Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
En ligne
Papibilou
Messages : 7927
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Papibilou » 18 févr. 2020, 08:24:20

Nombrilist a écrit :
18 févr. 2020, 05:51:18
@Papibilou , donc si je comprends bien, mixer les S et ES était était tellement idiot que les lycées sont obligés de recréer artificiellement ce qui existait avant la réforme ? C'était une évidence, puisque la plupart des élèves qui allaient en ES le faisaient car ils n'étaient pas suffisamment solides en maths, mais oui, donnons le temps à la réforme de fonctionner :star3:
Parce que vous croyez que le bac, jusqu'à la réforme, est resté monolithique ? Perso, vu mon âge je ne vous étonnerai pas en vous disant que j'ai passé 2 bacs complets puisqu'il y en avait un en fin de première avec toutes les disciplines et un autre fin terminale. Puis il n'y en a plus eu qu'en fin terminale puis on a remis le français en première etc ...Le nouveau évoluera j'en suis convaincu.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19717
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par Golgoth » 18 févr. 2020, 11:43:54

Papibilou a écrit :
18 févr. 2020, 08:17:15
Golgoth a écrit :
17 févr. 2020, 22:20:23

Au lieu d’avoir des épreuves en juin en terminale, il y en a en première, en terminale en cours d'année... avec des conditions d’examens : convocation, surveillants etc... et sujets choisis dans des bases. Ce n’est pas un contrôle continu ni une simplification.
Si j'ai bien compris, il y a des épreuves intégrées dans le contrôle continu en première seconde et terminale. Il y a des épreuves obligatoires puis des épreuves optionnelles. Et enfin un oral important. Que le contrôle continu se fasse dans les conditions de surveillance traditionnelles de n'importe quel examen me semble important et je ne vois pas là matière à rejeter la réforme. Que les sujets soient choisis dans une base me semble conforme à la tradition du bac. Pourquoi ne serait-ce pas du contrôle continu ?
Que ce ne soit pas une simplification, je vous l'accorde.
Par définition, le contrôle continu c'est tenir compte des notes obtenues sur les évaluations classiques, comme au brevet des collèges par exemple. Mettre en place plus d'examen, ce n'est pas du contrôle continu et cela crée du stress et de la rigidité pédagogique (tout le monde va bachoter). Mais on ne va pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif, donc restez sur vos positions.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Papibilou
Messages : 7927
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par Papibilou » 18 févr. 2020, 13:23:29

Golgoth a écrit :
18 févr. 2020, 11:43:54
Papibilou a écrit :
18 févr. 2020, 08:17:15
Golgoth a écrit :
17 févr. 2020, 22:20:23

Au lieu d’avoir des épreuves en juin en terminale, il y en a en première, en terminale en cours d'année... avec des conditions d’examens : convocation, surveillants etc... et sujets choisis dans des bases. Ce n’est pas un contrôle continu ni une simplification.
Si j'ai bien compris, il y a des épreuves intégrées dans le contrôle continu en première seconde et terminale. Il y a des épreuves obligatoires puis des épreuves optionnelles. Et enfin un oral important. Que le contrôle continu se fasse dans les conditions de surveillance traditionnelles de n'importe quel examen me semble important et je ne vois pas là matière à rejeter la réforme. Que les sujets soient choisis dans une base me semble conforme à la tradition du bac. Pourquoi ne serait-ce pas du contrôle continu ?
Que ce ne soit pas une simplification, je vous l'accorde.
Par définition, le contrôle continu c'est tenir compte des notes obtenues sur les évaluations classiques, comme au brevet des collèges par exemple. Mettre en place plus d'examen, ce n'est pas du contrôle continu et cela crée du stress et de la rigidité pédagogique (tout le monde va bachoter). Mais on ne va pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif, donc restez sur vos positions.
Décidément, votre courtoisie laisse à désirer. Je serais maintenant un âne! Je débats courtoisement, moi. Et si vos études ou vos parents ou la vie ne vous ont pas appris le respect, c'est que vous avez une lacune importante.

Avatar du membre
signora
Messages : 4549
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par signora » 18 févr. 2020, 13:32:34

@Golgoth
Le contrôle continue c'est un pourcentage de la note ...
Par contre il est bon de mettre les jeunes en situation d'examen de façon régulière ne serait-ce que pour les habituer justement à ne pas stresser le jour J.
Surtout avec l'instauration de la partie orale.

@Papibilou
Ah mais, là, il est courtois ... n'oublions pas que notre ami est un admirateur de Frêche donc vous traiter d'âne est une insulte anodine ;)
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 25349
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par El Fredo » 18 févr. 2020, 14:40:07

Golgoth a écrit :
18 févr. 2020, 11:43:54
Par définition, le contrôle continu c'est tenir compte des notes obtenues sur les évaluations classiques, comme au brevet des collèges par exemple. Mettre en place plus d'examen, ce n'est pas du contrôle continu et cela crée du stress et de la rigidité pédagogique (tout le monde va bachoter).
Sachant que ces E3C ont été mis en place sous ce format pour répondre à tous ceux qui pensaient que le contrôle continu classique créerait trop de disparités d'un établissement à l'autre...
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Papibilou
Messages : 7927
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par Papibilou » 18 févr. 2020, 18:53:06

El Fredo a écrit :
18 févr. 2020, 14:40:07
Golgoth a écrit :
18 févr. 2020, 11:43:54
Par définition, le contrôle continu c'est tenir compte des notes obtenues sur les évaluations classiques, comme au brevet des collèges par exemple. Mettre en place plus d'examen, ce n'est pas du contrôle continu et cela crée du stress et de la rigidité pédagogique (tout le monde va bachoter).
Sachant que ces E3C ont été mis en place sous ce format pour répondre à tous ceux qui pensaient que le contrôle continu classique créerait trop de disparités d'un établissement à l'autre...
Tout à fait, car un contrôle continu qui n'aurait été qu'une moyenne des notes aurait été extrêmement défavorable aux lycées dont les élèves sont de niveau élevé. Du coup, certains lycéens ont trouvé ces contrôles très faciles par rapport au niveau qui leur est demandé dans leur établissement.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19717
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par Golgoth » 18 févr. 2020, 21:52:22

El Fredo a écrit :
18 févr. 2020, 14:40:07
Golgoth a écrit :
18 févr. 2020, 11:43:54
Par définition, le contrôle continu c'est tenir compte des notes obtenues sur les évaluations classiques, comme au brevet des collèges par exemple. Mettre en place plus d'examen, ce n'est pas du contrôle continu et cela crée du stress et de la rigidité pédagogique (tout le monde va bachoter).
Sachant que ces E3C ont été mis en place sous ce format pour répondre à tous ceux qui pensaient que le contrôle continu classique créerait trop de disparités d'un établissement à l'autre...
Ça me rappelle la scène d’un western connu où le gars a une ceinture et des bretelles :mrgreen2:
Les E3C créent autant de disparités mais rajoutent en plus un bordel organisationnel.
Tout cela est ridicule puisque c’est Parcoursup le vrai bac.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19717
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par Golgoth » 18 févr. 2020, 21:54:40

Papibilou a écrit :
18 févr. 2020, 18:53:06
El Fredo a écrit :
18 févr. 2020, 14:40:07
Golgoth a écrit :
18 févr. 2020, 11:43:54
Par définition, le contrôle continu c'est tenir compte des notes obtenues sur les évaluations classiques, comme au brevet des collèges par exemple. Mettre en place plus d'examen, ce n'est pas du contrôle continu et cela crée du stress et de la rigidité pédagogique (tout le monde va bachoter).
Sachant que ces E3C ont été mis en place sous ce format pour répondre à tous ceux qui pensaient que le contrôle continu classique créerait trop de disparités d'un établissement à l'autre...
Tout à fait, car un contrôle continu qui n'aurait été qu'une moyenne des notes aurait été extrêmement défavorable aux lycées dont les élèves sont de niveau élevé. Du coup, certains lycéens ont trouvé ces contrôles très faciles par rapport au niveau qui leur est demandé dans leur établissement.
Mais ce sont les professeurs qui choisissent le sujet dans une banque. Et qui corrigent des élèves de leur établissement. C’est différemment pareil :mrgreen2:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19717
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâces

Message non lu par Golgoth » 18 févr. 2020, 21:58:34

Papibilou a écrit :
18 févr. 2020, 13:23:29
Golgoth a écrit :
18 févr. 2020, 11:43:54
Papibilou a écrit :
18 févr. 2020, 08:17:15
Golgoth a écrit :
17 févr. 2020, 22:20:23

Au lieu d’avoir des épreuves en juin en terminale, il y en a en première, en terminale en cours d'année... avec des conditions d’examens : convocation, surveillants etc... et sujets choisis dans des bases. Ce n’est pas un contrôle continu ni une simplification.
Si j'ai bien compris, il y a des épreuves intégrées dans le contrôle continu en première seconde et terminale. Il y a des épreuves obligatoires puis des épreuves optionnelles. Et enfin un oral important. Que le contrôle continu se fasse dans les conditions de surveillance traditionnelles de n'importe quel examen me semble important et je ne vois pas là matière à rejeter la réforme. Que les sujets soient choisis dans une base me semble conforme à la tradition du bac. Pourquoi ne serait-ce pas du contrôle continu ?
Que ce ne soit pas une simplification, je vous l'accorde.
Par définition, le contrôle continu c'est tenir compte des notes obtenues sur les évaluations classiques, comme au brevet des collèges par exemple. Mettre en place plus d'examen, ce n'est pas du contrôle continu et cela crée du stress et de la rigidité pédagogique (tout le monde va bachoter). Mais on ne va pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif, donc restez sur vos positions.
Décidément, votre courtoisie laisse à désirer. Je serais maintenant un âne! Je débats courtoisement, moi. Et si vos études ou vos parents ou la vie ne vous ont pas appris le respect, c'est que vous avez une lacune importante.
Pour l’âne c’est une expression consacrée de la langue française.
https://fr.m.wiktionary.org/wiki/on_ne_ ... a_pas_soif
Rien à voir avec un manque de respect. Par contre, feindre l’ignorance pour de toute façon rester sur son idée de départ, ce n’est pas super courtois :mrgreen2:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19717
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Golgoth » 18 févr. 2020, 22:03:38

signora a écrit :
18 févr. 2020, 13:32:34
@Golgoth
Le contrôle continue c'est un pourcentage de la note ...
Par contre il est bon de mettre les jeunes en situation d'examen de façon régulière ne serait-ce que pour les habituer justement à ne pas stresser le jour J.
Surtout avec l'instauration de la partie orale.

@Papibilou
Ah mais, là, il est courtois ... n'oublions pas que notre ami est un admirateur de Frêche donc vous traiter d'âne est une insulte anodine ;)
Fréquentez les ânes, vous verrez c’est un animal sociable, intelligent.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19717
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Golgoth » 18 févr. 2020, 22:04:16

signora a écrit :
18 févr. 2020, 13:32:34
@Golgoth
Le contrôle continue c'est un pourcentage de la note ...
Par contre il est bon de mettre les jeunes en situation d'examen de façon régulière ne serait-ce que pour les habituer justement à ne pas stresser le jour J.
Surtout avec l'instauration de la partie orale.

@Papibilou
Ah mais, là, il est courtois ... n'oublions pas que notre ami est un admirateur de Frêche donc vous traiter d'âne est une insulte anodine ;)
L’âne est un animal sociable et intelligent.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 8093
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par pierre30 » 18 févr. 2020, 22:54:53

L'épreuve orale me paraît une bonne idée à condition qu'elle fasse suite à une formation. Je ne sais pas si les profs sont capables d'aider les élèves dans ce domaine.
J'imagine le gars en train de coller un 5 / 20 à un jeune qui a bafouille 3 mots avec beaucoup de difficulté . :star3: ça va le faire progresser, c'est sûr! :triste:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19717
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Golgoth » 18 févr. 2020, 22:58:10

pierre30 a écrit :
18 févr. 2020, 22:54:53
L'épreuve orale me paraît une bonne idée à condition qu'elle fasse suite à une formation. Je ne sais pas si les profs sont capables d'aider les élèves dans ce domaine.
J'imagine le gars en train de coller un 5 / 20 à un jeune qui a bafouille 3 mots avec beaucoup de difficulté . :star3: ça va le faire progresser, c'est sûr! :triste:
J’aime aussi l’idée de l’oral, par contre le côté rigide bof (Blanquer veut déjà réglementer les temps assis, debout...etc).
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 8093
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par pierre30 » 18 févr. 2020, 23:05:02

C'est un exercice assez peu compatible avec un enseignement très directif. Faudrait qu'il change de logiciel . Mais le ministre decide-t-il de la facon de l'enseigner ? Peut etre que l'inspecteur d'academie n'a pas tout compris ? Ou alors les profs un peu désemparés demandent des conseils à l'administration ?

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 54325
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer, un ministre en état de grâce

Message non lu par Nombrilist » 19 févr. 2020, 07:13:18

pierre30 a écrit :
18 févr. 2020, 23:05:02
C'est un exercice assez peu compatible avec un enseignement très directif.
Tout à fait. En prépa, les khôlles sont une horreur pour tous les étudiants car aucun n'est préparé à ça. Mêmes les oraux de français et de géo au BAC, rien ne nous y prépare dans le système français.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré