Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Vous souhaitez parler d'un livre, film, d'une pièce de théâtre.. des idées ou du message d'un auteur mais aussi de sculpture, musique.. c'est ici
Répondre
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 778
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par Spartiate » 12 oct. 2018, 12:07:35

POLITIQUE - La Francophonie, réunie depuis jeudi à Erevan, a nommé comme prévu à sa tête la Rwandaise Louise Mushikiwabo ce vendredi 12 octobre. Une victoire symbolique pour l'Afrique, mais aussi pour Emmanuel Macron, héraut d'une vision plurilinguiste de la défense du français.

Le président français s'est rendu à Erevan en position de force avec la nomination de sa candidate à la fin du Sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), une sorte d'ONU de poche de 84 Etats et gouvernements.

La ministre rwandaise des Affaires étrangères avait le chemin libre depuis que le Canada a annoncé, avec le Québec, qu'il retirait son soutien à la secrétaire générale sortante, la Canadienne d'origine haïtienne Michaëlle Jean, qui briguait un nouveau mandat.

Mushikiwabo, adoubée par la France d'abord, a reçu le soutien essentiel de l'Union africaine présidée cette année par le Rwanda. En vertu de son explosion démographique, l'Afrique, continent sur lequel se trouvent 27 des 54 membres de l'OIF ayant droit de vote, représentera 85% des francophones en 2050, sur un total de 700 millions, contre 274 aujourd'hui, selon l'OIF.

Mais si chacun s'accordait sur le fait qu'il est temps qu'une personnalité africaine dirige l'OIF, le choix du Rwanda et l'activisme de Paris pour défendre ce choix a suscité des critiques, y compris sur le continent africain. En France, la présidente du Rassemblement National Marine Le Pen s'est dite "indignée que la France puisse soutenir une ministre de Kagamé (le président du Rwanda, NDLR) qui est violemment anti-française, d'un pays qui a choisi de faire de l'anglais sa langue d'enseignement, sa langue d'administration, qui a tourné le dos au français".

Le Rwanda a en effet remplacé en 2008 le français par l'anglais en tant que langue obligatoire à l'école, avant de rejoindre le Commonwealth, pendant anglophone de l'OIF, un an plus tard. C'est d'ailleurs en anglais que le président rwandais Paul Kagame avait annoncé la candidature de sa ministre, à Paris en mai.

https://www.huffingtonpost.fr/2018/10/1 ... _23557658/
Je sais que beaucoup diront que c'est une tempête dans un verre d'eau crée par des Gaulois réfractaires mais c'est une décision choquante, qui montre que Macron est un vendu jusqu'aux ongles.

Il n'y avait pas pire choix en effet que de nommer la représentante d'un pays qui maltraite le français. Que la Francophonie soit dirigée par un représentant africain ne me dérange pas, c'est même dans la logique des choses compte tenu du poids démographique de l'Afrique dans la Francophonie.

Même, quitte à nommer un pays anglophone (ce qui est déjà en soi discutable), pourquoi ne pas avoir privilégié le Ghana, qui a fait le choix de rendre l'enseignement du français obligatoire au lieu d'un pays qui a justement supprimé cette obligation ?
https://www.arte.tv/fr/videos/085520-00 ... -francais/

Quel est le message qu'a voulu envoyer Macron ? Je ne sais pas, je sais simplement que le Commonwealth s'en frotte les mains et qu'on ne pouvait de ce point de vue pas faire un pire choix.

Avatar du membre
Snark
Messages : 1455
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par Snark » 12 oct. 2018, 12:20:11

Bon ca va ... Déjà elle se prénomme Louise plutôt qu'Hapsatou .
Comme quoi des fois , ils font un effort .
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14522
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par Narbonne » 12 oct. 2018, 12:44:20

Son voisin la RDC (pays francophone) doit particulièrement apprécier cette nomination.
Elle signifie, pour les congolais, le soutien de la France à un pays voyou, qui veut annexer, grâce au soutien des US, la région du Kivu.
C'est une erreur stratégique. Le Rwanda ne pèse rien alors que la RDC regorge de matières premières et la France y a une très bonne image auprès de la population.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24247
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par El Fredo » 12 oct. 2018, 13:58:30

@Snark la francophonie c'est aussi (et surtout ?) la défense du français là où il est minoritaire. Et puis concernant le Rwanda je tiens à rappeler que les questions linguistiques ne sont pas étrangères aux tensions ethniques qui ont abouti au génocide.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 778
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par Spartiate » 12 oct. 2018, 14:13:04

Autrement dit, maltraiter le français, c'est s'assurer une élection "compensatoire". Avec une telle stratégie, on risque plutôt de cristalliser des tensions et s'attirer les foudres des bons élèves en récompensant les mauvais.
Le 11 septembre 2011, Louise Mushikiwabo a déclaré : « L’anglais est une langue avec laquelle on va plus loin que le français. Au Rwanda, le français ne va nulle part. »

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/11 ... rnationale
Un sacrifice de plus sur l'autel de la Realpolitik.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5635
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par Yakiv » 13 oct. 2018, 07:11:07


Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par Jeff Van Planet » 13 oct. 2018, 10:10:34

juste une question:
le rapport entre la francophonie et la nationalité de la personne francophone, il est où?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 778
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par Spartiate » 13 oct. 2018, 10:56:09

Ce n'est pas une Rwandaise lambda mais une ministre en exercice dans un pays qui veut faire reculer la pratique de la langue française.

C'est comme nommer un pyromane à la tête d'une caserne de pompiers pour l'aider à combattre son obsession.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5635
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par Yakiv » 13 oct. 2018, 12:29:09

A moins que nous parvenions par ce biais à améliorer nos relations avec le Rwanda, cela dit j'aurais effectivement préféré la reconduction de la présidente canadienne, vu la réputation du régime Kagamé...

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 778
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par Spartiate » 13 oct. 2018, 12:47:44

Même si c'est le but, c'est cher payé pour un pays qui, désolé de le dire, n'en vaut pas la peine.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par Jeff Van Planet » 13 oct. 2018, 15:13:50

mouais... j'ai quand même du mal avec ce type de raisonnements.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
johanono
Messages : 24492
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Macron impose une Rwandaise à la Francophonie

Message non lu par johanono » 13 oct. 2018, 19:09:31

De prime abord, ce choix semble curieux, en effet. Mais il peut se comprendre si on analyse les choses d'une autre façon. L'idée de Macron est de favoriser le développement du français dans des pays où il est peu pratiqué et menacé. De ce point de vue, nommer la ministre rwandaise fait sens, si ça permet un rapprochement diplomatique avec ce pays et si ça oblige le gouvernement rwandais à quelques engagements en faveur du français. Inversement, garder la Québécoise n'apporterait rien de ce point de vue, le français étant déjà la lanque officielle du Québec.

Répondre

Retourner vers « Culture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré