"La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32973
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

"La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par politicien » 27 avr. 2012, 11:29:01

Bonjour,

Voici une tribune de Dominique De Villepin, ancien premier ministre :
La campagne du premier tour a été indigente. Celle du second devient indigne. L'instrumentalisation de faits divers, l'improvisation de bien des propositions, le débauchage sans vergogne de voix extrémistes, tiennent aujourd'hui lieu de débat. Les lignes rouges républicaines sont franchies une à une.

Je veux le dire aujourd'hui avec gravité. C'est une route sans retour. La dérive électoraliste qui s'est engagée est un processus incontrôlable et sans fin. Une concession en entraînera toujours une autre. Un gage à l'extrémisme toujours un plus grand encore. Une digue rompue en fera céder une autre. Halte au feu !

Je ne peux cautionner cette dérive.

Le combat contre la logique des idées simples, de la peur et de la force, c'est l'engagement de toute ma vie politique au nom d'une certaine idée de la France. C'est la même spirale qui a entraîné la guerre en Irak et qui nourrit l'islamisme au nom du choc des civilisations. C'est la même spirale qui entraîne le Proche-Orient vers un désespoir toujours plus profond. La division n'a pas de fin. La haine n'a pas de fond. C'est cette conviction qui avait conduit Jacques Chirac à tracer des limites claires entre la droite républicaine et l'extrême droite. C'est cette conviction qui m'a conduit, cinq ans durant, à alerter contre les risques de dérive, de stigmatisation et de division.

Je ne supporte pas l'hystérie générale qui s'est emparée de l'élection dans laquelle le peuple français est pris en otage par six millions d'électeurs en colère. Aujourd'hui, tout se passe comme s'il n'y avait en France que des électeurs du Front national. Comme s'il n'y avait pas d'autres questions que le halal, l'immigration légale, les horaires de piscines municipales. La compétitivité, l'éducation, l'agriculture, l'innovation : disparues. L'Europe, le chômage, les déficits sociaux, la délinquance ? Lus jusqu'à l'absurde à travers les lunettes déformantes et rétrécissantes du FN. Les responsables politiques ne cessent de se laisser creuser l'écart entre le discours et les actes, nourrissant la rage et le désenchantement. Le FN n'est que le produit dérivé de ce mensonge généralisé.

C'est mon devoir de responsable politique d'assumer aujourd'hui l'exigence de mon héritage gaulliste en disant le poison mortel qui menace la droite : celui du reniement de ses valeurs, celui du sacrifice de ce qui fait notre identité. C'est mon devoir vis-à-vis des électeurs de la majorité qui, comme moi, s'interrogent, doutent du bien-fondé d'une telle politique, mais qui veulent croire que dans cette majorité il y a des hommes et des femmes dont la conscience reste en éveil et qui ne cesseront de se dresser pour que l'intérêt général prévale, pour que la dignité de notre pays l'emporte.

Ne nous abîmons pas. Chacun de nous doit prendre ses responsabilités pour faire revenir notre monde politique à la raison et retrouver un chemin d'espérance, de réconciliation et de refondation. A la force et à la peur, nous ne pouvons, citoyens libres, qu'opposer le droit, la raison et l'humanité.

La véritable réponse à cette dérive, ce sera de reconstruire un avenir pour notre pays.

Aujourd'hui, c'est vrai, la droite m'effraie, mais la gauche m'inquiète. Le 6 mai, quoi qu'il arrive, sera la victoire d'un homme, mais pas la victoire de la France. Tout sera à faire. Tout sera à réinventer. Nous aurons une tâche formidable devant nous: la réconciliation des Français.

Aucun des deux projets ne sera à même d'apporter les réponses nécessaires à une crise d'une gravité exceptionnelle. Alors faisons vivre deux exigences.

La première exigence, c'est de regarder plus loin que cette élection pour affronter les grands défis à venir. Notre réponse au chômage, au déclin industriel, au défi énergétique, notre réorientation vers une économie de la connaissance par une éducation nationale plus juste et plus efficace, notre place en Europe, nous ne les trouverons pas dans l'idéologie. La clé de ces urgences, c'est le rassemblement, c'est l'action, c'est le sens du devoir.

La deuxième exigence c'est, au-delà du bulletin de vote, au-delà du choix d'un nom, d'assumer jour après jour notre citoyenneté, avec vigilance et responsabilité face à tous les grands choix de notre nation.

Mon rôle n'est pas de dire pour qui voter, car chacun doit prendre ses responsabilités. Les citoyens ne sont ni des moutons ni des enfants turbulents. Le 6 mai, que chacun vote en pensant à la France et à ce qu'elle a toujours porté de meilleur, à ses valeurs de respect, de dignité et d'humanisme, parce que, en conscience, il faut bien choisir.

Et le 7 mai, tout restera à faire, il faudra se rassembler pour agir. C'est dans cette ligne que je m'engagerai dans la voie du redressement de notre pays.
http://www.lemonde.fr/idees/article/201 ... um=twitter
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53003
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par Nombrilist » 27 avr. 2012, 11:31:15

A part jacqueter et faire l'unanimité contre lui, il ne sait pas faire grand chose d'autre celui-là. Qu'il aille préparer sa défense plutôt que d'essayer de renaître.
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Ayahuasca
Messages : 1095
Enregistré le : 13 août 2009, 00:00:00

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par Ayahuasca » 27 avr. 2012, 11:31:54

"Mon rôle n'est pas de dire pour qui voter, car chacun doit prendre ses responsabilités. Les citoyens ne sont ni des moutons ni des enfants turbulents. Le 6 mai, que chacun vote en pensant à la France et à ce qu'elle a toujours porté de meilleur, à ses valeurs de respect, de dignité et d'humanisme, parce que, en conscience, il faut bien choisir"

Je pense que c'est relativement clair...
"Oh, but you can't expect to wield supreme executive power just because some watery tart threw a sword at you." Dennis, Monty Python's Holy Grail

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53003
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par Nombrilist » 27 avr. 2012, 11:36:07

Ah ? Moi je trouve ça tellement subtil que même en essayant de comprendre "votez Hollande, bordel", je n'y arrive pas.
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Ayahuasca
Messages : 1095
Enregistré le : 13 août 2009, 00:00:00

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par Ayahuasca » 27 avr. 2012, 11:42:23

Tu n'as pas fait Galouzeau en LV3, mois si :D

Sinon, effectivement, il a toujours ce ton emphatique qui le caractérise. Mais je suis relativement d'accord avec lui, sinon sur la forme, du moins dans le fond, quand il écrit:

"l'élection dans laquelle le peuple français est pris en otage par six millions d'électeurs en colère"
"Oh, but you can't expect to wield supreme executive power just because some watery tart threw a sword at you." Dennis, Monty Python's Holy Grail

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par avatabanana » 27 avr. 2012, 12:07:18

Moi c'est l'inverse !

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19519
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par Golgoth » 27 avr. 2012, 21:05:07

Et la privatisation des autoroutes, ca va, une affaire qui roule ?
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par Lucas » 27 avr. 2012, 21:09:16

De Villepin essaie de se montrer, de faire du buzz, pourtant lui qui avait en réalité ses signatures aurait du se confronter au scrutin, mais visiblement ses 1% dans les sondages l'ont effrayé. ;)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53003
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par Nombrilist » 27 avr. 2012, 21:12:28

Il avait ses signatures ?
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par Lucas » 27 avr. 2012, 21:13:36

Il semble que oui d'après le canard enchainé, politicien avait mis un truc là dessus il y a quelques temps.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19519
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par Golgoth » 27 avr. 2012, 21:15:01

Le trouillard... Dommage il aurait pu piquer 1 ou 2 points à Sarko.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32973
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par politicien » 27 avr. 2012, 21:36:42

Pour les signatures de De Villepin => http://actu-politique.info/villepin-ne- ... ml#p164290
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Re: "La droite m'effraie, la gauche m'inquiète !"

Message non lu par racaille » 27 avr. 2012, 23:14:34

Est-ce que Villepin va se présenter aux législatives ? Je crois bien que je n'en ai pas encore entendu parler.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Les candidats d'hier »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré