Sécurité Sociale

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Avatar du membre
Fauché
Messages : 35
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00

Message non lu par Fauché » 01 mars 2009, 19:16:00

La prise en charge des dépenses de santé peut s'envisager de deux façons :
Le "chacun pour soi" , qui aboutie à des riches bien portants et des pauvres malades; ou le "solidaire" où tous cotisent pour ceux qui sont malades...
Personnellement je ne développerai pas la première hypothèse .
Concernant la vision solidaire ,je la définirai comme une caisse commune où chacun cotise selon des modalités à définir (par exemple une équation prenant en paramètres revenus ,age,...).Tout de suite se pose une question :UNE caisse? et pourquoi pas des caisses? (une pour les maçons, une pour les charcutiers ,une pour les agriculteurs ,une pour les biens portants,une pour les cancéreux...)La réponse est dans la définition : Solidaires ! donc pas de caisses de castes ,UNE seule .
Et qu'en est-il des mutuelles ? à mon sens cela produit encore d'autres caisses ,et de l'injustice (encore entre riches et pauvres),et des surconsommateurs pour rentabiliser leur mutuelle ...de plus pourquoi en tant qu 'usager j'irai payer un double système de gestion pour le même dossier ? (2 directeurs,2 sous directeurs,2 secrétaires,2 ordinateurs...etc) donc on simplifie les frais de fonctionnements :plus de mutuelles !
Donc une caisse pour tous et pas de mutuelles .
Si l'on supprimait l'alcool et le tabac on viderait la plus grande partie des lits des services de gastroentérologie de pneumologie,et de cardiologie !
Or ce surcout pour la société est il compensé par les taxes sur ces produits? Il faut exiger que les producteurs payent pour les dégâts occasionnés par leur commerce !
"A force de négliger l'évidence par bêtise ou par profit,l'Homme s'est éloigné de ce qui désormais lui semble une utopie..."

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 01 mars 2009, 21:06:00

Salut,


Juste une question, tu nous décris de post en post ta vision d'un monde nouveau ?

En fait, j'ai d'autres questions :)

Je suis d'accord avec toi sur la solidarité et pour une caisse.. Concernant les mutuelles, leur rôle actuel est en sorte de seconder la sécurité sociale dans le remboursement. Avec ton système sans mutuelle les inégalités sociales demeurent comme les médicaments non remboursés, en quoi cela va arranger les choses et permettre à ceux qui attendent pour se faire soigner d'en avoir les moyens ?

Quant à la suppression de l'alcool et le tabac ? T'as pas tord au niveau médical (tu le sais mieux que moi ! je ne suis pas médecin..) mais tu auras du mal à faire passer ce genre de mesure, je veux dire comme politique. Pour le surcoût pour la société, je ne sais pas du tout ?.. il y a bien un "spécialiste" qui va répondre à la question.
Enfin là tu "t'attaques" à un secteur qui a souvent des difficultés à vendre ses produits de part la concurrence entre autre..

à plus

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 01 mars 2009, 22:04:00

Je ne vois pas l'intérêt de cette intervention. La Sécu est déjà une caisse unique financée par les travailleurs et les patrons, et répartie entre tous les citoyens.
Les Mutuelles sont simplement des infrastructures de collecte et de redistribution de cette Caisse unique.
L'alcool, ce sont des centaines de miliiers d'emplois, et pas de nuisance en consommation modérée. Si on supprime l'alcool, il faudrait bien entendu aussi supprimer le sucre (source de diabète et d'un tas de dérèglement) et le sel qui tue plus que le tabac ET les accidents de la route.
Quant au tabac, n'oublie pas queson prix est constitué à 85 % de taxes qui rapportent bien plus que ce coûtent ses victimes.

Bref, assez talibane, cette idée ...
 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 01 mars 2009, 22:53:00

mps, même si je ne partage pas l'avis de Fauché en integralité, je pense que tu es à des kilomètres de savoir ce que l'alcool peut faire.
Si tu le savais, tu te fouttrais comme de l'an 40 des emplois qu'il cree.
Stp, relis le post où on traite des verres d'alcool, et vois à quelle vitesse on sombre dans la dependance.

Là où je suis d'accord avec toi, c'est que ce n'est pas en supprimant l'alcool ou la clop qu'on arrangera systematiquement les problemes liés aux lits d'hopitaux.

Quand à la comparaison avec le sucre, elle ne tient pas la route, vu qu'il s'agit d'un apport nutritif, comme le sel.

Je n'ai jamais vu d'accros au sel icon_biggrin
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Fauché
Messages : 35
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00

Message non lu par Fauché » 02 mars 2009, 00:22:00

Je me suis sans doute mal fait comprendre;à mon sens les soins médicaux doivent êtres pris en charges intégralement pour tous, les mutuelles n'ont donc plus de raison d'êtres.Les cotisations sont à ajuster en conséquence donc à la hausse et compensées pour le particulier par le fait  ...qu'il n'aura plus de mutuelle à payer (puisque la sécu remplira ce rôle).
Les frais de fonctionnement baisseront du fait que la gestion du dossier sera unique.
Il s'agit donc d'une simplification du système .

Concernant l'alcool et le tabac ,je ne parle pas d'en interdire l'usage  ;alco; mais simplement de taxer à la hauteur du surcout qu'ils impliquent pour la société , et il est vrai que les pathologies générées par ces produits est trop longue pour tenir sur la page.

Pour être bref:
(hépatites,cirrhoses,pancréatites,polynévrites,cures de sevrage à répétitions,cancers,démences...pour l'alcool)
(artérite,BPCO,infarctus,avc,cancers,...pour le tabac)
Ce qui croyez moi coute à la société une fortune et occupe une bonne partie des lits d'hôpitaux

Et je ne parle pas des problèmes sociaux engendrés qui aussi doivent êtres chiffrés et ... facturés.
Par contre il est vrai que cela économise des retraites...

La prévention et le dépistage précoce sont bien entendu à mettre au premier plan .
"A force de négliger l'évidence par bêtise ou par profit,l'Homme s'est éloigné de ce qui désormais lui semble une utopie..."

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 02 mars 2009, 02:49:00

Alors là, je suis déjà largement + d'accord. icon_biggrin
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 mars 2009, 09:03:00

Quand à la comparaison avec le sucre, elle ne tient pas la route, vu qu'il s'agit d'un apport nutritif, comme le sel.

Je n'ai jamais vu d'accros au sel icon_biggrin



Pour l'alcool, oui et non. En ce qui me concerne, je bois environ quatre verres ..; par an ! Un verre "de circonstance" n'est pas grave. Par contre, la pente savonneuse commence quand "il faut" le verre de 18 heures, puis le verre d'après-dîner, etc ... Et bien entendu, l'excès d'alcool est ravageur.

Mais tu me sembles bien innocent face au sel !

Bien entendu que la majorité des gens sont accros au sel ! Pourquoi crois-tu qu'ils avalent des charcuteries, des chips, des frites, et autres "délices" qui ne sont finalement que de la graisse avec beaucoup de sel ?

Ce sel se dépose dans les artères, et les bouche suffisamment pour être la cause de pratiquement tous les infarctus, les oedèmes, etc etc.

Or, à côté des produits cibles cités, on trouve du sel dans TOUT, y compris le pain, la confiture, les desserts ...

Une seule bonne nouvelle : le tapissage du système sanguin par le sel est réversible, et disparait pratiquement après un an de très forte réduction du sel.

La différence avec l'alcool ? Celle-ci a des effets de déchéances proressives spectaculaires, tandis que le sel est le prototype du tueur silencieux.

Pour le sucre, ce sont surtout des dérèglements en cascade de l'organisme, des alternance d'hypo-glycémie suite à des sécrétions anarchiques d'insuline, des diabètes souvent méconnus, et des effets à terme, comme la perte de la vue et l'amputation.

Bref, un verre de vin quand tu reçois des amis, un baton de chocolat quand tu as le cafard, une tartine de beurre salé avec de la rosette de Lyon, O.K. Mais que cela reste occasionnel ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33872
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 02 mars 2009, 10:01:00

Bonjour Mps,

Tu réponds un peu à coté du sujet, le sujet sur le verre d'alcool dangereux ou pas pour la santé, c'est celui là http://actu-politique.xooit.com/t279-Po ... de-vin.htm

Par contre si on retire les mutuelles et que donc le prix est remit sur les cotisations, fauché tu dis que cela va baissé, je ne pense pas car il y a énormément de gens qui ne paye pas de mutuelle, alors l'augmentation va être forte tout de même.
Ou alors j'ai mal compris le procédés icon_biggrin (c'est possible aussi)

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 mars 2009, 12:16:00

Par contre si on retire les mutuelles et que donc le prix est remit sur les cotisations, fauché tu dis que cela va baissé, je ne pense pas car il y a énormément de gens qui ne paye pas de mutuelle, alors l'augmentation va être forte tout de même.


Hum ...

Imagine un grand sac.

Dans ce sac, on met de l'argent : les cotisations patronales, les cotisations des salariés (retenues sur le brut et donc peu visibles mais bien réelles), les cotisations des indépendants ...

Cela donne un sac de ... 364 milliards d'€, soit I/5ème de toute la richesse produite par la France !!!

Ce sac sert à payer les soins des français qui ont une mutuelle, c'est à dire
- tous les salariés, intérminaires compris,
- toutes leurs familles (famme, enfants, parents à charge)
- tous les retraités
- tous les chomeurs, et autres assistés sociaux, y compris les sdf et les sans papiers.

Bref, absolument tout le monde !

Pour tes mutuelles, ce sont simplement des organisations administratives qui traitent les dossiers (il en faut !) et liquident les remboursements.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33872
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 02 mars 2009, 15:31:00

Bonjour,

Merci pour précision mais je connais quand même ce que cela représente j'en fais en cours d'ailleurs quelques précision sur les chiffres le taux de prélèvements obligatoire pour 2007 est de 43,5% (Impôt + cotisation)

Ensuite je suis pas d'accord avec toi, car la mutuelle est différente des cotisations, c'est d'ailleurs quelque chose que l'on paye en plus, et donc si on venait à supprimer les mutuelles et les remettre dans les cotisations on va payer encore plus chère puisque tout le monde ne paye pas de mutuelle.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 mars 2009, 17:45:00

Ensuite je suis pas d'accord avec toi, car la mutuelle est différente des cotisations, c'est d'ailleurs quelque chose que l'on paye en plus, et donc si on venait à supprimer les mutuelles et les remettre dans les cotisations on va payer encore plus chère puisque tout le monde ne paye pas de mutuelle.

Ton cours n'a pas l'air limpide icon_biggrin

- "les cotisations", c'est le ramassage de l'argent
- les mutuelles, ce sont les organismes de paiement, en l'occurence de remboursement des frais, et qui vérifient aussi que les cotisations ont bien été payée (un formulaire que le patron rentre directement, ou qu'il te remet pour ta mutuelle.

Donc, TOUT LE MONDE PAIE SA MUTUELLE (ou la reçoit s'il est un "cas social" genre chômeur ou autre assisté).

Ceci dit, chaque mutuelle propose à ses affiliés d'autres services non prévus par le très large système général.

Ce sera, moyennant quelques euros par mois, un genre d'assurance complémentaire de confort, qui procure par exemple une aide ménagère après un accouchement, un taxi pour aller à l'hôpital si nécessaire, une deuxièe paire de lunettes ...

Cette assurance n'EST PAS la mutuelle, et elle est facultative.  

Tu vois plus clair ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33872
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 02 mars 2009, 18:54:00

Bonjour,

Si mon cours est clair, et d'ailleurs je ne suis toujours pas d'accord avec toi je m'explique :

Les cotisations sociales : sont des prélèvements obligatoires sur les salaires, elles sont aussi appelées charges sociales. Les cotisations font partie des taxes sur les traitements et salaires. Elles sont associées au financement de prestations sociales (chômage, la vieillesse, la famille et les accidents du travail et maladies professionnelles)

Les mutuelles en France agissent en complément de la Sécurité sociale obligatoire, quant aux mutuelles ne sont pas obligatoires. Ainsi, les mutuelles proposent notamment des complémentaires santé et des complémentaires retraite.

Tu vois plus clair ? Si tu veux je te passe mes cours par mails icon_biggrin

Voilà pour les explications,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 02 mars 2009, 18:58:00

Bonjour,

Je suis d'accord avec Politicien. Juste pour préciser que le financement n'est pas du tout le même puisque la sécurité sociale dépend de l'administration publique et c'est financé par les cotisations sociales, alors que la mutuelle est une personne morale qui est financé par les membres  de cette dernière.

A plus tard.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 mars 2009, 22:14:00

Les mutuelles en France agissent en complément de la Sécurité sociale obligatoire, quant aux mutuelles ne sont pas obligatoires. Ainsi, les mutuelles proposent notamment des complémentaires santé et des complémentaires retraite.

Excuse ma terminologie, je ne suis pas en france. Mais le principe est bien celui que je décris (tu l'appelles "mutuelle" et moi "mutuelle complémnetaire" : c'est à dire que les soins de santé sont couverts d'office, mais que certains agréments annexes peuvent être assurés par des contributions volontaires.

Pour répondre à Libre Penseur, chez nous les Mutuelles gèrent la distribution des Fonds publics, en même temps qu'elles proposent les assurances compélentaires volontaires.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 02 mars 2009, 22:46:00

tout le mondes doit avoir droit aux soins, peut importe le prix, la santée ne doit pas etre reservé aux riches, car il devient de plus en plus chere de se soignier, surtout quand tu na que la SMU , baucoups de dentistes, ou de specialistes ne veulent pas prendres, ses tituleres
la caravane passe et les chiens aboient

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré