Vers une baisse de la Tva à 5,5% dans la restauration ?

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33864
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 20 juin 2009, 13:28:00

Bonjour,

Mps tu oublis tout ceux ne peuvent pas manger chez eux, les représentants, les routiers... Alors tu vas me dire ils peuvent manger des sandwichs ? tout les jours ? Donc cette baisse est la bienvenue, maintenant il faudra voir une baisse des prix, et quelques embauches.
Mais le coût quand même ne l'oublions 1 milliards.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 juin 2009, 18:49:00

Mps tu oublis tout ceux ne peuvent pas manger chez eux, les représentants, les routiers... Alors tu vas me dire ils peuvent manger des sandwichs ? tout les jours ? Donc cette baisse est la bienvenue, maintenant il faudra voir une baisse des prix, et quelques embauches.
Mais le coût quand même ne l'oublions 1 milliards.

Tu oubles que si ces gens sur la route sont salariés, ils ont une indemnité de repas payé par la société qui, elle-même la déduit de ses frais généraux.

Et que si le type est indépendant, il peut imputer ses repas pris en route en frais réels.

Mais franchement, crois-tu que dépenser un milliard d'euros pour que la pitance coûte en moyenne un euro en moins, ce n'est pas assez farfelu ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33864
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 20 juin 2009, 18:54:00

Bonjour,

Certes mps, mais donc l'entreprise fera des économie sur ses frais généraux, c'est assez bienvenue en ces temps ci, concernant le calcul je ne sais pas comment il a été fait, mais je pense que c'est 1 milliard de recette en moins.

Mais si les prix baissent vraiment, la consomation augmentera plus (+), on devrait donc y retrouver son compte.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33864
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 15 août 2009, 14:02:00

Bonjour,
 Depuis le mois dernier, boire son café coûterait quelques centimes d'euros en moins. Selon les chiffres publiés mercredi par l'Insee, les prix dans les restaurants et les cafés ont baissé respectivement de 1,3% et 0,7% en juillet par rapport à juin. Une note rendue moins salée grâce à la baisse du taux de la TVA à 5,5% le 1er juillet dernier.   Les prix dans les restaurants ont cependant enregistré une hausse de 0,2% sur un an et de 0,5% dans les cafés, toujours selon l'Insee.   Il faut comparer cette baisse avec l'inflation. L’indice des prix à la consommation (IPC) a diminué de 0,4 % en juillet par rapport à juin. Et sur un an, les prix ont baissé de 0,7 %.  Depuis le 1er juillet, les restaurants et cafés ont la possibilité d'appliquer un taux de TVA à 5,5% (hors alcool) au lieu de 19,6% leur permettant ainsi de baisser certains de leurs tarifs. Les restaurateurs s'étaient ainsi engagés à réduire la note de 11,8% sur 7 produits de la carte.  Mais à plusieurs reprises, le gouvernement avait relevé que seul un restaurateur sur deux diminuait ses prix. «C'est un bon départ mais il faut faire mieux», a réagi le secrétaire d'Etat au Commerce Hervé Novelli. Il a également précisé qu'il attendait «que deux tiers et peut être même les trois quarts» des restaurateurs appliquent la baisse des prix «d'ici la fin de l'année». La semaine dernière, Hervé Novelli avait appelé l'ensemble des restaurateurs à «jouer le jeu».  Et vous vous avez vu les prix baissés ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 15 août 2009, 14:11:00

mps je suis entierement d accord avec toi.,( pour une fois) le resterant resterat un luxe.
un cadeaux pour les riches
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
artragis
Messages : 7655
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 15 août 2009, 14:37:00

un cadeaux pour les riches
Quand quelqu'un t'offre un cadeau tu le paye???
Depuis le 1er juillet, les restaurants et cafés ont la possibilité d'appliquer un taux de TVA à 5,5% (hors alcool) au lieu de 19,6% leur permettant ainsi de baisser certains de leurs tarifs. Les restaurateurs s'étaient ainsi engagés à réduire la note de 11,8% sur 7 produits de la carte.
Mais à plusieurs reprises, le gouvernement avait relevé que seul un restaurateur sur deux diminuait ses prix.
«C'est un bon départ mais il faut faire mieux», a réagi le secrétaire d'Etat au Commerce Hervé Novelli. Il a également précisé qu'il attendait «que deux tiers et peut être même les trois quarts» des restaurateurs appliquent la baisse des prix «d'ici la fin de l'année». La semaine dernière, Hervé Novelli avait appelé l'ensemble des restaurateurs à «jouer le jeu».
L'engagement était soit de baisser les prix soit d'assurer l'investissement du café, c'est à dire meilleurs salaire pour les employers (qui voient leur salaire augmenter de 20% alors qu'on voudrait faire baisser les prix de 10%...), agrandissment et aménagement (donc consommation directe envers les entreprises qui vendent ce genre de produit), modernisation (pour économie d'énergie, meilleurs condition de travail...) et bien sur pour employer de nouvelles personnes. Hors aucun chiffre quant aux nombre de saisonniers employés par rapport à l'année dernière n'a été publié, ni même les dépenses des restaurants ou alors les salaires des employés... Moi je ne vois que de la propagande et non un intérêt économique. Pour que la mesure soit efficace il faut qu'il y ait un mélange de toutes les solutions hors le gouvernement ne voudrait qu'assurer son image en disant "j'ai fait baisser les prix"...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 15 août 2009, 19:35:00

Perso j'ai bien regardé les cartes des restaurants et des bars en juillet lors de mes vacances et le moins que l'on puisse dire c'est que la baisse de la TVA n'a pas été répercutée sur les prix. Je m'y attendais cela dit, rien d'étonnant à cela.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 16 août 2009, 01:34:00

racaille a écrit : Perso j'ai bien regardé les cartes des restaurants et des bars en juillet lors de mes vacances et le moins que l'on puisse dire c'est que la baisse de la TVA n'a pas été répercutée sur les prix. Je m'y attendais cela dit, rien d'étonnant à cela.
Faux, le bar où je vais tous les jours a passé le grand café de 2,40 € à 2,20 €, soit une différence de 20 centimes, sur 30 jours, en comptant un café/jour ça fait 6 euros d'économie, c'est déja mieux que rien. Et je pense que de nombreux autres bar (et restos) ont répercutés la baisse de la tva sur les prix, notamment sur les produits courant, café, bière, coca... etc... 

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 16 août 2009, 08:55:00

Pas si nombreux que cela les adeptes de la baisse ... d'après les syndicats professionnels.  Il faut leur laisser du temps ... c'est en tous cas la version officielle. On verra donc a Noel .... si les professionnels ont joué le jeu ou pas.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7655
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 16 août 2009, 09:17:00

lancelot a écrit :Pas si nombreux que cela les adeptes de la baisse ... d'après les syndicats professionnels.  Il faut leur laisser du temps ... c'est en tous cas la version officielle. On verra donc a Noel .... si les professionnels ont joué le jeu ou pas.
50% d'après les mêmes professionnel.
Il faut ajouter que l'été est une période traditionnellement haussière or les prix n'ont pas augmenté, donc oui il faudra attendre Noël pour voir les premiers prix baisser considérablement. Mais je suis persuadé que demandé une baisse des prix dans 100% des restaurant (et affiliés) serait une erreur monumentale puisque la baisse tarifaire de 6€/mois, même si elle est agréable ne fera pas booster la consommation à des grandes échelles alors que des investissment et une meilleur rémunération des employés aura un effet plus direct sur la consommation.
Par contre, bien sûr qu'il faut qu'il y ait un minimum de personne qui baissent leur prix mais pas que...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33864
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 16 août 2009, 09:40:00

Bonjour,

Je pense aussi que cette baisse est aussi psychologique, car même si ça baisse que de 0,10 ce n'est pas grand chose, mais on se dit que c'est moins donc on va y aller un peu plus souvent, ensuite demander de baisser toute la carte, puis d'augmenter les salaires surtout en cette période me parait impossible.
Mais il clair que cette baisse est la bienvenue pour la profession qui en a besoin.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 16 août 2009, 19:49:00

Libre Penseur tu as de la chance pour ton petit café quotidien, j'ai lu dans la presse qu'en moyenne la baisse des prix constaté est de même pas 1,5% sur l'ensemble du territoire. Ca veut dire que certains commerçant ont joué le jeu mais qu'ils sont loin d'être majoritaires. Comme prévu :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
artragis
Messages : 7655
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 16 août 2009, 19:59:00

ont joué le jeu
Comme je l'expliquais mettre sur le même rapport "jouer le jeu" et "baisser les prix" est très, très réducteur. De plus il faut voir qui a baissé, les cafeteriats de grands groupes (flunch, casino...) ont baissé leur prix et pour eux c'est un gain supplémentaire et un sacré coup de pub !
Maintenant les petits restaurants qui vivent surtout en saison touristiques eux ont maintenu leur emploi saisonnier (en tout cas dans les témoignages que j'ai eu, comme je l'ai dit il n'y a pas eu de chiffres sur ça puisque le gouvernement ne veut pas que ça se sache). Par contre, lisant un journal (sud ouest je crois) j'ai lu une interview d'un représentant syndical de restauration et il disait qu'on voyait surtout des restaurateurs maintenir les prix mais augmenter la paye de leurs employés... Il disait que cette augmentation allait de 150 à 450€, sachant que pour une famille de 4 personne, faisant ses courses au discounter du coin, 150€ c'est le panier d'une semaine...
Donc voila, un autre chiffre qui n'a pas été publié ce sont les dépenses des restaurants en investissement de réaménagement... Je rappele que la loi encourage pourtant l'utilisation de la baisse de la TVA dans ce but.

Je pense aussi que cette baisse est aussi psychologique, car même si ça baisse que de 0,10 ce n'est pas grand chose, mais on se dit que c'est moins donc on va y aller un peu plus souvent
Oui c'est psycologique, on se dit "on paye le prix adéquat", on se dit que le café est vendu à son vrai coût. Donc oui on est incité à acheter. Mais 1.20€ le café c'est cher, très cher !
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 16 août 2009, 20:39:00

racaille a écrit : Libre Penseur tu as de la chance pour ton petit café quotidien, j'ai lu dans la presse qu'en moyenne la baisse des prix constaté est de même pas 1,5% sur l'ensemble du territoire. Ca veut dire que certains commerçant ont joué le jeu mais qu'ils sont loin d'être majoritaires. Comme prévu :)
Ok, alors il faut bien choisir son bar icon_biggrin .

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 16 août 2009, 20:54:00

En fait ce soir au journal TV ils ont dit "moins de 1%", pas environ 1,5% comme je l'ai dit plus haut. La plupart des commerçants bénéficiant de ce cadeau considérable de la part de l'Etat se justifient en invoquant un investissement dans la qualité du service. Ce dont je suis en droit de douter bien évidemment, cela étant un critère plus que subjectif... D'autre part, est-on obligé d'investir de l'argent pour améliorer la façon dont on accueille ses clients ? Tout cela me laisse très perplexe.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré