Réforme des retraites : Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18917
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 17 oct. 2018, 18:12:56

Jean a écrit :
15 oct. 2018, 18:50:22
wesker a écrit :
16 avr. 2018, 13:50:52
Euh albert

les citoyens qui oublient trop souvent qu'en démocratie ils détiennent la pouvoir
Plus fort que la démocratie, il y a l'arithmétique.
clap clap clap clap [applaudissement]
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par albert » 12 nov. 2018, 07:20:02

Réforme des retraites : n'éludons pas les vraies questions

Avec force communication, le gouvernement déroule son "diagnostic" de notre système de retraites, au sein duquel priment les questions d'équité, de lisibilité ou d'équilibre budgétaire. En réalité, ces débats secondaires occultent la question principale, qui conditionne toutes les autres : quelle quantité de richesses souhaitons-nous allouer à notre système de retraites ?


Alors que le débat public sur l’avenir des retraites s’ouvre, le Gouvernement travaille activement sur son projet de réforme et sa communication est déjà lancée à plein régime : on nous répète que le système actuel est éclaté, injuste et qu’il est urgent de le remplacer par un système universel où, pour chacun, « un euro cotisé ouvrirait les mêmes droits ». Le système unique proposé, encore loin d’être finalisé, prête bien sûr à débat. Et c’est justement le tour de force du Gouvernement : cette discussion tend à créer un écran de fumée en focalisant l’attention publique sur les détails pratiques de ces éventuels « comptes notionnels ». En réalité, les principales questions sont ailleurs.


Baisse programmée du niveau de vie relatif des retraités


Le diagnostic sur nos retraites et leurs perspectives futures, établi notamment par le Conseil d’orientation des retraites (COR) en novembre 2017, fait pourtant consensus. Tout d’abord, son besoin de financement est tout à fait maîtrisé : quels que soient les scenarii de croissance future envisagés, les cotisations retraites continueraient à représenter – au maximum – la même part de la richesse nationale qu’aujourd’hui, soit 14 % du produit intérieur brut (PIB). Selon les projections réalisées par le COR, cette part de la richesse nationale consacrée au financement des retraites représenterait toujours, au maximum, 14 % du PIB en 2035, et 14,5 % en 2070.


Problème : dans le même temps, le nombre de retraités devrait considérablement augmenter. D’après l’INSEE, les personnes de plus de 65 ans étaient 12 millions en 2014, soit 19 % de la population. En 2035, ils seraient 17 millions, soit 25 % de la population. Le résultat est dangereusement mathématique : si une part fixe de la richesse nationale (14 %) est partagée par une proportion croissante de personnes retraitées, la richesse répartie par personne diminuera nécessairement. Aujourd’hui équivalent à celui des actifs, le niveau de vie des retraités pourrait aboutir à ne représenter que 77 % de l’ensemble de la population en 2070, dans l’hypothèse de croissance la plus optimiste retenue par le COR. En clair, maintenir fixe la part de la richesse nationale cotisée, alors que la proportion de la population retraitée connaît une explosion démographique, c’est programmer une baisse mécanique du niveau de vie relatif des retraités.

(…)

La principale solution alternative à cette réduction des droits des retraités est pourtant bien identifiée, mais supposerait de toucher à un tabou de l’orthodoxie économique actuelle : alors que la population retraitée augmente très fortement, est-il vraiment illégitime d’augmenter la part de la richesse nationale qui leur est consacrée, au travers des cotisations ?

(…)

Là sont les interrogations essentielles, habilement écartées du débat : quel maintien du niveau de vie des retraités veut-on prévoir ? Quelle place souhaite-t-on laisser aux retraites par capitalisation ? En  conséquence, quelle augmentation des cotisations estime-t-on souhaitable ? Sans réponse claire à ces trois questions clefs, aucune réforme systémique ne pourra faire progresser nos retraites. Bien au contraire.





Article complet sur https://blogs.mediapart.fr/lea-guessier ... -questions
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30655
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par wesker » 14 nov. 2018, 23:08:52

J'estime qu'il s'agit là d'une question et d'un enjeux d'avenir, il est donc légitime de ne faire l'impasse sur aucune éventualité, sur l'évaluation de chacune et son adequation avec les attentes et les réalités du pays

Néanmoins, s'il est nécessaire, chacun le sait de refonder notre système de retraite, s'interroger sur les cotisations actuellement payées par les actifs, sur les allègements de cotisations de certaines entreprises, sur les dérogations et autres faveurs dont peuvent se prévaloir les retraités aisés semblent des questions importantes et indispensable pour assurer à chacun le versement des pensions et aux générations futures d'une lisibilité. Bien qu'étant plutôt opposé à cette majorité, j'attendrais néanmoins de connaître les orientations pour m'y prononcer et je n'hésiterais pas, naturellement, à exprimer, ici ou ailleurs des suggestions afin de répondre aux enjeux d'avenir et au chantier de la dépendance qui peut susciter inquiétude et interrogations.

Avatar du membre
johanono
Messages : 25296
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par johanono » 13 déc. 2018, 12:34:08

Pour faire avancer le débat :
Réforme des retraites : les cinq mesures fortes que souhaitent les citoyens

A l’issue de six mois de concertations, plus de 20 000 Français ont confié leurs propositions pour refondre le système de retraite. En voici les grandes lignes.

Image

Article complet sur http://www.leparisien.fr/economie/retra ... 967241.php

Avatar du membre
Hector
Messages : 7056
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par Hector » 14 déc. 2018, 00:06:41

Ouiche. J'ai participé au site internet, et dans le top 10 des gens actifs et pertinents. Le Haut Commissaire m'a invité à des réunions de travail au Ministère par deux fois pendant me jours et mes heures de travail. J'ai fini par lui répondre que je n'étais ni chômeur, ni retraité, ni fonctionnaire et que je souhaitais que ces réunions soient organisées en soirée ou le samedi. Depuis sa secrétaire ne me répond plus ... Il y a encore un peu de chemin à faire ! :zinzin:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51991
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par Nombrilist » 14 déc. 2018, 07:40:42

Hector a écrit :
14 déc. 2018, 00:06:41
Ouiche. J'ai participé au site internet, et dans le top 10 des gens actifs et pertinents. Le Haut Commissaire m'a invité à des réunions de travail au Ministère par deux fois pendant me jours et mes heures de travail. J'ai fini par lui répondre que je n'étais ni chômeur, ni retraité, ni fonctionnaire et que je souhaitais que ces réunions soient organisées en soirée ou le samedi. Depuis sa secrétaire ne me répond plus ... Il y a encore un peu de chemin à faire ! :zinzin:
Le Haut-Commissaire a refusé d'adapter ses horaires aux tiennes ? Voilà qui est étonnant :star3: . Plus sérieusement, c'est dommage. Tu aurais pu poser un CP.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7056
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par Hector » 14 déc. 2018, 20:27:43

johanono a écrit :
16 avr. 2018, 22:39:21
Aujourd'hui, tout le monde n'a pas les mêmes droits. D'une profession à l'autre, d'un statut à l'autre, les droits ne sont pas les mêmes. Et le pire, c'est que les privilèges des uns sont compensés par les autres (compensations entre régimes, etc.). Tu trouves tout ça juste, peut-être ? Donc oui, je pense que l'idée, formulée par Macron pendant la campagne, selon laquelle un euro cotisé doit offrir les mêmes droits quelle que soit le statut professionnel de celui qui cotise, me semble tout à fait juste.
A moi aussi, et d'ailleurs ce fût mon leitmotiv pendant cette campagne internet. J'ai eu droit à tout, les gens qui voulait donner 1200 €/mois à tous, les gens qui voulaient déshériter les veuves, les gens qui voulaient la retraite à 60 ans et même 55 ans, les fonctionnaires qui voulaient garder le système actuel.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30655
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par wesker » 15 déc. 2018, 23:49:38

Et on a surtout des personnes qui incitent à allonger l'âge de départ sans nous expliquer comment elles fourniront des emplois aux personnes concernées.
On a, aussi des personnes qui réclament des allègements de cotisations, qui refusent de payer pour le système des retraite mais qui ne se refusent pas un système individualisé
On a enfin, des voyous qui préfèrent placer leur argent ailleurs que dans l'avenir des retraités qui ont pourtant tant servi à notre pays mais qui viennent ensuite quémander leur dû, or, nous savons, avec la crise des gilets jaunes que ceux qui triment, qui se lèvent tôt ne peuvent plus payer, il faudra bien donc que d'autres acceptent de s'y mettre, aussi, si nous voulons, collectivement, garantir un système durable, viable économiquement et solide !

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18917
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 16 déc. 2018, 09:01:09

Des gens qui ont servit le pays? les retraités? la vérité est que ces gens ont spolié le pays en laissant des milliers de milliards de dette.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Hector
Messages : 7056
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par Hector » 31 déc. 2018, 17:21:13

wesker a écrit :
15 déc. 2018, 23:49:38
Et on a surtout des personnes qui incitent à allonger l'âge de départ sans nous expliquer comment elles fourniront des emplois aux personnes concernées.
On a, aussi des personnes qui réclament des allègements de cotisations, qui refusent de payer pour le système des retraite mais qui ne se refusent pas un système individualisé
On a enfin, des voyous qui préfèrent placer leur argent ailleurs que dans l'avenir des retraités qui ont pourtant tant servi à notre pays mais qui viennent ensuite quémander leur dû, or, nous savons, avec la crise des gilets jaunes que ceux qui triment, qui se lèvent tôt ne peuvent plus payer, il faudra bien donc que d'autres acceptent de s'y mettre, aussi, si nous voulons, collectivement, garantir un système durable, viable économiquement et solide !
Après un tel tissu d'insanités, tu voudrais qu'on te prenne au sérieux ?
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Hector
Messages : 7056
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par Hector » 31 déc. 2018, 17:26:09

Jeff Van Planet a écrit :
16 déc. 2018, 09:01:09
Des gens qui ont servit le pays? les retraités? la vérité est que ces gens ont spolié le pays en laissant des milliers de milliards de dette.
J'approche de la retraite, et vu la masse d'impôts et de charges que j'ai payé, je n'ai pas l'impression d'être coupable dans cette affaire. Les feignants qui travaillent 35 heures pendant 15 ans sur 45 ans de vie active devraient se sentir concernés, en compagnie des fonctionnaires et assimilés.

En étant un peu ironique, le patrimoine des français a augmenté depuis 1981 d'une valeur proche de celui du niveau de l'endettement public. La dette pharaonique a donc passé dans la poche des français. Mais de quel français ? Pas moi, j'ai payé cher constamment et j'estime avoir gagné mon patrimoine intégralement; les fonctionnaires et les grugeurs par contre ...
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30655
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par wesker » 01 janv. 2019, 01:00:23

Hector, ceux qui travaillent 35h, comme tu dis subissent l'organisation des entreprises qui refusent d'instaurer des heures supplémentaires et perçoivent une rémunération sur la base de leur contrat et de leurs volumes horaires.

Ce sont les patrons qui sont responsables de l'organisation dans les entreprises, n'essayes pas d'inverser les responsabilités. Concernant les retraites, rassures toi l'immense majorité des citoyens s'est fait une raison, il suffit de regarder les bas de laine et le niveau de l'immobilier malgré la crise pour s'en apercevoir.

Caberlin
Messages : 1075
Enregistré le : 19 nov. 2011, 06:36:37

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par Caberlin » 01 janv. 2019, 11:03:03

wesker a écrit :
15 déc. 2018, 23:49:38
Et on a surtout des personnes qui incitent à allonger l'âge de départ sans nous expliquer comment elles fourniront des emplois aux personnes concernées.
C'est un problème qui n'est pas prêt de s'arrêter. Environ un tiers des personnes qui demandent leur retraite sont au chômage. C'est plutôt élevé par rapport à certains de nos voisins.
wesker a écrit :
01 janv. 2019, 01:00:23
Hector, ceux qui travaillent 35h, comme tu dis subissent l'organisation des entreprises qui refusent d'instaurer des heures supplémentaires et perçoivent une rémunération sur la base de leur contrat et de leurs volumes horaires.
- Il y a des entreprises qui n'ont pas besoin d'heures supplémentaires.
- Il y a des entreprises qui préfèrent embaucher plutôt que de payer des heures supplémentaires.
Les ouvriers font environ les deux-tiers des heures supplémentaires.
"Ils ne se révolteront que lorsqu’ils seront devenus conscients et ils ne pourront devenir conscients qu’après s’être révoltés" - George Orwell, «1984»

Avatar du membre
Hector
Messages : 7056
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par Hector » 01 janv. 2019, 11:16:03

C'est une lapalissade, les cadres n'ont pas d'heures supplémentaires dans notre cher et vieux pays.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Hector
Messages : 7056
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Bientôt une unification des régimes de retraite ?

Message non lu par Hector » 01 janv. 2019, 13:25:12

Réforme des retraites : un pactole de 165 milliards d’euros à l’avenir incertain

17 juin 2018, 15:21:56

Depuis des années, plusieurs régimes de retraites ont amassé de l'argent pour assurer leurs arrières. Un pactole sur lequel il faudra statuer alors que s'ouvre le chantier de la réforme qui devrait…

Un euro cotisé donnera les mêmes droits à tous les assurés. C'est la promesse du gouvernement qui s'apprête à attaquer le chantier faramineux de la réforme des retraites. Une réforme qui devrait donc aboutir à un régime universel. Seulement voilà, que va-t-il advenir du pactole de 165 milliards d'euros de réserves, amassés au fil des années par certains des 42 régimes de retraites par répartition que compte la France ?

Car, expliquent les Échos dimanche, la logique d'un régime universel voudrait que ces dizaines de milliards d'euros soient confisquées et redistribuées à tous, au grand dam des régimes qui ont constitué cette réserve. Les gestionnaires de ces caisses craignent de se voir prendre leur trésor par certains gros mangeurs comme la SNCF, la RATP, la fonction publique d'État ou encore le régime de base des salariés du privé (Cnav), qui eux ne disposent pas de réserves.

"Les efforts consentis par les entreprises et les salariés du privé au sein de l'Agirc-Arrco ne doivent pas bénéficier au laxisme d'autres régimes", explique le négociateur du Medef, Claude Tendil, dans des propos rapportés par les Échos. Ce régime complémentaire des salariés du privé a acquis, non sans mal, des réserves de 71 milliards d'euros, soit près d'un an de pensions versées à ses adhérents, en prévision d'un coup dur.

D'autres ont adopté un démarche similaire, il y a des années. Au RCI (régime complémentaire des indépendants), les indépendants ont eux amassé environ neuf ans de pensions complémentaires, soit 16 milliards d'euros, tandis que les libéraux de la CNAVPL ont récolté 22 milliards d'euros, soit sept ans de pensions complémentaires. Selon le titre économique, le total de ces réserves accumulées s'élevait à la fin de l'année 2016 à 129 milliards d'euros.

Une jolie somme à laquelle il faut encore ajouter le fonds de réserve des retraites : 36 milliards d'euros. Soit un total de 165 milliards d'euros de réserves de pensions. Une somme qui suffit amplement à couvrir la dette "retraite" de 52 milliards d'euros et à équilibrer le régime de la fonction publique d'État, selon le Conseil d'orientation des retraites.

Pour savoir ce qu'il adviendra réellement de cet argent, il va falloir attendre le second semestre 2018, au cours duquel s'ouvriront des discussions avec les partenaires sociaux au Haut-Commissariat à la réforme des retraites. Une des interrogations concerne la gestion de ces réserves. La CFDT ne veut pas que l'argent revienne au ministère de l'Économie et des Finances, et préfère qu'il soit géré "dans l'intérêt des assurés" via une gouvernance "non-technocratique", selon les propos d'un négociateur du syndicat aux Échos.

La question des cotisations

Des discussions qui promettent d'être animées notamment parce que tous les assurés ne contribuent pas à la même hauteur selon la profession et le secteur d'activité. "Cela va être compliqué de participer au [futur] régime si tout le monde ne met pas au pot commun", confirme le négociateur de la CFDT. "Mais si on transvase les réserves, on doit aussi transvaser les engagements".

Et les différences entre l'ancien et le nouveau régime seraient de taille : en ce qui concerne le régime universel, les cotisations sociales seront prélevées jusqu'à 13.000 euros de revenus mensuels, alors que des organismes comme l'Agirc-Arrco ont ouvert des droits allant jusqu'à 26.500 euros de salaire.

Article complet sur https://www.capital.fr/votre-retraite/r ... in-1293344
Les intentions de Macron et cie semblent moins pures que dans le discours, le gouvernement semble vouloir mettre la main sur ces 165 milliards d'excédents, et après il expliquera que les caisses sont vides et qu'il faut baisser les pensions, augmenter la CSG, etc.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré