Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2171
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Kadavre » 13 mai 2024, 19:18:18

les orteils a écrit :
13 mai 2024, 18:38:41
Le taux en 1994 était de 1,66 en 1994. Depuis 40 ans, il oscille en gros entre 1,60 et 1,8 à l'exception de la décennie 2005-2015. La vraie chute date des années 65-75.
taux de fécondité

L'IVG n'a rien à voir avec ça, la contraception en revanche date d'une cinquantaine d'années et a pour objet de laisser le choix de procréer ou pas. L'IVG n'est jamais qu'une triste roue de secours.
Il est incorrect de dire que le taux de fécondité est stable, car il a subi des variations significatives : il était d'environ 2 à la fin du baby-boom, puis il a chuté à 1,7 en 1994, ensuite il a augmenté presque continuellement jusqu'en 2012 où il est revenu à 2, et depuis, il est en baisse. Qu'est-ce qui justifie l'affirmation que la période 2005-2015 a été une exception ? En réalité, les chiffres ont commencé à augmenter dès les années 90 jusqu'en 2011-2012, soit sur une durée de 2 décennies. Ne pourrait-on pas considérer que la période de baisse entre 1980 et 1994 est l'exception ?

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5681
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par les orteils » 14 mai 2024, 10:36:07

On peut toujours interpréter les chiffres pour tenter de leur faire dire ce qu'on veut. Il est certain que le taux de fécondité permettant le renouvellement des générations est de 2,1 et que depuis la fin du babyboom on est la plupart du temps en dessous. Alors faut-il s'en inquiéter ? Est-ce que la priorité consiste à assurer l'avenir de nos retraites ? A garantir la main d'oeuvre suffisante sans avoir à jouer avec l'immigration ? Comment intégrer le fait que de toutes façons l'évolution climatique va générer de grandes migrations ? Quel rôle vont jouer la robotisation, l'IA ? Le réchauffement climatique n'est-il pas le paramètre le plus important sachant que plus nous sommes nombreux plus nous polluons et avons du mal à loger tout le monde pour n'évoquer que cette dernière contrainte ?
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2171
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Kadavre » 14 mai 2024, 10:43:12

les orteils a écrit :
14 mai 2024, 10:36:07
On peut toujours interpréter les chiffres pour tenter de leur faire dire ce qu'on veut. Il est certain que le taux de fécondité permettant le renouvellement des générations est de 2,1 et que depuis la fin du babyboom on est la plupart du temps en dessous. Alors faut-il s'en inquiéter ? Est-ce que la priorité consiste à assurer l'avenir de nos retraites ? A garantir la main d'oeuvre suffisante sans avoir à jouer avec l'immigration ? Comment intégrer le fait que de toutes façons l'évolution climatique va générer de grandes migrations ? Quel rôle vont jouer la robotisation, l'IA ? Le réchauffement climatique n'est-il pas le paramètre le plus important sachant que plus nous sommes nombreux plus nous polluons et avons du mal à loger tout le monde pour n'évoquer que cette dernière contrainte ?
Non, on n'est pas la plupart du temps en dessous le seuil de renouvellement des générations puisque pendant 20 ans, le taux de fécondité était de proche de 2. Il est aujourd'hui de 1.66, ça fait une grosse différence. Est-ce qu'il faut s'en inquiéter ? Oui, sauf à verser dans le malthusianisme, car une société qui vieillit, c'est une société qui décline.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5681
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par les orteils » 14 mai 2024, 14:15:35

S'il faut 2,1 pour renouveler une génération et qu'on est seulement proche de 2, c'est qu'on ne renouvelle pas ! Depuis 1975, on a connu une seule année juste au dessus de 2 ! (2010 : 2,03)
La baisse ne s’observe pas qu’en France. Dans les pays nordiques où il y avait un taux de fécondité important, la tendance est la même. Si on regarde des pays avec des niveaux de vie similaires, on s’aperçoit qu’ailleurs dans le monde il y a des pays avec des taux de fécondité bas comme au Japon ou en Corée du Sud. En Europe, il y a aussi des niveaux bas en Espagne et en Italie même s’ils sont stabilisés.
Une société qui vieillit décline ? ça reste à démontrer. Si on considère, pour prendre l'exemple de la France, que la population optimale est de 55 millions (simple hypothèse), on peut admettre une baisse jusqu'à atteindre ce chiffre. Le taux de fécondité n'est qu'un paramètre, j'en ai cité d'autres, mais ils sont un peu plus complexes à évaluer...
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2171
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Kadavre » 14 mai 2024, 16:06:30

les orteils a écrit :
14 mai 2024, 14:15:35
La baisse ne s’observe pas qu’en France.
Je suis conscient que la baisse démographique n’est pas un phénomène exclusif à la France. Cependant, pendant de nombreuses années, la France a constitué une exception notable, ce qui prouve que le déclin démographique n’est pas une fatalité et qu’il n’est pas nécessaire de l’accepter sans réaction.
les orteils a écrit :
14 mai 2024, 14:15:35
Une société qui vieillit décline ? ça reste à démontrer. Si on considère, pour prendre l'exemple de la France, que la population optimale est de 55 millions (simple hypothèse), on peut admettre une baisse jusqu'à atteindre ce chiffre.
Cette hypothèse, cependant, ne repose sur aucune base solide et omet un facteur crucial : l’âge moyen de la population. En effet, le véritable enjeu n’est pas tant le nombre total de Français, mais plutôt le vieillissement général de la population.

En ligne
pierre30
Messages : 11747
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par pierre30 » 14 mai 2024, 19:12:18

La longévité ne compense t elle pas dans une certaine mesure ? La population globale ne diminue pas et la population active non plus, me semble-t-il.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5681
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par les orteils » 14 mai 2024, 19:52:16

En effet, en dépit d'un taux de fécondité inférieur à 2 depuis les années 70, la population augmente. Alors oui, elle va vieillir et si l'effectif baisse par exemple à 55 millions, il est possible que le taux repasse la barre des 2 et alors on repartira sur d'autres bases. Piloter la natalité n'est pas simple et se joue sur le temps long.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2171
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Kadavre » 15 mai 2024, 08:30:29

Malgré un taux de fécondité inférieur à 2, la population peut continuer à croître en raison de l’augmentation de l’espérance de vie et de l’immigration, qui compensent le déficit de naissances. Cependant, ces ajustements statistiques entraînent leurs propres difficultés : le vieillissement peut être associé à un ralentissement du dynamisme et de l’innovation, tandis que l’immigration peut poser des défis dans une société dépourvue d’un modèle d’intégration efficace.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5681
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par les orteils » 15 mai 2024, 18:23:33

Oui l'immigration est un sujet à traiter ; Je ne suis pas sûr sue le vieillissement conduise à un moindre dynamisme dès lors qu'il est enrayé une fois la population ayant atteint l'effectif souhaité.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2171
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Kadavre » 16 mai 2024, 07:05:40

les orteils a écrit :
15 mai 2024, 18:23:33
Oui l'immigration est un sujet à traiter ; Je ne suis pas sûr sue le vieillissement conduise à un moindre dynamisme dès lors qu'il est enrayé une fois la population ayant atteint l'effectif souhaité.
Cette notion d'effectif souhaité me semble sujette à caution et non étayée. Si la population idéale est, selon toi, de 55 millions d'habitants, il est peu probable que ce scénario se réalise, car les projections démographiques à long terme montrent que le nombre d'habitants va continuer à croître jusqu'en 2050 avant de baisser un peu, mais en restant au-dessus de son niveau actuel au moins jusqu'en 2070. Ces études montrent que si les tendances récentes persistent, la population va vieillir, avec le doublement en % des + de 75 ans.

https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-popu ... ojections/

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5681
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par les orteils » 16 mai 2024, 07:36:21

Je l'ai écrit d'emblée, ce n'est qu'une hypothèse, un exemple. Il s'agit de constater que si la population diminue, ce n'est pas nécessairement négatif dès lors qu'on parvient à la stabiliser quand on estime que ça devient nécessaire.
Si l'effectif croît en dépit de la baisse des naissances, le vieillissement rendra encore plus prégnant le financement du grand âge et la gestion du réchauffement climatique.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2171
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Kadavre » 16 mai 2024, 08:15:27

les orteils a écrit :
16 mai 2024, 07:36:21
Je l'ai écrit d'emblée, ce n'est qu'une hypothèse, un exemple. Il s'agit de constater que si la population diminue, ce n'est pas nécessairement négatif dès lors qu'on parvient à la stabiliser quand on estime que ça devient nécessaire.
Le problème n'est pas là : la population ne va pas diminuer, mais vieillir, et c'est cela qui est négatif.
les orteils a écrit :
16 mai 2024, 07:36:21
Si l'effectif croît en dépit de la baisse des naissances, le vieillissement rendra encore plus prégnant le financement du grand âge et la gestion du réchauffement climatique.
C'est bien pour ça qu'il faut favoriser la natalité, et dans le même temps lutter contre le réchauffement climatique [mais c'est un autre sujet...]

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5681
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par les orteils » 16 mai 2024, 10:55:18

En favorisant la natalité on continue d'accroître la population, or, que ce soit en France ou dans le monde, il faut la stabiliser afin d'assurer des ressources à tous et de préserver l'environnement. Le vieillissement, dû à divers progrès est une donnée à gérer autrement.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2171
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Kadavre » 16 mai 2024, 11:20:36

les orteils a écrit :
16 mai 2024, 10:55:18
En favorisant la natalité on continue d'accroître la population, or, que ce soit en France ou dans le monde, il faut la stabiliser afin d'assurer des ressources à tous et de préserver l'environnement. Le vieillissement, dû à divers progrès est une donnée à gérer autrement.
Je ne partage pas cette approche. Il serait erroné d’exacerber un problème en prétendant en combattre un autre. Nous devons faire face à divers problèmes de manière simultanée. La lutte contre le réchauffement climatique peut tolérer un renouvellement des générations dans un pays spécifique, à condition que nous trouvions des moyens de réformer nos modes de vie et de production pour atteindre la neutralité carbone. Cependant, les pays confrontés à une croissance démographique incontrôlée devraient envisager d’adopter des politiques de régulation des naissances.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5681
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par les orteils » 16 mai 2024, 13:55:38

Tu veux lutter contre le vieillissement de la population en accroissant les naissances.
Or le seul vrai problème du vieillissement est d'ordre financier et il faut se donner les moyens de le gérer. Accroître la population revient, outre le contexte environnemental, à pourvoir à ses besoins en termes de logement, de santé, de sécurité, de justice etc.
J'ajoute, pour revenir sur le climat, que si l'on considère que c'est seulement aux pays du tiers monde de faire l'effort sans que l'on donne l'exemple, nous allons droit dans le mur : dans un avenir peut-être proche, le nombre de réfugiés de l'environnement pourrait augmenter de façon spectaculaire en raison de facteurs climatiques menant à l'érosion des sols, du réchauffement planétaire avec ses conséquences sur les territoires et les océans, de la pollution de l'eau, etc. De quoi rajeunir la pyramide !
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré