Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Venez débattre et échanger des élections européennes de mai 2014
Avatar du membre
johanono
Messages : 22571
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par johanono » 13 oct. 2013, 12:01:48

Oui, les socialistes sont de gauche dans les discours, et pas dans les actes.

Le fait est que tous les gens de gauche font une fixation sur l'harmonisation sociale européenne, qui est une chimère, et qu'ils rejettent le protectionnisme, qui est pourtant le seul moyen de défendre nos producteurs face à la concurrence internationale déloyale.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par freeze » 13 oct. 2013, 12:16:34

wesker » 13 Oct 2013, 11:25:37 a écrit :
freeze » Sam 12 Oct 2013 - 14:43 a écrit :
Ramdams » 11 Oct 2013, 20:31:18 a écrit :Aucun, à gauche, ne veut entendre parler de protectionnisme en France, ce qui est étonnant d'ailleurs. Tous répètent à souhait (y compris Nathalie Arthaud) que le protectionnisme, c'est le repli sur soi, c'est l'égoïsme, le rejet de l'autre... Il y a des carrières de politiciens libéraux qui se perdent... icon_mrgreen
pas du tout
http://blogs.mediapart.fr/blog/flebas/1 ... n-couleurs
Selon les mêmes principes, on peut oser une définition évolutive, donc intégrant la dimension « temps », de l’idée du protectionnisme. Ainsi que le rappelle François Ruffin, le protectionnisme, surtout s’il n’est qu’économique, est un outil puissant mais instable, capable de donner le meilleur comme le pire, selon l’idéologie qui l’utilise. Pour l’extrême droite, c’est une composante de leur modèle de société, un élément de leur nationalisme, une barrière de plus entre un intérieur et un extérieur. Pour (certains partis composant) le FdG (reconnaissons que cette idée est encore en discussion, et tant mieux !), le protectionnisme est politique et a un statut radicalement différent. Il est tout autant une arme défensive, de résistance face aux macrostructures privées (antidémocratiques et inégalitaires) qui pilotent les gouvernements, qu’une arme offensive, afin de donner une chance à toutes les nations de construire des politiques ambitieuses et démocratiques. En somme, ce protectionnisme politique est une arme qui donne un espoir à l’internationalisme social – c’est-à-dire à l’élévation globale des conditions de vie, de travail, de liberté, etc. – alors que le libre-échange tend à installer la même « politique » sur tous les continents : des milliers de pauvres en plus pour chaque nouveau millionnaire, des dizaines d’années en moins de vie sur terre pour chaque année de destruction de l’environnement. Ce protectionnisme politique, solidaire, est conçu pour se dissoudre dans son propre succès et non pas pour se stabiliser dans un modèle sectaire. Il doit se faire à l’échelle des nations, non pas par nationalisme, mais uniquement parce que c’est le seul niveau d’organisation qui fournit les outils institutionnels d’une victoire sur le libre-échange destructeur. Son objectif est la liberté conditionnée des échanges, à travers des membranes intelligentes, dont le fonctionnement traduit la responsabilité des peuples envers tous les peuples, aujourd’hui et demain. C’est donc encore une fois une trajectoire tridimensionnelle qui est proposée, à travers l’expression « protectionnisme solidaire », et non pas un élément programmatique définissant un modèle de société. C’est une arme conçue dans le cadre d’un combat bien spécifique, qui a lieu aujourd’hui entre les peuples et les macrostructures privées (multinationales, paradis fiscaux, zones fermées de libre-échange, réseaux de trafics, etc.) mais qui demain, espérons-le, aura disparu.
Voir la gauche se déclarer favorable au protectionnisme solidaire est assez récent puisque, freeze, je te rappelle que, par définition la gauche prône l'internationalisme, le libre échange et donc le modèle actuel qui est aussi défendue, paradoxalement par les libéraux et la droite qui tend aujourd'hui progressivement à se convertir sans le dire ni l'assumer réellement.

Cela étant durant des années, la gauche utilisait les termes de repli sur soi qui serait, économiquement une absurdité !
tu parles de quelle gauche ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 28979
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par wesker » 13 oct. 2013, 14:05:10

Nico37, je te rappellerais, juste que la gauche a approuvé l'acte unique, qu'elle a voté en faveur du Traité de Maastrich et de Lisbonne qu'elle a accepté le pacte budgétaire qui érige des dogmes budgétaires qui justifieront des politiques insupportables socialement, en l'absence de possibilités d'ajustements monétaires....

Elle s'est illustrée par son souci de favoriser les échanges commerciaux au nom d'un internationalisme qui, tels que la droite libérale justifient ces échanges au détriment des normes et qu'au nom de dogmes culturels et idéologiques elle s'interdit de s'opposer aux accords de libre échange avec l'Inde ou le Maroc ou ne critique guère les conditions de travail des ouvriers au Qatar.

Sur toutes ces questions, les convergences et la proximité idéologique entre la gauche et la droite apparaissent, durement aux citoyens et au lieu de s'agiter sur la montée du FN, les élites seraient inspirées d'entendre le message des peuples qui refusent ces mesures douloureuses pour sauvegarder une idéologie qui n'est pas adaptée à la situation de notre pays.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par freeze » 13 oct. 2013, 17:02:51

non
une certaine gauche était opposée a cela
comme une certaine droite


Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par Ramdams » 18 oct. 2013, 21:09:56

Marine Le Pen à Stockholm en toute discrétion

Elle s'est rendue dans la capitale suédoise, en toute discrétion, pour une réunion de l'Alliance européenne pour la Liberté (EAF). Le voyage lui a donné l'occasion de discuter avec Jimmie Aakesson, ont indiqué à l'AFP les Démocrates de Suède. (...)

Elle rencontre l'association européenne des partis comme le FN, pour essayer d'avoir un groupe après les élections européennes, a confirmé le FN à l'AFP.

Selon TT, Mme Le Pen a rapporté qu'elle discutait d'un groupe parlementaire avec, outre les Démocrates de Suède, les Belges du Vlaams Belang, les Italiens de la Ligue du Nord et les Néerlandais du Parti pour la liberté (PVV).

En revanche, elle refuse tout contact avec les Grecs d'Aube dorée et les Hongrois du parti Jobbik. Pour moi il est fondamentalement exclu d'avoir quoi que ce soit à voir avec eux, dans la mesure où nous ne sommes pas d'accord et nous ne partageons pas les mêmes valeurs, a-t-elle expliqué. (...)

Lire la suite sur Romandie

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par Ramdams » 17 nov. 2013, 14:46:01

Les amis de Nico37 ont manifesté contre l'arrivée de Marine Le Pen à La Hague, où elle devait rencontrer Geert Wilders pour officialiser l'union du FN et du Partij voor de Vrijheid pour les européennes.

[BBvideo 600,350]http://www.youtube.com/watch?v=Y_Grk96_hJs[/BBvideo]

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14257
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par Narbonne » 17 nov. 2013, 16:48:14

"Parmi ses partenaires potentiels, Mme Le Pen cite, outre le PVV néerlandais, le FPö autrichien, les Démocrates suédois et "peut-être" la Ligue du nord italienne et l'UKIP britannique. Ce sont "les médias" qui auraient affirmé que cette dernière formation refuse de se rapprocher d'un parti qu'il juge antisémite. Nigel Farage n'a, lui, "pas dit cela", soutient la présidente du FN.

UKIP "examine actuellement la possibilité de collaborer avec nous dans le cadre d'un grand groupe anti-européen", affirme-t-elle. Au sujet des formations avec qui elle exclut tout dialogue, elle ne cite que le Jobbick hongrois. M. Wilders évoque, lui, le British national party (BNP) britannique (équivalent de la droite identitaire en France). "

l'article
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par Ramdams » 17 nov. 2013, 16:51:28

Si le FN était antisémite, je doute que Wilders aurait conclu un accord avec lui. S'il ne le fait que maintenant, ce n'est pas par hasard.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14257
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par Narbonne » 17 nov. 2013, 17:16:32

En juillet, lors d’un meeting de son parti (la Ligue du Nord), Roberto Calderoli a en effet lourdement attaqué la ministre de l’Intégration, Cécile Kyenge (originaire du Congo) en la comparant à un primate : «Quand je vois les images de Kyenge, je ne peux m’empêcher de penser à des ressemblances avec un orang-outan, même si je ne dis pas qu’elle en soit un.»

l'article
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par freeze » 17 nov. 2013, 17:20:34

wilders avait des réticences (papa le pen est connu pour son antisémitisme)
PVV (4 eurodéputés actuellement) et FN (3 eurodéputés) partagent de nombreuses positions, notamment sur l'immigration et le protectionnisme, mais M. Wilders, pro-Israël, pourrait avoir des problèmes de principe avec l'antisémitisme de Jean-Marie Le Pen, père de Marine et fondateur du FN.
http://www.lepoint.fr/politique/europee ... 039_20.php

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par Ramdams » 17 nov. 2013, 17:42:02

À croire que Jean-Marie Le Pen n'a plus assez d'influence pour empêcher Wilders alors.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par freeze » 17 nov. 2013, 18:17:35

oui
il obéit a sa fille pour l'instant ^^

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par Ramdams » 17 nov. 2013, 18:19:38

De toute façon, il serait temps qu'il décroche. À 86 ans (en 2014), briguer un nouveau mandat...

Avatar du membre
Pascale
Messages : 2438
Enregistré le : 20 févr. 2012, 22:34:27
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)
Localisation : Jérusalem

Re: Vers un groupe de formations nationalistes au Parlement européen ?

Message non lu par Pascale » 17 nov. 2013, 18:21:07

MLP aussi est pro Israël.
- Tu sais qui je suis ?
- Une débauchée, luxurieuse, corrompue, déréglée, voluptueuse, immorale, libertine, dissolue, sensuelle, polissonne, baiseuse, dépravée, impudique, vicieuse...
Louis Calaferte

Répondre

Retourner vers « Elections européennes 2014 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré