Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Avatar du membre
Vincent_L
Messages : 460
Enregistré le : 17 juin 2015, 08:06:23
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)
Localisation : Toulouse

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Vincent_L » 11 déc. 2015, 17:42:17

mordred » 11 Déc 2015, 16:40:31 a écrit :Demandez-lui un bulletin de salaire hors FN à la Marion. Elle risque de mettre du temps à le trouver. :mrgreen: "J'incarne le Peuple mais je ne sais pas ce qu'est le Peuple".
Et tu crois que la plupart des ministres vont le trouver ? Je ne pense pas.
La politique est la science qui consiste à faire dire ses idées à son adversaire.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17839
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Jeff Van Planet » 11 déc. 2015, 18:10:41

Vincent_L » 11 Déc 2015, 09:20:47 a écrit :Au moins, on reproche à certains politiques d'être trop "vieux", là on ne peut rien dire. :D
[mode clown]on peut dire qu'elle est trop jeune :mrgreen: [/mode clown]
Vincent_L » 11 Déc 2015, 18:42:17 a écrit :
mordred » 11 Déc 2015, 16:40:31 a écrit :Demandez-lui un bulletin de salaire hors FN à la Marion. Elle risque de mettre du temps à le trouver. :mrgreen: "J'incarne le Peuple mais je ne sais pas ce qu'est le Peuple".
Et tu crois que la plupart des ministres vont le trouver ? Je ne pense pas.
Mais la plupart des ministres ne se vendent pas comme étant les vrais représentants du peuple.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14442
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Narbonne » 11 déc. 2015, 20:53:49

Un ministre n'a jamais été un représentant du peuple et ce n'est pas ce qu'on lui demande.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Baltorupec » 11 déc. 2015, 23:38:35

Vincent_L » Ven 11 Déc 2015 - 09:20 a écrit :Au moins, on reproche à certains politiques d'être trop "vieux", là on ne peut rien dire. :D
A mon sens l'âge idéal d'un politique est entre 35 et 60 ans. En dessous, trop jeune et pas assez expérimenté, au dessus, trop vieux et trop déphasé. Je n'en ferais pas une règle absolue. Enfin bon, ça me désespère de voir des personnes de plus de 70 ans comme J.Lang être élus.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17839
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Jeff Van Planet » 12 déc. 2015, 09:06:32

Narbonne » 11 Déc 2015, 21:53:49 a écrit :Un ministre n'a jamais été un représentant du peuple et ce n'est pas ce qu'on lui demande.
est-ce ta faute si tu es comme ça?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14442
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Narbonne » 12 déc. 2015, 10:26:10

???
Un ministre n'est pas un élu.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Baltorupec » 12 déc. 2015, 11:10:46

Ministre vient d'un mot latin signifiant "serviteur", un ministre n'est pas un "élu" du peuple (début de hs *c'est très intéressant de noter la double signification du mot élu, car ce mot veut dire à la fois choisis par dieu, élite, et désigné par le peuple, pourtant ce sont deux concepts très différent * hs finit), mais un serviteur du peuple.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17839
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Jeff Van Planet » 12 déc. 2015, 11:36:24

Les gars, par Vincent à bien utiliser le mot ministre mais à mon humble avis qui n'est pas celui d'un mentaliste il voulait dire n'importe quel politicard pro.
d'où ma question: ne pas comprendre, est-ce fait exprès?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Libre Plume
Messages : 832
Enregistré le : 05 févr. 2010, 00:00:00

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Libre Plume » 13 déc. 2015, 11:20:56

Les deux visages de Marion Maréchal-Le Pen

En tête, elle incarne à la fois l’aile dure du FN et une sensibilité de droite qui fait mouche. Au plan économique, elle est en panne de crédibilité.
La jeune députée du Vaucluse connaît son public. Celle qui, à 26 ans, vient de récolter 40,5% des voix au premier tour incarne l’aile dure du Front national. "Sous sa douce apparence, elle cache un caractère d’acier !" dit d’elle sa tante Marine. "Le discours n’a pas changé, c’est papy qui parle derrière les traits de sa petite-fille", ironise Cécile Muschotti, candidate PS dans le Var. (...)

Prêts aux boîtes en difficulté

Surtout, Marion Maréchal-Le Pen sait que, pour draguer l’électorat le plus large possible, elle doit en rabattre sur le volet "FN canal historique". Son projet pour la région est un catalogue de propositions peu clivantes : création d’un lycée des métiers de la mer, augmentation du budget de la recherche, bourse au mérite régionale pour les bacheliers mention très bien… Seules trois mesures rappellent les vieilles lunes frontistes : la suppression des subventions aux associations "communautaristes", le rejet des menus sans porc dans les cantines scolaires et la fin des aides aux étudiants venus du Maghreb.

Le 29 octobre à Marseille, devant la chambre de commerce et d’industrie (CCI), elle a tout fait pour rassurer les patrons. Elle a pris ses distances avec la sortie de l’euro, qui figure toujours dans le programme national du FN. "Ce n’est pas la solution qui réglera tous nos problèmes, a-t-elle convenu. Si sortie de l’euro il doit y avoir, elle ne nous épargnera pas en amont d’avoir fait des réformes structurelles économiques importantes." Elle est ensuite revenue sur son projet d’augmenter de 100 à 500 millions le budget dévolu aux entreprises, avec des prêts aux boîtes en difficulté, un fonds pour les entrepreneurs et l’instauration d’un guichet unique. Pas suffisant pour convaincre les patrons locaux. "Son projet de transformer le conseil régional en une sorte de banque des PME est décalé. Il y a déjà la Banque publique d’investissement qui joue ce rôle", s’étonne Louis Aloccio, vice-président de la CCI.

Plus de LGV Marseille-Nice

Beaucoup s’inquiètent de l’abandon de la ligne à grande vitesse entre Marseille et Nice, qui devait désengorger un trafic ultrasaturé. Et l’idée de clauses sociales et environnementales dans les appels d’offres de la région pour "contourner" les règles de l’Union européenne paraît bancale. Au total, selon un récent sondage Ifop, une élection de Marion Maréchal-Le Pen inquiéterait 70% des chefs d’entreprise de la région, et 53% anticiperaient des effets négatifs sur l’emploi local.

"L’arrivée du FN serait catastrophique pour le tourisme et l’image de la région", résume Stéphan Brousse, dirigeant d’une PME de négoce agroalimentaire.

Lors d’un débat le 21 octobre sur Europe 1, la candidate Front national s’est aussi fait tacler par Christian Estrosi. Elle n’avait aucune idée des coupes drastiques que l’Etat réalise dans l’enveloppe versée chaque année au conseil régional, la bagatelle de 33 millions d’euros en 2015. "Marion Maréchal-Le Pen est entourée de militants, elle n’a aucun expert ni haut fonctionnaire pour l’épauler, analyse Michel Sappin, ancien préfet de la région, engagé auprès de Christian Estrosi.
C’est inquiétant pour une candidate à la présidence d’une collectivité qui gère un budget de plus de 2 milliards d’euros et 5.000 fonctionnaires."
Concrètement, nombre d’élus s’interrogent sur la future coopération avec les trois métropoles LR – Nice, Marseille, Toulon. "Cela risque de coincer alors même que la région a désormais un rôle de coordination économique", relève Pierre Grand-Dufay, patron d’un fonds d’investissement régional et candidat sur les listes d’Estrosi.

A gauche comme à droite, ses adversaires ressortent une interview où Jean-Marie Le Pen lui-même doutait des capacités de sa petite-fille à présider la région Paca. "Je crains qu’elle n’y parvienne pas", lâchait-il dans Marianne en juillet. Si c’est lui qui le dit !
Article Challenges.fr

Avatar du membre
Vincent_L
Messages : 460
Enregistré le : 17 juin 2015, 08:06:23
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)
Localisation : Toulouse

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Vincent_L » 13 déc. 2015, 11:45:38

Jeff Van Planet » 12 Déc 2015, 12:36:24 a écrit :Les gars, par Vincent à bien utiliser le mot ministre mais à mon humble avis qui n'est pas celui d'un mentaliste il voulait dire n'importe quel politicard pro.
d'où ma question: ne pas comprendre, est-ce fait exprès?
Oui, j'ai dis "ministre" mais, bien évidemment, certains politiques, c'est la même chose.
La politique est la science qui consiste à faire dire ses idées à son adversaire.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par mordred » 13 déc. 2015, 15:14:04

Elle doit une partie de ses 40% à son physique. :moque:
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Vincent_L
Messages : 460
Enregistré le : 17 juin 2015, 08:06:23
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)
Localisation : Toulouse

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Vincent_L » 13 déc. 2015, 16:28:59

mordred » 13 Déc 2015, 16:14:04 a écrit :Elle doit une partie de ses 40% à son physique. :moque:
Si les gens votent pour le physique, on a du soucis à se faire. C'est complètement idiot.
La politique est la science qui consiste à faire dire ses idées à son adversaire.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17839
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Jeff Van Planet » 13 déc. 2015, 17:10:47

Vincent_L » 13 Déc 2015, 17:28:59 a écrit :
mordred » 13 Déc 2015, 16:14:04 a écrit :Elle doit une partie de ses 40% à son physique. :moque:
Si les gens votent pour le physique, on a du soucis à se faire. C'est complètement idiot.
je connais une dame qui à voté en 2007 et 2012 pour Sarkozy à cause de son physique. Je le sais parce qu'elle le dit et à m'à l'aire très sérieuse.
Mais j'avoue: ce genre de personnages sont une minorité minoritaire.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Vincent_L
Messages : 460
Enregistré le : 17 juin 2015, 08:06:23
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)
Localisation : Toulouse

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Vincent_L » 13 déc. 2015, 17:20:28

Jeff Van Planet » 13 Déc 2015, 18:10:47 a écrit :
Vincent_L » 13 Déc 2015, 17:28:59 a écrit :
mordred » 13 Déc 2015, 16:14:04 a écrit :Elle doit une partie de ses 40% à son physique. :moque:
Si les gens votent pour le physique, on a du soucis à se faire. C'est complètement idiot.
je connais une dame qui à voté en 2007 et 2012 pour Sarkozy à cause de son physique. Je le sais parce qu'elle le dit et à m'à l'aire très sérieuse.
Mais j'avoue: ce genre de personnages sont une minorité minoritaire.
Ça représente 0,08 % des intentions de vote.
La politique est la science qui consiste à faire dire ses idées à son adversaire.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17839
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Marion Maréchal-Le Pen, histoire d'une ascension fulgurante

Message non lu par Jeff Van Planet » 13 déc. 2015, 17:21:16

ou moins.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Nos hommes politiques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré