Le QI des Français en chute libre

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
Hector
Messages : 8258
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Hector » 29 déc. 2018, 21:28:26

Nolimits a écrit :
06 déc. 2018, 10:39:26
Pour moi, nous sommes lâches et n'arrivons plus à nous convaincre que nous avons de la valeur. Nous sommes en permanence en train de nous excuser d'être ce que nous sommes et de pratiquer la repentance ( et pas seulement sur le sujet économique). Pourquoi vouloir absolument le capitalisme tel qu'il est pratiqué par les Anglo-Saxons et les Chinois ? Nous avons décidé de vivre autrement, faisons-le.
Qui a décidé quoi ? :gratte: Moi j'ai décidé de vivre en démocratie libérale capitaliste, j'assume ce choix dans mon activité professionnelle et mon attitude politique et sociétale.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Hector
Messages : 8258
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Hector » 29 déc. 2018, 21:29:50

Papibilou a écrit :
06 déc. 2018, 12:13:32
Nombrilist a écrit :
06 déc. 2018, 10:24:32
C'est quand même triste d'en être arrivé à se dire que la seule fonction de la culture doit être de former les gens à un travail et pas simplement de les élever intellectuellement.
Je ne suis même pas sûr que la culture forme les gens à un travail.
La culture et la formation professionnelle sont deux sujets très différents. C'est une ânerie très française que de confondre les deux.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13154
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Baltorupec » 29 déc. 2018, 22:32:41

Papibilou a écrit :
06 déc. 2018, 12:13:32
Nombrilist a écrit :
06 déc. 2018, 10:24:32
C'est quand même triste d'en être arrivé à se dire que la seule fonction de la culture doit être de former les gens à un travail et pas simplement de les élever intellectuellement.
Je ne suis même pas sûr que la culture forme les gens à un travail.
Tout dépend du travail. Pour être mécanicien ou même ingénieur non, par contre pour avoir un peu côtoyé une petite bourgeoisie de petits entrepreneurs, je remarque que ces gens avaient une éducation culturelle supérieure.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
asterix
Messages : 1724
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par asterix » 29 déc. 2018, 22:42:14

Le QI des français baisse à mesure que la consommation de cannabis monte. C'est en voie d'être établit. Non seulement les enseignants sont parfois des consommateurs de longue date, mais chez les élèves c'est un plébiscite.
La coke n'est pas sans effet non plus. On la croit stimulante et performeuse, mais elle fait commettre des incohérences et des contreperformances.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 1724
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par asterix » 29 déc. 2018, 22:58:30

Baltorupec a écrit :
29 déc. 2018, 22:32:41
Papibilou a écrit :
06 déc. 2018, 12:13:32
Nombrilist a écrit :
06 déc. 2018, 10:24:32
C'est quand même triste d'en être arrivé à se dire que la seule fonction de la culture doit être de former les gens à un travail et pas simplement de les élever intellectuellement.
Je ne suis même pas sûr que la culture forme les gens à un travail.
Tout dépend du travail. Pour être mécanicien ou même ingénieur non, par contre pour avoir un peu côtoyé une petite bourgeoisie de petits entrepreneurs, je remarque que ces gens avaient une éducation culturelle supérieure.
Pour ce qui est des petits entrepreneurs, pour en être, je trouve que depuis 20 ans ils font décliner cette image de culture correcte. Ils sont là pour la frime et le fun, alors que leurs pères étaient là pour prouver leur génie contant et progressif au monde. Non, vraiment, les gens cultivés sont cadres salariés dans les grands groupes. C'est ce qui leur permet de rester cultivés, parce que chef de PME ou TPE, c'est un enfer matérialiste, une fournaise chauffée à blanc par le facteur humain. On ne sort pas indemme d'une vie à la tête d'une entreprise, surtout si on est cultivé: on devient nihiliste, célinien, nietzchéen. Pour le coup.
La culture ne forme pas. Savoir, ce n'est pas savoir faire. Savoir n'est pas une expérience. La nuance est très forte. Par contre, la culture démontre la curiosité des gens, donc leur aptitude et leur vitesse à apprendre. Pour apprendre, il faut pratiquer le mimétisme, et trouver un mentor. Notre société est à des années lumières de cela, et c'est bien dommage.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Yakiv » 30 déc. 2018, 00:01:47

On a fini par tout mélanger sur ce fil.
Le QI, ce n'est ni la réussite scolaire (certains ont cru bon devoir attaquer l'EN à partir de ça...), ni la culture générale.
Ce sont plutôt des tests de logique à la base.

Papibilou
Messages : 7240
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Papibilou » 30 déc. 2018, 10:24:40

Logos a écrit :
29 déc. 2018, 18:52:04
Cheshire cat a écrit :
08 déc. 2018, 12:21:26
La montée des populisme en France et ailleurs montre bien que cette baisse du QI est réelle.
Obliges des gros QI diplômés de grandes écoles à faire les manuts en interim, et tu verras si certains ne se mettent pas à voter "populiste".

Pour moi ce n'est pas tant le manque d'intelligence ou de culture qui explique le vote "anti-système" chez certaines catégories. C'est surtout car un faible diplôme signifie de plus en plus un faible niveau social. Et donc le sentiment de ne pas trouver sa place et de ne pas avoir d'avenir dans le système actuel.

Mais si le chômage et la précarité se mettaient à doubler chez les diplômés, ils voteraient de plus en plus pour des partis prônant un changement radical, y compris en ayant conscience du caractère hasardeux de certains slogans. Beaucoup de révolutions naissent de l'alliance entre des milieux populaires et des classes moyennes qui ne trouvent plus leur place. Et qui rompent leur soutien aux classes supérieures.
Il y a quand même un manque de culture économique. Combien de français s’inquiètent de l'accroissement de la dette ? Combien s’inquiètent du déficit budgétaire ? Combien savent que le système des retraites ou de la santé sont en équilibre précaire ? Et même la gestion de leur commune ? Combien savent quelques chiffres comme le PIB, le budget de l'état le coût des retraites celui de la santé ? Combien pensent encore qu'il suffit à l'état d'imprimer quelques billets de plus pour qu'ils aient de l'argent en plus sur leur compte courant ? Combien confondent millions et milliards ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53427
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Nombrilist » 30 déc. 2018, 10:29:33

Et je dirais même: combien ne pensent pas comme moi ? :star3:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53427
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Nombrilist » 30 déc. 2018, 10:30:20

Yakiv a écrit :
30 déc. 2018, 00:01:47
On a fini par tout mélanger sur ce fil.
Le QI, ce n'est ni la réussite scolaire (certains ont cru bon devoir attaquer l'EN à partir de ça...), ni la culture générale.
Ce sont plutôt des tests de logique à la base.
Absolument exact. On peut avoir un QI de 130 et ne pas arriver à planter un clou correctement dans un mur.

Papibilou
Messages : 7240
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Papibilou » 30 déc. 2018, 15:09:12

Nombrilist a écrit :
30 déc. 2018, 10:30:20

Absolument exact. On peut avoir un QI de 130 et ne pas arriver à planter un clou correctement dans un mur.
C'est mon cas .. en tous cas pour le clou :tel:

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20514
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Jeff Van Planet » 30 déc. 2018, 15:26:57

Nombrilist a écrit :
30 déc. 2018, 10:30:20
Yakiv a écrit :
30 déc. 2018, 00:01:47
On a fini par tout mélanger sur ce fil.
Le QI, ce n'est ni la réussite scolaire (certains ont cru bon devoir attaquer l'EN à partir de ça...), ni la culture générale.
Ce sont plutôt des tests de logique à la base.
Absolument exact. On peut avoir un QI de 130 et ne pas arriver à planter un clou correctement dans un mur.
mets en 3 et après des heures de théories de contre théories ils trouveront la bonne méthode :mrgreen:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13154
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Baltorupec » 30 déc. 2018, 16:14:45

asterix a écrit :
29 déc. 2018, 22:58:30

Pour ce qui est des petits entrepreneurs, pour en être, je trouve que depuis 20 ans ils font décliner cette image de culture correcte. Ils sont là pour la frime et le fun, alors que leurs pères étaient là pour prouver leur génie contant et progressif au monde. Non, vraiment, les gens cultivés sont cadres salariés dans les grands groupes. C'est ce qui leur permet de rester cultivés, parce que chef de PME ou TPE, c'est un enfer matérialiste, une fournaise chauffée à blanc par le facteur humain. On ne sort pas indemme d'une vie à la tête d'une entreprise, surtout si on est cultivé: on devient nihiliste, célinien, nietzchéen. Pour le coup.
La culture ne forme pas. Savoir, ce n'est pas savoir faire. Savoir n'est pas une expérience. La nuance est très forte. Par contre, la culture démontre la curiosité des gens, donc leur aptitude et leur vitesse à apprendre. Pour apprendre, il faut pratiquer le mimétisme, et trouver un mentor. Notre société est à des années lumières de cela, et c'est bien dommage.
Je veux bien croire, après je parle juste de mon expérience personnelle.
Nombrilist a écrit :
30 déc. 2018, 10:30:20
Yakiv a écrit :
30 déc. 2018, 00:01:47
On a fini par tout mélanger sur ce fil.
Le QI, ce n'est ni la réussite scolaire (certains ont cru bon devoir attaquer l'EN à partir de ça...), ni la culture générale.
Ce sont plutôt des tests de logique à la base.
Absolument exact. On peut avoir un QI de 130 et ne pas arriver à planter un clou correctement dans un mur.
J'ai un QI un peu supérieur à ça et effectivement, je suis quasiment incapable de conduire une voiture. J'ai pas mal de connaissances mais on ne peut pas dire que je sois brillant. Par contre, le contre coup, c'est que j'ai le syndrôme d'asperger. Avoir un QI élevé peut se payer par des contrecoups relativement élevés, anxiété aussi élevé que le QI, dépression, addictions, comportements à risques. Je m'étais rapproché d'une communauté de haut QI il y a quelques années, j'ai fini par m'en éloigner car j'en avais marre du nombrilisme (sans mauvais jeux de mots) et de la rancoeur envers les "normaux" (appelé neurotypiques). Rancoeur que je retrouve chez certains aspergers, ce qui m'agace beaucoup.
Les capacités intellectuelles doivent être tempérées par beaucoup de modestie et de capacité de travail.

Si j'étais employeur et que je devais viser une tranche de QI pour un recrutement, je viserais probablement les QI de 110-120, ils me semblent avoir un bon ratio d'effets positifs d'un QI supérieur sans trop en avoir les contrecoups néfastes.

Le QI me semble être comme la taille, c'est un peu comme être grand, trop, c'est une maladie (les géants peuvent difficilement se déplacer sans une canne), pas assez, c'est un handicap. A la fin, cela reste le travail, la discipline qui font la différence.

Un peu comme la NBA, en NBA, il y a principalement des grands, mais être grand ne fait pas de vous quelqu'un taillé pour la NBA ,et quelqu'un de taille moyenne très entrainé physiquement sera bien meilleur qu'un grand feignant en basket.

J'espère que ma métaphore filée est compréhensible.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19545
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Golgoth » 30 déc. 2018, 20:50:38

« Neurotypiques » Excellent :star4:
Et bien moi j’en suis bricotypique, j’arrive à planter un clou :star5:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13154
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par Baltorupec » 30 déc. 2018, 21:01:48

Golgoth a écrit :
30 déc. 2018, 20:50:38
« Neurotypiques » Excellent :star4:
Et bien moi j’en suis bricotypique, j’arrive à planter un clou :star5:
:rofl:

Cela m'énerve juste que ça soit utilisé comme insultes par certains individus :massue:
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

pierre30
Messages : 7777
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le QI des Français en chute libre

Message non lu par pierre30 » 31 déc. 2018, 10:13:54

Yakiv a écrit :
30 déc. 2018, 00:01:47
On a fini par tout mélanger sur ce fil.
Le QI, ce n'est ni la réussite scolaire (certains ont cru bon devoir attaquer l'EN à partir de ça...), ni la culture générale.
Ce sont plutôt des tests de logique à la base.
Je n'ai jamais fait ce test auprès d'un spécialiste patenté, mais à un moment il était à la mode de faire ce genre d'exercice à la télé. Pour ce que j'avais vu il y avait pas mal de culture dans les questions. Je me souviens d'un dessin avec une corde sur des poulies. La question demandait dans quelle proportion la force est elle augmentée ou diminuée. Celui qui n'est jamais allé à l'école ne peut pas y répondre.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré