Alain Juppé fait la course en tête à droite

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Alain Juppé fait la course en tête à droite

Message non lu par Ramdams » 11 oct. 2015, 22:01:59

Non, c'est juste une sortie sans grand intérêt. Juppé restera toujours dans le sillon de l'UMP. Sans doute est-il en manque de signatures de parlementaires pour se présenter à la primaire.

Avatar du membre
wesker
Messages : 31570
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Alain Juppé fait la course en tête à droite

Message non lu par wesker » 12 oct. 2015, 08:32:13

Sincèrement, Ramdams, je n'ose imaginer que ce scénario soit réaliste, en revanche, que les primaires n'apparaissent plus indispensable à la suite de régionales que les sondages annoncent comme réussies pour cette famille politique me paraît être une hypothèse plus sérieuse.

Sur la prise de position de Juppé, étant en course en vue d'être désigné, candidat, par un processus de primaire et, pour l'instant les divers projets, contenus ne permettant pas de distinguer les différents prétendants, adopter un positionnement différent, mesuré etc...peut répondre aux questions que se posent les partisans et ceux qui envisagent de participer à cette consultation.

Avatar du membre
johanono
Messages : 28231
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Alain Juppé fait la course en tête à droite

Message non lu par johanono » 12 oct. 2015, 12:54:58

Alain Juppé vit-il dans le même monde que les Français ?

FIGAROVOX/HUMEUR - Dans un billet de blog , Alain Juppé dénonce le «nouveau politiquement correct» des «chantres du déclinisme». Pour Maxime Tandonnet, l'ancien premier ministre nie la réalité difficile des Français et ne propose aucune solution politique.

Alain Juppé, candidat à la primaire de «la droite et du centre», largement en tête de tous les sondages de popularité, innove en cette «précampagne», plus sur la forme que sur le fond. L'utilisation de son blog pour s'exprimer marque une volonté salutaire de prendre de la hauteur face à l'arène médiatique. Les premiers mots de son message du 10 octobre sonnent juste: l'ancien premier ministre de Jacques Chirac déplore l'hystérie qui s'est emparée de la vie politique, la succession des batailles stériles et des psychodrames. Il a raison de s'élever «contre l'abaissement du débat public , la course à la vulgarité , la recherche du bon mot , ou mieux encore du gros mot qui fera la une des médias». Il ne désigne pas nommément les responsables de cette dérive. Là aussi, on ne peut qu'approuver une attitude qui vise à «dépersonnaliser» les enjeux de la vie publique en ces heures de folie narcissique.

Pourtant, la «colère» d'Alain Juppé ne se différencie pas fondamentalement de la dérive politicienne qu'il condamne. Son message se décline dans une succession de «contre» mais il manque singulièrement de «pour». D'apparence feutrée, aseptisée, son texte est pourtant imbibé de l'esprit polémique et de la posture qu'il dénonce. En vertu de son slogan de campagne, «l'identité heureuse», l'ancien Premier ministre se donne une image généreuse, cultive les bons sentiments optimistes, prônant «l'amour du prochain , l'accueil de l'étranger , le respect de l'autre , l'attention porté au plus petit, au plus faible, au plus pauvre». Ces paroles étonnantes, à mi-chemin de l'expert socialiste et de l'homélie d'un prêtre, sont en parfaite conformité avec l'attente du microcosme médiatique et le discours sur les «valeurs» du parti au pouvoir. Alain Juppé reprend intégralement à son compte le discours obsessionnel des animateurs, humoristes, spécialistes et autres faiseurs d'opinion, sur le «vivre ensemble» et le «devoir impérieux d'accueil». Mais les sermons font-ils une politique?

suite

Avatar du membre
wesker
Messages : 31570
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Alain Juppé fait la course en tête à droite

Message non lu par wesker » 12 oct. 2015, 13:15:57

La vulgarité, la méchanceté et la course aux slogans électoralistes, à la désignation de coupables à la vindicte populaire sont ils des réponses de qualité et appropriées aux difficultés de notre temps.

A rebours de Fillon qui se pose en candidat de rupture et de réformisme radical, Juppé, s'érige en chantre de la modération de l'équilibre et du rassemblement, bien qu'il reste, sur le contenu, en harmonie avec les attentes et les valeurs de sa famille politique. Très libéral et europhile, il ne se démarque des autres prétendants à l'investiture des Républicains que par un positionnement qu'il veut rassembleur et modéré !

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 10037
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Alain Juppé fait la course en tête à droite

Message non lu par Nolimits » 12 oct. 2015, 17:18:20

Oui et ça peut plaire ! Par rapport à beaucoup "d'exités" !

Avatar du membre
wesker
Messages : 31570
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Alain Juppé fait la course en tête à droite

Message non lu par wesker » 12 oct. 2015, 20:10:20

Je pense, pour ma part qu'au delà des divergences d'analyses ou d'appartenances politiques la hauteur de vue, le souci de l'intérêt général et du rassemblement paraissent plus en mesure de répondre aux difficultés de notre pays que l'exaltation des bas instincts.

Répondre

Retourner vers « Primaires "Les Républicains" »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré