Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoirs »

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Répondre
Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoirs »

Message non lu par johanono » 25 mai 2024, 21:03:20

Le "choc des savoirs", initié par Gabriel Attal quand il était ministre de l’Éducation nationale, suscite des manifestations :
Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoirs »

La mobilisation contre la réforme du « choc des savoirs » s’inscrit dans la durée : enseignants, parents et élèves ont manifesté ce samedi 25 mai à Paris, mais aussi à Nantes, Lorient et ailleurs en France pour demander l’abandon de l’une de ses mesures les plus controversées, l’instauration de groupes de niveau au collège.

suite
Les manifestations semblent avoir rassemblé beaucoup de monde, et c'est vraiment désespérant...

Le système fonctionne tellement bien, il vaut mieux ne rien changer, pour ces gens-là. :mrgreen:

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16702
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoirs »

Message non lu par Yakiv » 25 mai 2024, 21:49:31

J'ai quelques doutes sur cette mesure, des doutes raisonnables, mais je pense aussi qu'il faut aller au bout de l'essai à partir du moment où le gouvernement l'a décidé et partant du principe que cette mesure s'appliquera (et bénéficiera) à tous.

Avatar du membre
johanono
Messages : 37742
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoirs »

Message non lu par johanono » 25 mai 2024, 23:49:46

Voici un petit résumé de ce en quoi consiste le "choc des savoirs" que le gouvernement veut mettre en place :

https://www.education.gouv.fr/choc-des- ... ole-380226

Parmi ces mesures, c'est la mise en place des groupes de niveaux qui suscite le plus la controverse.

Les arguments des opposants ("non au tri des élèves", "non à la stigmatisation", "oui à la mixité") sont assez consternants et détestables : c'est leur idéologie qui est en œuvre depuis plusieurs décennies et qui a conduit au nivellement par le bas, à la baisse des exigences et à l'effondrement du niveau scolaire.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22332
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoir

Message non lu par Golgoth » 27 mai 2024, 19:03:17

johanono a écrit :
25 mai 2024, 23:49:46
Voici un petit résumé de ce en quoi consiste le "choc des savoirs" que le gouvernement veut mettre en place :

https://www.education.gouv.fr/choc-des- ... ole-380226

Parmi ces mesures, c'est la mise en place des groupes de niveaux qui suscite le plus la controverse.

Les arguments des opposants ("non au tri des élèves", "non à la stigmatisation", "oui à la mixité") sont assez consternants et détestables : c'est leur idéologie qui est en œuvre depuis plusieurs décennies et qui a conduit au nivellement par le bas, à la baisse des exigences et à l'effondrement du niveau scolaire.
Pourtant des arguments « détestables » reposent sur un consensus scientifique sur le sujet, dans tous les systèmes éducatifs étudiés. Les plus faibles ont de meilleurs résultats quand ils sont avec des élèves plus forts. Si le système français était trop égalitaire, on pourrait comprendre une envie d’élitisme mais PISA a montré qu’aux contraire nous faisions partie des systèmes les plus inégalitaires.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Papibilou
Messages : 12386
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoirs »

Message non lu par Papibilou » 29 mai 2024, 17:05:36

Ceux qui ont enseigné savent:
- qu'une classe un peu homogène avance mieux et plus vite qu'une classe disparate.
- que si l'on ne veut pas semer les moins bons ( ou les plus mauvais) en route, il faut ralentir y compris les meilleurs qui peu à peu se désintéressent.
En conséquence, l'idée que faire des classes de niveau est discriminatoire est oublier que la nature a fait des gens intelligents et d'autres moins, sinon beaucoup moins.
Mais il est clair que si les parents ont leur enfant dans le niveau plus faible, ils ne vont pas apprécier.

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoirs »

Message non lu par pierre30 » 30 mai 2024, 08:27:14

C'est typiquement un débat droite gauche. La gauche donne la priorité au soutien des élèves en difficulté, quitte à freiner les meilleurs, qui font office de nantis dans l'esprit. La droite veut que les meilleurs performent et tant pis si il y a un écart entre ceux-ci et ceux qui ont des difficultés.
C'est l'egalitarisme versus la performance.

Papibilou
Messages : 12386
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoirs »

Message non lu par Papibilou » 31 mai 2024, 12:20:22

pierre30 a écrit :
30 mai 2024, 08:27:14
C'est typiquement un débat droite gauche. La gauche donne la priorité au soutien des élèves en difficulté, quitte à freiner les meilleurs, qui font office de nantis dans l'esprit. La droite veut que les meilleurs performent et tant pis si il y a un écart entre ceux-ci et ceux qui ont des difficultés.
C'est l'egalitarisme versus la performance.
Pas vraiment. Quand vous avez une bonne classe vous allez vite. Mais quand vous avez une classe faible vous allez plus lentement et c'est bien dans cette classe qu'il faudra renforcer l'aide aux élèves en difficultés.
Dans les 2 classes vous pouvez optimiser. L'égalitarisme n'existe pas dans la nature.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5850
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoir

Message non lu par les orteils » 31 mai 2024, 14:37:44

Golgoth a écrit :
27 mai 2024, 19:03:17
Pourtant des arguments « détestables » reposent sur un consensus scientifique sur le sujet, dans tous les systèmes éducatifs étudiés. Les plus faibles ont de meilleurs résultats quand ils sont avec des élèves plus forts.
Exact.
Papibilou a écrit :
29 mai 2024, 17:05:36
Ceux qui ont enseigné savent:
- qu'une classe un peu homogène avance mieux et plus vite qu'une classe disparate.
Exact
Papibilou a écrit :
29 mai 2024, 17:05:36
- que si l'on ne veut pas semer les moins bons ( ou les plus mauvais) en route, il faut ralentir y compris les meilleurs qui peu à peu se désintéressent.
On ralentit, oui mais on ne sème pas les meilleurs, ils avancent moins vite et globalement le niveau baisse
Si l'objectif de la réforme est d'aider les plus faibles, c'est contre productif. Les meilleurs risquent d'avancer plus vite (voyez les établissements d'élite, les prépas...).
La meilleure solution est, comme je l'ai déjà écrit, de faire à une fréquence de 1/4 ou 1/3 des cours différenciés pour favoriser le rattrapage des faibles et laisser performer les meilleurs. Mais c'est trop complexe à mettre en oeuvre. A la rigueur avoir des exigences pour passer au niveau supérieur et donc générer des redoublements, eux aussi contestés mais au moins on reste au niveau et les feignants sont sanctionnés. Les faibles méritants peuvent progresser à nouveau pour peu qu'ils y soient encouragés. .
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 22332
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoirs »

Message non lu par Golgoth » 31 mai 2024, 18:08:28

pierre30 a écrit :
30 mai 2024, 08:27:14
C'est typiquement un débat droite gauche. La gauche donne la priorité au soutien des élèves en difficulté, quitte à freiner les meilleurs, qui font office de nantis dans l'esprit. La droite veut que les meilleurs performent et tant pis si il y a un écart entre ceux-ci et ceux qui ont des difficultés.
C'est l'egalitarisme versus la performance.
Il y a de ça, mais je parlerais plutôt d’égalité des chances. Le problème c’est quand on se passe d’une grande partie de sa jeunesse pour former les cerveaux de demain, on décline. C’est pour cela que des pays plus intelligents que le nôtre font en sorte d’obtenir une meilleure égalité des chances, sans pour autant être de gauche. Chez nous l’élite s’auto-reproduit et cela donne une élite consanguine et dégénérée.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 11946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoirs »

Message non lu par pierre30 » 31 mai 2024, 18:52:48

On peut aussi envisager de tirer les bons au plus haut qu'ils peuvent, et aussi tirer les moins bons le plus possible.
Au lieu de ça, la gauche vise l'égalité en freinant les bons qui seraient forcément des enfants de bourgeois. Et ça ne fonctionne même pas pour la promotion sociale puisque notre système est connu pour reproduire les élites.

Si on veut que les élèves brillants qui sont issus de familles diplômées tirent les moins favorisés, il faut commencer par les attirer dans l'enseignement public, ou plutôt, éviter de les faire fuir.

Papibilou
Messages : 12386
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Profs, parents et élèves ont manifesté contre le « choc des savoirs »

Message non lu par Papibilou » 01 juin 2024, 17:54:38

pierre30 a écrit :
31 mai 2024, 18:52:48
On peut aussi envisager de tirer les bons au plus haut qu'ils peuvent, et aussi tirer les moins bons le plus possible.
Au lieu de ça, la gauche vise l'égalité en freinant les bons qui seraient forcément des enfants de bourgeois. Et ça ne fonctionne même pas pour la promotion sociale puisque notre système est connu pour reproduire les élites.

Si on veut que les élèves brillants qui sont issus de familles diplômées tirent les moins favorisés, il faut commencer par les attirer dans l'enseignement public, ou plutôt, éviter de les faire fuir.
Plus le niveau global de l'enseignement baisse et plus le niveau des profs qui en viennent baissera.
Plus on s'écartera d'un salaire " normal" pour un BAC + 5 ( bientôt + 3) et moins les meilleurs seront attirés vers l'EN.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré