Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
johanono
Messages : 23962
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par johanono » 21 juil. 2018, 21:52:38

Nolimits a écrit :
21 juil. 2018, 18:04:43
Nous sommes bien d'accord, tout ce bruit parce que l'Elysée n'a pas balancé ce cow-boy pas bien finaud. :roll:
Voilà, c'est à peu près ça.
Ouhais ok, bon, allez, c'est dit, c'est fait, on peut revenir aux choses sérieuses maintenant ? (genre : économie, chômage, place de la France dans le monde, nos relations avec les USA, le terrorisme...)
Manifestement, il y a beaucoup de gens, parmi les journalistes et dans l'opposition, qui ne le souhaitent pas. Parce que c'est plus facile de polémiquer sur une affaire comme ça que d'engager des débats de fond sur des sujets importants.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24017
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par El Fredo » 21 juil. 2018, 22:09:41

Ce gugusse n'était pas n'importe qui, il était au centre du dispositif de sécurité de Macron. Il semble qu'il ait intégré l'équipe au début de la campagne présidentielle, quand les agents de sécurité privés ont été remplacés par les services de protection des personnalités (comme pour tous les candidats). Il exerçait avant au PS (Montebourg et Aubry, entre autres). Macron a sans doute bâti une relation de confiance avec lui au point de le conserver dans son dispositif et de lui faire gravir les échelons. Macron paie aujourd'hui le fait d'être sorti de nulle part sans réelle préparation avec un appareil d'Etat ou de parti derrière. Il y a quelques vieux briscards expérimentés autour de lui mais aussi beaucoup d'opportunistes, d'arsouilles et de "premiers à un concours de circonstances" comme disait Coluche.

Ne nous y trompons pas, ce genre de barbouze borderline se retrouve dans tous les dispositifs de sécurités de toutes les structures, qu'elles soient partis politiques, syndicats, entreprises, collectivités locales... C'est un videur qui a réussi, si l'on peut dire. Et le pouvoir amplifie ce genre de sentiment de toute-puissance et d'impunité. Ca n'excuse ni son comportement ni la gestion de cette affaire par le cabinet de l'Elysée (et encore moins le rôle louche de la Préfecture et de l'Intérieur), mais de là à parler d'affaire d'Etat il faut pas déconner non plus. Une affaire d'Etat c'est le Rainbow Warrior, la tuerie d'Auriol ou les Irlandais de Vincennes. Mais bon, on aime bien galvauder les termes en ce moment.

Maintenant il faut que Macron fasse 1. le ménage et 2. amende honorable, on sait qu'il ne rechigne pas trop à reconnaître publiquement ses erreurs. Je serais déçu s'il faisait moins que le "I screwed up" d'Obama, parce qu'on n'a pas voté pour Kennedy pour se retrouver avec Nixon.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23962
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par johanono » 21 juil. 2018, 22:15:55

Alexandre Benalla devait se marier ce samedi matin

Rien ne va plus pour Alexandre Benalla qui a dû annuler son mariage pour cause de… garde à vue. Selon nos informations confirmant celles de M6, la cérémonie prévue ce samedi 21 juillet à 11h à la...

Image

Article complet sur https://fr.news.yahoo.com/alexandre-ben ... 23398.html
C'est ballot... :mrgreen:

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par Hector » 21 juil. 2018, 22:19:31

L'affaire étant en justice et en enquêtes parlementaires, Macron ne va rien dire et rien faire , arguant de la non intervention du Président garant de l'indépendance de la Justice et s'appuyant sur sa propre immunité présidentielle. Tout au plus nous verrons deux ou trois fusibles sauter ( Strozda , Collomb , des gradés flics ...).

Le problème est plutôt politique, Macron est sur la pente descendante, et cette affaire ne va pas arranger la conviction que les français ont envers lui. J'anticipe qu'en décembre 2021 il finira comme Hollande , tellement haï par le peuple et le monde politique et administratif qu'il ne pourra plus rien.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
johanono
Messages : 23962
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par johanono » 21 juil. 2018, 22:35:31

"J'anticipe qu'en décembre 2021 il finira comme Hollande , tellement haï par le peuple et le monde politique et administratif qu'il ne pourra plus rien."

Je le crois aussi. Le fait est que tous nos présidents successifs deviennent impopulaires. Mais cela pose la question de savoir ce que veulent les Français. Ils élisent un président, et quoiqu'il fasse, ils finissent par le détester, même quand il applique le programme pour lequel il a été élu.

En ligne
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19084
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par Golgoth » 21 juil. 2018, 23:24:01

Donc, aucun aspect politique dans le fait qu’il tabasse des gens précisément le 1er mai. Coïncidence qu’il ait accès à l’Assemblee nationale. RAS, un idiot de service avec un Macron naïf. Des journaleux qui en font trop.
Désolé mais moi pas satisfait :star5:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19084
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par Golgoth » 21 juil. 2018, 23:28:12

Narbonne a écrit :
21 juil. 2018, 21:17:34
J'avoue ne pas comprendre que Macron est pris de tels risques en continuant à le faire travailler à la vue de tout le monde.
C'est le fait du Prince ou autre chose ?
Mais c’est parce que Benalla est juste une petite frappe mal recruté, bien entendu. :mrgreen2:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 522
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par Spartiate » 21 juil. 2018, 23:33:27

La confiance est rompue dès lors que l'exécutif ne montre pas un comportement exemplaire dans sa manière de gouverner le pays. Dans certains pays d'Europe plus soucieux de l'éthique et de la transparence, l'exécutif aurait démissionné pour moins que ça. L'avantage de Macron, c'est que ses opposants sont aussi pourris que lui et il peut facilement être réélu haut-la-main. Il suffit d'avoir une majorité relative de Français dans sa poche (~20 %) et un adversaire encore moins estimé que lui pour le second tour et il l'a, sa victoire.

En réalité, tout le monde s'en fout de ce Benalla, personne ne le connaissait avant cette affaire et tout le monde l'oubliera dans quelques années. Mais il est malgré lui l'illustration de la sclérose du système politique : un pouvoir monarchique, des passe-droits, une violence d'Etat non encadrée, et l'arrogance du chef d'Etat.

À noter que les propositions les plus populaires du programme de l'actuel président (exonérations de taxes d'habitation, allocations pour démissionnaires, réforme constitutionnelle) sont au mieux vidées de leur substance, au pire reniées. Je ne me prononce pas sur le fond de ces mesures, pour estimer si elles sont bonnes ou non, mais elles sont trahies. Mais là encore, il ne fait que suivre l'exemple de ses prédécesseurs.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6937
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par Nolimits » 21 juil. 2018, 23:46:21


Spartiate a écrit : À noter que les propositions les plus populaires du programme de l'actuel président (exonérations de taxes d'habitation, allocations pour démissionnaires, réforme constitutionnelle) sont au mieux vidées de leur substance, au pire reniées. Je ne me prononce pas sur le fond de ces mesures, pour estimer si elles sont bonnes ou non, mais elles sont trahies. Mais là encore, il ne fait que suivre l'exemple de ses prédécesseurs.
Parce qu'un videur de boîte ambitieux, promu trop vite, a pris le melon, ca remet en cause la... réforme constitutionnelle ! Bigre !
En caricaturant à l'extrême j'espère que l'affaire de notre désormais célèbre "videur de boîte" ne va pas remettre en cause la politique extérieure de la France et, in fine, déclencher la 3eme guerre mondiale.
Bref, gardons raison : les politiques jouent, les journalistes n'ayant que ça, abondent. Il n'y a pas un match de foot bientôt ? qu'on en parle plus.

En ligne
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 522
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par Spartiate » 21 juil. 2018, 23:48:31

Je réagissais au message de @johanono . :mur: :tombe:

Avatar du membre
johanono
Messages : 23962
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par johanono » 22 juil. 2018, 00:00:13

Spartiate a écrit :
21 juil. 2018, 23:33:27
La confiance est rompue dès lors que l'exécutif ne montre pas un comportement exemplaire dans sa manière de gouverner le pays. Dans certains pays d'Europe plus soucieux de l'éthique et de la transparence, l'exécutif aurait démissionné pour moins que ça. L'avantage de Macron, c'est que ses opposants sont aussi pourris que lui et il peut facilement être réélu haut-la-main. Il suffit d'avoir une majorité relative de Français dans sa poche (~20 %) et un adversaire encore moins estimé que lui pour le second tour et il l'a, sa victoire.

En réalité, tout le monde s'en fout de ce Benalla, personne ne le connaissait avant cette affaire et tout le monde l'oubliera dans quelques années. Mais il est malgré lui l'illustration de la sclérose du système politique : un pouvoir monarchique, des passe-droits, une violence d'Etat non encadrée, et l'arrogance du chef d'Etat.

À noter que les propositions les plus populaires du programme de l'actuel président (exonérations de taxes d'habitation, allocations pour démissionnaires, réforme constitutionnelle) sont au mieux vidées de leur substance, au pire reniées. Je ne me prononce pas sur le fond de ces mesures, pour estimer si elles sont bonnes ou non, mais elles sont trahies. Mais là encore, il ne fait que suivre l'exemple de ses prédécesseurs.
Mais qu'est-ce que c'est, "un comportement exemplaire dans sa manière de gouverner le pays" ? J'aimerais bien savoir ce que les Français attendent d'un président. Qu'il soit payé au SMIC ? Que son cabinet soit réduit à deux ou trois personnes elles aussi payées au SMIC ? Qu'il se déplace en bus ou en métro pour se rendre à des réunions ? Et qu'en plus de tout ça, il parvienne, d'un coup de baguette magique, à supprimer le chômage, à rendre tous les Français heureux dans leur couple, à aider les parents à faire les devoirs des enfants, et à faire en sorte que tous les Français aient leur maison bien rangée ? :gratte:

Macron arrogant ? J'entends souvent cette critique, mais j'ai du mal à la comprendre. Pour la première fois depuis longtemps, nous avons un président qui applique la politique pour laquelle il a été élu (parce que globalement, contrairement à ce que tu affirmes, il applique bien la politique pour laquelle il a été élu). Et quand il assume d'appliquer la politique pour laquelle il a été élu, on dit qu'il ne se remet pas en cause, qu'il est arrogant. C'est n'importe quoi... :mrgreen:

Un violence d’État non encadrée ? Carrément ? J'ai plutôt l'impression que, chaque jour, dans nos banlieues pourries, des flics se font agresser, caillasser, insulter, lyncher, sans que cela n'émeuve grand-monde. A l'inverse, quand un flic dérape (parce que ça peut arriver, en effet, vu les conditions dans lesquelles il travaille), il se trouve toujours un vidéaste amateur qui passait par là pour filmer la scène et diffuser la vidéo sur les "réseaux sociaux", et ainsi créer une polémique. Moi, j'ai surtout l'impression d'un État faible aujourd'hui, incapable d'assumer ses missions régaliennes.

Un pouvoir monarchique ? Oui, c'est vrai, et c'est une caractéristique bien française : de fait, le pouvoir politique appartient au président, les grandes décisions sont prises au Château par le président et quelques conseillers, le Premier ministre et les ministres ne sont que des collaborateurs chargés d'assurer le service après-vente des décisions prises par le président, et le parlement n'est guère qu'une chambre d'enregistrement. Donc le président est fort. Mais c'est peut-être bien ce que veulent les Français, et je doute que Macron soit populaire à cause de ça. Le président est fort, mais il est fort à la tête d'un État faible...

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14387
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par Narbonne » 22 juil. 2018, 00:04:18

Ce n'est pas sur qu'il puisse le licencier. On n'a pas le droit de "punir" 2 fois la même chose. Il faut qu'il y ait des faits nouveaux répréhensibles. Comme, apparemment, tout le monde était au courant et dès le début, c'est pas gagné
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23962
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par johanono » 22 juil. 2018, 00:12:26

Je pense que la médiatisation de l'affaire est un fait nouveau : cette médiatisation affaiblit politiquement son patron, elle rend impossible son maintien dans ses fonctions actuelles.

En ligne
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 522
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par Spartiate » 22 juil. 2018, 00:31:24

johanono a écrit :
22 juil. 2018, 00:00:13
Mais qu'est-ce que c'est, "un comportement exemplaire dans sa manière de gouverner le pays" ? J'aimerais bien savoir ce que les Français attendent d'un président. Qu'il soit payé au SMIC ? Que son cabinet soit réduit à deux ou trois personnes elles aussi payées au SMIC ? Qu'il se déplace en bus ou en métro pour se rendre à des réunions ? Et qu'en plus de tout ça, il parvienne, d'un coup de baguette magique, à supprimer le chômage, à rendre tous les Français heureux dans leur couple, à aider les parents à faire les devoirs des enfants, et à faire en sorte que tous les Français aient leur maison bien rangée ? :gratte:
Non, je m'en fous de tout ça. Je parle de ne pas passer sous silence des faits répréhensibles sous prétexte qu'ils ont été commis par des proches du président. On a eu besoin que l'affaire prenne cette ampleur pour placer l'individu en garde à vue. Quand ce ne sont pas des détournements de fonds publics, ce sont plus rarement des faits de violences comme ceux-ci, avec bien souvent une impunité. Quelques fusillés pour l'exemple comme Cahuzac sont là pour donner l'apparence que n'importe qui est un justiciable comme un autre (quand le jugement de première instance n'est tout simplement pas annulé en appel ou cassé par la Cour de Cassation).
Macron arrogant ? J'entends souvent cette critique, mais j'ai du mal à la comprendre. Pour la première fois depuis longtemps, nous avons un président qui applique la politique pour laquelle il a été élu (parce que globalement, contrairement à ce que tu affirmes, il applique bien la politique pour laquelle il a été élu). Et quand il assume d'appliquer la politique pour laquelle il a été élu, on dit qu'il ne se remet pas en cause, qu'il est arrogant. C'est n'importe quoi... :mrgreen:
On peut en reparler dans un autre sujet, mais les mesures populaires que j'ai citées ont été très largement amendées.
Un violence d’État non encadrée ? Carrément ? J'ai plutôt l'impression que, chaque jour, dans nos banlieues pourries, des flics se font agresser, caillasser, insulter, lyncher, sans que cela n'émeuve grand-monde. A l'inverse, quand un flic dérape (parce que ça peut arriver, en effet, vu les conditions dans lesquelles il travaille), il se trouve toujours un vidéaste amateur qui passait par là pour filmer la scène et diffuser la vidéo sur les "réseaux sociaux", et ainsi créer une polémique. Moi, j'ai surtout l'impression d'un État faible aujourd'hui, incapable d'assumer ses missions régaliennes.
Ce sont des forces de l'ordre différentes. Benalla appartient à ce qu'on pourrait presque qualifier de police politique qui outrepasse ses prérogatives de sécurité du président pour frapper ceux qui, de près ou de loin, atteindraient à l'intégrité de l'Etat. Le vocable de violence d'Etat était peut-être mal choisi, je suis d'accord, mais à l'évidence il y a des différences de traitement entre flics du quotidien, de seconde zone, et garde rapprochée du président. Je ne parle même pas de l'ancien garde du corps de Macron, copain comme cochon avec le logeur de Daech. Tout ça sent décidément le pourri.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24017
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Affaire Alexandre Benalla : Macron refuse de commenter, Philippe et Collomb tentent de déminer

Message non lu par El Fredo » 22 juil. 2018, 01:48:14

Narbonne a écrit :Ce n'est pas sur qu'il puisse le licencier. On n'a pas le droit de "punir" 2 fois la même chose. Il faut qu'il y ait des faits nouveaux répréhensibles. Comme, apparemment, tout le monde était au courant et dès le début, c'est pas gagné
A priori le Château a argué de faits nouveaux pour justifier le licenciement.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Spartiate