Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20922
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par Jeff Van Planet » 10 août 2019, 14:49:59

Yakiv a écrit :
10 août 2019, 14:43:02
Jeff Van Planet a écrit :
10 août 2019, 14:31:49
La conclusion est que donner du pognon en charité ne fait pas du receveur quelqu'un de riche. Point.
Non mais ça lui évite d'être très pauvre par contre.
absolument pas. Vivre de la charité ne te retire pas de la pauvreté. Filles 5000€ à un SDF il ne cessera pas d'être pauvre pour autant.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
wesker
Messages : 31364
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par wesker » 10 août 2019, 15:40:06

etre riche signifie surtout apprendre à réduire ses besoins et à trouver des sources d'épanouissements qui ne se réduisent pas à "j'achète donc je suis.

Etre riche c'est ne pas confondre avoir et être.

Etre riche c'est parvenir à réduire ses besoins au points d'être en situation de pouvoir acheter du temps afin de le passer auprès de ceux qu'on aime.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20922
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par Jeff Van Planet » 10 août 2019, 18:17:45

être pauvre c'est ne pas satisfaire ses besoins, ne pas pouvoir être dans le "j'achète donc je suis".

être pauvre c'est ne pas confondre avoir et être.

être pauvre c'est avoir si peu de besoin qu'on peut les passer près des gens qu'on aime à ne rien faire car de toutes façons, on a pas les moyens de faire quoi que ce soit.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7887
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par Yakiv » 11 août 2019, 00:05:55

Jeff Van Planet a écrit :
10 août 2019, 14:49:59
Yakiv a écrit :
10 août 2019, 14:43:02
Jeff Van Planet a écrit :
10 août 2019, 14:31:49
La conclusion est que donner du pognon en charité ne fait pas du receveur quelqu'un de riche. Point.
Non mais ça lui évite d'être très pauvre par contre.
absolument pas. Vivre de la charité ne te retire pas de la pauvreté. Filles 5000€ à un SDF il ne cessera pas d'être pauvre pour autant.
Quant on a 500 €, on est plus pauvre que quand on a 1000 €.
Donc quand on a 500 € et que l'état offre un complément de revenus de 500 € (pour arriver à 1000 € donc), le bénéficiaire est moins pauvre avec l'aide fournie par l'état qu'il ne l'était avant, sans l'aide de l'état.
Je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53742
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2019, 00:15:52

Vivre dans la pauvreté n'a jamais sorti de la pauvreté.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20922
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par Jeff Van Planet » 11 août 2019, 09:39:31

Yakiv a écrit :
11 août 2019, 00:05:55
Jeff Van Planet a écrit :
10 août 2019, 14:49:59
Yakiv a écrit :
10 août 2019, 14:43:02
Jeff Van Planet a écrit :
10 août 2019, 14:31:49
La conclusion est que donner du pognon en charité ne fait pas du receveur quelqu'un de riche. Point.
Non mais ça lui évite d'être très pauvre par contre.
absolument pas. Vivre de la charité ne te retire pas de la pauvreté. Filles 5000€ à un SDF il ne cessera pas d'être pauvre pour autant.
Quant on a 500 €, on est plus pauvre que quand on a 1000 €.
Donc quand on a 500 € et que l'état offre un complément de revenus de 500 € (pour arriver à 1000 € donc), le bénéficiaire est moins pauvre avec l'aide fournie par l'état qu'il ne l'était avant, sans l'aide de l'état.
Je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué.
la charité ne te sorts pas de la pauvreté. Ce serait facile sinon. Essayes, tu peux x comprendre.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 27185
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par johanono » 11 août 2019, 09:45:35

Jeff Van Planet a écrit :
11 août 2019, 09:39:31
Yakiv a écrit :
11 août 2019, 00:05:55
Jeff Van Planet a écrit :
10 août 2019, 14:49:59
Yakiv a écrit :
10 août 2019, 14:43:02
Jeff Van Planet a écrit :
10 août 2019, 14:31:49
La conclusion est que donner du pognon en charité ne fait pas du receveur quelqu'un de riche. Point.
Non mais ça lui évite d'être très pauvre par contre.
absolument pas. Vivre de la charité ne te retire pas de la pauvreté. Filles 5000€ à un SDF il ne cessera pas d'être pauvre pour autant.
Quant on a 500 €, on est plus pauvre que quand on a 1000 €.
Donc quand on a 500 € et que l'état offre un complément de revenus de 500 € (pour arriver à 1000 € donc), le bénéficiaire est moins pauvre avec l'aide fournie par l'état qu'il ne l'était avant, sans l'aide de l'état.
Je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué.
la charité ne te sorts pas de la pauvreté. Ce serait facile sinon. Essayes, tu peux x comprendre.
@Yakiv a raison. Si la pauvreté se définit selon un critère de revenus (on laisse de côté la notion de pauvreté intellectuelle), alors bien sûr que les prestations sociales permettent de sortir de la pauvreté, ou au moins de l'atténuer sérieusement.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20922
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par Jeff Van Planet » 11 août 2019, 09:53:19

johanono a écrit :
11 août 2019, 09:45:35
Jeff Van Planet a écrit :
11 août 2019, 09:39:31
Yakiv a écrit :
11 août 2019, 00:05:55
Jeff Van Planet a écrit :
10 août 2019, 14:49:59
Yakiv a écrit :
10 août 2019, 14:43:02


Non mais ça lui évite d'être très pauvre par contre.
absolument pas. Vivre de la charité ne te retire pas de la pauvreté. Filles 5000€ à un SDF il ne cessera pas d'être pauvre pour autant.
Quant on a 500 €, on est plus pauvre que quand on a 1000 €.
Donc quand on a 500 € et que l'état offre un complément de revenus de 500 € (pour arriver à 1000 € donc), le bénéficiaire est moins pauvre avec l'aide fournie par l'état qu'il ne l'était avant, sans l'aide de l'état.
Je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué.
la charité ne te sorts pas de la pauvreté. Ce serait facile sinon. Essayes, tu peux x comprendre.
@Yakiv a raison. Si la pauvreté se définit selon un critère de revenus (on laisse de côté la notion de pauvreté intellectuelle), alors bien sûr que les prestations sociales permettent de sortir de la pauvreté, ou au moins de l'atténuer sérieusement.
Le mot clef de ta phrase est "SI". Et si ce "SI" ce vérifie, alors les trappes à pauvretés sont positives, car elle permettent de donner du pognon aux gens et de les tirer de la pauvreté? mais alors, pourquoi les appellent-t-on des trappes à pauvreté? quelque peu contradictoire, non? :star5:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 27185
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par johanono » 11 août 2019, 18:20:35

Non. Trappe à pauvreté, ça signifie qu'il est plus avantageux de rester au chômage à ne rien faire et à percevoir les minima sociaux que de retrouver un emploi.

Avatar du membre
Hector
Messages : 8635
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par Hector » 11 août 2019, 19:34:32

La trappe à pauvreté française: le chômage d'une part, le RSA d'autre part , et l'association avec les allocations familiales, l'APL, la CMU et les innombrables gadgets associés créés par le génie inventif des socialo-communistes. Le cumul d'allocations peu conditionnelles permet d'envisager des périodes de farniente, de recherches d'emplois volontairement inefficaces et de choix de ne pas occuper certains emplois (c'est trop dur, cela fait mal au dos, cela pue, c'est trop loin de chez moi, je ne veux pas travailler le dimanche ni la nuit, je suis trop diplômé pour faire cet boulot, etc ...).
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7887
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par Yakiv » 13 août 2019, 10:15:48

Hector a écrit :
11 août 2019, 19:34:32
La trappe à pauvreté française: le chômage d'une part, le RSA d'autre part , et l'association avec les allocations familiales, l'APL, la CMU et les innombrables gadgets associés créés par le génie inventif des socialo-communistes. Le cumul d'allocations peu conditionnelles permet d'envisager des périodes de farniente, de recherches d'emplois volontairement inefficaces et de choix de ne pas occuper certains emplois (c'est trop dur, cela fait mal au dos, cela pue, c'est trop loin de chez moi, je ne veux pas travailler le dimanche ni la nuit, je suis trop diplômé pour faire cet boulot, etc ...).
Autrement dit, avoir le choix de ne pas accepter instantanément les boulots les plus pourris qui soient.
Et du coup, tous les pays occidentaux ont des "trappes à pauvreté" puisque tous ont des systèmes d'assurance chômage qui permettent aux chômeurs d'effectuer ce type de choix...

pierre30
Messages : 7877
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par pierre30 » 13 août 2019, 11:19:21

Il y a différents niveaux de pauvreté. Celui qui n'arrive pas à nourrir les enfants ne peut être comparé avec le couple précaire qui galère un peu. Il y a aussi ceux qui ont pour objectif de changer leur mode de vie, leur milieu social, et d'autres qui y restent plus ou moins volontairement . Il y a du découragement pour certains , mais pour d'autres c'est aussi parfois qu'ils veulent garder leur environnement (amis, relations, ...). Ceux là militent parfois pour améliorer le sort de leur groupe. On peut rêver d'une grosse voiture et se contenter de rêver. D'autres encore choisissent de ne pas participer à la course à la consommation. La redistribution participe à toutes ces situations.
La société choisit d'ajuster les dispositifs, c'est bien normal.

Avatar du membre
wesker
Messages : 31364
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par wesker » 13 août 2019, 19:51:50

Quand on est pauvre cela ne cesse jamais, c'est comme quand on est riche. Mais, hélàs trop de gens croient avoir les mêmes intérêts que les riches qu'ils en oublient l'empathie, l'humanité, la solidarité qui distinguent, pourtant une civilisation. Ils entretiennent consumérisme, cupidité, avidité et névrose, restent malheureux ne parvenant jamais à estimer avoir suffisamment.

Naturellement, on ne sortira pas les citoyens modeste sde la pauvreté à travers des revenus de transfert, de l'assistanat, on évite juste qu'ils décrochent, on sait que le coût budgétaire est dérisoire, par exemple si on le compare à l'évasion fiscale, aux diverses fraudes etc...c'est donc sur les perspectives de réinsertion qu'il faut travailler, chose qu'on se refuse à faire car, en vérité, la misère est un marché pour les crapules qui en profitent, oui j'ose le mot.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20922
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par Jeff Van Planet » 13 août 2019, 19:53:41

johanono a écrit :
11 août 2019, 18:20:35
Non. Trappe à pauvreté, ça signifie qu'il est plus avantageux de rester au chômage à ne rien faire et à percevoir les minima sociaux que de retrouver un emploi.
Je vais te l'expliquer autrement:
Une personne est pauvre. Tu lui donnes 2K€ par mois. un jour tu arrêtes, que ce passe-t-il? réponse: sa situation n'a pas changée. Donner du pognon n'élimines donc pas la pauvreté. CQFD.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20922
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Bercy montre que les pauvres restent dans la mouise malgré la redistribution

Message non lu par Jeff Van Planet » 13 août 2019, 19:57:06

Yakiv a écrit :
13 août 2019, 10:15:48
Hector a écrit :
11 août 2019, 19:34:32
La trappe à pauvreté française: le chômage d'une part, le RSA d'autre part , et l'association avec les allocations familiales, l'APL, la CMU et les innombrables gadgets associés créés par le génie inventif des socialo-communistes. Le cumul d'allocations peu conditionnelles permet d'envisager des périodes de farniente, de recherches d'emplois volontairement inefficaces et de choix de ne pas occuper certains emplois (c'est trop dur, cela fait mal au dos, cela pue, c'est trop loin de chez moi, je ne veux pas travailler le dimanche ni la nuit, je suis trop diplômé pour faire cet boulot, etc ...).
Autrement dit, avoir le choix de ne pas accepter instantanément les boulots les plus pourris qui soient.
Et du coup, tous les pays occidentaux ont des "trappes à pauvreté" puisque tous ont des systèmes d'assurance chômage qui permettent aux chômeurs d'effectuer ce type de choix...
Le chômage est une assurance, comme ton assurance voiture n'est pas faite pour te donner le choix de la brûler ou pas, l'assurance chômage n'est pas faite pour te donner le choix de rester ou pas au chômage. Dans les deux cas, ou comme toute assurance, elle est faite pour prendre en charge certains risques.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]