Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 25349
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par El Fredo » 19 févr. 2020, 09:57:13

En France on a une culture assez faible de l'expression orale et du débat public, contrairement aux USA par exemple où on organise régulièrement des débats avec un camp pour, un camp contre et une synthèse collective, et ce dès le collège ou même la primaire. En France on force les gens à pratiquer la dissonance cognitive lors d'exercices solitaires du genre dissertation thèse/antithèse/synthèse sans jamais confronter et faire collaborer les élèves entre eux alors que c'est la meilleure façon de progresser.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19717
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Golgoth » 19 févr. 2020, 13:13:50

El Fredo a écrit :
19 févr. 2020, 09:57:13
En France on a une culture assez faible de l'expression orale et du débat public, contrairement aux USA par exemple où on organise régulièrement des débats avec un camp pour, un camp contre et une synthèse collective, et ce dès le collège ou même la primaire. En France on force les gens à pratiquer la dissonance cognitive lors d'exercices solitaires du genre dissertation thèse/antithèse/synthèse sans jamais confronter et faire collaborer les élèves entre eux alors que c'est la meilleure façon de progresser.
Plus un :D
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 8093
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par pierre30 » 19 févr. 2020, 13:52:37

C'est vrai que la dissertation ne prépare pas vraiment à se confronter à des opinions contradictoires. C'est un manque.
Le débat permet aussi d'acquérir de la confiance en soi. Un peu comme un sport de contact permet de s'afranchir de certaines timidités .

Papibilou
Messages : 7927
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par Papibilou » 19 févr. 2020, 14:22:47

Golgoth a écrit :
18 févr. 2020, 21:58:34

Pour l’âne c’est une expression consacrée de la langue française.
https://fr.m.wiktionary.org/wiki/on_ne_ ... a_pas_soif
Rien à voir avec un manque de respect. Par contre, feindre l’ignorance pour de toute façon rester sur son idée de départ, ce n’est pas super courtois :mrgreen2:
Et je suis donc un âne hypocrite puisque je feints l'ignorance. Et même un "âne hypocrite et discourtois".
Sans doute, pour certains, passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. Mais je préfère encore un respect mutuel tout simple.
Mon ignorance relative ne fait pas de moi un expert du domaine mais ayant enseigné quelques années et ayant des petits enfants en terminale j'ai, au moins, leur témoignage à défaut du votre. Et je n'ai pas non plus de prétention à penser que mes convictions sont les seules valides.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19717
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par Golgoth » 19 févr. 2020, 15:53:05

Papibilou a écrit :
19 févr. 2020, 14:22:47
Golgoth a écrit :
18 févr. 2020, 21:58:34

Pour l’âne c’est une expression consacrée de la langue française.
https://fr.m.wiktionary.org/wiki/on_ne_ ... a_pas_soif
Rien à voir avec un manque de respect. Par contre, feindre l’ignorance pour de toute façon rester sur son idée de départ, ce n’est pas super courtois :mrgreen2:
Et je suis donc un âne hypocrite puisque je feints l'ignorance. Et même un "âne hypocrite et discourtois".
Sans doute, pour certains, passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. Mais je préfère encore un respect mutuel tout simple.
Mon ignorance relative ne fait pas de moi un expert du domaine mais ayant enseigné quelques années et ayant des petits enfants en terminale j'ai, au moins, leur témoignage à défaut du votre. Et je n'ai pas non plus de prétention à penser que mes convictions sont les seules valides.
Pourtant vous avez bien une stratégie de me demander des détails pour mieux contre-argumenter. J'ai l'impression d'une discussion un peu stérile du coup. On aura compris que cette réforme c'est génial et que les profs sont des conservateurs.
Pour l'âne, vous n'avez pas saisi que c'était une expression tout à fait classique de notre langue, sans volonté de vous rabaisser ? En fait je crois que vous me prenez pour un idiot, ce n'est pas très gentil :mrgreen:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Papibilou
Messages : 7927
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par Papibilou » 19 févr. 2020, 20:38:27

Golgoth a écrit :
19 févr. 2020, 15:53:05

Pourtant vous avez bien une stratégie de me demander des détails pour mieux contre-argumenter. J'ai l'impression d'une discussion un peu stérile du coup. On aura compris que cette réforme c'est génial et que les profs sont des conservateurs.
Pour l'âne, vous n'avez pas saisi que c'était une expression tout à fait classique de notre langue, sans volonté de vous rabaisser ? En fait je crois que vous me prenez pour un idiot, ce n'est pas très gentil :mrgreen:
Non je ne vous prend pas pour un idiot, et j'aimerais être sûr que la réciproque est vraie. Je vous propose donc de débattre du sujet sans qualifier les avis qui diffèrent des vôtres et d'en rester là.
Ce n'est ni mon passé de prof ( quelques années seulement ) ni l'avis de petits enfants en terminale qui font de moi un connaisseur. Mon but n'est pas non plus d'apparaître comme un contradicteur systématique même s'il vous a semblé le contraire.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19717
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par Golgoth » 19 févr. 2020, 21:47:31

Papibilou a écrit :
19 févr. 2020, 20:38:27
Golgoth a écrit :
19 févr. 2020, 15:53:05

Pourtant vous avez bien une stratégie de me demander des détails pour mieux contre-argumenter. J'ai l'impression d'une discussion un peu stérile du coup. On aura compris que cette réforme c'est génial et que les profs sont des conservateurs.
Pour l'âne, vous n'avez pas saisi que c'était une expression tout à fait classique de notre langue, sans volonté de vous rabaisser ? En fait je crois que vous me prenez pour un idiot, ce n'est pas très gentil :mrgreen:
Non je ne vous prend pas pour un idiot, et j'aimerais être sûr que la réciproque est vraie. Je vous propose donc de débattre du sujet sans qualifier les avis qui diffèrent des vôtres et d'en rester là.
Ce n'est ni mon passé de prof ( quelques années seulement ) ni l'avis de petits enfants en terminale qui font de moi un connaisseur. Mon but n'est pas non plus d'apparaître comme un contradicteur systématique même s'il vous a semblé le contraire.
Bon, soit, je m’excuse donc pour l’expression peut-être maladroite.
Cette réforme ressemble beaucoup à toutes les autres sur la forme : un ministre veut marquer son passage et s’appuie sur des experts qui sont compatibles avec ses lubies.
On considère les enseignants comme des exécutants alors qu’en réalité ce sont des ingénieurs. C’est un peu comme si les dirigeants d’Airbus expliquaient comme fabriquer les moteurs et le fuselage, comment piloter l’avion etc...
Depuis 30 ans la plupart des ministres de l’EN sont médiocres pour ne pas dire mauvais. Ils n’ont pas de marge de manœuvre budgétaire aussi ils font de la politique sur des sujets de substitution comme la méthode de lecture, le mode examen des calculatrices, la tenue pour l’oral... cela confine au ridicule. Par ailleurs Blanquer rajoute sa petite touche réac avec le service national, les musulmans, les ordres aux recteurs pour montrer les crocs, la mise au pas des enseignants sur leur liberté de parole... normal c’est un homme à droite de la droite.
Aucunement il n’est question d’améliorer réellement l’avenir de nos jeunes.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Papibilou
Messages : 7927
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par Papibilou » 20 févr. 2020, 12:22:35

Golgoth a écrit :
19 févr. 2020, 21:47:31

Bon, soit, je m’excuse donc pour l’expression peut-être maladroite.
Cette réforme ressemble beaucoup à toutes les autres sur la forme : un ministre veut marquer son passage et s’appuie sur des experts qui sont compatibles avec ses lubies.
On considère les enseignants comme des exécutants alors qu’en réalité ce sont des ingénieurs. C’est un peu comme si les dirigeants d’Airbus expliquaient comme fabriquer les moteurs et le fuselage, comment piloter l’avion etc...
Depuis 30 ans la plupart des ministres de l’EN sont médiocres pour ne pas dire mauvais. Ils n’ont pas de marge de manœuvre budgétaire aussi ils font de la politique sur des sujets de substitution comme la méthode de lecture, le mode examen des calculatrices, la tenue pour l’oral... cela confine au ridicule. Par ailleurs Blanquer rajoute sa petite touche réac avec le service national, les musulmans, les ordres aux recteurs pour montrer les crocs, la mise au pas des enseignants sur leur liberté de parole... normal c’est un homme à droite de la droite.
Aucunement il n’est question d’améliorer réellement l’avenir de nos jeunes.
OK.

Il n'est pas question pour moi de défendre bec et ongles cette réforme. D'abord parce que toute réforme dérange les habitudes, mais aussi parce qu'une réforme a besoin de temps et d 'ajustements pour se mettre en place. Mais cela ne signifie pas que tous les enseignants ont la vision globale que requiert une réforme.
Ensuite, je suis convaincu que la première année d'études supérieures continue à être une hécatombe, justifiée par l'insuffisance de barrage et d'orientation au lycée. A trop vouloir donner le bac à plus de 80% des élèves sans instituer un examen de niveau pour entrer en fac. Or il n'est pas question de faire du bac un barrage pour ceux qui n'auront pas la capacité de suivre des études supérieures, sous peine d'une révolution. Donc parcours sup supplée comme il peut à ce manque.
Quant à regretter que la réforme mette dans la note finale une part de contrôle continu, il n'en est pas question. Les modalités concernant ce contrôle continu peuvent et doivent être améliorées, c'est tout.
Quant aux récriminations de certains concernant le programme trop important pour le nombre d'heures, il en a toujours été ainsi.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 2587
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par les orteils » 20 févr. 2020, 15:42:57

Je ne sais pas si le contrôle continu est une bonne chose dans la mesure où le niveau n'est pas le même d'un quartier à l'autre. Déjà, pour le bac, les jurys sont tenus de "corriger" les notes pour que le pourcentage de réussite remonte. N'est-ce pas pour ça qu'un bac dans le 93 ne semble pas avoir la même valeur qu'un autre à Neuilly, et qu'on réserve des places aux quartiers défavorisés dans certaines écoles ? Il y a de bons élèves, dans le 93 par exemple, pourquoi leur faut-il des places réservées alors que leur niveau devrait suffire ?
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19717
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Golgoth » 20 févr. 2020, 22:36:00

les orteils a écrit :
20 févr. 2020, 15:42:57
Je ne sais pas si le contrôle continu est une bonne chose dans la mesure où le niveau n'est pas le même d'un quartier à l'autre. Déjà, pour le bac, les jurys sont tenus de "corriger" les notes pour que le pourcentage de réussite remonte. N'est-ce pas pour ça qu'un bac dans le 93 ne semble pas avoir la même valeur qu'un autre à Neuilly, et qu'on réserve des places aux quartiers défavorisés dans certaines écoles ? Il y a de bons élèves, dans le 93 par exemple, pourquoi leur faut-il des places réservées alors que leur niveau devrait suffire ?
En réalité Parcoursup fonctionne bien avant juillet, donc tous ces travers sont déjà là. On pourrait presque supprimer le bac.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Papibilou
Messages : 7927
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Papibilou » 21 févr. 2020, 14:29:52

Golgoth a écrit :
20 févr. 2020, 22:36:00

En réalité Parcoursup fonctionne bien avant juillet, donc tous ces travers sont déjà là. On pourrait presque supprimer le bac.
Effectivement, parcours sup a déjà reçu cette année les voeux d'orientation des terminales. Mais si l'on supprime le bac on aura encore plus d'élèves en première année et donc plus d'échecs, non ?

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 54328
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Nombrilist » 22 févr. 2020, 00:07:30

Oui, supprimer le BAC reviendrait à laisser passer un élève sur 6 en plus. ça fait quand même beaucoup.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré