A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60566
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par Nombrilist » 21 nov. 2021, 12:15:41

Yakiv a écrit :
21 nov. 2021, 11:42:21
A mon avis, si nous avions à construire une langue aujourd'hui, nous ne distinguerions plus de genre. Pourquoi faire ?
D'ailleurs c'est déjà le cas de l'anglais.
He, she, his, her, him... :star3:
Alors certes, le pluriel, les adjectifs et les noms n'ont pas ce problème. Mais il y a quand même encore un genre.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12934
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par Yakiv » 21 nov. 2021, 12:22:52

Nombrilist a écrit :
21 nov. 2021, 12:15:41
He, she, his, her, him... :star3:
Alors certes, le pluriel, les adjectifs et les noms n'ont pas ce problème. Mais il y a quand même encore un genre.
Oui voilà.
Est-ce qu'il existe une langue sans pronom genré du coup ? (l'espéranto les a aussi)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60566
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par Nombrilist » 21 nov. 2021, 12:33:01

Si on supprime tout genre, il faudra pousser le raisonnement jusqu'au bout. Il n'y aura plus lieu de séparer hommes et femmes dans les compétitions sportives. Et là...

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12934
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par Yakiv » 21 nov. 2021, 12:46:59

Nombrilist a écrit :
21 nov. 2021, 12:33:01
Si on supprime tout genre, il faudra pousser le raisonnement jusqu'au bout. Il n'y aura plus lieu de séparer hommes et femmes dans les compétitions sportives. Et là...
On a le droit de conserver les mots "de sexe masculin / féminin". :P

Camille
Messages : 1574
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par Camille » 21 nov. 2021, 13:42:29

D'ailleurs, il y a l'humoriste Loïc Suberville qui s'amuse de ces différences entre le français et l'anglais, notamment sur la question du genre :
- https://www.youtube.com/watch?v=ep81DqNaD84
- https://www.youtube.com/watch?v=HlbOiMb_u4s

Je ne pense pas que le français soit réformable à ce niveau-là. Par contre, l'Académie française est arbitraire dans ses décisions : selon elle, il est possible de dire "pharmacienne" mais pas "chirurgienne". Pourquoi ? Aucune idée. Au Québec, la féminisation des fonctions est intégrée depuis longtemps. En France, on a encore des députés qui font des bruits de poule quand une femme s'exprime et qui s'acharnent à dire "madame le ministre". Pas touche aux traditions...

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12934
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par Yakiv » 21 nov. 2021, 13:50:04

C'est vrai que sur ces questions là, c'est un peu ridicule.
Ne pas évoluer pour ne pas évoluer n'a aucun sens.

Papibilou
Messages : 10407
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par Papibilou » 22 nov. 2021, 10:51:57

Yakiv a écrit :
21 nov. 2021, 11:42:21
A mon avis, si nous avions à construire une langue aujourd'hui, nous ne distinguerions plus de genre. Pourquoi faire ?
D'ailleurs c'est déjà le cas de l'anglais ou de l'espéranto.
Il faut peut-être se faire une raison: le latin distingue le féminin et le masculin.
D'ailleurs en esperanto, je crois que le neutre peut devenir féminin à condition d'y rajouter un suffixe alors qu'il n'y a pas de suffixe pour catégoriser le masculin.

pierre30
Messages : 9453
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par pierre30 » 22 nov. 2021, 12:21:07

On fait un débat pour féminiser les termes qui sont neutres au masculin. Pourquoi ne pas modifier ceux qui sont neutres au féminin ?
La tempet.e éviterait d'associer un.e calamité.e (?) de façon perfide au genre féminin.

Quid des animaux dont le genre est masculin ? Faut il ecrire le chien.ne ?
Quid des objets qui sont féminins ou masculins ?
Faudra-t-il inventer un neutre pour la cuiller ou écrire la.e choucrout.e et le.a trombon.e ?
Le neutre doit il également s' appliquer aux objets afin de ne plus les associer à bobonne qui fait la cuisine ? Voilà un autre combat qu'il faudra mener.

pierre30
Messages : 9453
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par pierre30 » 22 nov. 2021, 12:30:13

Plus serieuselement comment accorder les adjectifs avec le pronom iel ? Iel est beau ou iel est belle ?

Avatar du membre
johanono
Messages : 33042
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par johanono » 22 nov. 2021, 12:32:03

Yakiv a écrit :
21 nov. 2021, 11:42:21
A mon avis, si nous avions à construire une langue aujourd'hui, nous ne distinguerions plus de genre. Pourquoi faire ?
D'ailleurs c'est déjà le cas de l'anglais ou de l'espéranto.
Effectivement, la distinction entre les mots féminins et masculins est assez artificielle... Mais c'est l'héritage de l'histoire : on ne va pas changer notre langue pour faire plaisir à quelques allumés qui ont des problèmes identitaires.

Signalons que certaines langues possèdent trois genres : masculin, féminin et neutre. C'est le cas de l'allemand. Et en allemand, les choses ne sont pas simples. La fille se dit "das Mädchen" (genre neutre)...

Rappelons encore qu'en français, la victime est forcément au féminin. Pourquoi ne pas masculiniser ce terme ?
Camille a écrit :
21 nov. 2021, 13:42:29
D'ailleurs, il y a l'humoriste Loïc Suberville qui s'amuse de ces différences entre le français et l'anglais, notamment sur la question du genre :
- https://www.youtube.com/watch?v=ep81DqNaD84
- https://www.youtube.com/watch?v=HlbOiMb_u4s

Je ne pense pas que le français soit réformable à ce niveau-là. Par contre, l'Académie française est arbitraire dans ses décisions : selon elle, il est possible de dire "pharmacienne" mais pas "chirurgienne". Pourquoi ? Aucune idée. Au Québec, la féminisation des fonctions est intégrée depuis longtemps. En France, on a encore des députés qui font des bruits de poule quand une femme s'exprime et qui s'acharnent à dire "madame le ministre". Pas touche aux traditions...
Question d'esthétique, peut-être. Perso, une pharmacienne, ça ne me choque pas. Par contre, j'ai déjà vu le terme "autrice" : je trouve ça très moche.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11420
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par Nolimits » 24 nov. 2021, 20:57:23

Grosse polémique sur ce iel...

https://www.nouvelobs.com/bibliobs/2021 ... toire.html

 "Il débute par le i de il. Comme Adam précède Eve, le i de il précède le e initial de elle, ravalé encore une fois au deuxième rang. Comme si, née d’une côte de il, elle devait naturellement lui céder la préséance. Dans le mot iel résonnent et perdurent la hiérarchie traditionnelle et la violence symbolique du privilège masculin"

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12934
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par Yakiv » 24 nov. 2021, 22:00:16

Une nouvelle fois, quel rapport avec le sujet du fil ?
Aucun.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26294
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par El Fredo » 25 nov. 2021, 11:09:17

En effet, ces néopronoms c'est vraiment un épouvantail pour discréditer l'action des intervenants dans les écoles. Le but est de lutter contre les discriminations et les stéréotypes, pas de faire de la propagande quoi qu'en pensent certains. Ma fille qui est au collège se fait limite harceler à chaque fois qu'elle porte des accessoires ou des vêtements arc-en-ciel, c'est quand même un problème plus sérieux que toutes ces innovations linguistiques ultra-marginales.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Camille
Messages : 1574
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par Camille » 25 nov. 2021, 11:22:49

Ce n'est pas ce que voulait dire Yakiv, c'est que ce débat n'a rien à voir avec le sujet du fil. D'ailleurs, l'initiative du "iel" est davantage une initiative féministe que LGBT et la tribune postée ne fait aucun rapprochement avec le mouvement LGBT.

Ca crée de la confusion et ça laisse penser que les intervenants LGBT qui sont invités à l'école veulent imposer le "iel".

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26294
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: A quoi servent les interventions LGBT à l'école ?

Message non lu par El Fredo » 25 nov. 2021, 11:53:12

C'est exactement le sens de mon message...
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré