Féministes, nationalistes, fantaisistes : les petites listes en quête de visibilité

Venez débattre et échanger des élections européennes de mai 2014
Répondre
Avatar du membre
johanono
Messages : 23929
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Féministes, nationalistes, fantaisistes : les petites listes en quête de visibilité

Message non lu par johanono » 19 mai 2014, 19:58:57

Féministes, nationalistes, fantaisistes : les petites listes en quête de visibilité

Féministes pour une Europe solidaire, Europe Démocratie Espéranto, Citoyens du vote blanc... Autant de noms de listes inconnues du grand public qui se présentent aux élections européennes. Fantaisistes, régionalistes, ou défendant une cause spécifique, ces « petites formations » ont pour point commun une visibilité médiatique proche du néant et de faibles scores lors des élections précédentes.

Au total, 193 listes se présentent en France pour l'élection de 74 eurodéputés français au Parlement européen, soit 32 listes de plus qu'en 2009. Rien que dans la circonscription Ile-de-France et Français de l'étranger, 31 listes se sont portées candidates. Pourquoi une telle inflation ? L'élection des eurodéputés est un scrutin de liste à la représentation proportionnelle. Instauré en 1999 pour tous les Etats membres, il a favorisé l'émergence des « petits partis » : les sièges sont attribués selon le nombre de voix et si une liste obtient au moins 5 % des voix, elle a ses chances d'accéder à un siège de député.

Autre explication : les candidats n'ont, depuis 2003, plus de caution financière à verser pour obtenir un remboursement des frais de campagne, il leur suffit d'obtenir 3 % des suffrages aux européennes, contre un seuil de 5 % à la présidentielle, aux législatives et aux municipales en France.

suite
La prolifération de listes fantaisistes et qui défendent des thématiques assez peu en rapport avec l'Europe est assez dommage : toutes ces listes fantaisistes nuisent en effet à la visibilité d'autres candidats qui ont des choses sérieuses à dire sur l'Europe.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Féministes, nationalistes, fantaisistes : les petites listes en quête de visibilité

Message non lu par mordred » 20 mai 2014, 17:51:15

Grand Ouest 25 listes. J'attends l'enveloppe dans la boite aux lettres. Le chef des Bonnets Rouges proposent une région forte dans une Europe forte. Il m'emmerde avec son Europe forte. Il faut que je vois son papier.
Ca risque de finir en enveloppe vide. Ca tombe bien, le vote blanc a une liste.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Féministes, nationalistes, fantaisistes : les petites listes en quête de visibilité

Message non lu par Ramdams » 20 mai 2014, 21:41:58

Cette prolifération des listes montre qu'il y a un réel besoin de représentation démocratique puisque les formations ne trouvent pas leur compte dans les formations parlementaires.

Qui plus est, je trouve ça inacceptable que dans un pays comme la France, les électeurs ne puissent voter pour certaines candidatures, faute de bulletins ! Bulletins qui, pour rappel, restent à la charge financière des candidats. Alors qu'il suffit d'adopter la posture intelligente des autres pays d'Europe : abandon du bulletin nominatif au profit d'un bulletin où il suffirait de cocher pour l'un des candidats, qui seraient donc tous présents. L'anonymat est garanti, moins de gaspillage de papier (quand bien même recyclé) et d'argent.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23929
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Féministes, nationalistes, fantaisistes : les petites listes en quête de visibilité

Message non lu par johanono » 20 mai 2014, 23:18:19

Ramdams » Mar 20 Mai 2014 - 21:41 a écrit :Cette prolifération des listes montre qu'il y a un réel besoin de représentation démocratique puisque les formations ne trouvent pas leur compte dans les formations parlementaires.
Certes. Parmi les candidats, il y en a qui sont méconnus mais qui ont des choses à dire sur l'Europe.

En revanche, il y en a d'autres qui n'ont rien à dire sur l'Europe mais qui se présentent juste pour acquérir une certaine notoriété. Par exemple, dans la région Ouest, on trouve, notamment :
-"Une France royale au cœur de l’Europe" : quel rapport entre le combat royaliste et les élections européennes ? Quel intérêt de voter pour un parti royaliste à des élections européennes ?
- "Espéranto langue commune équitable pour l'Europe" : la question de l'espéranto est certainement très intéressante, mais les députés européens ont probablement d'autres questions plus importantes à traiter. Si des députés issus de cette liste sont élus, comment voteront-ils sur des sujets plus importants ?
- "Démocratie réelle" : des partisans de la démocratie directe, peut-être. Quel rapport avec l'Europe ?
- "Citoyens du vote blanc" : donc ils se présentent aux européennes juste pour défendre le vote blanc ? C'est un peu court, comme projet politique. Et sur d'autres sujets importants, que pensent-ils ?
- Deux listes régionalistes bretonnes, qui espèrent peut-être que le Parlement européen s'occupera de leurs revendications...
Qui plus est, je trouve ça inacceptable que dans un pays comme la France, les électeurs ne puissent voter pour certaines candidatures, faute de bulletins ! Bulletins qui, pour rappel, restent à la charge financière des candidats. Alors qu'il suffit d'adopter la posture intelligente des autres pays d'Europe : abandon du bulletin nominatif au profit d'un bulletin où il suffirait de cocher pour l'un des candidats, qui seraient donc tous présents. L'anonymat est garanti, moins de gaspillage de papier (quand bien même recyclé) et d'argent.
Ta proposition est valable pour un scrutin uninominal, mais pour un scrutin de liste, où doivent apparaître les noms de tous les candidats, c'est un peu plus compliqué.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Féministes, nationalistes, fantaisistes : les petites listes en quête de visibilité

Message non lu par Ramdams » 21 mai 2014, 09:41:35

Pas forcément : le système allemand - à moitié de liste - se dispense de recenser le nom de tous les candidats (exemple). Et c'est le cas dans la majorité des pays à scrutin de liste.

On reçoit déjà toutes les professions de foi, sur lesquelles se trouvent le nom des listiers. Il me paraît redondant de les inclure en plus sur le bulletin de vote.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Féministes, nationalistes, fantaisistes : les petites listes en quête de visibilité

Message non lu par Gis » 25 mai 2014, 13:14:59

Ramdams » Mar 20 Mai - 20:41:58 a écrit :Cette prolifération des listes montre qu'il y a un réel besoin de représentation démocratique puisque les formations ne trouvent pas leur compte dans les formations parlementaires.

Qui plus est, je trouve ça inacceptable que dans un pays comme la France, les électeurs ne puissent voter pour certaines candidatures, faute de bulletins ! Bulletins qui, pour rappel, restent à la charge financière des candidats. Alors qu'il suffit d'adopter la posture intelligente des autres pays d'Europe : abandon du bulletin nominatif au profit d'un bulletin où il suffirait de cocher pour l'un des candidats, qui seraient donc tous présents. L'anonymat est garanti, moins de gaspillage de papier (quand bien même recyclé) et d'argent.
Pour les bulletins manquants sur les tables des bureaux de vote, on peut toujours voter avec le bulletin de la propagande ou sinon l'imprimer d'internet.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Féministes, nationalistes, fantaisistes : les petites listes en quête de visibilité

Message non lu par Ramdams » 25 mai 2014, 13:22:19

Oui, donc encore plus de papier et moins d'économie. D'autant que seuls les électeurs réellement convaincus s'amuseront à couper le bulletin de vote. Non, franchement, le système électoral français est une horreur absolue, des modes de scrutin aux modalités de vote en elles-mêmes.

Répondre

Retourner vers « Elections européennes 2014 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré