Vers une baisse de la Tva à 5,5% dans la restauration ?

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 16 août 2009, 21:31:00

Je pensais aussi à l'investissement, sinon le patron peut aussi augmenter le salaire de ses employés, si il fait ça c'est un bon patron, si c'est un "mauvais" patron sa va directos dans sa poche...   Dans tous les cas ce n'est pas l'effet souhaité qui était à la base de réduire les tarifs.

NB: Par chance le bar que je fréquente fait partis de ces 1%.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 17 août 2009, 00:33:00

Il serait intéressant d'avoir des chiffres sur le nombre d'employés qui ont été augmentés depuis la baisse de la TVA et aussi de combien en moyenne. Parce que là on nage en plein brouillard.

Par contre je n'arrive pas à comprendre comme le gouvernement, connaissant bien les restaurateurs, ait espéré que la baisse de la TVA se répercute de manière flagrante sur les prix. C'est de l'angélisme, de l'incompétence, ou bien une fausse excuse pour faire un cadeau fiscal à des personnes qui votent traditionnellement à droite ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
artragis
Messages : 7652
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 17 août 2009, 08:23:00

Par contre je n'arrive pas à comprendre comme le gouvernement, connaissant bien les restaurateurs, ait espéré que la baisse de la TVA se répercute de manière flagrante sur les prix.
Il ne l'espère pas simplement, il le voudrait, ça ferait un coup de pub et donnerait un argument pour dire qu'ils ont suivi une politique du pouvoir d'achat. Seulement il faut comprendre que le pouvoir d'achat les employés et les restaurants eux même en ont besoin. Crois mois, on doit être à plus de 20 000 travailleurs dans la restauration, si ces 20 000 (je sais même pas si ça représente la moitié des employés) sont payés 150€ de plus, qu'ils les consomment, ça fait 3 000 000€ en plus dans la consommation et donc on aura environ 600 000€ de TVA en plus.
Faire baisser les prix, au contraire n'augmenteront que peu les chiffres, disons qu'on aura sur toute la restauration une augmentation de 10 000 000€ ce qui rapporte à l'état 550000€ en TVA... Là j'ai pris des chiffre très bas et la différence est de 50 000€, que se passera-t-il avec dse chiffres cent fois plus grands? (5 000 000€ en moins pour rembourser la dête)
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 17 août 2009, 16:08:00

artragis a écrit :
Par contre je n'arrive pas à comprendre comme le gouvernement, connaissant bien les restaurateurs, ait espéré que la baisse de la TVA se répercute de manière flagrante sur les prix.
Il ne l'espère pas simplement, il le voudrait, ça ferait un coup de pub et donnerait un argument pour dire qu'ils ont suivi une politique du pouvoir d'achat.
Il aurait pu encadrer cette baisse de la TVA en passant un marché avec les restaurateurs qui se seraient engagés à baisser leurs prix d’un tiers ou de la moitié de la baisse de TVA, le reste étant laissé à leur convenance, pour le personnel et l’investissement.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré