défis du 21ème siècle et contribuer[...] au développement éco et social du pays tout entier." Je comprends pas en quoi c'est susceptible de se passer comme cela. Pour une fois je soutiens le discours d'EELV. De plus dans les articles posté par Politicien, je note la remarque suivante :"des flux migratoires élevés", et en effet cela est justifié car toute zone rendue plus attractive, signifie flux de populations, mais ce projet d'urbanisme ne va pas sans projet social, et quid de celui ci, surtout à l'heure où l'on parle de la crise du logement en Île de France.
Ensuite, le deuxième sujet qui porte à discussion est celui du financement, plus de 20 milliards rien que pour l'extension de la ligne 14... Il est évoqué dans les articles le financement par l'augmentation de l'amende sur le stationnement, et de l'augmentation  de la taxe sur les bureaux... on prend d'un côté où on ne peut plus prendre. La taxe des bureaux est la taxe annuelle sur les locaux qui servent de commerces, bureaux, et entrepôts dans 8 départements d' Île de France. Peut on continuellement taxer nos pme ? A supposer que cet argent soit suffisant au financement des projets. Enfin bref...Pour ma part je trouve ce projet démesuré.
"Tout s'arrange en dînant dans le siècle où nous sommes - Et c'est par des dîners qu'on gouverne les hommes (1823)"

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré