L'ensauvagement de la société

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Papibilou
Messages : 7240
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

L'ensauvagement de la société

Message non lu par Papibilou » 15 juil. 2019, 18:40:20

Si je juxtapose,
- les exactions des gilets jaunes à l'arc de triomphe,
- la grève des copies du bac
- les sifflets au président de la République
- les exactions faisant suite au match de l'Algérie
- l'envahissement du Panthéon
Je ne fais pas une pâle imitation de Prévert. Je fais une litanie de débordements.
Certes, j'étais étudiant en 68, mais j'ai l'impression que des limites sont franchies régulièrement sans que personne ne s'en émeuve.
Suis-je devenu un vieux c.. qui ne comprend rien au monde ( vous êtes parfaitement autorisés à répondre par l'affirmative ) ou s'en va-t-on vers un ensauvagement de la société ?

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20514
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Jeff Van Planet » 15 juil. 2019, 19:43:15

personnellement ça fait 12 ans que je suis revenu en france après 16 hors du pays, et quand je suis revenus j'ai trouvé un pays peuplé de racailles. Par l'utilisation de ce mot je fais référence à ces gens au comportement malsain comme on trouve dans le cliché de jeune de banlieue.
Autrefois quand une voiture était arrêtée dans le passage, si on donnait un petit coup de klaxon la personne qui gênait faisait un petit geste d'excuse et se déplaçait. De nos jours, si on klaxon, la personne devient agressive: Le comportement de kaïra typique.

Les gens pensent de plus en plus que tout leurs est dû et que s'ils ne l'ont pas que c'est une injustice, que si les choses ne vont pas dans leurs sens, alors c'est une injustice. Et pour réparer ça ils deviennent agressif. Comme il y a un an de ça (plus?) ce jeune qui menaçait sa prof d'une arme factice pour qu'elle le note présent alors qu'il était absent. La mentalité de "j'ai besoin, on doit me satisfaire ce besoin" et peut importe les moyens, il faut que ce besoin soit satisfait.


Non ce n'est pas une impression, c'est une dérive lente mais sûre qui est là depuis bien longtemps.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Yakiv » 15 juil. 2019, 19:47:53

Il y a des pays où le comportement des gens t'a paru plus civilisé ?

Avatar du membre
johanono
Messages : 26715
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par johanono » 15 juil. 2019, 19:53:57

Papibilou a écrit :
15 juil. 2019, 18:40:20
Si je juxtapose,
- les exactions des gilets jaunes à l'arc de triomphe,
- la grève des copies du bac
- les sifflets au président de la République
- les exactions faisant suite au match de l'Algérie
- l'envahissement du Panthéon
Je ne fais pas une pâle imitation de Prévert. Je fais une litanie de débordements.
Certes, j'étais étudiant en 68, mais j'ai l'impression que des limites sont franchies régulièrement sans que personne ne s'en émeuve.
Suis-je devenu un vieux c.. qui ne comprend rien au monde ( vous êtes parfaitement autorisés à répondre par l'affirmative ) ou s'en va-t-on vers un ensauvagement de la société ?
Tu aurais pu citer les agriculteurs, les étudiants, les chauffeurs de taxi, et plus généralement l'ensemble de nos chances pour la France.

La violence existe probablement dans toutes les sociétés, notamment occidentales. Mais on dirait qu'il y a quand même quelque chose d'assez propre à la France : une agitation sociale perpétuelle, qui se traduit notamment par des scènes de guerre chaque jour un peu partout en France, sans que plus grand monde ne s'en émeuve.

Le plus grave, c'est que cette mentalité de racaille que tu évoques à juste titre ne concerne pas que les pépites de la diversité qui peuplent nos banlieues. Elle tend à se diffuser dans toutes les strates de la société française.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19545
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Golgoth » 15 juil. 2019, 20:51:37

Sérieusement comparer la grève des copies (légale je le rappelle, droit constitutionnel qui plus est) aux exactions à l'Arc de Triomphe où un policer a failli être lynché, il fallait le faire. Une phrase célèbre me vient en tête mais je vais m'abstenir par politesse.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Hector
Messages : 8258
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Hector » 15 juil. 2019, 20:54:22

C'est pourtant tout à fait comparable, et cela s'appelle la chienlit. Je propose qu'on achète le logiciel et le matériel des chinois, et qu'on oublie les scores des mauvais français sur Facebook.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9590
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Nolimits » 15 juil. 2019, 21:08:19

Golgoth a écrit :
15 juil. 2019, 20:51:37
Sérieusement comparer la grève des copies (légale je le rappelle, droit constitutionnel qui plus est) aux exactions à l'Arc de Triomphe où un policer a failli être lynché, il fallait le faire. Une phrase célèbre me vient en tête mais je vais m'abstenir par politesse.
Ce n'est pas une comparaison directe, mais oui, c'est dans le même esprit : des minorités prêtes à tout, prêtes à pourrir n'importe qui (flics, gamins) pour faire aboutir des revendications de faibles audiences.
Ensauvagement me semble le terme adapté et vu qu'il n'y a aucune réponse ferme de la part des autorités devant ces abus, ce n'est pas sur la voie du changement.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9590
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Nolimits » 15 juil. 2019, 21:15:27

Jeff Van Planet a écrit :
15 juil. 2019, 19:43:15
Non ce n'est pas une impression, c'est une dérive lente mais sûre qui est là depuis bien longtemps.
Je partage. Un exemple marquant ? La CAF : pour mémoire, un système social de solidarité qui vient en aide. Il y a 10 ans , il était inconcevable de devoir "protéger" les salariés à l'accueil. Maintenant,il ne doit plus y avoir la moindre petite antenne de la CAF qui n'ait pas son/ses molosses de sécurité à l'entrée.

Avatar du membre
Aiden
Messages : 78
Enregistré le : 22 oct. 2014, 15:55:18

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Aiden » 15 juil. 2019, 21:21:45

Papibilou a écrit :
15 juil. 2019, 18:40:20
Si je juxtapose,
- les exactions des gilets jaunes à l'arc de triomphe,
- la grève des copies du bac
- les sifflets au président de la République
- les exactions faisant suite au match de l'Algérie
- l'envahissement du Panthéon
Je ne fais pas une pâle imitation de Prévert. Je fais une litanie de débordements.
Certes, j'étais étudiant en 68, mais j'ai l'impression que des limites sont franchies régulièrement sans que personne ne s'en émeuve.
Suis-je devenu un vieux c.. qui ne comprend rien au monde ( vous êtes parfaitement autorisés à répondre par l'affirmative ) ou s'en va-t-on vers un ensauvagement de la société ?
Tu assoscies donc des mouvements sociaux et des contestations à de l'ensauvagement? Je rejoins Golgoth. Certains fait que tu présentes ne sont pas très graves au regard des vraies violences . Et puis ce genre de chose existe en France depuis des lustres. La nouveauté d'une méthode (la rétention des notes par certains professeurs ou le Panthéon) ne doit nous aveugler sur le fait que les "prises d'otage" ne sont pas nouvelles . Les sifflements au cours d'une cérémonie officielle ont déjà existé et ne sont pas excessivement graves (cf: http://www.lefigaro.fr/politique/2013/1 ... ielles.php ). Enfin, je ne suis pas sûr que les violences soient récentes dans les mouvement sociaux. Je vérifierai ça demain.
C'est toujours une liste à la Prévert dans le sens ou il convient, dans ce genre de message, d'évoquer le problème de la représentativité.

Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de problème. Je n'évoque pas dans mon messages les problèmes du style protection des CAF ou encore les enfants gâtés. Je n'ai pas encore de réponse pour ça.
Modifié en dernier par Aiden le 15 juil. 2019, 22:00:52, modifié 1 fois.

Avatar du membre
johanono
Messages : 26715
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par johanono » 15 juil. 2019, 21:46:54

Je suis d'accord avec @Golgoth. Les mots ont un sens. Il ne faut pas tout mélanger. Le sujet est l'ensauvagement de notre société. Cela renvoie à la multiplication des actes de violence sous toutes leurs formes.

Les sauvages, de plus en plus nombreux, sont ceux qui vandalisent le mobilier urbain pour un oui ou pour un non, qui agressent les agents des services publics (médecins, profs, etc.) à la moindre contrariété, qui incendient des écoles, qui attaquent des commissariats, qui violent des femmes au coin de la rue, qui caillassent gratuitement les flics ou les pompiers, qui poignardent un passant pour un mauvais regard, etc.

Les gens qui font grève, ce ne sont pas des sauvages. Au pire, ce sont des casse-c....... Les grèves contribuent un peu au désordre ambiant, elles accréditent le constat que la France est ingouvernable, mais on ne peut clairement pas les mettre sur le même plan que les sauvageries énoncées ci-dessus.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19545
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Golgoth » 15 juil. 2019, 21:50:06

Nolimits a écrit :
15 juil. 2019, 21:08:19
Golgoth a écrit :
15 juil. 2019, 20:51:37
Sérieusement comparer la grève des copies (légale je le rappelle, droit constitutionnel qui plus est) aux exactions à l'Arc de Triomphe où un policer a failli être lynché, il fallait le faire. Une phrase célèbre me vient en tête mais je vais m'abstenir par politesse.
Ce n'est pas une comparaison directe, mais oui, c'est dans le même esprit : des minorités prêtes à tout, prêtes à pourrir n'importe qui (flics, gamins) pour faire aboutir des revendications de faibles audiences.
Ensauvagement me semble le terme adapté et vu qu'il n'y a aucune réponse ferme de la part des autorités devant ces abus, ce n'est pas sur la voie du changement.
La grève n'est pas un abus puisqu'elle est légale. Les profs n'ont rien dégradé, ils ont fait grève plusieurs jours et ont fini par rendre ensuite les copies, intactes et corrigées. Vous faites une comparaison très dangereuse concernant nos libertés fondamentales, je trouve ça très inquiétant.
On est pas loin de la grève des mineurs de 1948 quand on vous lit.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19545
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Golgoth » 15 juil. 2019, 21:50:58

johanono a écrit :
15 juil. 2019, 21:46:54
Je suis d'accord avec @Golgoth. Les mots ont un sens. Il ne faut pas tout mélanger. Le sujet est l'ensauvagement de notre société. Cela renvoie à la multiplication des actes de violence sous toutes leurs formes.

Les sauvages, de plus en plus nombreux, sont ceux qui vandalisent le mobilier urbain pour un oui ou pour un non, qui agressent les agents des services publics (médecins, profs, etc.) à la moindre contrariété, qui incendient des écoles, qui attaquent des commissariats, qui violent des femmes au coin de la rue, qui caillassent gratuitement les flics ou les pompiers, qui poignardent un passant pour un mauvais regard, etc.

Les gens qui font grève, ce ne sont pas des sauvages. Au pire, ce sont des casse-c....... Les grèves contribuent un peu au désordre ambiant, elles accréditent le constat que la France est ingouvernable, mais on ne peut clairement pas les mettre sur le même plan que les sauvageries énoncées ci-dessus.
"Casse-c......" convient très bien, merci @johanono
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9590
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Nolimits » 15 juil. 2019, 23:02:47

On peut faire grève en étant digne et mériter le respect mais on peut aussi faire grève en étant totalement minable. Donc, en effet, je retire le 'ensauvageament", vu qu'on est pointilleux sur la sémantique sur ce fil, mais je ne le remplace pas par "cass**-coui***, mais par "minables".


Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19545
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Golgoth » 15 juil. 2019, 23:13:07

Nolimits a écrit :
15 juil. 2019, 23:02:47
On peut faire grève en étant digne et mériter le respect mais on peut aussi faire grève en étant totalement minable. Donc, en effet, je retire le 'ensauvageament", vu qu'on est pointilleux sur la sémantique sur ce fil, mais je ne le remplace pas par "cass**-coui***, mais par "minables".
Etre minables, ce n'est pas comme faire une tentative d'homicide en groupe sur un policier. Tu vois la différence j'espère.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53427
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: L'ensauvagement de la société

Message non lu par Nombrilist » 16 juil. 2019, 06:01:37

Papibilou a écrit :
15 juil. 2019, 18:40:20
Si je juxtapose
- les exactions des gilets jaunes à l'arc de triomphe => OK
- la grève des copies du bac => pas OK (cf. @Golgoth)
- les sifflets au président de la République => pas OK (en France on a le droit de signifier son mécontentement, on n'est pas à Singapour)
- les exactions faisant suite au match de l'Algérie => OK
- l'envahissement du Panthéon => je n'en ai pas entendu parler, je ne me prononcerai pas.

Franchement, j'aurais plutôt parlé des violences dans les banlieues, les attaques de commissariat, de pompiers, le harcèlement de rue, etc.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré