Bolivie: Morales viré par l'armée

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Répondre
Avatar du membre
Hector
Messages : 9721
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Bolivie: Morales viré par l'armée

Message non lu par Hector » 10 nov. 2019, 23:17:23

Crise politique en Bolivie : le président Evo Morales annonce sa démission
L'annonce était devenue inéluctable. Pressé de démissionner par l'opposition, par des manifestants, par l'armée, alors que ses ministres quittaient le gouvernement les uns après les autres, le président bolivien Evo Morales a annoncé sa démission lors d'une allocution télévisée dimanche 10 novembre. Sa promesse d'élections anticipées n'a pas suffi à calmer la grogne sociale.

Dans son allocution télévisée, prononcée avec son vice-président Alvaro Garcia Linera, Morales a annoncé sa démission après l'injonction de l'état de l'armée l'enjoignant à quitter le pouvoir. "Je renonce à mon poste de président", a déclaré à la télévision le leader indigène de 60 ans, au pouvoir depuis 2006. "Le coup d'Etat a été consommé", a déclaré le vice-président.

Les signes d'aggravation de la situation se multipliaient ces derniers jours, avec des mutineries d'unités policières dans plusieurs régions du pays et l'occupation de médias d'Etat par des manifestants. "Notre démocratie est en danger à cause du coup d'Etat en cours que des groupes violents ont lancé contre l'ordre constitutionnel", avait estimé Evo Morales vendredi soir. La vague de contestation qui secoue le pays depuis trois semaines a fait trois morts et 383 blessés.
Encore un libérateur socialiste bolivarien qui a des problèmes, y aurait il une erreur dans ce modèle politique ? L'affaire couvait depuis un mois, Morales s'était proclamé vainqueur de la présidentielle du 21 octobre, mais l'affaire a mal tourné avec manifestations, émeutes et morts dans la rue et finalement un ultimatum de l'armée.

Voilà encore un lascar peu recommandable qui s'en va. Morales est suspect à maints égards (drogue, corruption, clanisme etchnique, ...). Le seul problème maintenant: qui après lui ? Le dénommé Carlos Mesa est encore plus inquiétant que Morales, même si sa volonté de rapprochement avec les USA et le Brésil sonne bien.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13470
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message non lu par Baltorupec » 11 nov. 2019, 09:05:23

Je n'ai pas de sympathie pour Morales, mais ça ne m'étonnerait pas que ce soit un coup d'état téléguidé par les USA.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
johanono
Messages : 29075
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message non lu par johanono » 11 nov. 2019, 10:18:11

Avant d'être viré par l'armée, il a surtout été rejeté par son peuple, non ?

Avatar du membre
Hector
Messages : 9721
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message non lu par Hector » 11 nov. 2019, 11:10:20

Baltorupec a écrit :
11 nov. 2019, 09:05:23
Je n'ai pas de sympathie pour Morales, mais ça ne m'étonnerait pas que ce soit un coup d'état téléguidé par les USA.
Ben voyons ... Le peuple bolivien est fou de joie, la Bolivie est le paradis sur terre bien entendu.
johanono a écrit :
11 nov. 2019, 10:18:11
Avant d'être viré par l'armée, il a surtout été rejeté par son peuple, non ?
On n'en sait rien, le dépouillement de l'élection du 24 octobre s'est arrêté à 65% des suffrages, et la clique a proclamé Morales vainqueur. Bien entendu les 35% restants étaient ceux des campagnes d'une part, et de la diaspora, les deux largement favorables à son adversaire Carlos Mesa selon les spécialistes. Ensuite il y a eu 2 semaines d'émeutes, et l'armée a dit à Morales de partir.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13470
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message non lu par Baltorupec » 11 nov. 2019, 11:43:43

Hector a écrit :
11 nov. 2019, 11:10:20
Baltorupec a écrit :
11 nov. 2019, 09:05:23
Je n'ai pas de sympathie pour Morales, mais ça ne m'étonnerait pas que ce soit un coup d'état téléguidé par les USA.
Ben voyons ... Le peuple bolivien est fou de joie, la Bolivie est le paradis sur terre bien entendu.
L'un n'empêche pas l'autre, pas mal de chiliens étaient content d'être débarrassé de Allende, cela n'empêche pas que c'est la CIA qui avait organisé le coup d'état.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1292
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message non lu par fan2machiavel » 11 nov. 2019, 11:56:52

Baltorupec a écrit :
11 nov. 2019, 11:43:43
Hector a écrit :
11 nov. 2019, 11:10:20
Baltorupec a écrit :
11 nov. 2019, 09:05:23
Je n'ai pas de sympathie pour Morales, mais ça ne m'étonnerait pas que ce soit un coup d'état téléguidé par les USA.
Ben voyons ... Le peuple bolivien est fou de joie, la Bolivie est le paradis sur terre bien entendu.
L'un n'empêche pas l'autre, pas mal de chiliens étaient content d'être débarrassé de Allende, cela n'empêche pas que c'est la CIA qui avait organisé le coup d'état.
En fait non. Au Chili, c'est bien Pinochet qui a organisé le coup d'état. Ce qui s'est passé c'est que en apprenant que Pinochet voulait faire un coup d'état la CIA a décidé de fortement aider Pinochet (ce que je ne sais pas par contre c'est si c'est Pinochet qui a demandé cette aide ou si la CIA s'est proposée spontanément). Certes, cette aide a été fondamentale dans la réussite du coup d'état et il est fort probable que sans cette aide le coup d'état eût foiré mais il est totalement faux de dire que Pinochet eût été une simple marionnette des américains.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13470
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message non lu par Baltorupec » 11 nov. 2019, 12:03:10

fan2machiavel a écrit :
11 nov. 2019, 11:56:52
En fait non. Au Chili, c'est bien Pinochet qui a organisé le coup d'état. Ce qui s'est passé c'est que en apprenant que Pinochet voulait faire un coup d'état la CIA a décidé de fortement aider Pinochet (ce que je ne sais pas par contre c'est si c'est Pinochet qui a demandé cette aide ou si la CIA s'est proposée spontanément). Certes, cette aide a été fondamentale dans la réussite du coup d'état et il est fort probable que sans cette aide le coup d'état eût foiré mais il est totalement faux de dire que Pinochet eût été une simple marionnette des américains.
Merci pour la précision.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Hector
Messages : 9721
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message non lu par Hector » 15 déc. 2019, 21:06:33

La Bolivie va émettre un mandat d'arrêt contre Evo Morales
C'est ce qu'a annoncé samedi la présidente par intérim Jeanine Añez, alors que l'ancien président bolivien est désormais réfugié en Argentine.
Evo Morales briguait un quatrième mandat après avoir passé près de 14 ans à la tête de la Bolivie. Il est désormais sous la menace de poursuites judiciaires. La présidente par intérim de la Bolivie, Jeanine Añez, a annoncé samedi l'émission "dans les prochains jours" d'un mandat d'arrêt contre l'ancien président socialiste bolivien, réfugié en Argentine et visé par des enquêtes pour sédition et terrorisme.

Selon la sénatrice de droite, Evo Morales "n'a jamais rien respecté, pas même la Constitution", et en conséquence, s'il revient en Bolivie, "il sait qu'il devra fournir des réponses au pays, car il a des comptes à rendre à la justice".

...
On dirait que l'étoile du libérateur bolivarien est en train de pâlir.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 25556
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message non lu par El Fredo » 15 déc. 2019, 23:29:24

Pas fana d'Evo Morales mais la présidente par intérim outrepasse ses fonctions, qui sont de veiller au respect de la légalité constitutionnelle en vue des futures élections et pas de se livrer à une vendetta politique.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 9393
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message non lu par Yakiv » 15 déc. 2019, 23:36:00

On peut dire qu'une démocratie fonctionne vraiment mal quand les anciens dirigeants élus sont systématiquement arrêtés.

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré