Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31306
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par politicien » 11 oct. 2017, 21:28:18

Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

11 oct. 2017, 18:54:22

Le président de la République conditionne une loi sur la hausse de prix agricoles à un plan stratégique à 5 ans filière par filière.

Image



Le président de la République conditionne une loi sur la hausse de prix agricoles à un plan stratégique à 5 ans filière par filière.

Bienveillance et exigence vis-à-vis des agriculteurs. À mi-chemin des États généraux de l'alimentation, Emmanuel Macron a fait preuve d'une certaine compassion avec les paysans: «Il n'est pas normal qu'ils ne vivent pas de leur métier», a-t-il lâché mercredi à Rungis devant un parterre de décideurs de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la grande distribution.


Et, en même temps, le président leur demande une profonde remise en cause collective. «Plutôt que d'attendre un énième plan d'urgence comme cela a été le cas dans les décennies précédentes pour sortir des crises, je demande aux paysans un effort inédit de transformation filière par filière avec des objectifs chiffrés à cinq ans», a-t-il ajouté, les exhortant à prendre en main leur destin.

Exporter et monter en gamme


On dénombre en France une dizaine de filières comme celle des fruits et légumes, du lait, de la viande bovine ou du porc sans oublier les grandes cultures (blé, colza, betteraves…). Toutes ont été sommées de présenter au gouvernement un plan stratégique quinquennal, dans lequel elles indiqueront leur plan de développement. Ce dernier devra passer par l'exportation, la montée en gamme (label bio par exemple) ou encore la mise en place de nouveaux modes de production. Le gouvernement ramassera les copies d'ici à la fin de l'année.


C'est la condition posée par le président de la République pour augmenter, au premier semestre 2018, le seuil de revente à perte des produits alimentaires et pour encadrer leurs promotions. De quoi stopper la guerre des prix.


Cette réorganisation des filières suppose que les exploitants, par nature individualistes, cèdent la propriété commerciale de leurs denrées à une organisation de producteurs (OP), chaque filière en comporte de nombreuses. Ces dernières se chargent de la vente des denrées agricoles. Dans la filière des fruits et légumes Interfel par exemple, les producteurs de melon cèdent leurs produits à l'AIM (Association interprofessionnelle des melons) qui négocie auprès de la grande distribution les volumes et les prix dans des contrats annuels. Cela concerne aussi la qualité.

«Il n'est pas normal que dans la filière porcine on ne produise en France que 0,5 % du porc en bio ou 3 % seulement en label rouge alors qu'il existe une forte demande des consommateurs»


Emmanuel Macron

Les maraîchers ont ainsi réussi au fil des années à faire évoluer la qualité des melons en fonction des goûts des consommateurs qui voulaient des fruits plus petits et plus sucrés. Mais cela n'est pas vrai dans toutes les productions où les exploitants continuent, par obligation ou facilité, à mettre sur le marché des aliments qui ne correspondent plus aux attentes des clients comme dans la viande.


(...)


Article complet sur http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 ... vement.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mordred
Messages : 7100
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par mordred » 12 oct. 2017, 15:39:44

"Toutes ont été... sommées... de présenter au gouvernement un plan stratégique quinquennal, dans lequel elles indiqueront leur plan de développement."

Sommées ? Les paysans devraient sommer les politiciens de réduire de 30% le coût de l'Etat ! On verra ensuite. :mur:

Tu crois qu'en Bretagne les paysans ont attendu des conseils ?
Gourvennec et ses rebelles créent à Roscoff - St Pol de Léon et alentours la Brittany Ferries pour exporter eux-mêmes chez les rosbeefs (années 60-70).
SILL - Plouvien (29) exporte ses jus de fruit et autres.
Huitres de Prat-ar-Coum - Landéda (29) parmi les meilleurs au Monde.
Keltivia (dont SICAGRI - Landerneau (29) : http://www.keltivia.com/

Ils pensent quoi à Paris ? Que les ploucs sont vraiment ploucs ? Bande de petits rigolos de l'ENA !
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
johanono
Messages : 21387
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par johanono » 12 oct. 2017, 15:59:32

Oui, sommés. :ok:

Les agriculteurs sont des assistés, à qui l’État verse chaque année des milliards d'euros de subventions. Certes, les conditions économiques ne sont pas faciles. Il n'empêche que, par rapport à beaucoup d'autres professions qui ne reçoivent pas autant d'aides, les agriculteurs sont des privilégiés. Et quand ça ne suffit pas, ils savent venir quémander des aides supplémentaires.

En Bretagne, plus qu'ailleurs, les agriculteurs n'ont pas su se remettre en cause. Ils produisent de la m...., ils polluent les rivières et les plages de leur région, et ils savent se montrer violents pour réclamer des aides supplémentaires. :mur:

Dans ces conditions, oui, le président est dans son rôle en les "sommant" de se remettre en cause. Quand on verse des subventions massives à quelqu'un, on est en droit d'attendre des contre-parties et des justifications, non ? :gratte:

Donc dans les grandes lignes, Macron a raison. D'un côté, il convient de faire en sorte que les agriculteurs vivent de leur activité, grâce à des prix suffisamment rémunérateurs. Mais d'un autre côté, Macron a tout à fait raison de déclarer que les agriculteurs doivent remettre en cause leurs pratiques (il a notamment évoqué, à juste titre, une nécessaire montée en gamme), au lieu d'attendre un énième plan d'urgence.

Ma seule réserve porte sur la conformité de toutes ces bonnes intentions avec le droit européen...

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3576
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par Francis_15 » 12 oct. 2017, 16:28:46

mordred a écrit :
12 oct. 2017, 15:39:44
"Toutes ont été... sommées... de présenter au gouvernement un plan stratégique quinquennal, dans lequel elles indiqueront leur plan de développement."
Un plan quinquénal mais Omega avait raison on est bien en Union Soviétique ! :mrgreen:

Ah ils ont bien de la chance quand même les nagricuteurs français si on était dans une économie de marché (sans subventions donc) ils aurait complétement disparu , et ils auraient du transformer leurs parcelles en terrains de golf ou en campings ...

Avatar du membre
johanono
Messages : 21387
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par johanono » 12 oct. 2017, 16:39:33

Je répète : dès lors que les agriculteurs viennent quémander des subventions parce qu'ils ne sont pas capables d'avoir des résultats d'exploitation positifs, il est assez logique de leur demander des engagements, en contre-partie des subventions qu'on leur verse. S'ils ne veulent pas avoir à rendre de comptes à l’État, alors qu'ils se démerdent pour équilibrer leurs résultats d'exploitation.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par Nombrilist » 12 oct. 2017, 17:30:53

johanono a écrit :
12 oct. 2017, 16:39:33
Je répète : dès lors que les agriculteurs viennent quémander des subventions parce qu'ils ne sont pas capables d'avoir des résultats d'exploitation positifs, il est assez logique de leur demander des engagements, en contre-partie des subventions qu'on leur verse. S'ils ne veulent pas avoir à rendre de comptes à l’État, alors qu'ils se démerdent pour équilibrer leurs résultats d'exploitation.
Je suis d'accord avec toi et avec la position de Macron à ce sujet. La montée en gamme est quelque chose que nous avons beaucoup demandé sur ce forum. Que crains-tu au niveau du droit européen ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21387
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par johanono » 12 oct. 2017, 17:56:01

Macron parle de réorganiser les filières. En gros, il y aurait des organisations de producteurs, à qui les agriculteurs cèderaient la propriété commerciale de leur production, et qui seraient chargées de négocier auprès de la grande distribution. Je me demande dans quelle mesure la Commission européenne ne pourrait pas y voir une entente contraire au sacro-saint principe de la libre concurrence qu'elle est chargée de défendre.

En outre, on signalera que des organisations de producteurs, cela existe déjà. Peut-être pas de façon aussi systématique et élaborée que ce que propose Macron, mais ça existe déjà, et ça n'empêche pas la grande distribution de faire pression à la baisse sur les prix.

Pour être sûr d'offrir aux producteurs des prix rémunérateurs, il faudrait une véritable entente entre grande distribution, producteurs et sociétés agro-alimentaires, aux termes desquels chacun s'engage à payer tel prix fixé à l'avance. Mais ça, c'est une entente, et c'est condamnable au niveau du droit européen.

A la place, on aura des pis-allers, des organisations de producteurs un peu améliorées par rapport à ce qui existe déjà, et peut-être un peu plus fortes pour négocier face à la grande distribution ou aux sociétés agro-alimentaires, mais je doute que cela suffise, parce qu'on ne pourra jamais aller jusqu'aux ententes que j'estime nécessaires mais que je sais interdites par le droit européen.

Ceci dit, j'approuve totalement Macron sur la nécessaire montée en gamme.

Avatar du membre
omega95
Messages : 4242
Enregistré le : 10 juin 2013, 20:43:07
Compte Twitter : shaidhulud
Localisation : Picardie

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par omega95 » 12 oct. 2017, 18:47:34

Si l'économie de marché n'avait pas été complètement dérégulée par les Etat avec la PAC et ses subventions, les agriculteurs vivraient normalement de leur production... Quand je vous dis et répète que dès que l'Etat met son groin dans un truc qui marche c'est pour le mettre part terre !!!

Maintenant, on revient au bon sens, plutôt que d'imposer des prix de productions en fonction des prix de vente, on pense qu'il serai peut être intelligent de partir des prix de production et d'en déduire les prix de vente... bref, on revient à une VRAIE économie de marché !
Après avoir été mis sous silence durant des années, le bon sens paysan referait-il enfin parler de lui ?
Ne mens pas, ne voles pas, ne triches pas, les gouvernements n'aiment pas la concurrence
> Les dormeurs doivent se réveiller ! >L'Etat ne veut pas notre bien, il veut nos biens !
NOUS CITOYENS / Pour les votes Blancs !

Avatar du membre
Jean
Messages : 4006
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par Jean » 12 oct. 2017, 19:19:28

Je n'y connais pas grand chose en agriculture.

Mais il me semble intuitivement :


1. Qu'une réflexion par filière me semble une bonne chose. On meurt dans ce pays de toutes ces visions générales et stupides qui partent du principe qu'il faut traiter de la même façon, au nom de l'égalité, tous les enfants à l'école et tous les vins qu'ils soient de Bourgogne ou du Languedoc...
Lancer ces réflexions à la maille filière me semble une bonne chose à condition de faire participer tous les acteurs : agriculteurs (peut-être même leurs fournisseurs en semences et autres produits utiles), grossistes, distributeurs et aussi consommateurs (pour modérer l'emballement des prix que tous les autres ont intérêt à majorer....)

2. Que s'il existe des produits de qualité en France il y a aussi de grosses merdes. Pour un pays qui se veut (et qui est) un top dans le domaine de la cuisine, il me semble qu'on devrait se recentrer sur les produits de qualité. Nous avons la chance d'avoir une renommée dans le domaine alimentaire qui est du même niveau que celle des allemands dans l'industrie. Alors jouons comme eux sur la qualité et abandonnons certaines productions que tout le monde peut faire. Favorisons les bourgognes, les bordeaux, les champagne, le cognac, les huîtres, le foie gras, les fromage de qualité.... et arrêtons de saloper notre renommée en exportant des merdes que les étrangers savent maintenant reconnaître pour ce qu'elles sont et qu'ils peuvent produire chez eux.

A noter que le prix par exemple d'une bouteille de Cognac haut de gamme n'a plus de lien avec son coût de revient tout comme les Mercedes ou les Porsche... Quelque soit leur prix de vente, la production est insuffisante pour répondre à la demande ne serait-ce qu'étrangère (idem pour les bourgognes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par Nombrilist » 12 oct. 2017, 20:27:14

@johanono , OK je comprends. Je pense que tu as raison.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21387
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par johanono » 12 oct. 2017, 20:29:33

@omega95 : tu n'as donc rien compris à cette économie de marché que tu prétends défendre. Dans l'économie de marché, les prix sont fixés par la loi de l'offre et de la demande, pas par les coûts de production. Et c'est bien pour ça que de nombreuses entreprises font faillite. Dans un contexte de concurrence internationale, laisser faire l'économie de marché, c'est avoir la certitude que tous nos agriculteurs mettront la clé sous la porte, victimes d'une concurrence étrangère déloyale face à laquelle ils ne peuvent pas s'aligner. Laisser faire l'économie de marché, c'est offrir à notre agriculture la même destinée qu'à l'industrie textile.

@Jean : la France a une belle image de marque en matière culinaire (un peu comme l'Allemagne en matière industrielle). Une montée en gamme de notre production permettrait de mieux exploiter et entretenir cette belle image de marque, elle permettrait aussi à nos producteurs d'avoir de bons débouchés malgré des coûts de production supérieurs (un peu comme l'industrie allemande qui est dynamique malgré des coûts de production élevés). Malheureusement, beaucoup d'agriculteurs français n'ont pas compris cela. L’État me semble donc dans son rôle en tentant d'impulser cette nouvelle dynamique.

Avatar du membre
Hector
Messages : 5195
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par Hector » 12 oct. 2017, 23:01:35

Je suis gêné par ce concept d'économie administrée et corporatisée.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
johanono
Messages : 21387
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par johanono » 12 oct. 2017, 23:51:06

Certes. Mais l'agriculture est un secteur stratégique pour la France. C'est l'indépendance alimentaire du pays qui est concernée, et qui est menacée si demain, il n'y a plus d'agriculteurs en France. Accessoirement, l'environnement et l'aménagement du territoire sont également en cause. Donc ça ne me choque que l'Etat intervienne pour contrôler et règlementer ce secteur stratégique.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par Nombrilist » 13 oct. 2017, 07:31:25

Contrôler, réglementer et surtout sauvegarder.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Hector
Messages : 5195
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Emmanuel Macron exhorte les paysans à s'organiser collectivement

Message non lu par Hector » 13 oct. 2017, 07:41:33

johanono a écrit :
12 oct. 2017, 23:51:06
Certes. Mais l'agriculture est un secteur stratégique pour la France. C'est l'indépendance alimentaire du pays qui est concernée, et qui est menacée si demain, il n'y a plus d'agriculteurs en France. Accessoirement, l'environnement et l'aménagement du territoire sont également en cause. Donc ça ne me choque que l'Etat intervienne pour contrôler et règlementer ce secteur stratégique.
Et bien moi cela me choque. L'agriculture française se doit d'être innovante et compétitive, et ne doit pas être une charge pour le consommateur et le contribuable. L'organisation de notre agriculture est tout à fait archaïque, les fermiers familiaux manquent de capital, de capacité de management et de capacité industrielle.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré