L'instruction deviendra obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019, annonce l'Elysée

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Jean
Messages : 4505
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: L'instruction deviendra obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019, annonce l'Elysée

Message non lu par Jean » 29 mars 2018, 10:00:29

karoline a écrit :
28 mars 2018, 10:49:02
Jean a écrit :
27 mars 2018, 18:34:57
Plutôt le système les prend en main tôt et moins les conséquences de parents "incapables" se feront sentir.
Le "système" n'est pas une garantie d'efficacité, de pédagogie et de psychologie de l'enfance. Le grand nombre de Français, manquant totalement de confiance en eux grâce à leur scolarité à pédagogie qui met plus en valeur les résultats négatifs que le positifs en est une preuve indiscutable.

Une scolarité obligatoire à 3 ans est seulement digne d'un système marxiste, et je suis très surprise que Macron ne s'y oppose pas.
Ce serait marxisme s'il y avait endoctrinement.

Il semble que 97% des enfants de trois ans soient déjà scolarisés, ce qui réduit à peu de chose l'impact de la mesure.

Ensuite je pense que tous les parents ne sont pas aussi attentifs que d'autres à l'éducation de leurs enfants. Pour eux je pense que plus vite leurs enfants sont pris en main par une éducation nationale meilleur ce sera.


Cela dit je suis personnellement convaincu que l'education des enfants est de la responsabilité exclusive des parents et que le système éducatif ne doit être vu que comme un dispositif d'aide pour eux.

J'en suis tellement convaincu que je pense que l'on devrait imaginer une période d'au moins 5 ans après la majorité de l'enfant durant laquelle les parents seraient co-responsables ses actes.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4505
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: L'instruction deviendra obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019, annonce l'Elysée

Message non lu par Jean » 29 mars 2018, 10:13:03

Heleth a écrit :
28 mars 2018, 15:26:23
Jean a écrit :
27 mars 2018, 18:34:57
Cela dit c'est faire le pari que les effets de la génétique sont faibles...
C'est le cas. Sauf anomalie génétique grave (trisomie), la génétique n'a que peut d'influence sur le potentiel d'intelligence d'un individu. Le principal facteur négatif est une mauvaise éducation.
J'avoue avoir de grosses interrogations sur ce sujet.

Une idée fortement ancrée par exemple semble montré que les enfants de milieu aisé et éduqué réussissaient mieux leurs études que ceux des milieu moins favorisé .

Il semble qu'une étude américaine a montré que si ces enfants réussissaient mieux c'était non pas parce que les parents étaient aisés et éduqués mais parce qu'eux-même avaient réussi leurs études (ce pourquoi d'ailleurs ils étaient aisés) et que c'était la génétique qui expliquait cette faculté de réussite.

Il faudrait avoir le détail de l'étude. Pour arriver à cette conclusion avait-il étudier des cas différents notamment au niveau de l'accompagnement de l'enfant ?

Un peu d'inné ? Beaucoup d'acquis ?

Rôle de la génétique dans l'inné ?

Sans oublier la pollution par l'identité réelle des parents, cela peut compliqué les études.... :D Ça c'est un gag !... Quoique les tests ADN sont très récents.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3176
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: L'instruction deviendra obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019, annonce l'Elysée

Message non lu par Cheshire cat » 29 mars 2018, 11:04:52

Il y a des bourgeoises qui veillent à l'éducation de leurs enfants et font aussi du soutien scolaire pour les enfants défavorisés.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
karoline
Messages : 3224
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: L'instruction deviendra obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019, annonce l'Elysée

Message non lu par karoline » 29 mars 2018, 11:09:09

Jean a écrit :
29 mars 2018, 10:13:03
Heleth a écrit :
28 mars 2018, 15:26:23
Jean a écrit :
27 mars 2018, 18:34:57

Cela dit c'est faire le pari que les effets de la génétique sont faibles...
C'est le cas. Sauf anomalie génétique grave (trisomie), la génétique n'a que peut d'influence sur le potentiel d'intelligence d'un individu. Le principal facteur négatif est une mauvaise éducation.
J'avoue avoir de grosses interrogations sur ce sujet.

Une idée fortement ancrée par exemple semble montré que les enfants de milieu aisé et éduqué réussissaient mieux leurs études que ceux des milieu moins favorisé .
Il ne faut pas oublier la motivation! Je pense qu'un enfant motivé et passionné ira plus loin qu'un enfant d'intelligence supérieure.

Heleth
Messages : 670
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: L'instruction deviendra obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019, annonce l'Elysée

Message non lu par Heleth » 29 mars 2018, 11:57:50

Jean a écrit :
29 mars 2018, 10:13:03

Une idée fortement ancrée par exemple semble montré que les enfants de milieu aisé et éduqué réussissaient mieux leurs études que ceux des milieu moins favorisé .
C'est plus qu'une idée. Les statistiques le montrent mais c'est dû à des facteurs socio-économiques et pas à la génétique.
Jean a écrit :
29 mars 2018, 10:13:03

Il semble qu'une étude américaine a montré que si ces enfants réussissaient mieux c'était non pas parce que les parents étaient aisés et éduqués mais parce qu'eux-même avaient réussi leurs études (ce pourquoi d'ailleurs ils étaient aisés) et que c'était la génétique qui expliquait cette faculté de réussite.

Il faudrait avoir le détail de l'étude. Pour arriver à cette conclusion avait-il étudier des cas différents notamment au niveau de l'accompagnement de l'enfant ?

Un peu d'inné ? Beaucoup d'acquis ?

Rôle de la génétique dans l'inné ?

Sans oublier la pollution par l'identité réelle des parents, cela peut compliqué les études.... :D Ça c'est un gag !... Quoique les tests ADN sont très récents.
Je voudrais bien voir la source de cette étude.
Ca ressemble à ces études de l'ex URSS qui parlaient du gène prolétaire et du gène bourgeois.
Ca sent très fort l'eugénisme en tous cas.

Je veux bien entendre que la qualité de l'alimentation et l'hygiène de vie puissent avoir un effet sur le développement du foetus mais l'intelligence et le talent peuvent naître partout et la génétique n'a que peu d'influence dans ça.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4505
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: L'instruction deviendra obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019, annonce l'Elysée

Message non lu par Jean » 29 mars 2018, 16:49:27

Heleth a écrit :
29 mars 2018, 11:57:50
Jean a écrit :
29 mars 2018, 10:13:03

Une idée fortement ancrée par exemple semble montré que les enfants de milieu aisé et éduqué réussissaient mieux leurs études que ceux des milieu moins favorisé .
C'est plus qu'une idée. Les statistiques le montrent mais c'est dû à des facteurs socio-économiques et pas à la génétique.
Jean a écrit :
29 mars 2018, 10:13:03

Il semble qu'une étude américaine a montré que si ces enfants réussissaient mieux c'était non pas parce que les parents étaient aisés et éduqués mais parce qu'eux-même avaient réussi leurs études (ce pourquoi d'ailleurs ils étaient aisés) et que c'était la génétique qui expliquait cette faculté de réussite.

Il faudrait avoir le détail de l'étude. Pour arriver à cette conclusion avait-il étudier des cas différents notamment au niveau de l'accompagnement de l'enfant ?

Un peu d'inné ? Beaucoup d'acquis ?

Rôle de la génétique dans l'inné ?

Sans oublier la pollution par l'identité réelle des parents, cela peut compliqué les études.... :D Ça c'est un gag !... Quoique les tests ADN sont très récents.
Je voudrais bien voir la source de cette étude.
Ca ressemble à ces études de l'ex URSS qui parlaient du gène prolétaire et du gène bourgeois.
Ca sent très fort l'eugénisme en tous cas.

Je veux bien entendre que la qualité de l'alimentation et l'hygiène de vie puissent avoir un effet sur le développement du foetus mais l'intelligence et le talent peuvent naître partout et la génétique n'a que peu d'influence dans ça.

L'étude était américaine.

Il demeure qu'il est difficile de différencier les parents aisés des parents intelligents. Il y a une forte correlation entre les deux thèmes.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4505
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: L'instruction deviendra obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019, annonce l'Elysée

Message non lu par Jean » 29 mars 2018, 16:51:41

karoline a écrit :
29 mars 2018, 11:09:09
Jean a écrit :
29 mars 2018, 10:13:03
Heleth a écrit :
28 mars 2018, 15:26:23
Jean a écrit :
27 mars 2018, 18:34:57

Cela dit c'est faire le pari que les effets de la génétique sont faibles...
C'est le cas. Sauf anomalie génétique grave (trisomie), la génétique n'a que peut d'influence sur le potentiel d'intelligence d'un individu. Le principal facteur négatif est une mauvaise éducation.
J'avoue avoir de grosses interrogations sur ce sujet.

Une idée fortement ancrée par exemple semble montré que les enfants de milieu aisé et éduqué réussissaient mieux leurs études que ceux des milieu moins favorisé .
Il ne faut pas oublier la motivation! Je pense qu'un enfant motivé et passionné ira plus loin qu'un enfant d'intelligence supérieure.
Je suis d'accord que la motivation est un élément important qui favorise le travail et donc l’acquisition.

Néanmoins j'ai connu des personnes très motivées et très travailleuses qui ne parvenaient pas à "choper" l'approche mathématique.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50903
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: L'instruction deviendra obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019, annonce l'Elysée

Message non lu par Nombrilist » 22 mai 2018, 08:11:32

L'objectif de cette mesure est purement technique. L'idée est d'avoir un vrai programme scolaire pour la maternelle, à l'heure où la maternelle ne sert qu'à faire de la garderie un peu améliorée et faire arriver en CP des enfants qui pourraient avoir un bagage intellectuel bien plus important. Et avant d'avoir un vrai programme scolaire, il faut que officiellement pas un enfant ne puisse manquer (la fameuse école pour tous). Pour ça, pas 36 solutions, c'est l'école obligatoire. Cette mesure était donc une étape obligatoire, même si dans les faits, elle ne changera pas grand chose à ce qui se passe déjà (et tant mieux en fait).
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré