La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Papibilou
Messages : 4515
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par Papibilou » 10 oct. 2017, 18:56:16

Jean a écrit :
10 oct. 2017, 17:56:06

Je suis très inquiet sur l'avenir de l'humanité qui d'un côté explose en nombre alors que de l'autre il semble que nous aurons de moins ne moins besoin de bras et même de têtes.

La remarque du couple Hawking et Gates sur le décalage de plus en plus sensible entre la vitesse d'évolution des compétences (au sens domaine d'action) de l'IA et la vitesse d'évolution des compétences (au sens compréhension des choses et capacité d'action) des hommes risquent de poser problème sur notre capacité à continuer à dominer les choses.

Le modèle de l'enseignement basé sur la transmission du savoir des anciens vers les jeunes (qui plus est de tous les jeunes ensemble ce qui tend à retarder encore les choses) risque d'être obsolète. C'est une première dans l'évolution de l'humanité.

L'apprentissage directement auprès de l'IA devrait permettre non seulement d’accroître la qualité des contenus (en permanence réactualisé) et accroître considérablement la vitesse d'apprentissage.

Alors que l'on sait que la capacité d'apprentissage diminue avec l'âge toute perte de temps dans l'apprentissage rend plus difficile l'appropriation de concepts nouveaux un peu complexes. Les personnes âgées le savent depuis longtemps, les moins âgés qui apprennent les langues le savent aussi, les choses iront en en s’accélérant...
Mon inquiétude rejoint la votre, d'autant que la question ne se pose pas, comme le fait Francis XV de savoir quel est l'intérêt de ce qui va arriver ( comme si on pouvait l'arrêter !). C'est une évolution inarretable selon moi. Ajoutons que l'utilisation de l'IA par des pays agressifs devrait nous amener, comme on a essayé sans succès, de le faire avec la bombe atomique à contrôler l'évolution de l'IA et seule une instance supra nationale pourrait espérer orienter cette révolution vers des solutions favorables à l'humanité.

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3576
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par Francis_15 » 10 oct. 2017, 23:29:07

Ce que moi je veux dire c'est les bénéfices que rapportera cette IA, qui va se les repartir ? Si ça profite à tous sans contrepartie pourquoi pas, si le but c'est que ça ne serve qu'a enrichir et à rendre dépendant la population au profit de la minorité qui dirige les boites responsables de cette technologie, non merci.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23291
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par El Fredo » 11 oct. 2017, 07:30:21

Le problème c'est qu'on ne te demande pas ton avis, pas plus qu'on te force à utiliser quoi que ce soi. Fort heureusement il existe encore la liberté d'entreprendre et d'innover dans nos contrées, tout comme la possibilité d'essuyer des échecs.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Papibilou
Messages : 4515
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par Papibilou » 11 oct. 2017, 12:21:29

El Fredo a écrit :
11 oct. 2017, 07:30:21
Le problème c'est qu'on ne te demande pas ton avis.
Tout à fait. L'IA peut se révéler une machine à broyer l'humanité sans que les êtres humains ne puissent dire quoi que ce soit.

Avatar du membre
omega95
Messages : 4242
Enregistré le : 10 juin 2013, 20:43:07
Compte Twitter : shaidhulud
Localisation : Picardie

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par omega95 » 11 oct. 2017, 15:54:12

Francis_15 a écrit :
10 oct. 2017, 23:29:07
Ce que moi je veux dire c'est les bénéfices que rapportera cette IA, qui va se les repartir ? Si ça profite à tous sans contrepartie pourquoi pas, si le but c'est que ça ne serve qu'a enrichir et à rendre dépendant la population au profit de la minorité qui dirige les boites responsables de cette technologie, non merci.
Ca m'amuse toujours devoirs des gens se battre pour savoir QUI va se mettre dans la poche des bénéfices qui n'existent pas encore...
C'est typiquement de Gauche de se poser ce genre de question. Vous oubliez un peu vite qu'AVANT de distribuer des bénéfices il faut en FAIRE ! Que l'argent ne tombe pas du ciel qu'il faut le GAGNER ! :zinzin: :mur:
Ne mens pas, ne voles pas, ne triches pas, les gouvernements n'aiment pas la concurrence
> Les dormeurs doivent se réveiller ! >L'Etat ne veut pas notre bien, il veut nos biens !
NOUS CITOYENS / Pour les votes Blancs !

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23291
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par El Fredo » 11 oct. 2017, 18:55:58

Papibilou a écrit :
11 oct. 2017, 12:21:29
El Fredo a écrit :
11 oct. 2017, 07:30:21
Le problème c'est qu'on ne te demande pas ton avis.
Tout à fait. L'IA peut se révéler une machine à broyer l'humanité sans que les êtres humains ne puissent dire quoi que ce soit.
Exactement, comme toutes les autres inventions dans l'histoire de l'humanité. Si tout le monde raisonnait comme ça on serait jamais sorti du ruisseau.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Jean
Messages : 3850
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par Jean » 11 oct. 2017, 18:57:21

Papibilou a écrit :
10 oct. 2017, 18:56:16
Jean a écrit :
10 oct. 2017, 17:56:06

Je suis très inquiet sur l'avenir de l'humanité qui d'un côté explose en nombre alors que de l'autre il semble que nous aurons de moins ne moins besoin de bras et même de têtes.

La remarque du couple Hawking et Gates sur le décalage de plus en plus sensible entre la vitesse d'évolution des compétences (au sens domaine d'action) de l'IA et la vitesse d'évolution des compétences (au sens compréhension des choses et capacité d'action) des hommes risquent de poser problème sur notre capacité à continuer à dominer les choses.

Le modèle de l'enseignement basé sur la transmission du savoir des anciens vers les jeunes (qui plus est de tous les jeunes ensemble ce qui tend à retarder encore les choses) risque d'être obsolète. C'est une première dans l'évolution de l'humanité.

L'apprentissage directement auprès de l'IA devrait permettre non seulement d’accroître la qualité des contenus (en permanence réactualisé) et accroître considérablement la vitesse d'apprentissage.

Alors que l'on sait que la capacité d'apprentissage diminue avec l'âge toute perte de temps dans l'apprentissage rend plus difficile l'appropriation de concepts nouveaux un peu complexes. Les personnes âgées le savent depuis longtemps, les moins âgés qui apprennent les langues le savent aussi, les choses iront en en s’accélérant...
Mon inquiétude rejoint la votre, d'autant que la question ne se pose pas, comme le fait Francis XV de savoir quel est l'intérêt de ce qui va arriver ( comme si on pouvait l'arrêter !). C'est une évolution inarretable selon moi. Ajoutons que l'utilisation de l'IA par des pays agressifs devrait nous amener, comme on a essayé sans succès, de le faire avec la bombe atomique à contrôler l'évolution de l'IA et seule une instance supra nationale pourrait espérer orienter cette révolution vers des solutions favorables à l'humanité.

On ne peut pas arrêter cette évolution.

Tout y concourt. Le succès phénoménale du smartphone (déjà un milliard vendu chaque année !!!!) met à notre portée quasiment 16 heures sur 24 (pour ceux qui dorment encore un peu) un ordinateur avide de logiciels chaque jour plus nombreux et de données que l'on génère sans cesse.
Pour exemple une simple info du genre "Tatie, en ce moment j'ai mal à la gorge" traitée par des logiciels de big data permet de signaler l'émergence localisée d'une épidémie et son évolution ce qui permet par exemple de déclencher des pubs sur de médicaments localisés sur les lieux de l'épidémie...

Tout est comme cela.

Ce n'est pas "arrêtable". On n'arrête pas le progrès. Hier on pouvait le freiner à la maille nationale aujourd'hui c'est déjà fini... sauf pour les états continents (la Chine peut encore faire plier Google et Amazon mais elle se dépêche de développer leur Google et leur Amazon)...

Donc il faut faire avec et se donner les moyens de "surfer sur la vague".

Des moyens techniques bien sûr donc de l'argent public bien orienté vers ces créations de valeurs et des moyens humains par une formation favorisant l'adaptation à ce monde nouveau. Mais où trouver des profs un peu in ? sauf à faire appel à l'IA.

Il restera toujours (enfin pour quelques temps encore) des jobs liés à la personne et des fonctionnaires (du moins ceux dont on parle toujours policiers, infirmières aide-soignantes... les autres ?) quelques avocats et juges pour traiter les affaires en appel, le premier niveau (l'application du droit) relevant rapidement de l'IA, quelques médecins spécialistes car le généraliste relèvera lui aussi de l'IA... Tout ce qui est commerce va disparaître et les quelques magasins vont se transformer en show room pour ceux qui ont encore besoin de "toucher".

Bien sûr il restera la maintenance de tous ces systèmes IA et robots qui heureusement comportent aussi du hard...

Et bien sûr la création permanente de nouveaux dispositifs IA ou robots....

Avatar du membre
Jean
Messages : 3850
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par Jean » 11 oct. 2017, 19:04:57

El Fredo a écrit :
11 oct. 2017, 18:55:58
Papibilou a écrit :
11 oct. 2017, 12:21:29
El Fredo a écrit :
11 oct. 2017, 07:30:21
Le problème c'est qu'on ne te demande pas ton avis.
Tout à fait. L'IA peut se révéler une machine à broyer l'humanité sans que les êtres humains ne puissent dire quoi que ce soit.
Exactement, comme toutes les autres inventions dans l'histoire de l'humanité. Si tout le monde raisonnait comme ça on serait jamais sorti du ruisseau.
Mais on a voté pour l'IA en achetant et en utilisant abondamment notre smartphone.

Le vote a même été mondial.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23291
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par El Fredo » 11 oct. 2017, 20:26:02

On a aussi voté pour l'électricité en achetant des ampoules et des frigos, électricité qui sert aussi à torturer des gens à la gégène et à les exécuter sur la chaise électrique.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18877
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par Golgoth » 11 oct. 2017, 20:52:41

Et à faire fonctionner les IA.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3576
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par Francis_15 » 11 oct. 2017, 21:25:15

Jean a écrit :
11 oct. 2017, 18:57:21
Pour exemple une simple info du genre "Tatie, en ce moment j'ai mal à la gorge" traitée par des logiciels de big data permet de signaler l'émergence localisée d'une épidémie et son évolution ce qui permet par exemple de déclencher des pubs sur de médicaments localisés sur les lieux de l'épidémie...
Sauf que comme on aura plus de boulot donc plus de revenus on ne pourra même pas se payer ces médicaments ...

Jean a écrit :
11 oct. 2017, 18:57:21
Ce n'est pas "arrêtable". On n'arrête pas le progrès.
Non mais le progrès peut s'arrêter tout seul ... :mrgreen:
Jean a écrit :
11 oct. 2017, 18:57:21
Donc il faut faire avec et se donner les moyens de "surfer sur la vague".
Pourquoi faire ?
Jean a écrit :
11 oct. 2017, 18:57:21
Il restera toujours (enfin pour quelques temps encore) des jobs liés à la personne et des fonctionnaires (du moins ceux dont on parle toujours policiers, infirmières aide-soignantes... les autres ?) quelques avocats et juges pour traiter les affaires en appel, le premier niveau (l'application du droit) relevant rapidement de l'IA, quelques médecins spécialistes car le généraliste relèvera lui aussi de l'IA... Tout ce qui est commerce va disparaître et les quelques magasins vont se transformer en show room pour ceux qui ont encore besoin de "toucher".
Il n'y aura rien de tout ça, car les gens n'auront pas de boulot donc pas d'argent pour se payer tous ces services, l'économie s'écroulera d'elle même et l'IA avec, à moins d'une révolution sociale.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23291
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par El Fredo » 11 oct. 2017, 22:40:52

Golgoth a écrit :
11 oct. 2017, 20:52:41
Et à faire fonctionner les IA.
Haha, exact, bien vu ;)
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Jean
Messages : 3850
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par Jean » 12 oct. 2017, 12:18:02

Jean a écrit :
11 oct. 2017, 18:57:21
Il restera toujours (enfin pour quelques temps encore) des jobs liés à la personne et des fonctionnaires (du moins ceux dont on parle toujours policiers, infirmières aide-soignantes... les autres ?) quelques avocats et juges pour traiter les affaires en appel, le premier niveau (l'application du droit) relevant rapidement de l'IA, quelques médecins spécialistes car le généraliste relèvera lui aussi de l'IA... Tout ce qui est commerce va disparaître et les quelques magasins vont se transformer en show room pour ceux qui ont encore besoin de "toucher".
Il n'y aura rien de tout ça, car les gens n'auront pas de boulot donc pas d'argent pour se payer tous ces services, l'économie s'écroulera d'elle même et l'IA avec, à moins d'une révolution sociale.
[/quote]


C'est quoi une révolution sociale s'il n'y a plus de travail... Râler contre qui ? Partager quoi ?

Si on veut vraiment réduire la misère et la pullution, il faut réduire le nombre d'homme

Tous les tenants du passé devraient se rendre compte qu'il y cinquante ans on était trois milliards de moins et que dans cinquante ans on sera six milliards de plus.

Alors que justement on a trouvé des robots et de l'IA pour nous remplacer dans les tâches de production...

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3576
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par Francis_15 » 12 oct. 2017, 12:39:10

Jean a écrit :
12 oct. 2017, 12:18:02
C'est quoi une révolution sociale s'il n'y a plus de travail... Râler contre qui ? Partager quoi ?
Partager quoi ? d'après toi :roll:

La production évidement et s'il n'y a plus de production faute de clients, alors les terres arables les ressources et équipements qui restent et sont encore utilisables et réparables.
Jean a écrit :
12 oct. 2017, 12:18:02
Si on veut vraiment réduire la misère et la pullution, il faut réduire le nombre d'homme
Il va falloir en tuer beaucoup alors, remarque rien qu'en supprimer la gratuité des soins et les retraites ça devrait en éliminer pas mal ... ensuite laa bouffe et l'eau et il ne restera plus que les durs à cuire ...

Avatar du membre
Jean
Messages : 3850
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: La France face à la bombe à retardement des compétences ?

Message non lu par Jean » 12 oct. 2017, 18:54:43

Francis_15 a écrit :
12 oct. 2017, 12:39:10
Jean a écrit :
12 oct. 2017, 12:18:02
C'est quoi une révolution sociale s'il n'y a plus de travail... Râler contre qui ? Partager quoi ?
Partager quoi ? d'après toi :roll:

La production évidement et s'il n'y a plus de production faute de clients, alors les terres arables les ressources et équipements qui restent et sont encore utilisables et réparables.

C'est le retour au labourage (à la charrue) et au pâturage... N'ayant plus rien à vendre on ne pourra plus acheter... on se nourrira de notre production... Adieu smartphone, télévision, voiture, vacances, ordinateur (adieu forum :D )...
Le côté positif c'est qu'on pourra exporter ce qui restera à savoir nous-mêmes et ceux qui auront eu l'imprudence de nous rejoindre...
Mais pour émigrer où ? Quels seront les pays riches de demain ? et auront-ils besoin de nous ?
Jean a écrit :
12 oct. 2017, 12:18:02
Si on veut vraiment réduire la misère et la pullution, il faut réduire le nombre d'homme
Il va falloir en tuer beaucoup alors, remarque rien qu'en supprimer la gratuité des soins et les retraites ça devrait en éliminer pas mal ... ensuite laa bouffe et l'eau et il ne restera plus que les durs à cuire ...
Sans tuer, il y a heureusement il y a un phénomène naturelle que l'on ne maîtrise pas (quoique on a été capable de le retarder) c'est la mort naturelle.
Sans tuer les vivants bien entendu on devrait commencer urgemment à essayer de réduire la conception de nouveaux enfants.

Si vraiment la terre commence à ne plus suffire pour accueillir les 7 milliards que nous sommes, comment fera-t-elle pour accueillir les 10 milliards que nous serons bientôt d'autant que plusieurs milliards d'hommes souhaitent ardemment accroître leur niveau de vie et donc de besoin de ressources et de pollution...

Il est urgent, compte tenu de la constante de temps du phénomène (moyenne d'âge 80 ans) de réfléchir au niveau mondial à comment stabiliser rapidement puis réduire la population humaine. Sinon les phénomènes de pollution vont s’amplifier très vite et la recherche des ressources devenues rares va conduire à des conflits...

La réduction de la population me semble une urgence bien plus grande que le tri des déchets dans la poubelle jaune, vert, et marron...



Et en France on s'interroge sur le niveau des allocations familiales destinées à favoriser.... la natalité :zinzin:

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré