Délires féministes : suite et pas fin

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
hérisson
Messages : 621
Enregistré le : 13 sept. 2015, 15:34:06

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par hérisson » 28 avr. 2022, 21:31:50

Camille a écrit :
28 avr. 2022, 16:15:21
Les Allemands ont un rapport très très décomplexé vis-à-vis du corps et de la nudité, surtout dans l'ex-RDA. C'est pour ça que même Angela Merkel avait été photographiée nue durant sa jeunesse.

Pas la même culture effectivement, les Français sont plutôt conservateurs, voire coincés.
C'est un reste de la culture judéo chrétienne en France.

Avatar du membre
johanono
Messages : 35179
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par johanono » 16 mai 2022, 10:38:21

La GameBoy était-elle discriminatoire ?
La GameBoy a 33 ans, mais au fait pourquoi ne l'a-t-on pas appelée « GameGirl » ?

DECRYPTAGE// La GameBoy a désormais l'âge du Christ avant sa mort. A-t-elle autant marqué la civilisation que lui ? Pas certain. En revanche, comme lui, elle est devenue un symbole mondial de masculinité, oubliant au passage que plus de la moitié des joueurs étaient des joueuses. Retour sur une success story que Nintendo a essayé d'accorder au masculin.

Image

suite

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 63371
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 16 mai 2022, 21:30:44

"La GameBoy a 33 ans, mais au fait pourquoi ne l'a-t-on pas appelée « GameGirl » ?"

Faudra poser la question aux Japonais. Cela dit, je me rappelle qu'enfant, je m'étais posé la question.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 21495
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Golgoth » 16 mai 2022, 22:27:02

Nombrilist a écrit :
16 mai 2022, 21:30:44
"La GameBoy a 33 ans, mais au fait pourquoi ne l'a-t-on pas appelée « GameGirl » ?"

Faudra poser la question aux Japonais. Cela dit, je me rappelle qu'enfant, je m'étais posé la question.
GameGenderFluid :mrgreen2:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Camille
Messages : 3033
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Camille » 16 mai 2022, 23:25:11

Je ne vois pas pourquoi cet article fait partie du registre "Délires féministes". C'est une question qu'on peut tous se poser pour peu qu'on s'intéresse au marketing. Nintendo, qui pensait que le jeu vidéo était un truc de garçons, s'était tout simplement planté, et cela peut aussi se comprendre par une société japonaise qui, elle, est effectivement discriminatoire.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 63371
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 16 mai 2022, 23:35:30

Surtout il y a 30 ans.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 14955
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 16 mai 2022, 23:40:52

Il paraît aussi que le nom de la marque Sony vient de "Sunny boy".

Camille
Messages : 3033
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Camille » 16 mai 2022, 23:58:58

Comme le dit l'article, en français, le genre féminin pour désigner la GameBoy s'est imposé, cela a permis de rétablir un certain équilibre. :star2: Mais je crois que ça vaut pour toutes les consoles.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 12227
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 21 juin 2022, 08:55:48

Lyon : Avec ses pistes cyclables non genrées, la métropole a-t-elle déraillé ?
A une internaute qui lui rappelait qu’une ville cyclable devait prendre en compte la parité de ses usagers, Fabien Bagnon acquiesça. En ajoutant : « C’est d’ailleurs la communauté de femmes à vélo Beyondmybike qui participe aux réunions techniques avec les équipes des Voies lyonnaises pour concevoir des pistes non genrées et donc inclusives. »
ICI
:copain: :zen:

Avatar du membre
johanono
Messages : 35179
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par johanono » 21 juin 2022, 10:02:12

Je n'avais imaginé que les pistes cyclables puissent être sexistes. Ces gens-là ont une imagination vraiment débordante.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 12227
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 21 juin 2022, 10:19:33

johanono a écrit :
21 juin 2022, 10:02:12
Je n'avais imaginé que les pistes cyclables puissent être sexistes. Ces gens-là ont une imagination vraiment débordante.
Vivement que la SNCF fasse appel à un collectif féministe pour rendre les rails de chemins de fer non genrés. :star3:

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 14955
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 22 juin 2022, 09:23:43

Nolimits a écrit :
21 juin 2022, 08:55:48
Lyon : Avec ses pistes cyclables non genrées, la métropole a-t-elle déraillé ?
A une internaute qui lui rappelait qu’une ville cyclable devait prendre en compte la parité de ses usagers, Fabien Bagnon acquiesça. En ajoutant : « C’est d’ailleurs la communauté de femmes à vélo Beyondmybike qui participe aux réunions techniques avec les équipes des Voies lyonnaises pour concevoir des pistes non genrées et donc inclusives. »
ICI
:copain: :zen:
Je me suis demandé : c'est quoi une piste "non genrée" ?
Et il suffisait de lire l'article en fait.
  • 1- « c’est la possibilité d’avoir des pistes cyclables suffisamment larges et sécurisées pour permettre à des personnes en fauteuil roulant de se déplacer avec leurs vélos adaptés. Ou des familles de se sentir libre de circuler avec leurs enfants »
  • 2- « identifier ce qui peut freiner son utilisation par un genre ». « Est-ce un problème d’éclairage nocturne ? Est-ce que la piste est monopolisée pour des usages sportifs principalement masculins ? »
Finalement, on se rend compte que c'est une excellente réflexion sur ces pistes cyclables.
Mais voilà, l'élu a un peu tendu la perche, c'est-à-dire qu'il a utilisé un terme encore un peu polémique de nos jours pour que tous les bas-de-plafond viennent crier au scandale et/ou le ridiculiser.

Avatar du membre
johanono
Messages : 35179
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par johanono » 22 juin 2022, 09:31:36

Donc on parle de pistes cyclables plus pratiques, plus accessibles, plus larges et mieux éclairées, pour inciter davantage de monde à les emprunter.

N'est-ce pas plus simple de s'exprimer comme ça, au lieu de vouloir inventer des concepts vaseux et vouloir distinguer les usagers ? :gratte:

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 12227
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 22 juin 2022, 09:35:02

Yakiv a écrit :
22 juin 2022, 09:23:43
Nolimits a écrit :
21 juin 2022, 08:55:48
Lyon : Avec ses pistes cyclables non genrées, la métropole a-t-elle déraillé ?
A une internaute qui lui rappelait qu’une ville cyclable devait prendre en compte la parité de ses usagers, Fabien Bagnon acquiesça. En ajoutant : « C’est d’ailleurs la communauté de femmes à vélo Beyondmybike qui participe aux réunions techniques avec les équipes des Voies lyonnaises pour concevoir des pistes non genrées et donc inclusives. »
ICI
:copain: :zen:
Je me suis demandé : c'est quoi une piste "non genrée" ?
Et il suffisait de lire l'article en fait.
  • 1- « c’est la possibilité d’avoir des pistes cyclables suffisamment larges et sécurisées pour permettre à des personnes en fauteuil roulant de se déplacer avec leurs vélos adaptés. Ou des familles de se sentir libre de circuler avec leurs enfants »
  • 2- « identifier ce qui peut freiner son utilisation par un genre ». « Est-ce un problème d’éclairage nocturne ? Est-ce que la piste est monopolisée pour des usages sportifs principalement masculins ? »
Finalement, on se rend compte que c'est une excellente réflexion sur ces pistes cyclables.
Mais voilà, l'élu a un peu tendu la perche, c'est-à-dire qu'il a utilisé un terme encore un peu polémique de nos jours pour que tous les bas-de-plafond viennent crier au scandale et/ou le ridiculiser.
En ce qui me concerne, je l'avais lu. Mais qui est est ridicule ? Un élu est-il là pour ça ? Qui parle de pistes cyclables "genrées" "inclusives" ? Les mots ont un sens. Si un élu utilise n'importe quel mot pour dire n'importe quoi , est-il digne de son poste ?
C'est quoi des "usages sportifs principalement masculins" ? Ce ne serait pas un cliché sexiste ça dès fois ? (les noirs, ils courent vite aussi !)

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 14955
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 22 juin 2022, 09:37:52

johanono a écrit :
22 juin 2022, 09:31:36
Donc on parle d'une piste plus pratique, plus accessible, plus large et mieux éclairée, pour inciter davantage de monde à l'emprunter.

N'est-ce pas plus simple de s'exprimer comme ça, au lieu de vouloir inventer des concepts vaseux et vouloir distinguer les usagers ? :gratte:
Il y a des publics prioritaires visés sur ces questions.
Quand on éclaire mieux un endroit pour éviter les agressions, on suppose que ça profitera plus aux femmes qu'aux hommes. Quand on les élargit, ça autorisera un nouveau public a y accéder : handicapés, familles.
Alors oui, l'élu fait une erreur "politique" en utilisant ce terme.

Mais l'idée de cette réflexion d' "inclusivité", c'est de se poser les questions sous cet angle :
  • qui ne profite pas de cet espace ?
  • pourquoi ils ne profitent pas de cet espace ?
  • qu'est-ce qu'on peut faire pour que ces gens profitent de cet espace à l'avenir ?

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré