Départementales : le ministère de l'intérieur fait-il valser les étiquettes politiques ?

Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32973
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Départementales : le ministère de l'intérieur fait-il valser les étiquettes politiques ?

Message non lu par politicien » 11 mars 2015, 20:27:18

Bonjour,
Le gouvernement cherche-t-il à minorer à l'avance le score de l'UMP aux élections départementales en jouant sur les étiquettes des candidats ? C'est ce qu'affirme le parti de Nicolas Sarkozy, accusant le ministre de l'intérieur d'avoir requalifié certains de ses candidats en divers droite pour tenter de minimiser l'ampleur de la vague bleue attendue au soir du 29 mars prochain.
Pour Laurent Wauquiez, secrétaire général du l'UMP, pas de doute : cet étiquetage des candidats vise à minimiser le score de sa formation. Il demande à Bernard Cazeneuve de « remédier au plus vite à cette erreur manifeste » qui aboutirait, selon lui, à un résultat « sans rapport avec la réalité ».

Quand l'UMP se plaint d'être requalifiée en divers droite
Ce n'est pas la première fois que l'UMP utilise cet angle d'attaque. Le 23 février, le porte-parole du parti, Sébastien Huyghe, avait déjà accusé le gouvernement de « requalifier » des candidats de l'UMP en divers droite pour tenter de « limiter la catastrophe annoncée » pour la gauche à ce scrutin.
Quant à savoir quels sont les candidats concernés, MM. Wauquiez et Huyghe ne citent qu'un seul cas concret : celui du secrétaire départemental UMP du Calvados, Cédric Nouvelot, qui se présente sur le canton de Courseulles-sur-Mer. « Il souhaitait se présenter sous l'étiquette UMP mais a été requalifié en tant que divers droite », affirme M. Huyghe. Interrogée par Le Monde, la direction du parti de Nicolas Sarkozy n'a pas donné davantage de précisions sur l'identité d'autres candidats concernés par ce supposé mauvais étiquetage.

(...)

Concrètement, pour établir ses grilles, la place Beauvau dit s'être fondée sur « les clivages politiques issus des scrutins passés et de l'actualité politique » .
Les binômes « union de la gauche » doivent ainsi avoir été investis par au moins deux partis de gauche, dont le Parti socialiste ; les binômes « union de la droite » doivent être investis par l'UMP et l'UDI.
Résultat, la division de la gauche augmente mécaniquement le nombre de binômes estampillés Parti socialiste, qui part donc sous ses propres couleurs dans 998 cantons ; un nombre auquel il fait rajouter les 592 binômes « union de la gauche » qui seront à mettre au crédit du PS (investiture du PS + au moins un parti de gauche – EELV, PRG, PCF, Parti de gauche) au soir du scrutin.

(...)

Vendredi 5 mars, c'est le PCF qui émettait de vives protestations, allant jusqu'à sommer le ministère de publier une liste nominative de candidats avec leur étiquette politique individuelle (ce qui n'est pas le cas dans la liste actuelle). En cause : « l'acrobatique nomenclature "divers gauche" de la place Beauvau ». La veille, Olivier Dartignolles, porte-parole du PCF, accusait le ministère d'entretenir délibérément le flou pour que soient sous-estimés les résultats de la gauche radicale à l'issue du scrutin.

Selon le ministère de l'intérieur, un binôme « Front de gauche » ne peut être constitué que de deux candidats investis par le PCF et le Parti de gauche. Si les deux candidats sont communistes, le binôme est étiqueté « communiste » ; « Parti de gauche » s'ils sont membres du PG ; et si un candidat est membre d'une autre composante du Front de gauche (Ensemble, par exemple), le binôme bascule en « divers gauche ». Divers gauche toujours : les 192 tickets Front de gauche et écologistes d'EELV.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur Le Monde.fr


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Départementales : le ministère de l'intérieur fait-il valser les étiquettes politiques ?

Message non lu par Ramdams » 11 mars 2015, 20:38:11

Cela montre deux problèmes en France :
- le clivage gauche/droite, qui abrutit le débat politique et empêche de nuancer le propos.
- l'existence de partis si petits que l'on ignore quelles idées concrètes il porte.

Par contre, l'avantage c'est que ces étiquettes DVD/DVG montrent un souhait de plus en plus fort des candidats à ne pas dépendre d'un parti politique. Cela me fait rire de voir l'UMP se plaindre que cet étiquetage soit une tentative pour le gouvernement de minimiser le score de la droite. L'UMP a beaucoup plus intérêt à être estampillé "divers droite" que sous ses propres couleurs ! Le sigle UMP renvoie tellement de mauvaises images que leur gourou souhaite changer le nom du parti.

Enfin, on pourrait s'interroger sur l'importance de ces étiquettes dans la "vraie vie". Combien d'électeurs consultent le site officiel du ministère pour connaître leurs candidats ?

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Départementales : le ministère de l'intérieur fait-il valser les étiquettes politiques ?

Message non lu par freeze » 11 mars 2015, 23:18:35

Image
et quand ce sont les candidats qui refusent de mettre le sigle ump comme c'est le cas ci dessus ?
^^

Avatar du membre
Clavier56
Messages : 1732
Enregistré le : 18 oct. 2014, 09:41:52
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Vannes

Re: Départementales : le ministère de l'intérieur fait-il valser les étiquettes politiques ?

Message non lu par Clavier56 » 12 mars 2015, 00:21:22

C'est petit et dérisoire comme manoeuvre, mais les nains sont petits ...!
La liberté d'opinion, ce n'est bon que pour les morts ...
( E.Zemmour, philosophe français sur RTL )

Avatar du membre
johanono
Messages : 26370
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Départementales : le ministère de l'intérieur fait-il valser les étiquettes politiques ?

Message non lu par johanono » 12 mars 2015, 00:36:20

Il fut une époque récente où les candidats UMP aux élections locales prenaient soin de bien effacer leur étiquette UMP. En ce moment, c'est l'inverse...

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Départementales : le ministère de l'intérieur fait-il valser les étiquettes politiques ?

Message non lu par mordred » 12 mars 2015, 17:39:08

Mon maire sans étiquette est devenu UMP-UDI.
Explication : n'ayant plus d'emploi, il ne lui reste que sa mairie. Plus, si les dieux sont favorables, un poste de conseiller général. Donc, il s'engage !!!!!!!!!!!!!!!!! :mur: Si t'avais moins bu de whisky ce jour-là, tu serais pas dans la m.... ! :mrgreen:
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Clavier56
Messages : 1732
Enregistré le : 18 oct. 2014, 09:41:52
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Vannes

Re: Départementales : le ministère de l'intérieur fait-il valser les étiquettes politiques ?

Message non lu par Clavier56 » 12 mars 2015, 18:42:28

C'est vrai que le résultat des sondages encourage les candidats à sortir du bois quand ils sont les bénéficiaires de l'engouement du moment !
Au moins les sondages servent à cela
Avec le FN il n'y aura pas trop soucis d'étiquettes, bientôt tout le monde voudra en être estampillé !
La liberté d'opinion, ce n'est bon que pour les morts ...
( E.Zemmour, philosophe français sur RTL )

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Départementales : le ministère de l'intérieur fait-il valser les étiquettes politiques ?

Message non lu par Ramdams » 12 mars 2015, 20:03:57

johanono » 12 Mar 2015, 00:36:20 a écrit :Il fut une époque récente où les candidats UMP aux élections locales prenaient soin de bien effacer leur étiquette UMP. En ce moment, c'est l'inverse...
À mon sens, les Français ont soif de droite mais pas forcément d'UMP. Seulement, aucun parti de droite n'arrive réellement à s'imposer face à l'UMP.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Départementales : le ministère de l'intérieur fait-il valser les étiquettes politiques ?

Message non lu par freeze » 12 mars 2015, 20:52:56

ah si le fn ^^

Répondre

Retourner vers « Elections départementales 2015 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré