Emmanuel Macron veut mettre les bouchées doubles sur la réindustrialisation

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2171
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Emmanuel Macron veut mettre les bouchées doubles sur la réindustrialisation

Message non lu par Kadavre » 19 avr. 2024, 12:10:46

pierre30 a écrit :
19 avr. 2024, 12:01:39
Je n'accorde pas beaucoup de crédit aux déclarations des hommes politiques en général.
Pour ce qui concerne l'economie, je préfère celles des économistes er chroniqueurs, même si il faut en lire beaucoup pour se faire une opinion personnelle.
Ce n'est pas parce que Ciotti le dit que c'est forcément faux. Des patrons et des économistes le disent également. Faut pas te focaliser sur une seule partie de mon message...

pierre30
Messages : 11747
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron veut mettre les bouchées doubles sur la réindustrialisation

Message non lu par pierre30 » 19 avr. 2024, 12:26:49

Ce n'est pas parce qu'il le dit que ça reflete en totalité la réalité. Même chose pour les autres politiques : chacun d'eux à un agenda dans lequel l'intérêt du pays est dépendant, pour l'essentiel, de leur propre succès politique.
Pour moi l'intérêt du pays ne dépend pas du tout de l'avènement à la tête de l'état de tel ou tel tenor de la politique politicienne.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2171
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Emmanuel Macron veut mettre les bouchées doubles sur la réindustrialisation

Message non lu par Kadavre » 19 avr. 2024, 16:09:06

pierre30 a écrit :
19 avr. 2024, 12:26:49
Ce n'est pas parce qu'il le dit que ça reflete en totalité la réalité. Même chose pour les autres politiques : chacun d'eux à un agenda dans lequel l'intérêt du pays est dépendant, pour l'essentiel, de leur propre succès politique.
Pour moi l'intérêt du pays ne dépend pas du tout de l'avènement à la tête de l'état de tel ou tel tenor de la politique politicienne.
Pour moi non plus, mais ça ne m'empêche pas d'écouter ce que disent les politiques. Parfois, leurs analyses peuvent être intéressantes. Je ne suis pas dans le "tous pourris", qui est pour le coup du vrai populisme.

pierre30
Messages : 11747
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron veut mettre les bouchées doubles sur la réindustrialisation

Message non lu par pierre30 » 19 avr. 2024, 19:48:05

Pas tous pourris. Simplement ils veulent accéder au pouvoir et pour cela tout est permis en matière de communication. L'absence d'objectivité n'est pas un problème. Je les écoute également mais je multiplie les sources d'information.
Je ne comprend pas du tout les groupies autour de tel ou tel.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2171
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Emmanuel Macron veut mettre les bouchées doubles sur la réindustrialisation

Message non lu par Kadavre » 19 avr. 2024, 21:45:09

pierre30 a écrit :
19 avr. 2024, 19:48:05
Pas tous pourris. Simplement ils veulent accéder au pouvoir et pour cela tout est permis en matière de communication. L'absence d'objectivité n'est pas un problème. Je les écoute également mais je multiplie les sources d'information.
Je ne comprend pas du tout les groupies autour de tel ou tel.
Je ne suis le groupie de personne et j'ai aussi plusieurs sources d'information. Si je passais mon temps à citer Eric Ciotti, je comprendrais ta remarque, mais ce n'est pas le cas.

pierre30
Messages : 11747
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron veut mettre les bouchées doubles sur la réindustrialisation

Message non lu par pierre30 » 19 avr. 2024, 22:52:01

Ce n'était pas pour toi. Je pensais aux groupies qu'on a vues autour de Bardella. C'est grotesque.

pierre30
Messages : 11747
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron veut mettre les bouchées doubles sur la réindustrialisation

Message non lu par pierre30 » 13 mai 2024, 07:32:51

Choose France : édition record avec plus de 15 milliards d’euros d’investissements
Emmanuel Macron réunit lundi au sommet « Choose France » environ 180 patrons étrangers qui profiteront de la vitrine du château de Versailles pour annoncer construire ou agrandir des usines, ou d'autres investissements en France pour plus de 15 milliards d'euros au total, un montant « record ».
latribune.fr
13 Mai 2024, 7:04
Emmanuel Macron est attendi ce lundi à l'usine McCain de Matougues, dans la Marne.
Emmanuel Macron est attendi ce lundi à l'usine McCain de Matougues, dans la Marne. (Crédits : Reuters)
Le sommet Choose France n'a pas encore débuté que les annonces tombent déjà les unes après le autres. Au total, les quelque 180 patrons étrangers réunis ce lundi au château de Versailles devraient investir plus de 15 milliards d'euros dans 56 projets. Un record depuis le lancement de ce rendez-vous il y a sept ans pour destiné à promouvoir les investissements étrangers dans l'Hexagone.

En tête d'affiche figure l'annonce dimanche par Microsoft de 4 milliards d'euros d'investissements pour un nouveau centre de données dans l'est de la France et l'agrandissement d'autres en région parisienne et près de Marseille, pour répondre à la demande croissante d'intelligence artificielle et de services informatiques en cloud. « Il s'agit de l'investissement le plus important que nous ayons jamais réalisé » en France, a déclaré son président Brad Smith à l'AFP.

D'autres entreprises ont déjà dévoilé des projets. FertigHy envisage pour 1,3 milliard d'euros de construire nouvelle usine d'engrais bas carbone dans la Somme, Amazon s'apprête à débloquer 1,2 milliard d'euros pour développer ses infrastructures cloud en région parisienne et son infrastructure logistique en Auvergne-Rhône-Alpes (1,2 milliard) et le Canadien McCain va investir 350 millions d'euros pour moderniser et agrandir des lignes de production de frites et pommes de terre de dans le Pas-de-Calais et dans la Marne, où se rendra Emmanuel Macron ce lundi matin. Citons, aussi, les 300 millions d'euros annoncés par l'entreprise suisse KL1 pour lancer en 2027 une entreprise de raffinage de nickel près de Bordeaux et les 400 millions de la société allemande Ilium pour fabriquer en Nouvel Aquitaine son « avion régional électrique » en Nouvelle Aquitaine.

Parmi les patrons attendus figurent ceux des banques JPMorgan, Goldman Sachs ou Bank of America, des laboratoires Novartis et AstraZeneca ou des fonds souverains saoudien ou qatari

L'exécutif promeut une France en bonne santé économique
A un mois des élections européennes et à 15 jours de l'évaluation de sa note de crédit par S&P, l'exécutif promeut ainsi une France en bonne santé économique et redevenue attractive pour les multinationales. L'Elysée en veut pour preuve le dernier baromètre EY, qui a sacré la France championne d'Europe de l'attractivité pour la cinquième année de suite, avec près de 1.200 annonces d'investissements étrangers en 2023. Autre motif d'espoir pour la présidence, les 0,2% de croissance économique au premier trimestre, mieux que prévu. Une bonne séquence qui a suivi le maintien de la note de la France par les agences Fitch et Moody's.

Lire aussi
Des investissements « record » attendus au sommet Choose France 2024

« La plupart des projets annoncés lors du sommet sont des projets qui auraient vu le jour avec ou sans le sommet », estime Sylvain Bersinger, chef économiste au cabinet Asterès. « Le cœur de l'attractivité française ne réside pas là-dedans », dit-il à l'AFP, citant plutôt le système éducatif, le cadre « juridique, fiscal, l'environnement d'innovation, le marché local (...) ».

D'autres experts mettent en avant le réseau autoroutier performant au cœur de l'Europe ou encore un taux de chômage suffisamment haut pour pouvoir recruter.

L'impact sur l'emploi fait débat
L'impact sur l'emploi de cette moisson d'investissements, au-delà des annonces faites chaque année à Versailles, reste toutefois débattu. Le baromètre EY « nous informe que les projets d'investissements étrangers en France sont associés à 39.773 créations d'emploi » en 2023, a constaté l'économiste Lucas Chancel dans une tribune dans Le Monde. Soit moins qu'au Royaume-Uni (52.211) ou en Espagne (42.450). Ces emplois, qui représentent 0,13% de la population active, « aideront les territoires qui en bénéficieront, mais force est de constater que le chiffre demeure bien faible par rapport à l'importance que certains voudraient lui prêter », poursuit le codirecteur du Laboratoire sur les inégalités mondiales à l'Ecole d'économie de Paris.

Depuis la première édition de Choose France en 2018, plus de 31 milliards d'euros d'investissements pour 122 projets ont été annoncés, selon l'Elysée.

Sanofi va investir un milliard d'euros pour construire une usine
Ce n'est pas un hasard si le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé ce lundi un investissement de plus d'un milliard d'euros dans la production de médicaments en France, avec la construction d'une nouvelle usine sur son site de Vitry-sur-Seine. En effet, dans le cadre du sommet Choose France, Pfizer, AstraZeneca et GSK ont annoncé de nouveaux investissements dans la pharmacie. « A Vitry-sur-Seine, Sanofi investira un milliard d'euros pour construire une nouvelle usine qui permettra de doubler la capacité de production d'anticorps monoclonaux sur le site »; indique le groupe dans un communiqué. Les anticorps monoclonaux sont utilisés dans le traitement des cancers, les maladies auto-immunes et les maladies infectieuses.
latribune.fr
Rédiger un commentaire
https://www.latribune.fr/economie/franc ... 97406.html

Avatar du membre
johanono
Messages : 37581
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron veut mettre les bouchées doubles sur la réindustrialisation

Message non lu par johanono » 13 mai 2024, 09:52:16

Il faudrait savoir en quoi consistent ces investissements étrangers dont se félicite le gouvernement. De prime abord, l'importance de ces investissements est plutôt une bonne nouvelle. Mais si ces investissements consistent en des rachats d'entreprises françaises par des investisseurs étrangers, alors il n'est pas certain que ce soit une bonne nouvelle. Il faudrait pouvoir évaluer la proportion de ces investissements étrangers consacrés à la création d'activités nouvelles, et celle consacrée à l'achat d'entreprises existantes.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré