Les drogues, vraies et fausses solutions

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33860
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 28 juin 2009, 20:22:00

Bonjour,

Mais on est d'accord sur le sujet lucifer, je mettais la nuance sur laquelle qu'il n'y pas que les fumeurs qui veulent sa légalisation, sinon je suis aussi d'accord avec toi, pour dire que le canabis a de beau jour devant lui.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 28 juin 2009, 20:22:00

Sauf que les scientifiques sont d'accord à ce sujet (voir tout les rapports successifs qui disent que c'est bien moins dangereux que le tabac ou l'alcool, et ici on ne peut les accuser de partialité, puisqu'il n'ont pas interet à dire que c'est pas nocif alors que le gouvernement veut à tout pris maintenir une prohibition mortelle pour les usagers).
D'ailleurs,le nombre de morts toutes drogues confondues accidents de la route compris est très inférieur à celui du tabac ou de l'alcool alors que 4% des français serait des fumeurs réguliers de cannabis et en plus ca augmente(d'après diverses études), contre 2% aux Pays Bas (stable) où c'est légalisé. La France est le dernier pays d'Europe à maintenir une prohibition radicale (avec la Suède). Et on sait que des groupes terroristes (nationalistes corses et basques, notamment) se financent en grande part grace à la prohibition en france (qui fait monter les prix). Donc la légalisation n'est pas une solution miracle mais c'est la meilleure solution faute de mieux, qui a bien plus d'avantages que les politiques actuelles. 

Bien sur qu'il n'y a pas que les fumeurs,il y a de nombreuses associations comme par exemple l'institut d'études cannabique qui fait de la prévention sur le cannabis (au sujet de la dépendance) et qui soutient la légalisation, comme d'ailleurs les Verts (je ne pense pas que tout les Verts soient des fumeurs de pétard ca serait pour le coup une généralisation parfaitement abusive). 

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 juin 2009, 20:52:00

Non, Bastien, l'inocuité du canabis est une horrible légende urbaine !

      Image


D'après les résultats d'une étude menée par l'association « 60 millions de consommateurs », fumer trois joints de cannabis par jour équivaut à fumer un paquet de cigarettes…
Les ingénieurs de l'association « 60 millions de consommateurs » ont utilisé une machine à fumer pour comparer les fumées de tabac et de marijuana. Leur expertise est sans appel :
  • Un mélange de tabac et de résine de cannabis dégage deux fois plus de benzène et trois fois plus de toluène qu'une cigarette traditionnelle (une marlboro rouge, dans le cadre de cette étude) ;[/list:u]
    • Un joint d'herbe pur dégage davantage de monoxyde de carbone et fait inhaler davantage de goudron qu'une cigarette.[/list:u]
      Ainsi, il ressort de cette étude qu'il y a autant de risque de contracter un cancer ou de souffrir de maladie cardio-vasculaire lorsque l'on consomme trois joints par jour que lorsque l'on fume un paquet de cigarettes par jour.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 29 juin 2009, 01:58:00

mps a écrit : Autre option : mettre sur le marché des doses à 20 cents !


1°. Le marché parallèle s'effondrerait
2°. Les pays producteurs se remettraient à planter des patates.
3°. Sans bénéfice, plus de prosélytisme pour amener des gosses à se droguer.
4°. Plus d'agressions pour se procurer de quoi payer sa drogue.
5°. Fin de la drogue de snobisme.
6°. Les drogués pourraient s'en gaver et disparaîtraient d'autant plus vite.
7°. Les gens qui ne se droguent pas ne changeraient rien à leurs habitudes.


Ou plutôt ouvrir ce marché pour:

1/ créer une concurrence, donc différentes politique de prix.
2/mettre en place une industrie du cannabis, et commercialiser sur l'ensemble du territoire via des coffee shop. ou autres...
3/ développer la création d'entreprise, créer de l'emplois dans ce secteur.
4/ Obtenir une meilleure qualité de produit, via des contrôles sanitaire, et qualitatifs.
5/Et comme tu l'as dit : détruire le marché illégal et diminuer la délinquance.
   
  Quelle aubaine pour le libéralisme, le marché du cannabis à un potentiel énorme, c'est bien la bien-pensance de l'Etat qui pose problème, ce dernier préfèrant interdiction et répression...
Bastien Vert a écrit :

Le début est pas mal, tu fais des progrès. Mais c'est ca que je veux, une drogue légalisé donc une drogue pas cher et de meilleure qualité et ca ferra effectivement s'effondrer les marchés parrallèles, le commerce international de la drogue et donc ca tarira la source de revenus des mafias. En effet, le consommateur, s'il a le choix en une drogue chère et e mauvaise qualité et une drogue de bonne qualité pas chère dont la qualité est controlée par l'Etat, il prendra la deuxième.

PLutôt d'accord, à ceci près que les prix ne seront pas forcément bas si légalisation, regarde le prix dans certains coffee hollandais.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 29 juin 2009, 08:19:00

No, il n'est pas qurstion de créer un marché, mais de le tuer en fournissant de la drogue quasi gratuite.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 29 juin 2009, 10:13:00

Libre penseur a écrit :Je ne suis pas tout a fait d'accord pour la marijuana, les techniques modernes de cultivation ont permis d'augmenter le taux de thc, cf. système hydroponic, création de nouvelles variétés etc... entre le savoir faire d'un honnête français qui fait planté dans son jardin, et le chimiste hollandais, il y a une différence, n'est ce pas?
L'hydroponique ça existe depuis les années 70/80... Et je suis désolé de te contredire mais il n'y a pas besoin d'être un "chimiste hollandais" pour faire pousser de la top qualité ;)
politicien a écrit :Bonjour,

Donc ceux qui sont pour la légalisation des drogues, vous pensez qu'il n'y a aucun danger pour l'homme, ou autant que l'alcool et la cigarette ?

A plus tard,
1. Le danger est effectivement minime pour la santé si le cannabis est utilsé correctement - entre autre vaporisé ou ingéré plutôt que fumé avec du tabac.

2. L'aspect "dangerosité" n'est qu'une seule facette du dossier Cannabis. Il y a des substances autrement plus dangereuses en vente libre et personne ou presque ne remet leur usage en question.

mps a écrit :Autre option : mettre sur le marché des doses à 20 cents !


1°. Le marché parallèle s'effondrerait
2°. Les pays producteurs se remettraient à planter des patates.
3°. Sans bénéfice, plus de prosélytisme pour amener des gosses à se droguer.
4°. Plus d'agressions pour se procurer de quoi payer sa drogue.
5°. Fin de la drogue de snobisme.
6°. Les drogués pourraient s'en gaver et disparaîtraient d'autant plus vite.
7°. Les gens qui ne se droguent pas ne changeraient rien à leurs habitudes.
D'accord avec toi. Bien que ton point de vue réactionnaire soit motivé par des raisons manifestement ignobles, je respecte ça. Et puis, loin de faire disparaître les consommateurs étant donné l'innocuité du produit, cela créera de l'emploi dans les filières de production.
Certains de tes arguments sont d'ailleurs ceux des partisans de la légalisation, merci de les reprendre à ton compte. Effectivement, cela permettrait de faire s'effondrer le marché parallèle et par conséquent d'améliorer la qualité du shit de base. Pour se fournir, le consommateur ne se fera plus entuber sur la qualité, la quantité, ne risquera plus de se faire racketter ou voler. Cela n'affectera pas les non-consommateurs et l'exemple des Pays-Bas a montré que la jeunesse consomme moins quand le produit n'est pas interdit.
politicien a écrit :Bonjour,

Détrompes toi lucifer, je connais des personnes de mon entourage qui ont du fumer un joint, et ils ont arrêté, mais veulent la légalisation, donc non il n'y a pas que les fumeurs, par contre je connais quelqu'un qui a fumé assez longtemps pour dire que c'est dangereux pour la santé, jusqu'à plus dormir la nuit, et jusqu'à perdre 6kg, et à avoir froid tout le temps.
Je connais trop de personne proche, qui ont faillit mal tourné, pour dire que je suis contre.

A plus tard,
Tu ne sais même pas ce que cette personne a consommé, ni dans quelles quantités. Si c'est du shit de cité alors il a fumé du cannabis coupé à plus de 80% avec des saloperies dedans. Une étude conjointe entre la France et l'Angleterre a analysé une vingtaine d'échantillons de ce type de cannabis de contrebande et on a trouvé dedans des matériaux de coupe stupéfiant : des plastiques, du goudron, de la colle, du henné (le moins toxique), du bois en sciure, du cirage, divers composés chimiques hautement cancérigènes, et même de la me... de chien et de chèvre (sic).
"Recent research by the Edinburgh University Cannabis Resin Impurity Study Project (CRISP) discovered cannabis resin can be up to between 80pc and 90pc impure"

"Cannabis Resin Impurities Survey Project conducted preliminary research in 2001 on five samples of Moroccan ‘soap-bar’ resin provided by Customs & Excise (CRISP 2002). It was found that the psychoactive adulterants included glue (benzene and toluene), ketamine, caffeine, and aspirin – while other additives, varying in toxicity, included liquorice, milk powder, boot polish, beeswax, turpentine, henna, vinyl, motor oil, dyes, pine resin, animal shit, soil, and phenols"
--> http://cannabis-soapbar.blogspot.com/
mps a écrit :Non, Bastien, l'inocuité du canabis est une horrible légende urbaine !

D'après les résultats d'une étude menée par l'association « 60 millions de consommateurs », fumer trois joints de cannabis par jour équivaut à fumer un paquet de cigarettes…
Les ingénieurs de l'association « 60 millions de consommateurs » ont utilisé une machine à fumer pour comparer les fumées de tabac et de marijuana. Leur expertise est sans appel :
  • Un mélange de tabac et de résine de cannabis dégage deux fois plus de benzène et trois fois plus de toluène qu'une cigarette traditionnelle (une marlboro rouge, dans le cadre de cette étude) ;[/list:u]
    • Un joint d'herbe pur dégage davantage de monoxyde de carbone et fait inhaler davantage de goudron qu'une cigarette.[/list:u]
      Ainsi, il ressort de cette étude qu'il y a autant de risque de contracter un cancer ou de souffrir de maladie cardio-vasculaire lorsque l'on consomme trois joints par jour que lorsque l'on fume un paquet de cigarettes par jour.
Haha tu as déjà cité TF1 comme source d'autorité, maintenant 60 millions de consommateurs ! De mon côté j'ai posté un lien regroupant un nombre considérables d'études cliniques mais j'imagine que tout cela est trop fastidieux pour toi :P
Une fois de plus ce que tu as cité ne concerne pas le cannabis en lui-même mais le mode de consommation sous forme de joint fumé. Argument débile donc, autant dire que le thé est nocif pour la santé car lorsqu'il est fumé il donne le cancer... :roll:

Evidemment dans cet article il n'est pas dit que l'usage du cannabis guérit le glaucome, lutte contre l'anxiété, la dépression et la désociabilisation, apporte de l'appétence de par ses propriétés anti-émétiques, que cette plante a des propriétés antiseptiques et antalgiques, etc.

***

Comme j'ai déjà dû le dire plus haut, la consommation de cannabis est un crime sans victime. Que les non-consommateurs foutent la pais aux amateurs de marijuana ! J'hallucine un peu de savoir que je suis officiellement reconnu par la loi comme un délinquant récidiviste... Qui est lésé lorsque je vaporise une tête de beuh bio chez moi ?

En conclusion je suis d'accord avec MPS, il faut de la marijuana de qualité fournie gratuitement par l'Etat, de la sorte la société française serait bien plus apaisée que lorsqu'elle est livrée quotidiennement à la vinasse d'épicier et au sarkozysme ambient.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33860
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 29 juin 2009, 11:52:00

Bonjour,

J'ai l'impression là que l'on parle de bonbons ? C'est quand même une drogue, si on part de votre principe, légalisons les armes ? Ben oui on pourra mieux se défendre, y'aura moins de voleurs, mais plus de personnes en prison, et on serait capable de reprocher quelque chose à l'Etat, tout comme la légalisation des drogues.
Evidemment des études sont menés, je dis pas le contraire mais là encore on peut faire dire n'importe quoi à une étude. Mais vous imaginez quelqu'un qui va au travail sous l'effet du canabis ? Vous pensez qu'il va garder son post ?
Moi je reste contre, et n'importe quelle drogue est néfaste pour la santé, coupé ou non, fumé ou vaporisé.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 29 juin 2009, 13:35:00

"Mais vous imaginez quelqu'un qui va au travail sous l'effet du canabis ? "

Mais cela existe déjà, bien que ce soit interdit. Tout les fumeurs se foutent de l'interdiction et fûment du cannabis même dans les rues, quand aux vendeurs, ils sont aussi facile à trouver que la boulangerie du coin.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 29 juin 2009, 21:03:00

Dites, on a recupéré un junky aujourd'hui, qui avait une aiguille plantée dans la cheville (certainement le dernier endroit où l'aiguille pouvait encore retrée vu l'etat du bras).
Je serais bien incapable de savoir ce que c'etait comme drogue. Ca sentait comme l'ether, mais en moins fort.
Les collegues n'ont pas reconnu non plus la substance.
Pas de l'heroine, ni de la cocaine, ni rien de ce qu'on a l'habitude de trouver).
Je pense qu'il s'en sortira, car il etait conscient (du moins il baragouinait des trucs que personne n'a compris).

A tout casser, le gosse à 17 ans, et etait habiller plutot classe. Donc loin d'etre un gosse de la rue.

Question: et si c'etait votre enfant que j'ai ramassé ce matin, vous lui diriez de continuer ? Car apres tout, il doit pouvoir se maitriser et contromer sa consommation si les drogues ne sont pas dangereuses à petite doses.

Mais voilà, de plus en plus de drogues circulent. On est loin du canabise, du LSD, des la poudre.
Des saloperies circulent.
Alors comment voulez vous qu'on fasse des differences dans les drogues, alors que ceux que je ramasse ont tous les meme symptomes (hors canabis, ceux là, ils se defenestrent souvent).
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 30 juin 2009, 06:43:00

Finalement, la seule question que je me pose, c'est de comprendre à quel état de délabrement moral se trouvent les gens qui ont besoin de drogues diverses "pour se sentir bien".

Pourquoi fuient-ils la réalité au lieu de l'affronter ?

C'est quoi, ces "sous-hommes" chimiques ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 01 juil. 2009, 18:17:00

politicien a écrit :Bonjour,

J'ai l'impression là que l'on parle de bonbons ? C'est quand même une drogue, si on part de votre principe, légalisons les armes ? Ben oui on pourra mieux se défendre, y'aura moins de voleurs, mais plus de personnes en prison, et on serait capable de reprocher quelque chose à l'Etat, tout comme la légalisation des drogues.
Evidemment des études sont menés, je dis pas le contraire mais là encore on peut faire dire n'importe quoi à une étude. Mais vous imaginez quelqu'un qui va au travail sous l'effet du canabis ? Vous pensez qu'il va garder son post ?
Moi je reste contre, et n'importe quelle drogue est néfaste pour la santé, coupé ou non, fumé ou vaporisé.

A plus tard,
On dit que c'est une drogue parce que la loi française fait la distinction entre ce qui est légal et ce qui ne l'est pas. Le café est aussi une drogue - il est d'ailleurs physiologiquement possible de faire une overdose de cafféine, contrairement au cannabis - et pourtant personne n'en parle comme d'une drogue mas d'un simple plaisir des sens qui ne prête pas à débat.

Il est faux de penser qu'on peut faire dire ce qu'on veut à une étude scientifique. Par contre, il y a des études valides et d'autres qui sont farfelues. Par exemple, le chantre de la politique de prohibition des années 90, le professeur Gabriel Nahas, n'hésitait pas à enfumer vivant des rats pour prouver que la fumée de cannabis est toxique. Genre comme si les rats avaient absorbé la fumée équivalente à 15.000 joints en l'espace de quelques minutes ! Dans ce cas on ne peut pas dire que l'étude dise n'importe quoi, c'est juste que sa conclusion est stupide et ne fait pas avancer le débat.

Et puis il faut aussi compter avec les avancées scientifiques. La découverte du système cannabinoïde endogène est très récente, elle remonte aux années 90.

Je ne comprends pas ton exemple du type qui va au travail en ayant fumé. Cela revient à me demander ce que je pense d'un type qui arrive complètement saoul au bureau. L'alccol est en vente libre mais les gens savent très bien que s'ils arrivent bourré au boulot ils finiront par perdre leur job. Pourquoi en serait-il autrement pour le cannabis ?

Je respecte le fait que tu sois contre l'usage de cette drogue, néanmoins ce n'est pas une raison pour en priver les autres en approuvant la politique de répression systématique de l'Etat français.
lucifer a écrit :Dites, on a recupéré un junky aujourd'hui, qui avait une aiguille plantée dans la cheville (certainement le dernier endroit où l'aiguille pouvait encore retrée vu l'etat du bras).
Je serais bien incapable de savoir ce que c'etait comme drogue. Ca sentait comme l'ether, mais en moins fort.
Les collegues n'ont pas reconnu non plus la substance.
Pas de l'heroine, ni de la cocaine, ni rien de ce qu'on a l'habitude de trouver).
Je pense qu'il s'en sortira, car il etait conscient (du moins il baragouinait des trucs que personne n'a compris).

A tout casser, le gosse à 17 ans, et etait habiller plutot classe. Donc loin d'etre un gosse de la rue.

Question: et si c'etait votre enfant que j'ai ramassé ce matin, vous lui diriez de continuer ? Car apres tout, il doit pouvoir se maitriser et contromer sa consommation si les drogues ne sont pas dangereuses à petite doses.

Mais voilà, de plus en plus de drogues circulent. On est loin du canabise, du LSD, des la poudre.
Des saloperies circulent.
Alors comment voulez vous qu'on fasse des differences dans les drogues, alors que ceux que je ramasse ont tous les meme symptomes (hors canabis, ceux là, ils se defenestrent souvent).
Dans le cadre d'un débat sur la légalisation du cannabis, ton post est quand même vachement hors-sujet. De toute manière, les partisans de la légalisation n'ont jamais prôné l'usage par les mineurs. Par contre ils constatent que la politique de répression de l'Etat n'empêche en rien la consommation de cannabis par les jeunes. D'ailleurs il est intéressant de noter que les ados hollandais sont nettement moins intéressés par le cannabis que les ados français, et pourtant chez eux il y a des coofee shops à chaque coin de rue.

Un phénomène très inquiétant est en train de se produire, la cocaïne est enfin devenue abordable et il est désormais plus facile de se procurer un gramme de poudre qu'un bout de shit digne de ce nom. C'est pas moi qui le dit c'est TF1 ! Cela ne se produirait pas si les consommateurs de shit n'étaient pas obligés de fréquenter des dealers de cité pour se fournir. ils n'entreraient pas en contact avec d'autres drogues "poussées en avant" par le dealer, la coke étant nettement plus facile à trafiquer et rapportant bien plus que le shit).
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 02 juil. 2009, 17:35:00

Pour une fois, mps pose la bonne question: " ImageFinalement, la seule question que je me pose, c'est de comprendre à quel état de délabrement moral se trouvent les gens qui ont besoin de drogues diverses "pour se sentir bien".

Pourquoi fuient-ils la réalité au lieu de l'affronter ?"

La question du cannabis est une question globale de la société: pourquoi notre société est elle si pathogène qu'elle pousse des hommes dans la drogue? Ce n'est pas les individus qui sont malades mais bien la société. La drogue est le seul moyen que trouve certains pour éviter de sombrer dans des comportements mentaux pathologiques. La réponse à cette question est simple: c'est le système de production capitaliste libéral qui est pathologique en détruisant le lien social au lieu de le créer, en créant des antagonistes (il faut être le meilleur) entre des personnes que tout lit et qui devraient être solidaire, qui détruit les relations entre les générations, qui casse les services publics et crée ans encore plus de "galère", qui exclu les immigrés, qui promeut une politique de la ville qui la déshumanise, pression inhumaine au travail, chantages des patrons,... C'est bien connu (et grandement étudié) que le système capitaliste libéral est pathogène, physiquement, mais aussi mentalement.  C'est donc le capitalisme qu'il faut éliminer, ou tout au moins changé (vous savez que je suis pas révolutionnaire), pour régler le problème de la drogue.

Racaille a raison, le tabac, l'alcool, le café, le chocolat ont des effets addictifs supérieurs ou égaux à celui du cannabis (d'ailleurs, si je ne m'abuse l'agent addictif du chocolat est le même que celui du cannabis) et pourtant ils ne sont pas classés comme drogues. D'ailleurs, le tabac et l'alccol ont provoqués plus de morts que le cannabis. De même, au Etats Unis, l'exemple de la prohibition nous montre que la prohibition génère le trafic et la mauvaise qualité des produits (voir tout ses gens devenus aveugle à cause de mauvais alcool frélaté contenant du méthanol). Il faut donc sortir du système de prohibition.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 03 juil. 2009, 17:06:00

Bastien Vert a écrit : Pourquoi fuient-ils la réalité au lieu de l'affronter ?"

Tres simple, parce qu'il n'ont personne de leur famille mort ou dependant, donc ça n'arrive qu'aux autres.

La question du cannabis est une question globale de la société: pourquoi notre société est elle si pathogène qu'elle pousse des hommes dans la drogue?

Si la société française poussait quelqu'un vers la drogue, 90% des autres pays les pousseraient aux suicide. C'est pas coherent.

Ce n'est pas les individus qui sont malades mais bien la société. La drogue est le seul moyen que trouve certains pour éviter de sombrer dans des comportements mentaux pathologiques.

C'est justement le contraire: c'est la drogue qui les met dans des comportements mentaux pathologiques, vu qu'elle les met en trans. Encore une fois, si la société avait ce pouvoir, ça ce saurait.

La réponse à cette question est simple: c'est le système de production capitaliste libéral qui est pathologique en détruisant le lien social au lieu de le créer, en créant des antagonistes (il faut être le meilleur) entre des personnes que tout lit et qui devraient être solidaire, qui détruit les relations entre les générations, qui casse les services publics et crée ans encore plus de "galère", qui exclu les immigrés, qui promeut une politique de la ville qui la déshumanise, pression inhumaine au travail, chantages des patrons,... C'est bien connu (et grandement étudié) que le système capitaliste libéral est pathogène, physiquement, mais aussi mentalement. 

Là, je te rejoins, mais dans les pays communistes, ou dicratoriaux, la drogue et les parains y sont rois. Donc je pense comme toi du capitalisme, mais je ne lui mets pas les drogués sur le dos.

Racaille a raison, le tabac, l'alcool, le café, le chocolat ont des effets addictifs supérieurs ou égaux à celui du cannabis (d'ailleurs, si je ne m'abuse l'agent addictif du chocolat est le même que celui du cannabis) et pourtant ils ne sont pas classés comme drogues. D'ailleurs, le tabac et l'alccol ont provoqués plus de morts que le cannabis. De même, au Etats Unis, l'exemple de la prohibition nous montre que la prohibition génère le trafic et la mauvaise qualité des produits (voir tout ses gens devenus aveugle à cause de mauvais alcool frélaté contenant du méthanol). Il faut donc sortir du système de prohibition.

En legalisant les drogues douces comme le canabis, certain, les parrains en fabriqueraient et commercialiseraient d'autres, et certainement bien plus dangereuses. Ils ont de la ressource pour ce qu'il s'agit de la mort, ils n'attendent pas vos idées, ils ont déjà les leurs.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 03 juil. 2009, 17:48:00

De toute façon, un jour ou l'autre le cannabis sera légalisé. il y a quelques années, seules une poignée de gauchistes étaient pour cette légalisation, mais à présent une grande partie de la gauche est pour, et dans les rangs de la droite cette idée commence à faire son chemin.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 06 juil. 2009, 16:13:00

Je ne suis pas d'accord avec les prémisses contenues dans la question de MPS. Il n'est pas question de fuir la réalité en consommant du cannabis. Pour cela il existe des drogues plus performantes, comme les anti-dépresseurs et les somnifères/hypnotiques, vendus légalement sur ordonnance dans notre beau pays.

L'expérience cannabique fait partie intégrante de la réalité ! Il me semble stupide et vain de penser l'altération de la conscience (ce qui est un bien grand mot en ce qui concerne le cannabis ; les utilisateurs pourront confirmer) comme une fuite alors qu'il est nettement plus positif et constructif de la considérer comme une exploration intérieure. D'ailleurs, qui sont les utilisateurs des drogues psychédéliques qui altèrent le plus la conscience ? Souvent des personnes lettrées, averties, travaillant parfois dans la chimie moléculaire (ils sont aux premières loges hehe), des poètes, des artistes, bref des gens qui produisent du concret et qui sont très loin de fuir quoi que ce soit.

Que les "crackheads" clochards cherchent à échapper à la réalité à coup d'héroïne et de vinasse, ça par contre c'est très compréhensible.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré