Alain Juppé candidat en 2017

Avatar du membre
wesker
Messages : 31416
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par wesker » 24 oct. 2016, 20:46:37

C'est le but évident des primaires....mais, Hector, l'histoire de la politique est remplie d'accords qui se heurtèrent, ensuite aux réalités politiques. Je me souviens encore de l'accord entre Balladur et Chirac, qui se traduisit par une double candidature et je ne peux, encore me résoudre à voir le scénario écrit à l'avance se dérouler comme prévu....mais ne préjugeons pas, dans un sens ou dans l'autre, écoutons, les débats, que chacun se forge ses opinions, se déterminent, et puis nous verrons bien !

Avatar du membre
johanono
Messages : 27350
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par johanono » 24 oct. 2016, 20:55:05

Nombrilist » Dim 23 Oct 2016 - 18:37 a écrit :Si il gagne la primaire, il peut déjà considérer qu'il est Président de la République.
Au moins, ça lui laissera du temps pour réfléchir à la composition de son gouvernement.

Avatar du membre
wesker
Messages : 31416
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par wesker » 25 oct. 2016, 12:41:57

J'ai le sentiment que de tels responsables politiques, entouré de Mle Zuckerman ou de Mme Calmels ne manqueront pas de compétences pour composer leur équipe gouvernementale....Cependant, peut être faudrait il, aussi que les citoyens puissent, enfin y prendre leur part et, j'avoue avoir apprécié le fait que le fondateur de Bleu Blanc Zebre l'ait, avec vigueur fait remarquer à Bruno Le Maire.

Depuis trop longtemps, les responsables politiques considèrent, qu'au vu de leur parcours, de leur diplôme, de leur milieux sociologiques ils détiennent les solutions, quand la majorité des citoyens, finalement, n'en seraient pas capables. Je trouve que c'est dommage car cela revient à se priver de compétence, de motivation et, pire encore de représentativité qui font défaut, aujourd'hui à la classe politique, comme le démontre l'ignorance de la valeur des choses par des candidats qui ont, pourtant l'ambition, de gérer les difficultés que les gens rencontrent.

Avatar du membre
johanono
Messages : 27350
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par johanono » 26 oct. 2016, 16:14:37

«Je n'aime pas les flics et je déteste les juges»: Juppé dans l'embarras

L'ancien premier ministre pourrait bien se retrouver dans la tourmente suite à des propos tenus en 2010.

LE SCAN POLITIQUE - Alors que les policiers manifestent depuis plus d'une semaine, le candidat à la primaire à droite conteste les propos exhumés par la journaliste Anna Cabana. Il les aurait selon elle prononcés en 2010.

Depuis les attentats de Charlie Hebdo, nombreux sont ceux qui ont affiché leur soutien à la police. Même le chanteur Renaud, qui a longtemps été leur meilleur ennemi, a fini par «embrasser un flic». Mais Alain Juppé, qui les défend aujourd'hui, semblait nettement plus hostile à leur égard en 2010. C'est en effet ce que rapporte la journaliste Anna Cabana, dans son livre Un fantasme nommé Juppé, sorti le 19 octobre. «Je ne veux pas l'Intérieur, je n'aime pas les flics. Pas la Justice. Je déteste les juges», aurait-t-il déclaré, alors que Nicolas Sarkozy tentait de le faire revenir au gouvernement. Une phrase du plus mauvais effet à l'heure où les policiers manifestent quotidiennement depuis le 18 octobre et que les magistrats sont en émoi suite aux confidences de François Hollande, qui a dénoncé leur «lâcheté».

suite
:mrgreen:

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par Georges » 26 oct. 2016, 18:32:17

Je ne veux pas défendre Juppé, mais cela dépend vraiment dans quel contexte a été prononcé cette phrase. En 2010, on ne parlait pas de Daesh.
Moi non plus je n'aime pas les flics, disons plus justement que je ne leur fait pas du tout confiance, car la police comme dans tous les pays, est une police, non au service du peuple, mais au service de l'état en place, que ce soit un état de droit ou non.

Avatar du membre
Plouz
Messages : 936
Enregistré le : 23 nov. 2015, 17:23:24
Localisation : Poitou Charentes

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par Plouz » 27 oct. 2016, 18:26:39

Si Juppé est élu il bénéficiera de l'immunité liée à la fonction
et pourra détester juges et flics tout son saoul .
Il va pouvoir se lacher pire qu'à l'époque de la mairie de Paris où il n'était que second couteau .

A part ça il ont évité de se rencontrer avec Sarkozy à Marseille .
Bien vu . Il y a assez de règlements de compte comme ça dans la région .
Autant ne pas prendre de risque .
La foi qui soulève les montagnes ferait mieux de les aplatir ( le capitaine Haddock ) .

Avatar du membre
wesker
Messages : 31416
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par wesker » 28 oct. 2016, 19:36:20

Juppé a eu l'avantage d'adopter, dès le départ des débats des primaires un positionnement élargi qui lui permets d'avoir une audience supérieure à ses concurrents....Néanmoins, reste à savoir sur quels éléments, les électeurs de cette famille se fonderont pour se déterminer.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33257
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par politicien » 01 nov. 2016, 10:34:14

Pour mener sa campagne, le maire de Bordeaux s’appuie sur une garde rapprochée d’une dizaine de personnes, 200 cerveaux et plusieurs milliers de bénévoles.

Quand il a rencontré Alain Juppé pour la première fois en 2002, Édouard Philippe avait 31 ans. L'ancien Premier ministre cherchait quelqu'un pour l'aider à créer l'UMP. L'entretien entre les deux hommes a duré "huit minutes et demie", raconte aujourd'hui le député LR, qui n'a pas pu en placer une : "Alain Juppé m'a expliqué exactement comment il voulait que ça se passe, comment on allait organiser le parti, quel était le plan et comment il travaillait avec ses collaborateurs, et puis il m'a dit : "Vous y réfléchissez et vous revenez me voir dans une semaine."" Depuis ce jour-là, Édouard Philippe appelle Juppé "patron". Il fait surtout partie de la petite équipe soudée qui entoure le candidat et se ferait tuer pour lui. Devant de jeunes militants réunis début octobre à Malakoff, il lui jurait fidélité : "Jamais, jamais je ne vous laisserai tout seul. Je suis désolé, mais vous êtes… collé, quoi."

Lorsqu'Alain Juppé s'est lancé dans l'aventure présidentielle, ils n'étaient qu'une poignée. "La première réunion a eu lieu chez lui. La deuxième, on l'a organisée dans un café. On n'avait pas de locaux, pas de finances, pas d'équipe. On partait de zéro", se souvient Édouard Philippe. Deux ans plus tard, le candidat est entouré d'une garde rapprochée d'une dizaine de personnes, dont cinq salariés permanents, et d'une armée de plusieurs milliers de bénévoles.

Moyenne d'âge de cette usine à cerveaux : 35 ans

(...)

http://www.lejdd.fr/Politique/La-petite ... ppe-820651
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 31416
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par wesker » 01 nov. 2016, 14:00:04

Qu'il y ait, autour des candidats, une équipe de confiance est parfaitement naturel, d'ailleurs, c'est aussi une aventure humaine, néanmoins, il faut prendre, avec réserve le terme de "sans moyen" car, je n'ai pas le sentiment que ces individus aient la même perception du "rien" que la majorité des français. Il y a, parmi les électeurs de cette famille politique, des entrepreneurs qui se lancèrent avec pas grand chose et, pour être audible, crédible et avoir une audience parmi eux, ils devraient, selon moi, être prudent quant à l'expression "sans moyen" !

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33257
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par politicien » 06 nov. 2016, 17:26:12

Donné gagnant, le maire de Bordeaux veut prendre de la hauteur. Il survole les débats et reste flou sur des questions essentielles. Attention, danger !

« Ça plane pour moi. Ça plane pour moi. Ça plane pour moi, moi, moi, moi, moi. » Peut-être apprendra-t-on un jour qu'Alain Juppé adore chanter sous sa douche. Si tel est le cas, depuis quelques semaines, il entonnerait ce célèbre refrain de Plastic Bertrand sorti en décembre 1977. Le maire de Bordeaux est confortablement assis dans un avion dont il a coupé le moteur et qui est mû par un courant d'air chaud ascensionnel. Ce vent porteur (celui des médias, des « sachants » et du parisianisme) peut l'emmener sans encombre jusqu'à la ligne d'arrivée du second tour de la primaire de la droite et du centre. Mais si, d'aventure, la carlingue devait être secouée par un air plus frais et qu'il fallait rallumer le moteur ou battre des ailes, le pilote pourrait se trouver fort démuni.

Lors des deux premiers débats qui ont opposé les sept candidats à la primaire, Alain Juppé a fait preuve de hauteur, ne se donnant presque pas la peine de répondre à ses adversaires et prenant surtout bien garde de ne pas les citer. Ce n'est qu'à l'instant d'évoquer le « cas Bayrou » qu'il a mouillé la chemise sans d'ailleurs éclairer la lanterne des téléspectateurs.

(...)

http://www.lepoint.fr/presidentielle/ju ... 5_3121.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 31416
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par wesker » 06 nov. 2016, 18:22:02

Au vu de ses sondages, le maire de Bordeaux aurait tort de s'avancer....Il ne le fera que si les électeurs qui envisagent de se prononcer lors de cette primaire l'exige, et, à ma connaissance, au delà des débats médiatiques, il ne me semble pas que ce soit le cas. Pourtant, aujourd'hui les outils existent pour structurer un collectif de partisans des Républicains indécis qui souhaitent des réponses, sur des sujets précis. Si les gens estiment être suffisamment renseignés, si les débats, les projets, que l'on trouve sur les sites internets des candidats leur suffisent, ils se détermineront et les candidats n'éprouveront pas le besoin de détailler davantage le contenu de leurs projets.

Avatar du membre
Hector
Messages : 8853
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par Hector » 06 nov. 2016, 18:30:52

Effectivement, au vu des sondages, il n'a pas à prendre de risque, ce qu'il fait d'ailleurs sans grands efforts pour convaincre. Il devrait faire attention car l'histoire est pleine de candidats déjà élus 6 mois à l'avance qui n'ont jamais franchi la ligne blanche (Chaban, Balladur, Jospin ...).
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
wesker
Messages : 31416
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par wesker » 06 nov. 2016, 21:07:06

Hector, les sondages se doivent, effectivement d'être pris avec prudence, c'est pour cette raison, d'ailleurs que les partisans de cette famille politique qui souhaite se prononcer à ces primaires seront inspirés de s'appuyer, davantage sur les contenus, le fond, les projets, et la stratégie que sur ce qu'indiquent, conjoncturellement les enquêtes d'opinion.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33257
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par politicien » 15 nov. 2016, 07:35:24

Au Zénith, lundi soir, le candidat à la primaire a réuni ses soutiens de tous bords pour une démonstration de force.

Les juppéistes ne cachaient pas leur satisfaction, lundi soir, quand le meeting d'Alain Juppé a commencé, avec une bonne heure de retard. Et c'est dans un Zénith affichant complet que le candidat à la primaire a fait son entrée peu après 20 heures. «Je vous demande d'applaudir Isabelle et Alain Juppé», annonce enfin le speaker alors que la salle se lève. «C'est bien, c'est cool», lâche Gilles Boyer, le directeur de campagne, en contemplant les rangées où s'agitent drapeaux tricolores et pancartes «AJ».

Pendant vingt minutes, le candidat va de travée en travée pour saluer le public. Au détour d'une allée, il tombe dans les bras de son fils, Laurent, qui s'est toujours tenu à bonne distance des médias et de la politique. Les deux hommes ne dissimulent pas leur émotion. Puis le candidat rejoint le premier rang des tribunes où l'attendent ses soutiens politiques: l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin et Jean-Louis Debré, l'ancien président du Conseil constitutionnel, sont là. La garde rapprochée également, avec Benoist Apparu, Édouard Philippe, Hervé Gaymard ou Dominique Perben. Les centristes sont venus en force: Jean-Christophe Lagarde, André Santini, Philippe Vigier, Laurent Hénart au bras des MoDem Marielle de Sarnez et Jacqueline Gourault. Les anciens villepinistes aussi, avec Brigitte Girardin et Jean-Pierre Grand. Hervé Mariton, Philippe Gosselin, Frédéric Lefebvre, Hubert Falco complètent la distribution.

(...)

http://www.lefigaro.fr/elections/presid ... -revee.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 31416
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Alain Juppé candidat en 2017

Message non lu par wesker » 15 nov. 2016, 20:57:24

Ces grandes manifestations où la mobilisation des partisans tend à se démontrer a t-elle encore une incidence sur la mobilisation de l'ensemble des français ? Sincèrement j'en doute car les admirateurs n'ont pas les mêmes préoccupations et attentes que l'ensemble des citoyens qui attendent, à on avis des réponses à des problématiques spécifiques.

Répondre

Retourner vers « Primaires "Les Républicains" »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré