L'Abolition de la peine de mort fête ses 30 ans

Vous souhaitez discuter d'Histoire, des institutions, des concepts, des faits historiques marquants et des hommes politiques de notre pays c'est ici
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22332
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: L'Abolition de la peine de mort fête ses 30 ans

Message non lu par Golgoth » 02 juin 2024, 20:53:41

Kadavre a écrit :
05 sept. 2023, 16:36:22
les orteils a écrit :
05 sept. 2023, 14:21:13
Il y a un lien, d'accord, mais aussi beaucoup de différences: la peine de mort concerne des gens pour qui justement la vie n'est pas sacrée puisqu'ils l'ont eux-mêmes ôtée, l'avortement peut concerner un viol, l'euthanasie peut être souhaitée par le destinataire... Sur ces trois questions, il y a de multiples cas de figure.
Oui, mais si tu es contre la peine de mort, tu l'es d'une façon absolue, par principe. Si tu commences à faire des exceptions, c'est que tu es pour la peine de mort, de facto.
Entièrement d'accord.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: L'Abolition de la peine de mort fête ses 30 ans

Message non lu par pierre30 » 03 juin 2024, 09:53:34

La peine de mort est une condamnation pénale. L'avortement est un geste médical effectué suite à décision de la ou des personnes concernées. Il y a beaucoup plus qu'une nuance entre les 2.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5850
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: L'Abolition de la peine de mort fête ses 30 ans

Message non lu par les orteils » 03 juin 2024, 13:22:41

Golgoth a écrit :
02 juin 2024, 20:53:41
Kadavre a écrit :
05 sept. 2023, 16:36:22
les orteils a écrit :
05 sept. 2023, 14:21:13
Il y a un lien, d'accord, mais aussi beaucoup de différences: la peine de mort concerne des gens pour qui justement la vie n'est pas sacrée puisqu'ils l'ont eux-mêmes ôtée, l'avortement peut concerner un viol, l'euthanasie peut être souhaitée par le destinataire... Sur ces trois questions, il y a de multiples cas de figure.
Oui, mais si tu es contre la peine de mort, tu l'es d'une façon absolue, par principe. Si tu commences à faire des exceptions, c'est que tu es pour la peine de mort, de facto.
Entièrement d'accord.
La différence c'est que quand on est contre on ne se soucie pas des multiples cas de figure ; quand on est pour, on adapte le jugement selon les circonstances.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Répondre

Retourner vers « Histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré