Face à face : Politicien - Libre Penseur

C'est ici qu'auront lieu vos face à face
Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 31 août 2009, 12:39:00

 
Il n'y a donc que 7 pays en Europe qui tolèrent l'usage récréatif, force est de constater qu'ils ne sont pas majoritaires, mais alors pourquoi ils ne légalisent pas tout court le cannabis ces pays là ?
Parce qu'ils ont signé plusieurs conventions internationales prohibant l'usage des drogues, force est de constater que 6 de ces pays ont assouplis la législation.
Cela voudrait il dire que les Pays bas, la Belgique, l'Espage, le Portugal, et l'Italie ont signé cette convention ?
Oui.
 
Tu ne vois peut être pas le rapport, mais tu n'as pas répondu à ma question icon_biggrin : il faudrait peut être déjà savoir pourquoi les gens fument du cannabis, est - ce seulement festif ? Ou une dépendance ?
Explique moi le rapport avec l'insécurité.
Seulement festif, puiqu'il n'y a pas de dépendance psychique.

Plus haut j'ai cité une phrase à toi : "il est vrais le cannabis est néfaste pour la santé psychique et l'intégration sociale," et aussi "En ce qui concerne la santé MENTALE, bien sur le cannabis et l'alcool ont des conséquences bien pire que le tabac"
Maintenant tu dis cela : La cigarette provoque une dépendance psychique et physique, pas le cannabis.
Tu te contredis pas un peu ?
Tu confonds deux choses différentes, la dépendance psychique, et les conséquences sociales et sur la santé psychique. En effet le cannabis ne rend pas dépendant. (cf. tableau Roques).
Tu ne vois pas le risque pour les personnes faibles, mais en même temps tu déconseilles aux gens de ne pas fumer et de ne pas boire, et là je suis totalement d'accord, mais pour moi le connabis est aussi à déconseiller, puisque c'est une une drogue, moi je trouve que tu te places pas assez du coté des gens qui en ont souffert, car certes pour certains c'est un plaisir, ils savent s'arrêter, ou ils n'en prennent que pour des occasions festives, mais pour d'autres non, cela devient une dépendance, et petit à petit une descente aux enfers, on se renferme sur sois même, ou alors on consomme des drogues encore plus nocives. Et donc ce qui est pour toi du sentimentalisme, est pour moi la preuve que des vies sont détruites.
Que ce soit légalisé ou pas, cela ne change strictement rien. Et je me répète, les gens sont adulte et responsable, ils peuvent s'interdire eux même la consommation, ou alors ils peuvent aussi se faire aider par des services de soins spécialisés.
Modifié en dernier par Libre penseur le 29 juil. 2010, 11:43:00, modifié 3 fois.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31156
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 31 août 2009, 12:54:00

Bonjour,

6 pays ça me semble peu tout de même, d'autant que d'un coté ils veulent assouplir la législation, et d'un autre coté ils signent la convention internationale de 1988 qui selon toi est très répressive en ce qui concerne la détention et l'achat de drogue.
Peux tu m'expliquer pourquoi ont ils fait cela ?

Ma réponse par rapport à l'insécurité : car je pense que la dépendance au cannabis peut engendrer de la violence, à cause du manque.

Je confonds les 2 choses, ha ? alors d'un coté tu dis : le cannabis est néfaste pour la santé psychique,  alors s'il ne rend pas dépendant, peux tu m'expliquer en quoi il est néfaste ? il y aurait d'autres causes sur la santé psychique autre que la dépendance ?

Biensûr que les gens sont adulte et responsable, sauf que certains ne le sont pas, et il y a des tas d'exemples qui le prouve, 
Exemple : pourquoi mettre des radars ? Pourquoi limiter la vitesse ? pourquoi interdire le port d'arme ? pourquoi interdire l'alcool aux moins de 18 ans. Tout simplement car sans des lois et des restrictions, il y aurait de l'abus.

A plus cher libre penseur
Modifié en dernier par politicien le 29 juil. 2010, 11:43:00, modifié 3 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 31 août 2009, 13:23:00

  
6 pays ça me semble peu tout de même, d'autant que d'un coté ils veulent assouplir la législation, et d'un autre coté ils signent la convention internationale de 1988 qui selon toi est très répressive en ce qui concerne la détention et l'achat de drogue.
Peux tu m'expliquer pourquoi ont ils fait cela ?
Visiblement, ils regrettent les conventions qu'ils ont signés, puisqu'ils sont assouplis la législation après, ils ont donc fait preuve d'ouverture d'esprit et ont su vivre avec leur temps, en revenant sur leurs erreurs passés. 
Ma réponse par rapport à l'insécurité : car je pense que la dépendance au cannabis peut engendrer de la violence, à cause du manque.
C'est faux, les scientifiques sont formels il n'y a pas dépendance avec le cannabis.
Tu aurais pu dire ça, pour la cocaine ou autres opiacés, mais là tu es en porte à faux.
Je confonds les 2 choses, ha ? alors d'un coté tu dis : le cannabis est néfaste pour la santé psychique,  alors s'il ne rend pas dépendant, peux tu m'expliquer en quoi il est néfaste ? il y aurait d'autres causes sur la santé psychique autre que la dépendance ?
Oui, le cannabis peut être néfaste pour la santé psychique, état d'anxiété, renferment sur soi même, bien évidemment cela représente une minorité de consommateur, particulièrement fragile psychologiquement.

Et arrête de dire que cela rend dépendant, puisque c'est totalement faux, tu ne vas pas contredire la science.
Biensûr que les gens sont adulte et responsable, sauf que certains ne le sont pas, et il y a des tas d'exemples qui le prouve,
A eux de se prendre en main.
Exemple : pourquoi mettre des radars ? Pourquoi limiter la vitesse ? pourquoi interdire le port d'arme ? pourquoi interdire l'alcool aux moins de 18 ans. Tout simplement car sans des lois et des restrictions, il y aurait de l'abus.
On peut légaliser en émettant des restrictions, comme c'est la cas pour l'alcool, dans le cas de la conduite, on peut éventuellement limiter la consommation de cannabis  (expl: mettre un seuil de thc à ne pas dépasser avant de conduire, comme pour l'alcool, ou il ne faut pas dépasser 0,50).
Modifié en dernier par Libre penseur le 29 juil. 2010, 11:43:00, modifié 3 fois.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31156
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 01 sept. 2009, 10:12:00

Bonjour,    Pourtant quand on reprend ton tableau pour la dépendance psychique, c'est marqué faible, donc il y a quand même une dépendance pour certaines personnes que tu ne peux pas nier.   Quand tu dis : Oui, le cannabis peut être néfaste pour la santé psychique, état d'anxiété, renferment sur soi même, bien évidemment cela représente une minorité de consommateur, particulièrement fragile psychologiquement. Ne penses tu pas qu'au contraire ce sont eux qui vont essayer de fumer ? En croyant que cela ira mieux après avoir fumer ?    Légaliser avec des resctrictions ? Pourtant avec des restrictions sur l'alcool, il y au total, sur une base de 6 000 décès sur la route par an, l'alcool est responsable de la mort de 2 270 personnes.   Puis, dans 85 % des cas d’accidents mortels liés à l’alcool, les responsables étaient des buveurs occasionnels, l’alcool est à l’origine de 34% des accidents mortels toute l’année. On voit bien avec ces chiffres que ces restrictions ne servent à rien, je pense qu'il sera de même pour la légalisation du cannabis.   Je terminerais ce débat par un témoignage :    Jérôme s'en sort à peine. Même s'il n'a jamais vraiment sombré dans les drogues dures, il traîne derrière lui 15 années d'addiction au cannabis. « J'ai traversé des vraies situations d'angoisse quand je n'avais plus de quoi fumer. J'ai connu des bronchites à répétition, j'ai claqué des milliers d'euros, j'ai dealé quand je n'avais plus de quoi alimenter mes pétards ou ma pipe à eau. Jusqu'au jour où je me suis fait gauler. Je me suis retrouvé avec un casier judiciaire et j'ai découvert le monde pénal… »  Jérôme, 31 ans, sans travail, ne fume plus qu'un joint de temps à autre, mais sait qu'il revient de loin. « J'étais accro. Je fumais jusqu'à vingt pétards par jour, sans parler de cette pipe à eau bien plus puissante dans ses effets ».   L'histoire de Jérôme est d'une déconcertante banalité. Il a commencé à fumer au lycée : « Je me fournissais grâce à quelqu'un qui connaissait quelqu'un… ça fonctionnait déjà en réseau ». Puis il y a eu la fac, les squats… « Avec la pipe, la défonce était plus immédiate. Ça me coûtait de 400 à 500 € par mois. Et comme je n'avais plus d'argent, j'ai fini par en vendre moi-même. On savait que c'était illégal, mais on pensait que le risque n'était pas énorme. Pendant des années, je me suis caché. Certes, j'ai eu mes diplômes, j'ai continué à travailler. Je trouvais tous les subterfuges pour aller fumer dehors, dans ma voiture. Je n'ai jamais cessé de mentir à mon entourage, jusqu'à me replier sur moi en me coupant aussi de ma famille, de ma vie amoureuse. Jusqu'au jour où je me suis tourné vers des structures médicales. J'étais trop mal dans ma peau. J'ai fini par faire des séjours en psychiatrie et entrer dans une période de sevrage. Si je m'en suis sorti, c'est grâce à mes amis qui ne m'ont rien passé.   En fait, je fais partie de la génération tombée en plein dans le discours sur la dépénalisation des drogues douces. ça nous a fait très mal. J'ai fini par revoir mon jugement. Mais le plus dangereux à mes yeux, c'est le risque de glisser vers des drogues plus fortes car on a du mal à trouver du cannabis. Il y a dix ans, il coûtait 400 F les 25 gr. Maintenant, c'est 120€. Et les trafiquants sont sur d'autres substances visiblement plus rentables.  http://www.ladepeche.fr/article/2009/08 ... -fume.html   Nous arrivons au terme de ce débat, où nous avons tous les 2 expliqué notre point de vue avec nos arguments, pour toi pas question de légaliser les autres drogues, à part le cannabis qui pour toi est sans danger et peut être un marché porteur.   Pour moi alcool, cigarette, drogues douces ou dures peuvent détruire des vies, peuvent rendre dépendant et sont aussi la conséquence d'un mal être permanent que l'on essaye de masquer à travers ces drogues là. Mais je n'arrive pas à résoudre la question, pourquoi l'homme a besoin de ces substances ? Est-ce vital à l'homme pour vivre ?    Merci pour ce débat enrichissant et intéressant.  
Modifié en dernier par politicien le 29 juil. 2010, 11:43:00, modifié 3 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 02 sept. 2009, 03:13:00

Légaliser avec des resctrictions ? Pourtant avec des restrictions sur l'alcool, il y au total, sur une base de 6 000 décès sur la route par an, l'alcool est responsable de la mort de 2 270 personnes.  
 
Puis, dans 85 % des cas d’accidents mortels liés à l’alcool, les responsables étaient des buveurs occasionnels, l’alcool est à l’origine de 34% des accidents mortels toute l’année. On voit bien avec ces chiffres que ces restrictions ne servent à rien, je pense qu'il sera de même pour la légalisation du cannabis. 
Tu es donc pour interdire la vente d'alcool, et son usage, tout en appliquant la tolérance Zéro.

Outre que tu émets un contre-sens à ton argumentation, en disant que la restriction est inefficace, il demeure que ton argument est inacceptable, car tu oublies de dire que c'est grâce aux restrictions, et à la politique sécuritaire que depuis 7 années consécutives le nombre de mort baisse sur la route.

Je pense que la restriction et la prévention sont préférable à la totale prohibition.
Politicien à dit :

"pourquoi l'homme à besoin de ces substance"?"
"Est ce vital à l'homme pour vivre"?"
L'homme a le désir de ces substances, ce n'est pas une nécessité primitive, c'est du superflu, cela détend, cela exalte, c'est l'évasion, la béatitude, le nirvana, comme surfer une vague à Hawaï, faire du deltaplane au Népal, admirer un couché de soleil au bord du Nil, ou encore embrasser sa dulcinée dans une gondole à Venise...

Ce qui est vital, est physiologique, besoin de se nourrir, de boire, de se reproduire...

.../...


En conclusion,

Je pense que les drogues doivent être soumise à la législation, globalement je suis pour une dépénalisation des usagers de drogues dures, et pour une totale légalisation des drogues douces (production, distribution, consommation).

Je pense que l'Etat doit juste servir à contrôler ce marché, par exemple en soumettant une charte de qualité, et des contrôles régulier dans les entreprises et hors marché.

Capitaliste libertaire que je suis, je pense que le marché du cannabis doit s'étendre à tous les circuits de distribution (GMS, cofee shop, vente directe ...etc), afin d'aboutir à un marché diversifié, à fort valeur ajoutée et à fort création d'emplois.

En somme, je pense que prohiber les drogues douces revient à nuire intrinsèquement aux libertés individuelles et à l'économie de notre pays.

Une politique cohérente doit être menée, en France cela doit être fait progressivement,  nous devons tout d'abord dépénaliser les usagers de cannabis et tendre à l'ouverture d'un marché du cannabis.

J'ai bien compris l'opposition de Politicien, il voit un danger sanitaire et sociale avec la légalisation et la banalisation du produit, sauf que la plus part des ces objections sont traités grâce à la légalisation (moins d'insécurité, risque sanitaire diminué, fin du marché noir, de la corruption...etc), en plus la politique de prohibition soutenu par lui même est inéluctablement voué à l'échec. En fait, les détracteurs de la légalisation des drogues, comme Politicien,  pratiquent souvent, involontairement ou pas le sophisme à merveille, tandis que l'apologie des drogues venant des hommes sage, comme moi, renvoie toujours à la raison, en deux mots: la légalisation... à vous de choisir...
Chacun son avis,mais ce qui est sur c'est que la politique française actuelle va droit dans le mur, il faut changer cela, et c'est tous ensemble qu'on peut le faire, Voter pour moi... icon_cheesygrin


Pour finir, voici quelques citations en rapport avec la drogue :

 "La drogue a fait cents mort en France l'année dernière, l'alcool cinquante mille, choisis ton camp camarade!" Coluche.
 "La réalité c'est l'illusion créée par l'absence de drogue" R.Desjardin.
 "Comme d'autres le cannabis, on cultive chez nous le vague à l'ame, petite drogue douce et délétère" François Mitterrand.
 "Dans le trafic d'idée comme dans le trafic des drogues, on punit l'usager sans toucher aux dealers" Guy Bedos.
 "Je suis devenu acteur, car c'est moins dangeureux que de vendre de la drogue" Jamel Debouzze.
 "La drogue c'est comme une femme, elle ne te pardonnera pas si tu dépasses la mesure avec elle" G.Gévry.
 "Le travail est la pire des drogues, ce qui en n'ont en crève, ce qui en manquent en crève aussi" Anonyme.
 "Le sexe est une drogue j'ai des périodes de shoot et d'abstinences" D.Robert.
 "Vacances, drogues populaire" Calafarte.
 "Je trouve moi même aux herbes des vertus qu'elle ne connait pas, et elle est bien étonnée quand je fais des drogues dont elle voit ensuite le bon effet" George .Sand.
 "Le travail est l'opium du peuple..., je n'ais pas envie de finir drogué" B.Viand
 "Si l'amour était une drogue, j'en ferais une overdorse" Anonyme.


Modifié en dernier par Libre penseur le 29 juil. 2010, 11:43:00, modifié 3 fois.

Avatar du membre
signora
Messages : 2723
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Face à face : Politicien - Libre Penseur

Message non lu par signora » 19 juin 2017, 17:38:28

Tu as creusé profond !!! en déterrant un post qui date de 2009 :P
Mais tu as raison ici il fait bon débattre. Alors, présente-toi, et, lance-toi ;)
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 15728
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Face à face : Politicien - Libre Penseur

Message non lu par Jeff Van Planet » 19 juin 2017, 17:51:06

le nom de la rubrique est-il face à face?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
signora
Messages : 2723
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Face à face : Politicien - Libre Penseur

Message non lu par signora » 19 juin 2017, 17:57:13

8 ans après ...
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 15728
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Face à face : Politicien - Libre Penseur

Message non lu par Jeff Van Planet » 19 juin 2017, 17:58:21

C'est un "face à face" même 8 ans après <3 :P hein? quoi? j'ai pas le droit d'être de mauvaise foi de temps en temps?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
signora
Messages : 2723
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Face à face : Politicien - Libre Penseur

Message non lu par signora » 19 juin 2017, 18:09:28

C'est fin ! j'ai dû aller chercher mes lunettes Image
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 15728
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Face à face : Politicien - Libre Penseur

Message non lu par Jeff Van Planet » 19 juin 2017, 20:13:03

la prochaine fois tu cliques sur "citer" et tu vois le texte en taille nromale :D
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Les face à face »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré