Délires sexistes : suite et pas fin

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
signora
Messages : 3633
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par signora » 02 juil. 2019, 09:34:45

@Yakiv
Non, non, ne prends pas cela ainsi le pb ne vient pas de toi !
Ecoute, je n'ai pas beaucoup de temps ce matin ... mais je tenais à passer car je craignais ta réaction.
Je voudrais t'expliquer ceci : les filles ont toujours étaient traitées ainsi (Balto va nous dire que les garçons aussi :oops: ), je n'arrive pas à savoir si ça s'amplifie ou pas.
Ce que je crois, c'est comme dis plus haut, les réseaux sociaux amplifient nos réactions face à ce problème.
ET, les lois répressives, puisqu'il me semble que ce type de harcèlement est à présent puni par la loi. Non ?
Je crois, vraiment, que toute répression exagérée devient un amplificateur pour l'agresseur !
Ce sont des jeux c*ns pratiqués par des hommes c*ns en mal de reconnaissance, les menacer d'un procès verbal n'est pas intelligent. Où alors il faut être en possibilité d'appliquer cette menace. La police le peut elle ?
Reste l'éducation des garçons ... j'y reviens ... être ensemble au sport à l'école devait éviter ça il semble que c'est raté ...
Reste aussi l'éducation des filles ... l'idée de se mettre en position de victime -youtube madrid- est un exemple ...
Reste que les réseaux sociaux sont de la m*rde ...
Reste AUSSI la solidarité de tous, car visiblement dans la rue les filles en question ne sont pas seules au milieu de nulle part ...
Je suis personnellement capable de dire devant ce type de situation : ça suffit !
Avons nous totalement perdu le "vivre ensemble" ?
J'espère que mon post ne te fachera pas, sinon on s'en sort pas :love2:
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13155
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Baltorupec » 02 juil. 2019, 10:33:46

@signora Pour avoir des membres féminin de ma familles et des amies qui ont vécues à Paris, apparemment oui, il y a vraiment un problème à ce niveau là et clairement, ce ne sont pas des "allumeuses" (ce qui ne justifierait pas non plus). Cela dépend pas mal des quartiers de Paris, certaines filles que je connais ne s'en plaignent pas, mais je n'ai pas évoqué le sujet avec toutes.
En ce qui concerne la loi, la loi est bien mal appliquée dans pas mal d'endroit, c'est gentil les lois, encore faut il des forces de l'ordre pour les appliquer. Ce genre de loi a juste été passée pour faire semblant que "oui oui, les filles ont s'occupe de vous", mais dans les faits l'état est en train d'échouer dans tous les domaines, l'ordre, la justice, l'éducation et la santé.

Par contre je ne prétend pas que les hommes sont harcelés sexuellement aussi, je dis juste qu'en ce qui concerne les agressions physiques, oui ça arrive régulièrement aux hommes aussi.

Après là on parle juste du problème des agressions sexuelles, je n'aime pas beaucoup le féminisme, mais clairement, je n'ai jamais prétendu qu'il n'y avait pas de problème au niveau de la condition féminine sur les problèmes de harcèlement sexuel.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 14 juil. 2019, 16:09:14

Pour aller plus loin sur l'histoire des inégalités salariales entre hommes et femmes.

https://www.youtube.com/watch?v=_srYXUOKg3w

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13155
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Baltorupec » 14 juil. 2019, 17:09:50

Beaucoup de gloubi boulga dans cette vidéo.

A 0:16 : De 10 à 25 % de moins. En quoi consiste cette variation ? 25 % c'est la moyenne si je me rappelle bien, 10 % c'est la moyenne corrigé des emplois et du temps de travail.

Je cite un extrait de commentaire intéressant :
"Donc les métiers avec une majorité d'employé féminin sont moins bien payée car c'est un métier féminisé ?
C'est-à-dire que si le métier d'ingénieur, qui est bien payé, devient un métier féminisé, alors les salaires baisseront ?

Ce genre de raisonnement est un exemple de sophisme de confusion entre la corrélation et la causalité."

Dernièrement, il serait intéressant de savoir si les hommes et les femmes sont payées autant à créations de valeurs égales.

Dans les fait, je ne suis pas opposé à une revalorisation du salaire de certains métiers dans certaines branches. Si on peut permettre à certaines personnes, hommes ou femmes, de mieux gagner leur vie tant mieux.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 14 juil. 2019, 17:27:40

Baltorupec a écrit :
14 juil. 2019, 17:09:50
Beaucoup de gloubi boulga dans cette vidéo.

A 0:16 : De 10 à 25 % de moins. En quoi consiste cette variation ? 25 % c'est la moyenne si je me rappelle bien, 10 % c'est la moyenne corrigé des emplois et du temps de travail.

Je cite un extrait de commentaire intéressant :
"Donc les métiers avec une majorité d'employé féminin sont moins bien payée car c'est un métier féminisé ?
C'est-à-dire que si le métier d'ingénieur, qui est bien payé, devient un métier féminisé, alors les salaires baisseront ?

Ce genre de raisonnement est un exemple de sophisme de confusion entre la corrélation et la causalité."

Dernièrement, il serait intéressant de savoir si les hommes et les femmes sont payées autant à créations de valeurs égales.

Dans les fait, je ne suis pas opposé à une revalorisation du salaire de certains métiers dans certaines branches. Si on peut permettre à certaines personnes, hommes ou femmes, de mieux gagner leur vie tant mieux.
Au contraire, cette vidéo est très intéressante parce qu'elle aborde les conditions biaisées de détermination des salaires.

Parce que très honnêtement, la théorie qui se contente de dire que les femmes choisissent librement les postes de travail et les temps de travail les moins rémunérés, donc circulez y a rien à voir, c'est un peu du gloubi boulga sexiste sans intérêt pour moi.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9597
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 14 juil. 2019, 17:33:51

Baltorupec a écrit :
14 juil. 2019, 17:09:50

Dans les fait, je ne suis pas opposé à une revalorisation du salaire de certains métiers dans certaines branches. Si on peut permettre à certaines personnes, hommes ou femmes, de mieux gagner leur vie tant mieux.
T'inquiète, on fera du bla-bla, de belles grilles que les grandes entreprises devront remplir, de beaux plans d'actions basés sur plein de "slides" remplis de camemberts pour faire plaisir à tous les apprentis féministes-radicaux mais...la revalorisation de salaire (de qui que ce soit) : :mdr:

- :bisou: chef ? Oui, j'ai lu dans le journal et sur actu-po que les femmes gagnent moins que les hommes, je peux être augmentée ?
- Oui, bien sûr !, on dit +25% ? C'est ok ?
:banane1:

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 14 juil. 2019, 18:32:22

C'est attaquable en justice.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13155
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Baltorupec » 14 juil. 2019, 19:27:13

Yakiv a écrit :
14 juil. 2019, 17:27:40
Parce que très honnêtement, la théorie qui se contente de dire que les femmes choisissent librement les postes de travail et les temps de travail les moins rémunérés, donc circulez y a rien à voir, c'est un peu du gloubi boulga sexiste sans intérêt pour moi.
J'ai fait un an d'étude dans un domaine très peu rémunéré car très peu rentable et avec peu de débouchées, et il y avait 90 % de femmes. Personne ne nous forçait à être là. J'ai fait un saut plus tard dans une formation très similaire, de nouveau à peu près le même constat. C'est bien sûr qu'une expérience personnelle et je ne suis pas passé dans tous les instituts formateurs de France.
Dire que les hommes et les femmes peuvent avoir des centres d'intérêts et des priorités différentes n'a rien de misogyne.
Clairement, chez l'individu moyen, la rémunération semblait beaucoup moins importante chez les femmes que chez les hommes.
J'ai l'impression d'une manière générale que les femmes cherchaient d'avantages des métiers qui avaient un sens social et les hommes allaient vers des métiers beaucoup plus techniques.

Je pense qu'il suffit d'aller aux beaux arts, dans une fac de science humaine, d'anglais pour voir que c'est ultra féminin et à chaque fois il y a très peu de débouchée.

Personnellement, je n'ai pas de certitudes que ces métiers sont moins bien rémunérés parce que sont des femmes, ou qu'ils ne le soient pas.

Par contre là où j'ai une certitude, c'est que dans le féminisme en particulier et dans le domaine politique en général, il y a pas mal de personnes qui ont des doctorats en biais de confirmation.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9597
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 14 juil. 2019, 19:31:47

Il est clair qu'un chaudronnier, qu'un fraiseur sans le bac gagnent nettement mieux leur vie qu'un bac+3/4 assistante administrative.
(dans les 1ers : 90% de bonhommes, dans les 2ème 90% de bonnes femmes)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 14 juil. 2019, 19:43:16

Baltorupec a écrit :
14 juil. 2019, 19:27:13
Personnellement, je n'ai pas de certitudes que ces métiers sont moins bien rémunérés parce que sont des femmes, ou qu'ils ne le soient pas.
Voilà en effet la question qu'il faut se poser.
Et autre question à se poser : dans les secteurs qui rémunèrent le mieux, est-ce qu'on ne préfère pas employer des hommes plutôt que des femmes.
Parce qu'en effet, on retrouve plus de femmes dans des secteurs moins rémunérés, mais de là à dire que c'est leur libre choix, c'est une autre histoire.
Un exemple simple, nous n'avons encore jamais eu de femme à la présidence de la république et une seule femme à Matignon. Et clairement, je ne pense pas que ce résultat soit entièrement lié à la faible proportion de femmes en politique (elles sont de plus en plus nombreuses) et encore moins à un hypothétique déficit de compétence. Je pense tout simplement que notre culture privilégie encore les hommes aux principaux postes de pouvoir et qu'on retrouve cette culture dans le monde du travail.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13155
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Baltorupec » 14 juil. 2019, 20:22:24

C'est plus compliqué que cela. Il me semble que les voix graves sont plus fortement associées à l'autorité, et il est très probable que ce ne soit pas une construction sociale, puisque c'est le cas dans toutes les sociétés humaines, voir même chez les chimpanzés.
Le féminisme actuel, pour sa majorité, se base très fortement sur l'hypothèse que tous les comportements sexués sont des constructions sociales, hors, il y a une forte possibilité que ça ne soit pas le cas, et que les rôles sexués soit un mélange d'innée et d'acquis (évidemment qu'ils ne sont pas à 100 % acquis). Le féminisme actuel se base très fortement sur cela, hors c'est assez probable que c'est faux. Il est sûr que les femmes et les hommes ont des cerveaux structurellement différent. (article en anglais de l'université de Stanford) https://stanmed.stanford.edu/2017spring ... erent.html
De plus, il n'est pas nécessaire que la société entière soit sexiste pour que cela empêche une femme d'être élue. Il suffirait par exemple que cela soit 2 ou 3 %. Nos élections se gagnent souvent dans ces pourcentages là. C'était le cas de la différence Sarkozy/Royale, 4 %.

En tout cas à mon niveau, j'ai clairement constaté que les femmes choisissaient moins leur métier en fonction de la rémunération, je m'abstiendrai d'émettre une certitude au niveau de la société entière, mais cela reste pour moi une hypothèse assez importante.

Clairement, il n'existe aucune entrave pour les femmes d'accéder aux écoles d'ingénieur ou d'informaticiens, et pourtant cela reste des domaines boudées par les femmes.

Il est possible que les femmes aient plus des facilités sociales et les hommes des facilités techniques, et cela de façon innées. Bref, dans leur globalité, les hommes seraient d'avantage tournés vers les objets et les femmes vers les êtres humains. On parle d'une généralité bien sûr.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33108
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par politicien » 14 juil. 2019, 20:26:09

Je peux constater à mon boulot (où les femmes sont minoritaires) que ceux qui viennent mettre la pression pour avoir une augmentation ou une renégociation salariale ce sont quasiment exclusivement des hommes.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9597
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 14 juil. 2019, 20:35:12

Baltorupec a écrit :
14 juil. 2019, 20:22:24
En tout cas à mon niveau, j'ai clairement constaté que les femmes choisissaient moins leur métier en fonction de la rémunération, je m'abstiendrai d'émettre une certitude au niveau de la société entière, mais cela reste pour moi une hypothèse assez importante.

Clairement, il n'existe aucune entrave pour les femmes d'accéder aux écoles d'ingénieur ou d'informaticiens, et pourtant cela reste des domaines boudées par les femmes.

Il est possible que les femmes aient plus des facilités sociales et les hommes des facilités techniques, et cela de façon innées. Bref, dans leur globalité, les hommes seraient d'avantage tournés vers les objets et les femmes vers les êtres humains. On parle d'une généralité bien sûr.
Je te rejoins sur ces constats. Comme je rejoins aussi @politicien, les bonhommes vont beaucoup plus "au combat" pour les augmentations.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 14 juil. 2019, 21:02:33

Là on a un peu tout mélangé, la proportion de femmes dans les secteurs les plus rémunérateurs, la propension à réclamer des augmentations, le ton de la voix...
Il y a certains aspects que je ne suivrai clairement pas. Mais sur d'autres, enfin le premier surtout, on est pas si éloigné du sujet présenté par la vidéo du Monde.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53440
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 14 juil. 2019, 23:20:18

A mon travail où il y a majoritairement des femmes, j'ai appris récemment que j'étais moins bien payé qu'elles, alors que je suis clairement plus performant. Vite, une loi !

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré