Sondage sur les gilets jaunes

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)

Quelle est votre attitude à l'égard des "gilets jaunes" ?

Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Voir les résultats

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19545
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Golgoth » 08 déc. 2018, 16:01:26

Nombrilist a écrit :
08 déc. 2018, 12:28:18
Tiens, c'est marrant, moi j'aurais dit que la France n'a jamais été aussi divisée entre 4 politiques proposées différentes faisant chacune 25%. Car bien sûr je considère que Macron a été mal élu, mais ça aurait été aussi le cas pour Mélenchon, Fillon ou Le Pen.
Surtout derrière Macron agit comme s’il avait le soutient d’une majorité de l’opinion. Et une phrase comme « qu’ils viennent me chercher » c’est une incitation à la violence.
Hollande était mal aimé mais personne ne voulait prendre l’Elysée, même pas les cathos pour tous.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53427
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Nombrilist » 08 déc. 2018, 16:44:30

Jeff Van Planet a écrit :
08 déc. 2018, 13:45:36
Nombrilist a écrit :
08 déc. 2018, 12:28:18
Tiens, c'est marrant, moi j'aurais dit que la France n'a jamais été aussi divisée entre 4 politiques proposées différentes faisant chacune 25%. Car bien sûr je considère que Macron a été mal élu, mais ça aurait été aussi le cas pour Mélenchon, Fillon ou Le Pen.
c'est la deuxième fois que je te lis écrire cette expression "mal élu". Question: qu'est-ce que ça veut dire?
C'est à dire élu sans faire réellement consensus.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20514
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Jeff Van Planet » 08 déc. 2018, 17:52:45

Nombrilist a écrit :
08 déc. 2018, 16:44:30
Jeff Van Planet a écrit :
08 déc. 2018, 13:45:36
Nombrilist a écrit :
08 déc. 2018, 12:28:18
Tiens, c'est marrant, moi j'aurais dit que la France n'a jamais été aussi divisée entre 4 politiques proposées différentes faisant chacune 25%. Car bien sûr je considère que Macron a été mal élu, mais ça aurait été aussi le cas pour Mélenchon, Fillon ou Le Pen.
c'est la deuxième fois que je te lis écrire cette expression "mal élu". Question: qu'est-ce que ça veut dire?
C'est à dire élu sans faire réellement consensus.
ça se discute.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Yakiv » 08 déc. 2018, 20:49:51

Logos a écrit :
08 déc. 2018, 15:34:34
Je crois que tu n'as pas bien compris l'argument. Au premier tour évidemment que le choix était assez large.
C'est au second tour que beaucoup de français ont eu l'impression de "ne pas avoir le choix".
Je ne sais pas tu as oublié la pression mise au nom du "Front républicain" sur le mode "Macron ou le chaos".
Ne pas voter Macron, c'était limite être fasciste. On se souvient des titres du genre de Libération
"Faites ce que vous voulez mais votez Macron".
Il se trouve qu'on a comparé les seconds tours Chirac - Le Pen et Macron - Le Pen aujourd'hui, or justement, je trouve qu'autant le "front républicain" a été implacable et très efficace en 2002, autant en 2017 je n'ai pas l'impression qu'on ait été submergé par cette logique, ni qu'elle ait forcément été très efficace.
Et puis bon, ce sont quand même les électeurs qui ont envoyé l'extrême-droite au second tour, non ? Qu'on ne vienne pas ensuite pleurer qu'il n'y avait plus de choix au second tour. Si les électeurs veulent un meilleur choix, ils n'avaient qu'à placer Fillon et Mélenchon en tête.
Logos a écrit :
08 déc. 2018, 15:34:34
Aucun finaliste n'était en fait capable de susciter une adhésion majoritaire. Notre système présidentiel
n'est pas adapté à un gros morcellement de la vie politique. Il est prévu dans l'idéal pour une situation de domination
d'un parti ou d'une personne (type De Gaulle). Ou au pire un système bipartisan avec si besoin des alliances cohérentes.

Là que ça soit Macron, Fillon, Le Pen ou Mélenchon, si chaque candidat élu appliquait stricto sensus son programme
sans tenir compte de sa faible base électorale, ça aurait été un problème. On parle de Fillon, mais oui Fillon aurait
sans doute été pire que Macron. Et peut-être qu'une crise encore plus violente aurait éclaté vu son caractère et son programme.
Et je pense aussi que De Gaulle ne ferait pas plus de 20-30% des voix à notre époque.
Ce n'est pas avec les politiques que les Français ont un problème, c'est avec la politique.
Mais bon, si tu es un partisan d'un changement du mode de scrutin, moi aussi.

pierre30
Messages : 7777
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par pierre30 » 09 déc. 2018, 08:02:13

Mal élu sous entend qu'il pourrait y avoir un président bien élu ?
Quelqu'un peut il citer un exemple ?
Il n'y a qu'en cas de crise grave que les citoyens se rangent derrière un homme providentiel. Et ce n'est même pas toujours vrai.
La vertu de la démocratie et de notre système est de produire un dirigeant pour 5 ans élu par des gens qui ont des opinions très diverses.
Si tout le monde pensait la même chose le débat s' en trouverait appauvri et surtout on finirait par se prendre un mûr. Le système permet de gouverner ce pays malgré ces diverses opinions. La 4 eme république a essayé de fonctionner de façon différente et cela n'a abouti qu'à de la confusion.
Alors Macron mal élu? Non : il est élu.
Certains pensent qu'un roi résoudrait le problème. Soit ils veulent se débarrasser de la contrainte de choisir, soit ils croient que le roi deviendrait lueur gourou et qu'ils seraient heureux dans son ombre.
La republique c'est l'organisation du bordel. Je préfère ça à l'ordre militaire.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53427
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Nombrilist » 09 déc. 2018, 10:12:16

Mitterrand, Chirac 1995 et Hollande 2012 ont été bien élus. Chirac 2002 et Sarkozy 2007 (dans la mesure où Bayrou faisait davantage consensus) ont été mal élus.

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par albert » 09 déc. 2018, 11:05:51

J'ai regardé les scores réalisés par les présidents de la république au premier tour des élections depuis l'élection du président au suffrage universel direct en 1965.

de Gaulle (1965) 44,65%
Pompidou (1969) 44,47%
Giscard (1974) 32,60%
Mitterrand (1981) 25,85%
Mitterrand (1988) 34,11%
Chirac (1995) 20,84%
Chirac (2002) 19,88%
Sarkozy (2007) 31,18%
Hollande (2012) 28,63%
Macron (2017) 24,01%

Le meilleur score est détenu par le général de Gaulle en 1965 avec 44,65%. A l'époque, tout le monde pensait qu'il serait élu dès le premier tour. Le fait de se retrouver en ballotage avec Mitterrand avait été vu comme un échec relatif.

Mitterrand est le seul à avoir obtenu pour son second mandat un meilleur score qu'au premier.

D'une façon générale, les scores sont en baisse régulière.

Chirac est le seul à avoir fait pire que Macron. Mais il faut nuancer : en 1995, il y avait deux candidats du RPR : Balladur et Chirac. Et en 2002, c'était son second mandat, il était usé et n'avait été réélu que grâce à la cohabitation avec Jospin et parce que la gauche était très divisée.

Le score de Macron apparaît donc comme particulièrement faible. Mais il a été régulièrement élu et nul ne peut le contester. Cependant, dans l'esprit de la Cinquième république, les pouvoirs importants du président de la république reposent sur la confiance du peuple qui sont la base de sa légitimité. On sait que le général de Gaulle, après mai 1968, a prononcé la dissolution de l'assemblée nationale. Puis, un an plus tard, il a remis son mandat en jeu avec le référendum sur la régionalisation. Compte tenu des événements actuels et des sondages catastrophiques, il me semble que Macron devrait faire comme son illustre prédécesseur et redonner la parole aux Français. .Mais bien sûr, je sais qu'il ne le fera pas.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Yakiv » 09 déc. 2018, 11:33:37

albert a écrit :
09 déc. 2018, 11:05:51
J'ai regardé les scores réalisés par les présidents de la république au premier tour des élections depuis l'élection du président au suffrage universel direct en 1965.

de Gaulle (1965) 44,65%
Pompidou (1969) 44,47%
Giscard (1974) 32,60%
Mitterrand (1981) 25,85%
Mitterrand (1988) 34,11%
Chirac (1995) 20,84%
Chirac (2002) 19,88%
Sarkozy (2007) 31,18%
Hollande (2012) 28,63%
Macron (2017) 24,01%

Le meilleur score est détenu par le général de Gaulle en 1965 avec 44,65%. A l'époque, tout le monde pensait qu'il serait élu dès le premier tour. Le fait de se retrouver en ballotage avec Mitterrand avait été vu comme un échec relatif.

Mitterrand est le seul à avoir obtenu pour son second mandat un meilleur score qu'au premier.

D'une façon générale, les scores sont en baisse régulière.

Chirac est le seul à avoir fait pire que Macron. Mais il faut nuancer : en 1995, il y avait deux candidats du RPR : Balladur et Chirac. Et en 2002, c'était son second mandat, il était usé et n'avait été réélu que grâce à la cohabitation avec Jospin et parce que la gauche était très divisée.

Le score de Macron apparaît donc comme particulièrement faible. Mais il a été régulièrement élu et nul ne peut le contester. Cependant, dans l'esprit de la Cinquième république, les pouvoirs importants du président de la république reposent sur la confiance du peuple qui sont la base de sa légitimité. On sait que le général de Gaulle, après mai 1968, a prononcé la dissolution de l'assemblée nationale. Puis, un an plus tard, il a remis son mandat en jeu avec le référendum sur la régionalisation. Compte tenu des événements actuels et des sondages catastrophiques, il me semble que Macron devrait faire comme son illustre prédécesseur et redonner la parole aux Français. .Mais bien sûr, je sais qu'il ne le fera pas.
Si tu nuances le score du vainqueur lors de l'élection de 95 en mettant en avant qu'il y avait 2 candidats RPR, alors tu dois aussi nuancer le résultat de Macron en tenant compte du fait qu'il avait face à lui le candidat officiel de la droite républicaine, le candidat officiel de la gauche républicaine + des candidats très forts aux 2 extrêmes.

Il ne faut quand même pas oublier que Macron est un candidat centriste.
Moi je retiens plutôt que Macron a fait 15% de plus que Bayrou 5 ans plus tôt en fait...

Avatar du membre
Logos
Messages : 1128
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Logos » 09 déc. 2018, 14:14:17

Ce qui compte ce n'est pas que le score au premier tour, qui dépend aussi du nombre de candidats.
C'est le socle "d'adhésion" (même partiel) à un programme, une politique, une personne. Reports de voix compris.

Évidemment ce socle est important si on veut mener de gros changements aux bénéfices lointains ou incertains.
On peut certainement gouverner de façon "tranquille" avec 20% de soutiens sans gros soucis.
Mais peut-être pas mener de lourdes réformes clivantes sans un effort de rassemblement.

Macron a eu un début de mandat favorable. Il a été élu en neutralisant la gauche et la droite.
Il a bénéficié de l'effet "dégagisme". Et d'un certain "bénéfice du doute". Comme il a pu faire passer sans trop
de problèmes des réformes assez sensibles, il a ignoré les signaux d'alerte.

Il faut dire qu'un mouvement tel que les GJ est assez rare. C'était difficile à prévoir.
Mais le raz le bol et le doute, ça non il ne pouvait pas les ignorer. Il a préféré passer outre comme la plupart des présidents.
Confiant dans les institutions qui rendent le Président difficile à renverser. Et le sentiment d'utilité de sa politique.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20514
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Jeff Van Planet » 09 déc. 2018, 14:36:30

Logos a écrit :
09 déc. 2018, 14:14:17

[...]

Évidemment ce socle est important si on veut mener de gros changements aux bénéfices lointains ou incertains.
On peut certainement gouverner de façon "tranquille" avec 20% de soutiens sans gros soucis.
Mais peut-être pas mener de lourdes réformes clivantes sans un effort de rassemblement.

[...]
Je pense qu'en temps que centriste il pariait sur le faite qu'il trouverait toujours une majorité pour soutenir ses réformes. Un coup son socle plus le centre droit, un autre coup son socle plus le centre gauche selon la réforme.

Sur le papier ça pouvait marcher, mais dans la pratique on voit que ça n'a pas marché. C'est plutôt l'inverse.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Yakiv » 09 déc. 2018, 14:48:11

Logos a écrit :
09 déc. 2018, 14:14:17
Ce qui compte ce n'est pas que le score au premier tour, qui dépend aussi du nombre de candidats.
C'est le socle "d'adhésion" (même partiel) à un programme, une politique, une personne. Reports de voix compris.

Évidemment ce socle est important si on veut mener de gros changements aux bénéfices lointains ou incertains.
On peut certainement gouverner de façon "tranquille" avec 20% de soutiens sans gros soucis.
Mais peut-être pas mener de lourdes réformes clivantes sans un effort de rassemblement.

Macron a eu un début de mandat favorable. Il a été élu en neutralisant la gauche et la droite.
Il a bénéficié de l'effet "dégagisme". Et d'un certain "bénéfice du doute". Comme il a pu faire passer sans trop
de problèmes des réformes assez sensibles, il a ignoré les signaux d'alerte.

Il faut dire qu'un mouvement tel que les GJ est assez rare. C'était difficile à prévoir.
Mais le raz le bol et le doute, ça non il ne pouvait pas les ignorer. Il a préféré passer outre comme la plupart des présidents.
Confiant dans les institutions qui rendent le Président difficile à renverser. Et le sentiment d'utilité de sa politique.
Je ne vois pas bien ce que le président a ignoré.

Ça fait 50 ans que les politiques se font insulter de tous les noms et ça fait 50 ans que les politiques font, de l'humiliation publique, une méthode de communication.
"Oui nous avons fait des erreurs", "oui nous avons compris le message", "oui les Français ont raison", etc, etc.
Ça fait bien longtemps que les politiques n'ont plus dit en face à des citoyens lambda "vous avez tort", alors que ça peut arriver et que ça arrive même souvent. Mais non, ce n'est plus possible de dire ça aujourd'hui. J'ai cru un moment que ce gouvernement allait le faire au début du mouvement gilets jaunes, mais non. Encore une fois, les politiques au pouvoir ont tout arrêté en rase campagne et encore une fois, les politiques se soumettent à l'humiliation publique, exemple : https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/0 ... a_23612626
Modifié en dernier par Yakiv le 09 déc. 2018, 15:32:12, modifié 2 fois.

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 25052
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par El Fredo » 09 déc. 2018, 15:20:03

Ben justement, il y en a bien un qui dit "vous avez tort" en face à face avec des citoyens lambda, et il crèche à l'Elysée. Seulement voilà, c'est du "mépris de classe" et de l'arrogance il parait. Les prochains présidents sauront s'en souvenir, ils feront du Chirac à caresser le cul des vaches et à balancer des chèques en bois dont la facture sera payée par leurs successeurs.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53427
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Nombrilist » 09 déc. 2018, 16:02:42

Moi je veux bien entendre que j'ai tort si le mec d'en face a raison et qu'il ne me prend pas de haut.

Avatar du membre
asterix
Messages : 1724
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par asterix » 09 déc. 2018, 16:05:23

El Fredo a écrit :
09 déc. 2018, 15:20:03
Ben justement, il y en a bien un qui dit "vous avez tort" en face à face avec des citoyens lambda, et il crèche à l'Elysée. Seulement voilà, c'est du "mépris de classe" et de l'arrogance il parait. Les prochains présidents sauront s'en souvenir, ils feront du Chirac à caresser le cul des vaches et à balancer des chèques en bois dont la facture sera payée par leurs successeurs.
C'est bien ça.
Juste un bémol: on peut dire "vous avez tort", avoir raison, et crècher à l'Elysée. Mais dire que les "illettrés" doivent "traverser le trottoir" pour trouver un travail, je ne vois pas ce que cela à de présidentiel dans la forme. C'est ça qu'il paie cash, de gens déjà blessés par la prise de conscience de leur inutilité et de leur adaptabilité à un startup nation. Il aurait pu dire la même chose avec un autre ton, avec d'autres mots, et prendre une posture de "père de la nation" (dixit gilets jaunes), sans caresser le cul des vaches ni sculpter la dette sur une planche de bois. Et tout de même, il caresse le cul des Intel core i7, qui broutent le compte en banque de français. Et il n'y a même plus de fumier à épandre du coup, pour les fameux "illettrés" que ce genre de besogne ne répugnait pas, lorsqu'elle gagnait par ce travail, le lard qu'il il a dans la soupe aux cailloux.

Non? ...comment ça, Meuh!?? ^^
:D
Modifié en dernier par asterix le 09 déc. 2018, 16:11:23, modifié 1 fois.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53427
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Sondage sur les gilets jaunes

Message non lu par Nombrilist » 09 déc. 2018, 16:07:04

asterix a écrit :
09 déc. 2018, 16:05:23
El Fredo a écrit :
09 déc. 2018, 15:20:03
Ben justement, il y en a bien un qui dit "vous avez tort" en face à face avec des citoyens lambda, et il crèche à l'Elysée. Seulement voilà, c'est du "mépris de classe" et de l'arrogance il parait. Les prochains présidents sauront s'en souvenir, ils feront du Chirac à caresser le cul des vaches et à balancer des chèques en bois dont la facture sera payée par leurs successeurs.
C'est bien ça.
Juste un bémol: on peut dire "vous avez tort", avoir raison, et crècher à l'Elysée. Mais dire que les "illettrés" doivent "traverser le trottoir" pour trouver un travail, je ne vois pas ce que cela à de présidentiel dans la forme. C'est ça qu'il paie cash, de gens déjà blessé par la prise de conscience de leur inutilité et de leur adaptabilité à un startup nation.
Exactement.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré