Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9406
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Nolimits » 02 sept. 2019, 20:11:28

Jeff Van Planet a écrit :
02 sept. 2019, 19:59:44
@Nolimits je ne dis pas que tu as tord, mais il y a quand même derrière (sans mauvais jeu de mots) une sorte d'héritage culturel homophobe. C'était vu comme une maladie il n'y a pas si longtemps encore.
C'est la même chose quand on traite quelqu'un de fou. Personne ne veut l'être et c'est surtout pour dire "tu n'es pas comme nous" ou pas l'un des nôtres.

Mais tu as raison: beaucoup de gens disent des choses comme ça sans être homophobes.
Tout à fait d'accord.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9406
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Nolimits » 10 sept. 2019, 20:29:40

Le président de la FFF Noël Le Graët a redit qu'il ne veut plus que les matches de foot s'arrêtent pour cause de chants homophobes. Ses déclarations ont provoqué un tollé.
"L'arrêt des matches ne m'intéresse pas. C'est une erreur. J'arrêterais un match pour des cris racistes, j'arrêterais un match pour une bagarre, des incidents s'il y a un danger dans les tribunes". Puis Noël Le Graët a assuré que le racisme dans les stades et l'homophobie en tribunes, "ce n'est pas la même chose". Des déclarations qui ont déclenché la polémique.
Noël Le Graët a précisé ses propos, sans changer de ligne sur l'arrêt des matches. "Je suis navré de choquer les beaux esprits, mais des banderoles comme LFP, enc… ne sont pas homophobes. La vraie homophobie n'est pas là. Il faut être sérieux", a-t-il déclaré. "Je ne fais évidemment aucune différence entre les différentes formes de discrimination. Bien sûr que l'homophobie doit être résolument condamnée, comme le racisme, l'antisémitisme", a précisé le président de la FFF.
E1 - ICI
Je suis d'accord lui. Si l'on ne veut plus de ce "folklore" (je partage que ce n'est pas homophobe. : Ce terme, on l'emploie tous sans penser à un seul instant aux homos) qui habite le foot depuis des années et des années, il faut y aller progressivement par des sensibilisations et des actions de formation. Traiter les supporters comme des débiles qu'il faut éduquer à coups de triques et de sanctions (interrompre les matches), ne me paraît idéal à part les provoquer pour aller encore plus haut dans l'humour, la raillerie, la saloperie (en fonction des kops).
Les brigades des bonnes mœurs ne sont pas très habiles sur ce coup.

Avatar du membre
Hector
Messages : 8117
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Hector » 10 sept. 2019, 23:05:25

Il parait que les associations de fans veulent négocier. Quoi, pourquoi et avec qui ? :gratte:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3435
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Cheshire cat » 11 sept. 2019, 08:48:07

Négocier pourquoi ? pour parvenir à un compromis sur la liste des injures autorisées ?
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
les orteils
Messages : 2178
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par les orteils » 11 sept. 2019, 10:25:57

Je ne suis pas sûr que tout le monde parle de la même chose : certains se demandent si tel ou tel propos relève de l'injure homophobe (accessoirement, c'est le droit qui le définit, la justice qui l'apprécie, pas le quidam) tandis que d'autres estiment comme Le Graet qu'il faut autoriser les insultes homophobes car elles font partie du folklore, mais interdire les insultes racistes. Il y aurait donc une Loi pour les supporters et une autre pour les citoyens lambda.
La vérité est que Le Graet a besoin de l'argent des supporters et que moins on les sanctionne, moins on les dérange en arrêtant les matches, plus l'argent rentrera. Même raisonnement pour les clubs alors qu'il suffit avec les caméras d'identifier et de sanctionner les coupables. Sanctionner ça peut vouloir dire leur faire la leçon, le rappel à la Loi, mais il faut que ce soit bien clair, qu'à la prochaine fois, c'est interdiction de stade et/ou sanction pénale.
Il y en marre de ces décérébrés qui caillassent les cars de l'équipe adverse, se battent avec les supporters visiteurs, balancent des objets sur les joueurs, cassent leurs voitures quand ils perdent etc.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9406
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Nolimits » 11 sept. 2019, 10:30:37

Cheshire cat a écrit :
11 sept. 2019, 08:48:07
Négocier pourquoi ? pour parvenir à un compromis sur la liste des injures autorisées ?
Lol...je pensais à la même chose que toi !
Et qui décide ce qu'est une injure homophobe ou une injure autorisée sur le terrain ? l'arbitre, à chaud ?
Quand les supporters reprennent, avec énormément d’humour, les paroles de la chanson d’Angèle qui dit " va te faire hanhan..." : insulte homophobe ? Mais alors pourquoi la chanson passe t'elle en boucle sur toutes les radios/TV ? (surtout que son objectif est de dénoncer, justement !)
Quand une arbitre, femme, se fait traiter "d'en...ée" : propos homophobes ou pas ?
Y'a t'il des insultes autorisées ? Interdit-on TOUTES les insultes ? Ce sera rigolo d’entendre, suite à un penalty litigieux, les supporters crier "arbitre, tu es méchant"..."aux lieux d'aisance l'arbitre"... :banane1:
Image

En ligne
Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3435
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Cheshire cat » 11 sept. 2019, 17:34:45

@Nolimits
Comme je l'ai expliqué plus haut, toutes les injure sont punies par la loi, le caractère public étant une circonstance aggravante.
Les lois parlent d'injure adressées à une personne ou à un groupe , ce qui est le cas des saloperies des supporteurs, mais pas de la chanson d’Angèle.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7692
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Yakiv » 11 sept. 2019, 18:18:33

Le Graët a offert une communication lamentable lors de sa récente interview télévisée.
En l'espace de quelques secondes, il dit qu'il ne faut pas arrêter les matchs de foot pour des propos homophobes mais qu'il n'hésiterait évidemment pas à les arrêter s'il y a des cris racistes.
Je pense et j'espère qu'il s'est mal exprimé.
Mais en attendant le message qui est passé est clair : "sale nègre" => pas le droit, mais "sale tarlouze" => on peut y aller.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9406
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Nolimits » 11 sept. 2019, 19:08:32

Cheshire cat a écrit :
11 sept. 2019, 17:34:45
@Nolimits
Comme je l'ai expliqué plus haut, toutes les injure sont punies par la loi, le caractère public étant une circonstance aggravante.
Les lois parlent d'injure adressées à une personne ou à un groupe , ce qui est le cas des saloperies des supporteurs, mais pas de la chanson d’Angèle.
Là, tu me réponds avec des (très) beaux principes, mais tu ne réponds pas du tout à mon post : on fait quoi et par qui ?
C'est l'arbitre qui juge s'il y a insulte ? Qui va faire l'analyse des paroles de la chanson d'Angèle sur une banderole ? Qui décide de la suite à donner à ces insultes ? On interdit toutes les insultes, ou seulement certaines ? On met des "commissaires de la bonne parole" dans les stades ? On fait une liste des insultes autorisées et interdites ? On arrête les matches à la moindre insulte ? On interdit de stade, on met en prison...? Bref, les beaux principes, c'est joli dans les livres mais sur le terrain (c'est le cas de le dire !), on fait comment ?

En ligne
Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3435
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Cheshire cat » 11 sept. 2019, 19:34:31

L'arbitre a suffisamment à faire avec ce qui se passe sur le terrain. Il faudrait en plus un arbitre de tribunes.
Ce sont les clubs qui fournissent les billets d'entrées aux clubs de supporters, répartis par tribunes.
Il faut prononcer des peines de suspension contre les clubs de supporters, et si les clubs ne coopèrent pas, les sanctioner.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9406
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Nolimits » 11 sept. 2019, 19:40:21

Là, je comprends. Je suis assez réservé sur "l'arbitre de tribune" qui me fait immédiatement penser aux "commissaires du peuple", pour surveiller la bonne parole.
On interdit "toutes" les insultes ? Seul "méchant d'arbitre" autorisé ?

En ligne
Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3435
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Cheshire cat » 11 sept. 2019, 20:21:42

Au vu de la jurisprudence Angèle, les supporters pourraient beugler "Arbitre en !" .
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
les orteils
Messages : 2178
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par les orteils » 11 sept. 2019, 20:38:21

Nolimits a écrit :
11 sept. 2019, 19:08:32
C'est l'arbitre qui juge s'il y a insulte ? Qui va faire l'analyse des paroles de la chanson d'Angèle sur une banderole ? Qui décide de la suite à donner à ces insultes ? On interdit toutes les insultes, ou seulement certaines ? ..............dans les stades ? On fait une liste des insultes autorisées et interdites ? On arrête les matches à la moindre insulte ? On interdit de stade, on met en prison...? Bref, les beaux principes, c'est joli dans les livres mais sur le terrain (c'est le cas de le dire !), on fait comment ?
Je ne sais pas pourquoi on parle d'Angèle. N'y-a-t-il eu que cette chanson pour interrompre plusieurs matchs ? Je n'en sais rien et je n'ai pas cherché. Mais si les propos sont aussi clairs que les cris de singe, il suffit d'arrêter le match. J'imagine que si les arbitres l'ont fait c'est qu'il n'y avait pas d'ambiguïté. Et une fois les individus identifiés, on agit, ça me semble très simple.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Hector
Messages : 8117
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Hector » 11 sept. 2019, 21:13:00

Cheshire cat a écrit :
11 sept. 2019, 17:34:45
@Nolimits
Comme je l'ai expliqué plus haut, toutes les injure sont punies par la loi, le caractère public étant une circonstance aggravante.
Les lois parlent d'injure adressées à une personne ou à un groupe , ce qui est le cas des saloperies des supporteurs, mais pas de la chanson d’Angèle.
C'est la démonstration éblouissante que ces lois répressives sont aussi imbéciles qu'inutiles. A supprimer à la prochaine révolution.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7692
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Homophobie dans les stades : risque de surenchère ou reprise du dialogue ?

Message non lu par Yakiv » 11 sept. 2019, 21:18:30

Nolimits a écrit :
11 sept. 2019, 19:40:21
Là, je comprends. Je suis assez réservé sur "l'arbitre de tribune" qui me fait immédiatement penser aux "commissaires du peuple", pour surveiller la bonne parole.
On interdit "toutes" les insultes ? Seul "méchant d'arbitre" autorisé ?
Le problème, c'est que si j'ai bien compris, toi tu n'es pour rien condamner du tout dans la vie de tous les jours, que ce soit au travail, dans les lieux publics, au niveau sportif, etc.
Si je me souviens bien une discussion que nous avons eu sur ce forum, tu ne souhaites ni sanctionner les paroles racistes, ni celles qui sont antisémites, ni les homophobes, ni les sexistes, peut-être même pas celles qui appellent à la haine, bref rien. Tu es pour une "liberté d'expression" quasi totale (à l'américaine), c'est bien ça ?

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré