Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24527
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par johanono » 17 juil. 2018, 00:42:50

Pendant la campagne, il y a eu des exagérations et des mensonges des deux côtés.

Avatar du membre
albert
Messages : 9931
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par albert » 17 juil. 2018, 07:57:59

johanono a écrit :
16 juil. 2018, 20:02:50
J'ai lu certains articles de presse selon lesquels certains électeurs ayant voté pour le Brexit regrettent leur choix aujourd'hui. Il suffit que 5% des électeurs changent d'avis pour le "remain" l'emporte.
Le risque politique d'un nouveau référendum serait trop élevé pour un résultat incertain. En 2016, les sondages donnaient le Brexit perdant.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Incognito
Messages : 2592
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par Incognito » 17 juil. 2018, 13:09:53

johanono a écrit :
17 juil. 2018, 00:42:50
Pendant la campagne, il y a eu des exagérations et des mensonges des deux côtés.
Belle application du principe de fausses équivalences.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
johanono
Messages : 24527
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par johanono » 17 juil. 2018, 14:22:27

Je ne sais pas si ce sont des fausses équivalences. C'est un constat.

Incognito
Messages : 2592
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par Incognito » 17 juil. 2018, 19:55:13

Dans la vidéo, c’est Anna Soubry, une parlementaire membre du parti conservateur. Elle dit en substance que, en privé, les partisans d’un Brexit dur reconnaissent que ça coûtera des centaines de milliers d’emplois. Évidemment, en public, ces petites frappes le contestent.
https://mobile.twitter.com/aljwhite/sta ... 6872880128
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
albert
Messages : 9931
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par albert » 18 juil. 2018, 07:14:35

« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24254
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par El Fredo » 18 juil. 2018, 11:17:06

On en reparlera quand tous leurs camions seront bloqués à Douvres sur des dizaines de kilomètres et que leurs usines seront à l'arrêt du fait de l'interruption de la chaîne logistique avec le continent.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

pierre30
Messages : 7076
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par pierre30 » 18 juil. 2018, 11:54:48

C'est quoi un mauvais accord ?

Avatar du membre
albert
Messages : 9931
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par albert » 18 juil. 2018, 13:39:42

pierre30 a écrit :
18 juil. 2018, 11:54:48
C'est quoi un mauvais accord ?
C'est un accord par lequel la Grande-Bretagne, bien que n'étant plus membre de l'UE, resterait soumise aux contraintes et obligations européennes. Le Brexit n'a d'intérêt que s'il permet à la GB de recouvrer son indépendance.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24254
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par El Fredo » 18 juil. 2018, 15:03:38

Ils resteront soumis aux contraintes et obligations européennes s'ils veulent continuer à être intégrés à l'économie européenne d'une façon ou d'une autre. Autrement dit pas en tant que pays tiers (coucou les processus de normalisation et les barrières douanières).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6291
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par Hector » 18 juil. 2018, 21:24:54

albert a écrit :
18 juil. 2018, 13:39:42
pierre30 a écrit :
18 juil. 2018, 11:54:48
C'est quoi un mauvais accord ?
C'est un accord par lequel la Grande-Bretagne, bien que n'étant plus membre de l'UE, resterait soumise aux contraintes et obligations européennes. Le Brexit n'a d'intérêt que s'il permet à la GB de recouvrer son indépendance.
Je ne sais pas quels sont tes critères pour décider de ce qui est un bon accord ou un mauvais.

Je te donne quelques inconvénients d'un Hard Brexit:
- le prix de la nourriture - déjà cher au UK - augmentera d'autant que les importations de l'UE seront taxées
- les produits manufacturés et services à l'export vers l'UE subiront des droits de douane à l'entrée sur le continent, ce qui les rendra moins compétitifs et donc affectera le commerce , l'industrie et les services britanniques
- le UK ne pourra plus exporter ses déchets vers la Hollande, l'Allemagne et la Suède et se retrouvera à nouveau submergé par ses poubelles
- les britanniques devront demander des visas pour venir visiter le continent et devront demander des permis de résidence pour ceux qui se sont installés en France pour la retraite voir le boulot.
- il n'y aura plus d'immigrés polonais, slovaques , roumains ... well, il n'y aura plus non plus de plombiers polonais , de monteurs mécaniciens slovaques ou d'infirmières roumaines.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30309
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par wesker » 24 juil. 2018, 23:28:24

El Fredo, la stratégie de la peur fut largement essayé et n'a pas vraiment fonctionné. Les camions ne seront pas bloqués car des négociations, des accords commerciaux se négocieront, en toute liberté comme cela se pratique depuis les phéniciens.

La plupart des pays, dans le monde disposent de leur indépendance, sans que cela ne soit synonyme d'autarcie. Naturellement, cela présente des inconvénients, la liberté, l'indépendance et la souveraineté sont des valeurs ayant un prix, mais des milliers de citoyens se sont battus afin qu'elles soient garanties.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24254
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par El Fredo » 25 juil. 2018, 12:13:56

Je crois que tu confonds union douanière et accord de libre-échange. Même en cas d'accord commercial les marchandises doivent franchir la douane, et c'est nécessairement plus lent que s'ils n'ont pas à le faire. Sachant que le Royaume-Uni est intégré dans l'union douanière depuis très longtemps et que ses entreprises ont adapté leur chaîne logistique en conséquence, tout ce qui pourra impacter sa fluidité aura des conséquences majeures sur les entreprise des deux côté de la frontière. Ce n'est pas une "stratégie de peur" ou un truc du genre, c'est la réalité du fonctionnement d'une économie intégrée en flux tendu.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30309
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par wesker » 25 juil. 2018, 13:39:55

Oui

Et je te répète que cela se pratique, quasiment partout dans le monde et depuis la nuit des temps sans que cela, finalement n'entrave le commerce.

Je préfère qu'il y ait un peu de délais et des négociations équitable que la loi de la jungle qui favorise les esclavagistes modernes. C'est chacun qui a son choix de société, son modèle, mais à mon sens, nous sommes minoritaires dans le monde car l'ensemble des pays, y compris les grandes zones économiques font prévaloir la protection de certains de leurs secteurs.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24254
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Grande-Bretagne : Theresa May parvient à imposer le « soft Brexit »

Message non lu par El Fredo » 25 juil. 2018, 14:41:23

Tu ne comprends pas. On ne parle pas de commerce mais de chaîne logistique. On va prendre un exemple :

Imagine que tu es une entreprise britannique qui fabrique des pièces automobiles. Tu fournis des constructeurs automobiles dans toute l'UE, Royaume-Uni compris, sachant que le seul marché domestique ne suffit pas à assurer ton activité. Tant que tu es dans l'union douanière, tes marchandises peuvent circuler librement dans toute l'Europe. Donc tu organises l'approvisionnement de tes clients en flux tendu de tes usines vers les leurs, avec des délais prévisibles et garantis (grosso modo, les temps de transport). Et tous tes concurrents dans les autres pays de l'UE font de même.

Et là, paf ! Brexit. Dur ou mou, on s'en fout.

Tu continues à faire ton business as usual, mais désormais l'essentiel de ta clientèle se trouve de l'autre côté de la frontière de l'UE. Là où auparavant tes marchandises pouvaient circuler librement, elles doivent désormais faire un arrêt par la case douane. Et ce pour plusieurs rasions :
- vérifier les certificats de conformité aux normes UE.
- vérifier la traçabilité des marchandises bénéficiant d'un accord de libre-échange, et oui car sinon il suffirait pour un pays tiers de faire transiter ses marchandises par le RU pour avoir accès au marché de l'UE. C'est la subtilité entre libre-échange et union douanière qui échappe à trop de monde.
- appliquer les droits de douane et autres mesures administratives (rétention etc) pour les autres types de marchandise.
- subir des contrôles volants des douanes en cours de transport, comme pour tous les camions des autres pays tiers.
- etc.

Bref, tes marchandises ne circulent plus aussi librement qu'avant, et ce quelle que soit la nature de l'accord commercial qui te lie avec l'UE. Du coup ta chaîne logistique perd en fluidité et en régularité et tes clients européens qui ont leurs usines à faire tourner commencent à privilégier tes concurrents européens. Sans compter que les nouvelles procédures génèrent des coûts administratifs supplémentaires de ton côté.

(ah j'oubliais : plus le droit au cabotage, donc tes coûts de transport augmentent car tu ne peux plus rentabiliser aussi facilement le trajet retour).

Bottom line : tes coûts fixes augmentent et tu perds en compétitivité (délais notamment), donc si tu es sur un secteur très concurrentiel c'est la survie de ton entreprise qui est en jeu. Et ce même si le RU négocie un accord de libre-échange hyper favorable. L'indépendance a un coût, le mensonge c'est refuser de l'admettre, et je ne pense pas que les souverainistes me contrediront là-dessus.


Si tu prétends que la situation que je décris est purement théorique c'est que tu ne connais absolument rien à la réalité du commerce international et de l'industrie, vu que c'est exactement comme ça que ça se passe actuellement pour tous les pays dans le monde qui ne font pas partie d'une union douanière. Et pour cause vu que c'est le principe d'une union douanière que de supprimer ce genre de problème...
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré