Après les attentats, ces jeunes ont choisi d’étudier les religions

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32973
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Après les attentats, ces jeunes ont choisi d’étudier les religions

Message non lu par politicien » 13 nov. 2016, 15:46:00

Bonjour,
Des centaines d’étudiants intègrent chaque année des masters liés au fait religieux. Nous avons rencontré ceux du master de Bordeaux-Montaigne.

«Depuis le 13 novembre, cela m’a conforté dans mon idée de travailler sur la laïcité et le respect des religions. J’habite tout près du Bataclan à Paris, je passe devant tous les jours, j’ai été très marquée. Notre master permet aussi de travailler la sociologie et la psychologie de ces fous de Dieu: qui sont-ils? Qu’ont-ils réellement dans le cerveau? Comment ont-ils été élevés?», raconte Anastasia, étudiante par correspondance.

Depuis 11 ans qu’elle a monté son master religions et société à l’université Bordeaux Montaigne, Bernadette Rigal-Cellard a vu passer tous les profils. Du prêtre à l’imam, du flic au masseur pro, il est une chose qui les lie depuis une décennie: le désir de comprendre, d’appréhender l’infinie complexité du fait religieux qui a nourri le rapport aux autres. Le début du siècle a été chaotique, les événements de 2015 à Paris sont à analyser avec un prisme plus large: celui des moines tibétains immolés, celui d’Ander Brevik en tortionnaire du Christ, celui des ‘mass shootings’ dans les écoles américaines ou de l’anachronisme isolationniste des Amish. Pourquoi la religion peut rendre fou? «C’est la question clef, la raison pour laquelle la plupart de mes étudiants suivent mes cours. Le fait religieux les fascine», explique l’enseignante.

(...)

Les élèves doivent assister aux offices de toutes les religions
Clément a 23 ans, il est en master 2, et sa relation à la religion est bouleversante. «Si je m’étais inscrit au départ, c’était par antagonisme primaire envers les religions. Je voulais pouvoir critiquer en connaissance de cause. Aujourd’hui, je suis beaucoup plus tolérant. Je n’ai pas la foi, je ne crois pas qu’un homme ait pu séparer la mer en deux, mais je comprends très bien que ces allégories puissent être des balises sur les chemins des croyants». Clément a peur, toutefois, peur de l’ignorance des commentateurs, et de l’absence de jugement critique.

(...)

http://etudiant.lefigaro.fr/article/apr ... 71e963387/


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13091
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Après les attentats, ces jeunes ont choisi d’étudier les religions

Message non lu par Baltorupec » 13 nov. 2016, 16:57:49

Ce n'est pas inintéressant voir précieux même si peu professionnalisant ! Après, assister à l'office religieux de toutes les religions, c'est un défi qu'aucun être humain ne pourrait parvenir. J'espère néanmoins qu'ils n'abordent pas la question sous l'angle de la sociologie.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
johanono
Messages : 26370
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Après les attentats, ces jeunes ont choisi d’étudier les religions

Message non lu par johanono » 13 nov. 2016, 17:16:11

L'article n'est pas très clair ? S'agit-il de l'enseignement de l'histoire du fait religieux (comme le laisse entendre le début de l'article) ? Ou bien s'agit-il d'une forme de théologie (comme pourrait le laisser penser l'obligation d'assister aux offices) ?

OK pour apprendre l'histoire du fait religieux. En revanche, je ne vois pas en quoi les considérations théologiques pourraient aider à la compréhension du terrorisme qui frappe la France.

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré