Destin et fatalité.

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
Répondre
robert64
Messages : 96
Enregistré le : 29 juil. 2016, 11:35:26

Destin et fatalité.

Message non lu par robert64 » 19 août 2016, 08:22:20

Je pense que l'on peut infléchir le cours du destin. Nos réactions sont trés différentes face à un échec ou une épreuve. Certains feront preuve de combativité, parviendront à rebondir et trouveront des solutions, d'autres auront une attitude fataliste, seront sans réaction, considérant cet évènement comme un coup du sort contre lequel on ne peut rien.
Par contre, j'ai l'intime conviction qu'il y a une échéance que rien ni personne ne peut modifier, c'est le jour et l'heure de notre mort.
J'en ai connu beaucoup qui ont essayé: pas de tabac, pas d'alcool, pas de charcuterie, uniquement des légumes du jardin et de rares grillades maigres, une activité sportive pratiquée en pleine nature; et bien sur, consultations, analyses de sang, coloscopies, cures, etc... trés régulières.
Exactement le cas d'un membre de ma famille, 60 ans:
Un jour, une anomalie sur un résultat et on diagnostique un cancer. "Est ce possible?". Mais pourquoi s'inquiéter: "sur un organisme sain comme le mien, la maladie n'aura pas prise!". Quelques mois plus tard, on enterre le malheureux qui, trois jours avant son décés, confiait à son épouse: "c'était bien la peine de me priver comme ça...".
Combien connaissons nous de cas identiques?
A l'inverse, d'autres qui ne se sont privés de rien, apéro tous les jours, toujours une cartouche de cigarettes d'avance, paté, jambon, viandes poellées, en sauces ou roties tous les jours, sportifs sur canapé, et qui s'éteignent paisiblement entre 80 et 90 ans... Je ne généralise rien, mais objectivement, j'observe les deux cas à égalité.
Celui qui fume deux paquets par jour pourra mourir d'un cancer du poumon, mais s'il ne fume pas, il mourra le mème jour et à la mème heure d' un autre cancer, ou d'un infarctus, ou d'un accident, ou d'un attentat, ou d'un mari jaloux,etc...
Et les victimes d'accidents d'avion, d'actes de terrorisme, de la Shoah? Ils n'échappent pas davantage à une fatalité collective. Mème les suicidés sont inconsciemment exacts au rendez-vous.
Je crois en une entité supérieure bienveillante. Je crois, l'heure venue, que je vais retrouver toutes les personnes disparues avant moi, ce qui marquera le début d'une seconde vie de sérénité. Je n'ai donc nulle peur de la mort.
On me dira que ces convictions m'arrangent bien, qu'elles me dégagent de toute obligation morale et intellectuelle envers l'exercice ou l'attachement à une croyance traditionnelle, me connaissant, c'est bien possible...

pierre30
Messages : 7632
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Destin et fatalité.

Message non lu par pierre30 » 19 août 2016, 08:46:47

Je ne voudrais pas contrarier ton "optimisme". Mais on sait que l'espérance de vie augmente dans nos pays à cause notamment de la médecine et de la qualité de vie. Cela montre quand même qu'il y a possibilité de modifier l'échéance, non ? Du moins collectivement; au niveau de l'individu on peut encore rester poète :choupi: .

robert64
Messages : 96
Enregistré le : 29 juil. 2016, 11:35:26

Re: Destin et fatalité.

Message non lu par robert64 » 19 août 2016, 09:16:32

J'ai appris récemment que l' augmentation de l' "espérance de vie" était loin d'étre aussi avérée... Par contre, elle a fourni un argument en bèton aux initiateurs de l'allongement de l'age de départ en retraite. La clique Sarkozy s'est engouffrée dans cette brèche inespérée...

pierre30
Messages : 7632
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Destin et fatalité.

Message non lu par pierre30 » 19 août 2016, 09:25:47

Ben si tu nies à ce point les évidences, tu as forcément raison ;) .

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Destin et fatalité.

Message non lu par Georges » 19 août 2016, 14:36:54

Si la durée de vie a augmenté depuis de nombreuses années, mais à tendance à rester stable depuis 2 ans, la durée de vie en bonne santé après avoir augmenter à tendance à baisser depuis quelques années.

robert64
Messages : 96
Enregistré le : 29 juil. 2016, 11:35:26

Re: Destin et fatalité.

Message non lu par robert64 » 19 août 2016, 19:47:34

pierre30 » 19 Aoû 2016, 09:25:47 a écrit :Ben si tu nies à ce point les évidences, tu as forcément raison ;) .
L'espérance de vie augmente au rythme de l'évolution biologique de l'humanité. Rien qui puisse impacter ma théorie.
Je ne cherche pas à convaincre, seulement à partager.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 20094
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Destin et fatalité.

Message non lu par Jeff Van Planet » 19 août 2016, 19:52:11

robert64 » 19 Aoû 2016, 09:16:32 a écrit :J'ai appris récemment que l' augmentation de l' "espérance de vie" était loin d'étre aussi avérée... Par contre, elle a fourni un argument en bèton aux initiateurs de l'allongement de l'age de départ en retraite. La clique Sarkozy s'est engouffrée dans cette brèche inespérée...
a mon humble avis, cette rumeur c'est un coup des francs maçons :rofl:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

robert64
Messages : 96
Enregistré le : 29 juil. 2016, 11:35:26

Re: Destin et fatalité.

Message non lu par robert64 » 19 août 2016, 20:03:19

Les Francs Maçons seraient là dessous?? Ca fait peur...

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13091
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Destin et fatalité.

Message non lu par Baltorupec » 19 août 2016, 20:05:21

Déjà il faut se rappeler que l'espérance de vie est une moyenne et pour l'espérance de vie à la naissance, une prévision. L'espérance de vie est grandement impactée par le taux de mortalité infantile (en effet, un bébé qui meurt à 8 mois aura tendance à plomber les moyennes). Parfois on utilise l'espérance de vie corrigée de la mortalité infantile. Une grande partie de l'augmentation de l'espérance de vie est souvent due à la baisse de la mortalité infantile par une meilleure nourriture, une meilleur hygiène et des meilleures conditions de vie (un appart chauffé pour les pays froids par exemple), ensuite vient la capacité à éviter les épidémies par les principes de quarantaine et les campagnes de vaccination. Enfin vient les progrès médicaux, puis les habitudes de vie, la sécurité du pays...

Sur un seul point Robert a raison, l'espérance de vie en bonne santé a diminué récemment. Notre médecine permet de sauver plus souvent des personnes d'AVC et autres problèmes de la sorte, mais laissant des personnes souvent très affaiblie et grabataires. Néanmoins, je pense qu'il serait plus rigoureux de vérifier les chiffres, comme je sort du sport, j'ai un peu la flemme tout de suite :').
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré